Abstract

Dans les zones portuaires, les divers polluants retrouvés dans le milieu constituent une menace sérieuse pour le milieu marin et les espèces qui y résident [1]. Les activités récréatives, le trafic maritime, le carénage, etc. provoquent une contamination qui s'ajoute à celle déjà observée en zone côtière. Ces pressions anthropiques chroniques peuvent impacter la qualité écologique du milieu. Pour évaluer les risques de cette contamination et les impacts sur les organismes et le milieu, des suivis sont souvent mis en place. Les bivalves, de par leur grande distribution, leur abondance, leur faible mobilité, leur capacité de bioaccumulation et leur sensibilité aux polluants, sont très souvent privilégiés pour la biosurveillance en milieu marin [2]. Néanmoins, de nos jours, d'autres espèces de mollusques telles que les patelles démontrent de plus en plus leur intérêt pour ce genre de suivi [3]. En Haute-Corse, aucune étude n’a jamais été réalisée dans les zones portuaires, c’est pourquoi nous avons utilisé deux espèces (moule de Méditerranée Mytilus galloprovincialis et patelle bleue Patella caerulea) dans le cadre d'un suivi de la qualité écologique de ces milieux. Dans les ports de Saint Florent, de l’Île Rousse, de Calvi et de la station de recherches STARESO, des prélèvements de moules (encagées pendant 3 mois) et de patelles sauvages ont été réalisés deux fois par an (cf. figure) en période estivale et en période hivernale. Une approche multi-biomarqueur a ensuite été utilisée pour avoir une image globale de l'état de santé des moules et patelles récoltées. Nous nous concentrerons ici sur les réponses de biomarqueurs associés au métabolisme énergétique (lactate déshydrogénase, pyruvate kinase, phosphoénolpyruvate carboxykinase) ainsi qu'aux réserves énergétiques mesurées dans les tissus de ces organismes. Ces données seront associées à des mesures de bioaccumulation d'éléments traces métalliques et de polluants organiques (PAHs, PCBs, pesticides, etc.). Cette approche combinée est reconnue comme un outil utile pour la évaluation de la pollution de l'environnement, compte tenu de sa sensibilité et de sa pertinence écologique [4]. Dans notre étude, si la contamination chimique du milieu suit bien le gradient est-ouest attendu de par les caractéristiques des ports étudiés, cette contamination reste relativement faible si on la compare à d'autres zones portuaires de plus grande envergure [5]. Cette faible contamination complique l'interprétation des réponses métaboliques des mollusques, chez qui les réponses sont plus variables. Bien que les ports de St-Florent et Calvi semblent être les lieux de plus fortes pressions sur ces organismes, la variabilité inter-espèce et les variations saisonnières intra-spécifiques ne permettent pas à ce jour de ressortir des corrélations précises entre la contamination observée et les effets sur les organismes. L'analyse d'un plus grand nombre de biomarqueurs et l'intégration des données à l'aide de modèle prédictif sera la prochaine étape du projet QUAMPO pour réussir à avoir une meilleure compréhension de la dynamique des zones portuaires de Haute-Corse.
Comment la pollution en zone portuaire
affecte-t-elle le métabolisme énergétique de
deux mollusques marins en Haute-Corse ?
M. Pillet1,2, C. Douny3, M. Marengo2, S. Le Floch4, V. Huet1, P. Lejeune2& H. Thomas1
1LIttoral ENvironnement et Sociétés (LIENSs - UMR7266 CNRS), La Rochelle Université, 2 rue Olympe de Gouges, 17000 La Rochelle, France
2STAtion de REcherches Sous-marines et Océanographiques (STARESO), Punta Revellata, BP 33, 20260 Calvi, France
3Faculté de Médecine vétérinaire, Département de sciences des denrées alimentaires (DDA), FARAH: Santé publique vétérinaire, Université de
Liège, Quartier Vallée 2, avenue de Cureghem 10, 4000 Liège 1, Belgique
4Centre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentations sur les Pollutions Accidentelles des
Eaux (CEDRE), Brest, France
marion.pillet@univ-lr.fr
@pillet_marion24
Septembre
2021
https://quampo.recherche.univ-lr.fr/
https://quampo.recherche.univ-lr.fr/
Objectifs:
Caractériser l’état écologique des zones
portuaires (Haute-Corse)
Evaluer les variations du métabolisme
énergétique de plusieurs espèces
Estimer le potentiel des acides gras comme
biomarqueurs de la contamination
organique
STARESO
(Pte Revellata)
Site contrôle Calvi
Île Rousse
St-Florent
Échantillonnages en janvier et
septembre 2020
Moule de Méditerranée
Mytilus galloprovincialis
Patelle bleue
Patella caerulea
M & M
Bioaccumulation : éléments traces et polluants organiques
Métabolisme énergétique :
Biomarqueurs enzymatiques impliqués dans la fermentation
(LDH), la glycolyse (PK) et la néoglucogénèse (PEPCK)
Réserves énergétiques (lipides totaux et glycogène)
Spectrophotométrie
Glande digestive chez la moule et tissus mous chez la
patelle (n = 7)
Profils en acides gras
Les activités portuaires (peinture anti-salissures, anodes sacrificielles,
hydrocarbures…) ont des impacts importants sur la qualité de l’eau et la
biodiversité marine.
La production et le stockage de l’énergie sont essentiels au maintien des
fonctions vitales (croissance, reproduction) des organismes.
Les polluants organiques, avec leur faible dégradibilité et leurs propriétés
lipophiles, s’accumulent dans les tissus des organisms et peuvent interferer
avec le métabolisme lipidique et les acides gras chez les invertébrés.
Introduction
https://quampo.recherche.univ-lr.fr/
Variation saisonnières marquées (sauf à Calvi
pour la patelle)
HAP > PCB
Pas de pesticides détectés
Resultats Bioaccumulation de polluants organiques
https://quampo.recherche.univ-lr.fr/
Resultats Métabolisme énergétique et réserves
Réserves en glycogène plus importantes à St-Florent
apports nutritifs
Variation saisonnières marquées
Glycolyse et néoglucogénèse plus actives sur le
site contrôle
https://quampo.recherche.univ-lr.fr/
Resultats Acides gras
STARESO St-Florent
SFA
C12:0
3 0.86 ± 0.3
C14:0
1.03 ±0.15 1.1 ±0.2
C16:0
32.25 ± 5.43** 22.93 ± 3.07
C17:0
1.07 ± 0.187 0.83 ± 0.14
C18:0
17.16 ±3.29*** 8.83 ±1.08
C22:0
<LOQ 0.48
C24:0
5.22 ± 3.8 10.6 ± 14.27
MUFA
C16:1
1.58 ±0.38*** 3.3 ±0.67
C17:1
9.03 ± 15.02 6.47 ± 8.78
C18:1,9c
<LOQ 2.32 ± 0.29
C18:1,11c
1.4 ± 0.23 1.6 ± 0.22
PUFA
C18:2,9c,12c
2.68 ± 0.58 2.07 ± 0.23
C20:2
<LOQ 0.97 ± 0.24
C20:4 (ARA)
6.62 ± 1.6*** 2.84 ± 0.82
C18:3
<LOQ 1.67 ± 0.25
C20:5 (EPA)
7.67 ± 3.42*** 15.86 ± 5.03
C22:5
1.59 ± 0.28 1.5 ± 0.37
C22:6 (DHA)
17.19 ± 6.16 19.3 ± 6.44
56%
11%
33%
44%
12%
44%
AG saturés
AG monoinsaturés
AG polyinsaturés
*
SFA
MUFA
PUFA
Composition (%) des
acides gras totaux
STARESO
St-Florent
SFA moins importants à St-Florent
impact des polluants organiques ?
https://quampo.recherche.univ-lr.fr/
Moule et patelle sont complémentaires.
Détection de polluants organiques chez la patelle aussi à Calvi, Île Rousse et STARESO.
2 espèces bioindicatrices pertinentes.
Réponses métaboliques plus impactées par les apports alimentaires que par la pollution
Nécessité d’avoir un suivi des profils en acides gras.
Intérêt de suivre le métabolisme énergétique en parallèle des biomarqueurs de
stress.
Bonne nouvelle pour les autorités portuaires
niveaux de pollution relativement faibles.
Variations saisonnières importantes
nécessité de prendre en compte les
paramètres physicochimiques.
Importance du suivi à long terme.
Discussion
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.