Thesis

Et après ? Une histoire du secours et de l’aide à la réinsertion des rescapés juifs des camps nazis (France, 1943-1948)

Authors:
To read the full-text of this research, you can request a copy directly from the author.

Abstract

Cette thèse porte sur l’histoire du secours et de l’aide à la réinsertion des rescapés juifs des camps nazis dans la France de l’immédiat après-guerre. Jusqu’à présent, l’historiographie s’était principalement attachée à en saisir un moment particulier : celui du retour des déportés. Dans ce cadre, un palace parisien transformé en centre d’accueil en avril 1945 semble souvent résumer à lui seul les efforts entrepris, tant par l’État que par diverses associations, pour les secourir. Tout se passe donc comme si cette histoire s’achevait derrière les portes du Lutetia, laissant en suspens une question aussi fondamentale que celle de la réinsertion des rescapés juifs des camps dans la société française. Que sont devenus, en France, la minorité de survivants de la politique d’extermination nazie ? Comment retrouver une vie « normale » après avoir perdu ses proches et ses biens, dans un pays dont les gouvernants avaient contribué à la politique antijuive de l’occupant ? Cette thèse entend répondre à ces questions en étudiant les dispositifs publics et privés dont ont pu bénéficier les rescapés juifs des camps et leur famille. Trois partis pris méthodologiques ont été adoptés. Sans négliger les représentations de la déportation, cette recherche est résolument tournée vers les pratiques des contemporains. En outre, elle s’inscrit dans une approche relationnelle, en insistant sur les interactions entre pouvoirs publics et organisations privées. Enfin, ce manuscrit propose une lecture décloisonnée des rapports entre l’État et la société : tant du point de vue de la population que des organismes considérés. De la sorte, il s’agit de dépasser le cadre national en prenant en compte les échelles locales comme supranationales et en portant une attention spécifique aux flux migratoires. En participant aux renouvellements en cours de l’histoire des Juifs après la Shoah, cette thèse porte ainsi l’ambition, à travers les rescapés des camps, de contribuer à une meilleure compréhension des conditions de possibilités, de mise en œuvre ou d’inapplication d’une politique de secours et d’aide à la réinsertion de populations vulnérables victimes d’un traumatisme.

No full-text available

Request Full-text Paper PDF

To read the full-text of this research,
you can request a copy directly from the author.

ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.