Conference PaperPDF Available

Un marché du bois, en pleine ébullition … sauf en Afrique

Authors:

Abstract and Figures

La « main invisible du marché », chère à Adam Smith i , cette harmonisation naturelle des intérêts ne semble pas se répartir de façon égale au niveau des différents marchés du bois et de ses dérivés. Les besoins des uns, en matière première, ne provoquent pas forcément, pour le moment, le mouvement de prix auquel il serait logique de s'attendre pour les bois tropicaux africains, comparé à ce qui se passe pour d'autres sources. Il semble ainsi intéressant d'observer quelques tendances prédominantes, puis d'essayer d'analyser les raisons de cette situation étonnante, voire même de proposer des pistes. E
Content may be subject to copyright.
A preview of the PDF is not available
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.