PosterPDF Available

Outils spatiaux de gestion d'accès aux territoires dans un contexte de changements globaux dans la forêt boréale

Poster

Outils spatiaux de gestion d'accès aux territoires dans un contexte de changements globaux dans la forêt boréale

Abstract

L'objectif est de développer d'une part, à l’aide du lidar et de capteurs multiples, un système d’identification et de caractérisation (classification fonctionnelle) de routes forestières préexistantes à partir des variables extraites des modèles numériques de terrain (MNT) de très haute résolution spatiale et d’indices de végétation. Et de l'autre part, de développer un outil d’analyse spatiale pour déterminer l’état actuel de la surface de roulement afin d’identifier les besoins en entretien, et élaborer un diagramme de détérioration de l’état du réseau routier en fonction des variables permanentes du site (dépôt surface, drainage, pente, distance au cours d’eau, temps).
Les chemins forestiers
1. Deux classifications différentes
Selon les données cartographiques, plusieurs tronçons ne sont pas
accessible, manquants ou incomplets.
2. Cartographie incomplète
Pallier aux lacunes de la base de données Routard nécessiterait
de parcourir tout le réseau afin de cartographier, de noter les
caractéristiques et d’établir la dégradation de chaque chemin.
Une telle procédure demande beaucoup de temps, de ressources
et d’argent.
Ainsi, de quelle façon serait-il possible d’améliorer la base de
données et de connaitre l’état et les caractéristiques de la route
sans devoir se rendre sur place ?
Comment remédier à la situation ?
3.2. Absence de données essentielles
Quel est l’état des chemins forestiers aujourd’hui ? Comment
avoir accès à cette information sans devoir s’y rendre ?
4. Données « inconnues »
Les chemins forestiers au Québec sont des vecteurs essentiels pour la gestion
et l’aménagement des forêts actuelles ainsi que futures.
En 2013,le MFFP a mis à disposition Routard,la base de données la plus complète
àce jour sur la classification des chemins forestiers.
Malheureusement, celle-ci ne fournie pas les informations essentielles et adéquates
pour assurer une gestion efficace et durable de ce vaste réseau.
Problématiques
spécifiques
Plusieurs données sont soit erronées, manquantes ou n’ont pas été mises à jours depuis l’implantation de Routard.
Il est difficile de connaitre l’état
de la chaussée et de prédire sa
dégradation dans le temps,
puisque l’année de construction
des tronçons est identifiée comme
étant « inconnue » dans la base de
données.
Identifiant
Classe chemin
initiale
Classe chemin
2013
Année
classification
Juridiction Source
Longueur
du tronçon
0HI HI 2009 MRNFR ROUTARD 270,09
1 3 NC 2009 MRNFR ROUTARD 58,66
2 1 1 2009 MRNFR ROUTARD 1107,41
3HI HI 2009 MRNFR ROUTARD 260,09
4 2 3 2009 MRNFR ROUTARD 160,51
5 2 2 2009 MRNFR ROUTARD 47,33
6 3 NC 2009 MRNFR ROUTARD 489,73
7 1 1 2009 MRNFR ROUTARD 4,71
8HI HI 2009 MRNFR ROUTARD 34,12
9 3 NC 2009 MRNFR ROUTARD 917,47
10 3NC 2009 MRNFR ROUTARD 242,31
Au Québec plus
de 600 000 km de
chemin forestier
sillonnent le
territoire
3.1. Absence de données essentielles
Secteur Saguenay-Lac-
Saint-Jean
Quel est la largeur de la chaussée, la profondeur des fossés ou
encore le pourcentage de la couronne ?
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.