Article

Lire un album au début de l’enseignement secondaire: étudier les conduites interprétatives des adolescents à la lumière des gestes professionnels posés par les enseignants. Reading an illustrated storybook at the beginning of secondary education. Studying how a teacher’s professional skills influence the adolescent’s interpretive skills and encourage understanding of a text

Authors:
  • Université Catholique de Louvain - UCLouvain & Haute Ecole Vinci
To read the full-text of this research, you can request a copy directly from the authors.

Abstract

Quelles sont les capacités interprétatives des élèves en situation de lecture d’un album pour adolescents ? Comment se déploient-elles du début à la fin d’une même séquence d’apprentissage, sous l’influence des interactions avec les pairs et des gestes professionnels posés par l’enseignant ? Cette contribution porte sur l’analyse d’un dispositif didactique consacré à L’Indien de la tour Eiffel de Fred Bernard et François Roca (Seuil, 2004), mis en œuvre et filmé dans cinq classes du premier degré de l’enseignement secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles (élèves de 12-13 ans). L’évolution des capacités interprétatives des adolescents que nous avons suivis semble liée à des conditions relatives au caractère stimulant du texte, à l’accompagnement progressif au moyen d’écrits de travail peu contraignants et d’échanges autour de l’album ainsi qu’à l’alternance de gestes d’atmosphère, de pilotage, d’étayage et de tissage. https://doi.org/10.4000/reperes.2116

No full-text available

Request Full-text Paper PDF

To read the full-text of this research,
you can request a copy directly from the authors.

... Les gestes d'étayage -accueillir les différentes propositions avec une égale attention, reformuler avec retenue la parole des élèves sur le texte, susciter le retour au texte aux moments opportuns, porter attention aux déformations, exiger des indices textuels pour appuyer des impressions ou des hypothèses -permettent les réajustements, la révision des interprétations et la construction du sens pas à pas. Enfin, les gestes de tissage apparaissent nécessaires à l'intégration des apports dans une signification jugée recevable, partagée par la communauté des lecteurs et stabilisée (De Croix & Ledur, 2019). ...
Full-text available
Article
Le présent article vise à revenir sur les neuf séances d’analyse collaborative de pratiques d’enseignement de la lecture aux différents niveaux de la scolarité menées par le groupe de recherche français du CRIPEDIS dirigé par J.-L. Dufays et rassemblant des chercheurs et enseignants de différentes institutions en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ce travail vise à valider et affiner l’usage de trois grilles d’analyse (les gestes professionnels, les schèmes d’action et les opérations de lecture) en vue d’en faire des instruments d’(auto-)évaluation des pratiques à destination des formateurs et des enseignants. Ainsi, nous souhaitons observer dans quelle mesure il est possible d’en dégager d’une part une typologie des objectifs des leçons en termes d’opérations de lecture et de choix de texte, et d’autre part une distribution signifiante des gestes professionnels et didactiques, et des schèmes d’action transversaux mis en œuvre dans les différents cas de figure et selon les niveaux d’âge. Au terme de notre analyse, nous mettons en évidence une typologie des objectifs des leçons en termes d’opérations de lecture et de choix de texte, avec une progressivité de la compréhension vers l’interprétation et l’absence de l’appréciation. Concernant les gestes professionnels, des spécificités liées aux niveaux d’âge n’ont pu être observées au sein de notre corpus, ce qui indique peut-être qu’il existe une couverture généralisée des 21 gestes indépendamment des niveaux d’âge établissant alors le caractère curriculaire de la grille d’analyse.
Full-text available
Article
Cet article porte sur une conceptualisation de l’agir enseignant en classe de Francais a partir d’une conception culturelle de l’action. Il etudie le developpement des gestes professionnels lors de situation de lecture interpretative au cycle 3. Il explore egalement la possibilite d’une formation aux gestes professionnels avec differents dispositifs de formation et selon une approche inter-didactique.
Article
Recent findings in neuroscience on inter-subjective relations offer new data to literary theory about fictional narrative. In a world created by fiction, it appears that the fictional empathy that readers feel for characters allows them to understand their mental states and anticipate their behavior. The fictional emotions are thus a real catalyst of the simulation process that allows readers to physically experience the perspective of the character. They fully participate in the process of understanding and interpreting the story. This approach raises a question about the teaching of literary reading. When reading fiction, in which way and how is it advisable to seek the student’s fictional empathy for the characters ? We will answer this question by analyzing how pupils in their last year of primary school discuss their fictional writing activities in the first person about the story of Gilgamesh.
Article
The study which is presented aims to identify some specific professional attitudes in teaching-learning situations dedicated to reading literature in primary school, which are spotted as difficulties for non specialist trainee teachers. Professional acts (cf. Jorro) are defined in a teaching action pattern and its appropriateness, as a list of routines and professional acts reset in their epistemological framework which may prove inefficient if they are not adjusted : adjustment is a paradoxical component of the professional competence, it is the concern of mastered improvisation, yet it needs to be a training objective. The article presents some elements of the teaching pattern : monitoring, working out and backing up the interpretative activity. The objective is to spot some key acts through which the teaching competence could be built.
Chapter
What do students say when looking at a piece of art? What role does the language play in the interactions between the students, the art piece and the teacher? What role can the teacher play to the smallest details to get verbal interactions when dealing with very young students? The article analyzes verbal exchanges from 4-to-6-year-old children watching a movie and using their knowledge learned from a year-long project on medieval bestiary. It shows a voluntarily- intereducational approach, assuming that the knowledge learned in that situation can only be readable from the perspective of two disciplines, not only at a superficial level - language objectives and cultural ones just trying to co-exist - but also at a more substantial level: learning something about art would necessarily mean talking about art.
Article
Résumé Le flou conceptuel qui entoure la définition de la compréhension et de l’interprétation peut se répercuter sur les apprentissages des élèves qui, confondant ces modes d’appréhension des textes, comprennent mal les consignes de lecture qui prescrivent tantôt l’un, tantôt l’autre. La revue des écrits que nous avons effectuée nous amène à proposer des distinctions qui pourront orienter les didacticiens et les enseignants dans l’enseignement de la lecture littéraire : le sens produit par la compréhension et la signification issue de l’interprétation se nourrissent l’un et l’autre, en concomitance, dans une dynamique qui redessine sans cesse la lecture du texte littéraire.
Lectures analytiques : un enrôlement en 600 secondes ? Communication présentée au colloque « Approches analytiques des textes littéraires dans le secondaire : quelles pratiques pour quels enjeux ?
  • S De Croix
  • C Sorignet-Waszak
DE CROIX, S. et SORIGNET-WASZAK, C. (2019). Lectures analytiques : un enrôlement en 600 secondes ? Communication présentée au colloque « Approches analytiques des textes littéraires dans le secondaire : quelles pratiques pour quels enjeux ? », Toulouse.
Quels gestes dans la classe pour quel enseignement-apprentissage de la littérature ? Regard sur quatre leçons de 5 e année du secondaire
  • S Marlair
  • J.-L Dufays
MARLAIR, S. et DUFAYS, J.-L. (2008). Quels gestes dans la classe pour quel enseignement-apprentissage de la littérature ? Regard sur quatre leçons de 5 e année du secondaire. Dans D. Bucheton et O. Dezutter (dir.), Le développement des gestes professionnels dans l'enseignement du français. Un défi pour la recherche et la formation (p. 61-82). Bruxelles : De Boeck.
Vers un enseignement de la lecture littéraire au lycée
  • S Ahr
AHR, S. (2013). Vers un enseignement de la lecture littéraire au lycée. Expérimentations et réflexions. Grenoble : CNDP/CRDP Grenoble.
Refonder l'enseignement de l'écriture. Vers des gestes professionnels plus ajustés du primaire au lycée
  • D Bucheton
BUCHETON, D. (2014). Refonder l'enseignement de l'écriture. Vers des gestes professionnels plus ajustés du primaire au lycée. Paris : Retz.
Professionnaliser le métier d'enseignant
  • A Jorro
JORRO, A. (2002). Professionnaliser le métier d'enseignant. Paris : ESF Éditeur.
La lecture subjective. Québec français
  • G Langlade
LANGLADE, G. (2007). La lecture subjective. Québec français, 145, 71-73.
Comprendre, interpréter… en situation scolaire. Retour sur quelques problèmes
  • Y Reuter
REUTER, Y. (2001). Comprendre, interpréter… en situation scolaire. Retour sur quelques problèmes. Dans C. Tauveron (dir.), Comprendre et interpréter le littéraire à l'école et au-delà (p. 69-79). Paris : INRP.
Diversité des lectures littéraires. Comment former des sujets lecteurs divers ? (thèse de doctorat)
  • M Sauvaire
SAUVAIRE, M. (2013). Diversité des lectures littéraires. Comment former des sujets lecteurs divers ? (thèse de doctorat). Université Laval et Université de Toulouse Le Mirail. Récupéré sur le site de l'Université Laval : <https:// corpus.ulaval.ca/jspui/bitstream/20.500.11794/24045/1/29976.pdf>.