Article

Fluctuation journalière de l’attention en classe et rythme de vie de l’enfant de 7–8 ans

Authors:
To read the full-text of this research, you can request a copy directly from the authors.

Abstract

Cette étude s’inscrit dans le cadre des travaux menés dans le domaine de la chronopsychologie scolaire. Elle a pour objectif d’investiguer les fluctuations attentionnelles journalières des élèves de CE1 en contexte scolaire en lien avec leur rythme de vie (qualité et quantité de sommeil, heure de lever, temps de garderie). Des travaux ont montré que des restrictions de sommeil nocturne ou des problèmes de sommeil chez les enfants de 6–12 ans causent des dégâts dans plusieurs domaines cognitifs dont l’attention. D’autre part, des études déjà anciennes et dans le cadre d’un aménagement hebdomadaire à quatre jours et demi ont montré que les enfants dont l’attention en classe était la plus fluctuante au cours de la journée, présentaient des durées de sommeil les plus courtes. Dans notre étude, 219 élèves de CE1 avec un aménagement hebdomadaire à quatre jours ont été évalués sur le plan attentionnel à l’aide d’une tâche de discrimination de signes, administrée à quatre moments différents de la journée scolaire sur deux jeudi. Un questionnaire a été rempli par la famille sur le sommeil de leur enfant et sur le temps de garderie matin et soir. Nous faisons les hypothèses suivantes : les élèves présenteront des niveaux d’attention plus faibles l’après-midi quand ils ont une heure de lever inférieure à 7 h le matin ; une qualité moindre de sommeil aura pour conséquence une plus grande fluctuation de l’attention en classe ; plus la journée scolaire sera longue plus l’élève aura une attention faible le matin à l’arrivée en classe.

No full-text available

Request Full-text Paper PDF

To read the full-text of this research,
you can request a copy directly from the authors.

ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.