Book

La forêt de SARE L'histoire des 42 000 chênes têtards- Sylvopastoralisme et biodiversité The Sare forest (SW France, Basque country, Natura 2000 Massif de La Rhune), 42,000 pollard trees

Authors:

Abstract

The Sare forest (SW France, Pyrénées atlantiques, Basque country, Natura 2000), the storytelling of some 42,000 pollard trees, very old-growth standing oaks (Quercus robur), pasture woodland and biodiversity From the XVIth Century this forest was managed to produce wood and satisfy other uses: harvesting litter and acorns, intensive grazing of sheep and horses. This forest is today in decline in spite of its very rich entomological fauna of saproxylic beetles linked to old-growth forests, being a true hotspot at the European scale. History, state of play and future are exposed. Sare - Atlantic Pyrenees – France. Ce texte retrace l’histoire d’un territoire sur lequel se sont confrontées deux vocations opposées : la forêt et l’agriculture. Soumise à l’exploitation forestière intensive pour fournir le charbon de bois, source d’énergie indispensable à l’industrie sidérurgique, et à la pression pastorale et agricole grandissante, la forêt dut s’adapter pour survivre. Une véritable agroforesterie, mise en place au XVIIème siècle par le traitement en arbre têtard et plantations de hautes tiges, permit à cette forêt pâturée d’évoluer vers un pâturage arboré. Bois, soustrage, pâturage, glandage, toutes ces productions indispensables aux populations rurales furent alors préservées. La forêt communale de Sare comptait, il y a 150 ans, quarante deux mille chênes têtards. La taille des branches se poursuivit jusqu’aux années 1940. A cette date on cessa de décapiter les arbres et on leur rendit la liberté de croître. Mais pas de se régénérer, pâturage et soustrage se poursuivirent sous leur ombrage.
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.