Publications (3)0.57 Total impact

  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: L’adénomyose est une pathologie utérine bénigne fréquente définie par la présence d’îlots d’endomètre ectopique au sein du myomètre. Elle est asymptomatique dans un tiers des cas et dans le cas contraire, les signes cliniques restent peu spécifiques. Son diagnostic est souvent méconnu en échographie et peut être pris à tort pour un utérus polymyomateux ou un épaississement de l’endomètre avec des enjeux pronostiques et thérapeutiques différents. L’adénomyose est fréquemment associée à des lésions pelviennes hormono-dépendantes (myomes, endométriose et hyperplasie de l’endomètre). L’association avec une infertilité ou des complications obstétricales est plus rare et son implication directe reste controversée. L’imagerie a pour buts de poser le diagnostic, déterminer le degré d’extension (adénomyose focale ou diffuse, superficielle ou profonde, adénomyome) et rechercher d’éventuelles pathologies associées, en particulier l’endométriose. L’objectif de cet article est de savoir reconnaître l’adénomyose en imagerie et d’identifier les pathologies qui lui sont fréquemment associées afin de guider la prise en charge thérapeutique des patientes symptomatiques. L’échographie pelvienne est l’examen de première intention. L’hystérosonographie peut aider au diagnostic dans certains cas particuliers (faux épaississement échographique endométriale). L’IRM peut compléter l’échographie pour affirmer le diagnostic et rechercher les pathologies associées.
    No preview · Article · Jan 2013
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Adenomyosis is a common benign uterine pathology that is defined by the presence of islands of ectopic endometrial tissue within the myometrium. It is asymptomatic in one third of cases, but when there are clinical signs they remain non-specific. It can often be misdiagnosed on sonography as it may be taken to be multiple uterine leiomyomata or endometrial thickening, both of which have a different prognosis and treatment. Adenomyosis is often associated with hormone-dependent pelvic lesions (myoma, endometriosis, or endometrial hyperplasia). It is less commonly connected to infertility or obstetrical complications and indeed any direct relationship remains controversial. The purpose of imaging is to make the diagnosis, to determine the extent of spread (focal or diffuse, superficial or deep adenomyosis, adenomyoma), and to check whether there is any associated disease, in particular endometriosis. The aim of this article is to provide assistance in recognising adenomyosis on imaging and to identify the pathologies that are commonly associated with it in order to guide the therapeutic management of symptomatic patients. Pelvic ultrasonography is the first line investigation. Sonohysterography can assist with diagnosis in some cases (pseudothickening of the endometrium seen on sonography). MRI may be used in addition to sonography to back up the diagnosis and to look for any associated disease.
    Full-text · Article · Dec 2012 · Diagnostic and interventional imaging

  • No preview · Article · Oct 2008 · Journal de Radiologie