ArticlePDF Available

Nouvelles observations d’Eublemma purpurina (D. & S., 1775) en Île-de-France (Essonne, Seine-et-Marne, Paris) (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini)

Authors:

Abstract and Figures

New observations on Eublemma purpurina (D. & S., 1775) in the Region Île-de-France (Essonne, Seine-et-Marne and Paris) (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini). — The authors relate some new observations in the Region Île-de-France of the Beautiful Marbled, Eublemma purpurina (D. & S., 1775), between 2012 and 2016, in the Departments Essonne and Seine-et-Marne, and even in the centre of Paris. In these localities the species has been seen in two generations (May-June, August). —/////— Neue Beobachtungen von Eublemma purpurina (D. & S., 1775) in der Region Île-de-France (Essonne, Seine-et-Marne und Paris) (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini). — Die Autoren berichten über mehrere neue Beobachtungen des Purpur-Zwergeulchens, Eublemma purpurina (D. & S., 1775), von 2012 bis 2016, in der Region Île-de-France, in den Departementen Essonne, Seine-et-Marne, und selbst im Zentrum von Paris. An diesen Orten kommt die Art in zwei aufeinanderfolgenden, trotzdem zeitlich deutlich getrennten Perioden (Mai-Juni, August) vor. —/////— Les auteurs relatent plusieurs observations franciliennes nouvelles de l’Anthophile purpurine, Eublemma purpurina (D. & S., 1775), de 2012 à 2016, dans les départements de l’Essonne, de la Seine-et-Marne, et à Paris même. L’espèce s’y montre au cours de deux périodes successives nettement séparées dans le temps (mai-juin, août).
Content may be subject to copyright.
Tome 27 janvier - mars 2016 Fasc. 5
Revue française de Lépidoptérologie
(Publication trimestrielle)
45, rue Buffon F-75005 PARIS
ISSN 0002-5208
Couv 27-5_— 17/08/16 23:31 Page1
Fondateur : Jean BOURGOGNE
Directeur : Gérard Chr. LUQUET
Rédacteur en chef : Antoine LÉVÊQUE
Trésorier : Xavier LESIEUR
Comité de rédaction : Henri-Jérôme BERTIN (supervision des textes d’origine russe), Franck
FAUCHEUX (cartographie), Barry GOATER et Terence HOLLINGWORTH (super vision des textes
en anglais), Christian JACQUARD (réalisation des maquettes), Xavier LESIEUR (illustrations),
Wolfgang SPEIDEL (supervision des textes en allemand).
Comité de lecture : Frédéric ARCHAUX (écologie), Jérôme BARBUT (Noctuoidea), Roland
ESSAYAN, Christian GIBEAUX, Patrice LERAUT, Jacques NEL (Microlépidoptères), Claude
TAUTEL (Geometridae).
Abonnement 2016
(quatre fascicules)
Tarif « Jeune » pour les moins de 30 ans
applicable en France sur justificatif à compter du 10 avril 2012
pour les abonnements 2011 et suivants
France (plein tarif) 45 France (tarif Jeune) 35 Étranger 47 €
Et pour le soutien de la revue… l’abonnement bienfaiteur : 55 € ou plus
Offre de bienvenue
À compter du 10 avril 2012, les lecteurs s’abonnant pour la première fois recevront au choix :
Liste Leraut 1980 +Liste Rungs (Corse) (1988)
OU Liste Leraut 1997 OU Biocœnotique des Lépidoptères du Mont Ventoux
Les règlements par chèque doivent être libellés à l’ordre d’Alexanor et adressés à Alexanor,
M. Gérard LUQUET, Entomologie, C. P. 50, 45, rue Buffon, F-75005 Paris.
Nouveau : il est désormais possible de régler par PayPal à l’adresse électronique d’Alexanor.
Les règlements par virement doivent utiliser les coordonnées bancaires suivantes :
Photographie de couverture
Flambé, Iphiclides podalirius (Linnaeus, 1758), Viglain (Loiret), le 24 juillet 2010.
© Antoine LÉVÊQUE.
RIB
Étab. Guichet N° de compte Clé
20041 00001 1747609F020 64
IBAN
Compte FR72 2004 1000 0117 4760 9F02 064
BIC PSSTFRPPPAR
Domiciliation La Banque Postale Centre financier de Paris
Titulaire du compte Alexanor, Revue des Lépidoptéristes français
Numéro de TVA intracommunautaire : FR8838927108100017
L’abonnement annuel, qui donne droit aux quatre fascicules de l’année civile, est dû en début de chaque
année ; le réabonnement s’effectue par tacite reconduction.
Pour nous joindre par courriel : ALEXANOR.RFL@gmail.com
Couv 27-5_— 17/08/16 23:26 Page2
Nouvelles observations d’Eublemma purpurina (D. & S., 1775)
en Île-de-France (Essonne, Seine-et-Marne, Paris)
(Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini)
par Lucile FERRIOT (1), Camille GUÉRIN (2),
Gérard Chr. LUQUET (3) et Jean-Pierre MORIZOT (4)
Résumé
Les auteurs relatent plusieurs observations franciliennes nouvelles de l’Anthophile purpurine, Eublemma
purpurina (D. & S., 1775), de 2012 à 2016, dans les départements de l’Essonne, de la Seine-et-Marne, et à Paris
même. L’espèce s’y montre au cours de deux périodes successives nettement séparées dans le temps (mai-juin, août).
Zusammenfassung
Neue Beobachtungen von Eublemma purpurina (D. & S., 1775) in der Region Île-de-France (Essonne,
Seine-et-Marne und Paris) (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini). Die Autoren berichten über mehrere
neue Beobachtungen des Purpur-Zwergeulchens, Eublemma purpurina (D. & S., 1775), von 2012 bis 2016, in der Region
Île-de-France, in den Departementen Essonne, Seine-et-Marne, und selbst im Zentrum von Paris. An diesen Orten
kommt die Art in zwei aufeinanderfolgenden, trotzdem zeitlich deutlich getrennten Perioden (Mai-Juni, August) vor.
Abstract
New observations on Eublemma purpurina (D. & S., 1775) in the Region Île-de-France (Essonne,
Seine-
et-Marne and Paris) (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini). The authors relate some new observations
in the Region Île-de-France of the Beautiful Marbled, Eublemma purpurina (D. & S., 1775), between 2012 and 2016,
in the Departments Essonne and Seine-et-Marne, and even in the centre of Paris. In these localities the species has
been seen in two generations (May-June, August).
Au cours des dernières décennies, nombre d’espèces de Lépidoptères, et notamment
celles de distribution essentiellement méditerranéenne, ont largement étendu leur aire de
répartition vers le nord à la faveur du réchauffement climatique (PARMESAN & al., 1999).
En France, ces extensions d’aires ont pu se révéler spectaculaires, comme celle du Nacré de
Alexanor, 27 (5), 2016 : 269-275 269
(1) Chargée de Missions Environnement, NaturEssonne, Association d’Études et de Protection de la Nature,
Savigny-sur-Orge, lors des prospections évoquées dans le présent travail. Actuellement : Conseillère biodiversité et
sciences citoyennes, Seine-et-Marne Environnement, Moret-sur-Loing, Seine-et-Marne.
(2) Chargée de Mission Forêt et Natura 2000 Haute Vallée de l’Essonne, Parc Naturel Régional du Gâtinais
Français, Milly-la-Forêt, Essonne.
(3) Maître de Conférences retraité du Laboratoire d’Entomologie, travailleur bénévole au Muséum National
d’Histoire Naturelle, Service du Patrimoine Naturel, Direction Déléguée au Développement Durable, à la Conservation
de la Nature et à l’Expertise, Paris.
(4) Membre de l’Association de Sauvegarde de la Haute Juine et ses Affluents (A. S. H. J. A.), Saint-Cyr-la-Rivière
,
Essonne.
2273-Ferriot et al_Eublemma purpurina_V0-1_2273-Ferriot et al-Eublemma purpurina 15/08/16 17:30 Page269
la Ronce, Brenthis daphne (D. & S., 1775), amorcée dès les années 1970 (MARION, 1976 ;
ESSAYAN & JUGAN, 1995), ou celle de la Processionnaire du Pin, Thaumetopoea pityocampa
(D. & S., 1775), espèce dont les premières colonies essonniennes ont été observées dès le tout
début des années 1990 (MOTHIRON, 2010 : [48] ; ARCHAUX & al., 2011 : 413).
Parmi les espèces de taille plus discrète — pouvant de ce fait aisément passer inaperçues
compte l’Anthophile purpurine, Eublemma purpurina (D. & S., 1775) (5). Cette petite
Noctuelle d’origine méditerranéenne, aux couleurs vives et à l’aspect de Pyrale, a également
atteint le Bassin parisien, vers la fin de la première décennie du XXIesiècle. Elle y a entre
autres été signalée des départements du Loiret (TOBAK & al., 2012) et de l’Aube (BRULEY,
2013), et, en région Île-de-France, en Seine-et-Marne, à Moret-sur-Loing, le 29 mai 2012
(Yves DOUX, in MOTHIRON, en ligne) (6), mais aussi dans l’Essonne, à Valpuiseaux, où elle a
été observée le 23 mai 2009 (7) par Jean-Paul DELVALÉE et Jean BRÉARD lors d’une prospection
nocturne au tube actinique, dans le cadre de la « Nuit des Hétérocères » (MOTHIRON, 2010 :
[115] ; MANIL, 2010 : 17 ; DELVALÉE, 2012) (8).
Lors de relevés effectués dans le cadre du suivi des sites du réseau « Natura 2000 » dans
le sud de l’Essonne (9), nous avons à nouveau eu l’opportunité de rencontrer cette Noctuelle
à plusieurs reprises. Le 31 juillet 2014, nous avons pu débusquer l’espèce (fig. 1) en plein jour,
à Buno-Bonnevaux, au lieu dit « Les Canches », sur les pentes sablo-calcaires dominant
le chemin des Noues (ou des Nonnes, la toponymie variant d’une source à l’autre), en limite
270 Alexanor, 24 (1), 2009 (2010) : 270
FIG. 1. Eublemma purpurina (D. & S.),
Buno-Bonnevaux (Essonne), Les Canches, 31-VII-2014
.
Cliché : © J.-P. MORIZOT.
(5) Afin de respecter les règles du Code International de Nomenclature Zoologique, et notamment ses articles
30 et suivants concernant l’accord en genre (masculin, féminin ou neutre) du nom spécifique de nature adjectivale
avec le nom générique auquel il est associé, il serait plus correct d’écrire Eublemma purpurinum. En effet, le nom
générique Eublemma est construit sur le terme grec ancien τό βλέµµα, -ατος (tó blémma, -atos, signifiant « regard »,
« visage », « œil »), terme relevant grammaticalement du genre neutre.
(6) Dans la base de données naturalistes Cettia de Natureparif, cette observation est datée non du 29, mais du
26 mai 2012 (cf. infra).
(7)MANIL (2010 : 17) date par inadvertance cette observation du 23 avril 2009. Jean-Paul DELVALÉE nous
a confirmé que l’exemplaire concerné avait bien été observé le 23 mai 2009 (comm. pers., courriels des 17 et 20
septembre 2015).
(8) Plusieurs sites Internet ont annoncé, ces dernières années, l’observation de cette espèce dès 2009 dans
le département des Yvelines par Jean-Paul DELVALÉE. Notre Collègue J.-P. DELVALÉE a bien voulu nous faire savoir
(comm. pers., courriels des 20 et 21 septembre 2015) qu’il n’était nullement l’auteur de cette information, dont
le contenu, manifestement erroné, a depuis lors été retiré de certains des sites concernés.
(9) Sites FR 110 0799 (Haute Vallée de l’Essonne) et FR 110 0802 (Pelouses calcaires du Gâtinais).
de Nanteau-sur-Essonne (Seine-et-Marne).
Le papillon évoluait parmi les Graminées
d’une pelouse sèche (fig. 2 et 3). Par ailleurs,
nous avons pu observer l’espèce au piège
lumineux, à Champmotteux, sur les pelouses
sèches du lieu dit « La Haye Thibaud », d’une
part durant la nuit du 15 au 16 juin 2015
2273-Ferriot et al_Eublemma purpurina_V0-1_2273-Ferriot et al-Eublemma purpurina 15/08/16 17:30 Page270
Alexanor, 24 (1), 2009 (2010) : 271 271
FIG. 2 et 3. — Deux aspects du site des Canches. – 2, pente sablonneuse avec rochers de grès, colonisée par
le Lapin de garenne, 4-VI-2015. – 3, secteur de la pente hébergeant une strate herbacée plus fournie et plus élevée,
16-VI-2015. Clichés : © J.-P. MORIZOT.
2
3
2273-Ferriot et al_Eublemma purpurina_V0-1_2273-Ferriot et al-Eublemma purpurina 15/08/16 17:30 Page271
(un exemplaire) (fig. 4), d’autre part durant celle du 12 au 13 août 2015 (deux exemplaires)
(fig. 5) ; lors de ce dernier relevé nocturne, nous prospections en compagnie de nos collègues
Guillaume LARRÈGLE et Michel OCTAVE. Dans cette dernière station, Eublemma purpurina
a été revu de jour le 6 juin 2016 par le quatrième signataire de la présente note (fig. 6). Dans
l’état actuel de nos connaissances, il est difficile de préciser si les sujets observés en août
représentent les descendants occasionnels d’un flux migratoire arrivé en juin ou les participants
d’un nouvel arrivage en provenance du sud, voire si l’espèce se reproduit régulièrement sur
place et survit à l’hiver d’une année sur l’autre.
Informés de nos observations, plusieurs collègues nous ont fait part de leurs propres
rencontres avec cette Noctuelle au cours des dernières années et nous ont autorisés à faire état
de leurs données dans la présente note. Nous sommes ainsi en mesure d’ajouter les localités
franciliennes suivantes à la répartition actuelle de l’espèce (fig. 7) :
– Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne), 26-V-2012, sur une parcelle appartenant à Pro Natura
Île-de-France, 2 expl. attirés lors d’une prospection nocturne à la lumière, Marion PARISOT-
LAPRUN, Christophe PARISOT, Yves DOUX, Christian GIBEAUX et Bruno MÉRIGUET vid. (obser-
vation datée sur Lepi’Net du 29 mai 2012) ;
– Courcelles-en-Bassée (Seine-et-Marne), 8-VI-2013, sur les coteaux calcaires de Tréchy
(site bénéficiant d’un Arrêté de Protection de Biotope), 1 expl., Christophe PARISOT, Marion
PARISOT-LAPRUN et Yves DOUX vid. ;
– Sablonnières (Seine-et-Marne), 15-V-2014, en bordure d’une coupe forestière, 1 expl.,
Julien BOTTINELLI vid. ; même commune et même station, 29-V-2014, 1 expl. au repos sur une
Consoude, y évoquant l’aspect d’une fleur, Julien BOTTINELLI vid. ;
– Mouy-sur-Seine (Seine-et-Marne), 22-VII-2015, 2 expl., Maxime ZUCCA vid. (Natureparif) ;
– Paris, 3earrondissement, 3-VIII-2015, 1 expl., Benoît SEGERER vid.
On notera que les observations seine-et-marnaises de 2014 et 2015, comme dans
l’Essonne, suggèrent la succession de deux générations ou de deux flux migratoires consécutifs.
La présence de cette Noctuelle en plein cœur de Paris, dans le troisième arrondissement de
la Capitale, le 3 août 2015, au sein d’un environnement totalement urbanisé, accrédite l’hypothèse
des mouvements migratoires — ce qui ne contredit nullement une possible implantation durable
de l’espèce dans les milieux favorables du sud de l’Île-de-France, d’autant plus que la chenille
est réputée se développer sur le Cirse des champs, Cirsium arvense (L.) Scop., une plante
commune très répandue partout en Île-de-France (voir par exemple, pour le département de
l’Essonne, ARNAL & GUITTET, 2004 : 179).
Par ailleurs, notre collègue Antoine LÉVÊQUE, de la région Centre – Val-de-Loire, saisit
l’opportunité de la publication de la présente note pour nous communiquer quelques données
inédites concernant Eublemma purpurina dans les départements du Loiret et du Loir-et-Cher
(comm. pers., 26 septembre 2015) :
Verdes (Loir-et-Cher), 13-VI-2013, vallée de l’Aigre, au nord-est de Romainville, 1 expl.
observé de jour (A. LÉVÊQUE det.), Antoine LÉVÊQUE, Benoît KLÉBOTH et Rolland PAILLAT leg. ;
– Coinces (Loiret), 4-VI-2015, base militaire aérienne d’Orléans-Bricy, à l’est de
la ferme de Sennelay, 1 expl. observé de jour (A. LÉVÊQUE det.), Antoine LÉVÊQUE leg. ;
– Coinces (Loiret), 19-VIII-2015, base militaire aérienne d’Orléans-Bricy, au nord de
la Haute Épine, 2 expl. observés de jour (A. LÉVÊQUE det.), Antoine LÉVÊQUE, François
HERGOTT, Jean-Louis PRATZ et Christian SALLÉ leg. ;
272 Alexanor, 24 (1), 2009 (2010) : 272
2273-Ferriot et al_Eublemma purpurina_V0-1_2273-Ferriot et al-Eublemma purpurina 15/08/16 17:30 Page272
Alexanor, 24 (1), 2009 (2010) : 273 273
FIG. 4 à 6. — Eublemma purpurina (D. & S.), Champmotteux (Essonne), La Haye Thibaud. 4, Nuit du
15 au 16-VI-2015. – 5,Nuit du 12 au 13-VIII-2015. – 6,6-VI-2016. Clichés : © J.-P. MORIZOT.
– Averdon (Loir-et-Cher), 21-VIII-2015, Réserve Naturelle Nationale des Vallées de la
Grande Pierre et de Vitain, la Grande Mesle, 1 expl. au piège lumineux (drap vertical, une ampoule
à vapeur de mercure, 125 W) (A. LÉVÊQUE det.), Antoine LÉVÊQUE, Aurélie CHEVILLON,
Blandine CASSAGNE, Christian SALLÉ, Sophie BALIA, Karine FAYAUD et Pauline TESSIER leg.
Dans les années à venir, il conviendrait de rechercher en Île-de-France la chenille de cette
Noctuelle, notamment dans les stations dans lesquelles les imagos ont été observés jusqu’à
présent. La tâche n’est évidemment pas des plus simples, étant donné la banalité de la plante-
hôte de la chenille…
46
5
2273-Ferriot et al_Eublemma purpurina_V0-1_2273-Ferriot et al-Eublemma purpurina 15/08/16 17:30 Page273
Remerciements
Nous tenons à remercier chaleureusement, pour la précieuse communication de leurs données faunistiques sur
Eublemma purpurina, dans la plupart des cas via la base de données naturalistes Cettia Île-de-France, nos collègues
Julien BOTTINELLI (Coulommiers, Seine-et-Marne), Jean-Paul DELVALÉE (Bures-sur-Yvette, Essonne), Yves DOUX
(Bois-le-Roi, Seine-et-Marne), Christian GIBEAUX (Avon, Seine-et-Marne), Antoine LÉVÊQUE (Beaugency, Loiret),
Bruno MÉRIGUET (O. P. I. E., Guyancourt, Yvelines), Christophe PARISOT (Seine-et-Marne Environnement, Moret-sur-
Loing, Seine-et-Marne), Marion PARISOT-LAPRUN (Association des Naturalistes de la Vallée du Loing et du Massif
de Fontainebleau, Avon, Seine-et-Marne), Benoît SEGERER (Saint-Mammès, Seine-et-Marne) et Maxime ZUCCA
(Natureparif, Pantin). Que les structures au sein desquelles travaillent ces collègues soient également remerciées pour
l’autorisation de publier les données citées dans la présente note. Nous témoignons en outre notre reconnaissance
à nos collègues Guillaume LARRÈGLE (Écuelles, Seine-et-Marne) et Michel OCTAVE (Gironville-sur-Essonne, Essonne)
pour leur participation active à nos relevés nocturnes. Nous exprimons aussi notre gratitude aux propriétaires dont les
diverses parcelles sont comprises dans le réseau Natura 2000, et sur lesquelles ils nous ont aimablement accueillis
dans le cadre de nos travaux de suivis et d’inventaires. Enfin, que nos dévoués confrères MM. Wolfgang SPEIDEL
(Olching, Allemagne) et Barry GOATER (Chandlers Ford, Grande-Bretagne) soient bien vivement remerciés pour s’être
très aimablement chargés de vérifier la correction linguistique des résumés allemand et anglais annexés au présent
travail.
274 Alexanor, 24 (1), 2009 (2010) : 274
FIG. 7. — Carte de répartition d’Eublemma purpurina (D. & S.) en Île-de-France, selon les données disponibles
au 11 juin 2016. Confection de la carte : © Franck FAUCHEUX.
2273-Ferriot et al_Eublemma purpurina_V0-1_2273-Ferriot et al-Eublemma purpurina 15/08/16 17:30 Page274
Références bibliographiques
Archaux (Frédéric), Faucheux (Franck) et Lévêque (Antoine), 2011. — Contribution à l’inventaire des Hétérocères
du Loiret (2enote) (Lepidoptera : Drepanidae, Notodontidae, Lymantriidae, Arctiidae). Alexanor, 24 (7), 2010 :
409-428.
Arnal (Gérard) et Guittet (Jean), 2004. — Atlas de la flore sauvage du département de l’Essonne. 1-608, tr. nombr.
illustr. photogr., tabl. et graph. en coul. Collection « Parthénope ». Biotope, Mèze (Hérault), et Muséum
National d’Histoire Naturelle, Paris, éditeurs.
Bruley (Jacques C. J.), 2013. Eublemma purpurina (D. & S., 1775) observé dans le département de l’Aube
(Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini). Alexanor, 25 (5), 2012 : 315-316, 1 illustr. photogr. coul.
Delvalée (Jean-Paul), 2012. — Dans l’Essonne : nouveaux pour le département. Oreina, n° 19 : 35 (septembre 2012).
Essayan (Roland) et Jugan (Denis), 1995. — Brenthis daphne D. & S., 1775, en France (Lepidoptera Nymphalidae).
Alexanor, Paris, 18 (6), 1994 : 351-358, 2 cartes, 2 illustr. photogr. coul.
Manil (Luc) et alii, 2010. — L’année entomologique 2009 en France continentale et en Corse (Lepidoptera).
Lépidoptères, Revue de l’Association des Lépidoptéristes français, 19, n° 45 : 13-30, 3 cartes, 1 diagr., 8 illustr.
photogr. coul.
Marion (Hubert), 1976. Extension de Brenthis daphne (Nymphalidae). Alexanor, 9(5) : 221-223.
Mothiron (Philippe), 2010. — Bombycoïdes (Lepidoptera Hepialidae, Cossidae, Limacodidae, Lasiocampidae,
Endromidae, Saturniidae, Lemoniidae, Sphingidae, Drepanidae, Notodontidae, Lymantriidae et Arctiidae).
In : Contribution à la connaissance du patrimoine naturel francilien. Inventaire commenté des Lépidoptères de
l’Île-de-France. Vol. 3. Alexanor, 23, Supplément hors-série : [1]-[124], 6 pl. photogr. coul., 2 fig., 6 tabl.
Parmesan (Camille), Ryrholm (Nils), Stefanescu (Constantí), Hill (Jane K.), Thomas (Chris D.), Descimon
(Henri), Huntley (Brian), Kaila (Lauri), Kullberg (Jaakko), Tammaru (Toomas), Tennent (W. John),
Thomas (Jeremy A.) and Warren (Martin), 1999. Poleward shifts in geographical ranges of Butterfly
species associated with regional warming. Nature.International weekly Journal of Science, n° 399 : 579-583,
3 tabl., 4 cartes.
Tobak (Nicolas), Faucheux (Franck), Lévêque (Antoine) et Collet (Maxime), 2012. — Premières mentions
d’Eublemma purpurina (D. & S., 1775) dans le Loiret (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini).
Alexanor, 24 (8), Suppl., 2010 : [31]-[35], 2 illustr. photogr. coul., 1 carte, 1 tabl.
L. F. : Seine-et-Marne Environnement, 18 Rue Gustave-Prugnat, F-77250 Moret-sur-Loing.
< lucile.ferriot@gmail.com >
C. G. : P. N. R. du Gâtinais Français, 20, Boulevard du Maréchal-Lyautey, F-91490 Milly-la-Forêt.
< C.Guerin@parc-gatinais-francais.fr >
G. Chr. L. : Laboratoire d’Entomologie, C. P. 50, 45, Rue Buffon, F-75005 Paris.
< luquet@mnhn.fr >
J.-P. M. : 60, Route de Fouville, F-91690 Saclas.
< jp.morizot@orange.fr >
Reçu le 6 mars 2016 ; complété le 11 juin 2016 ; accepté le 15 juillet 2016.
Alexanor, 24 (1), 2009 (2010) : 275 275
2273-Ferriot et al_Eublemma purpurina_V0-1_2273-Ferriot et al-Eublemma purpurina 15/08/16 17:30 Page275
ALEXANOR
Revue française de Lépidoptérologie
Vol. 27 January to March 2016 Fasc. 5
Contents
Adgé (Michel). Heteropterus morpheus (Pallas, 1771) in the Department of Tarn (Lepidoptera
Hesperiidae) ...................................................................................................................................
Adgé (Michel). A help in the preparation of the moths: manipulation of the antennae ........................
Bator (David) and Guilloton (Jean-Alain). Infestation of a field of Cardoon, Cynara cardunculus
(L., 1753), by Gortyna xanthenes (Germar, 1842) (Lepidoptera Noctuidae Noctuinae Apameini)
.........................................................................................................................................................
Chatard (Patrice). Some records of Pyraloidea (Aisne, Ardèche, Bouches-du-Rhône, Charente-
Maritime, Cher, Côtes-d’Armor, Gard, Hautes-Alpes, Loiret, Lot, Pas-de-Calais, Pyrénées-
Orientales) (Lepidoptera Pyralidae and Crambidae) .....................................................................
Ferriot (Lucile),Guérin (Camille),Luquet (Gérard Chr.) and Morizot (Jean-Pierre). New
observations of Eublemma purpurina (D. & S., 1775) in the Region Île-de-France (Essonne,
Seine-et-Marne and Paris) (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini) .............................
Fournier (François). A further observation of Dolicharthria aetnaealis fuscocilialis (Ragonot, 1881)
in the French Department Puy-de-Dôme (Lepidoptera Crambidae) .............................................
Fournier (François). Discovery of Stenoptilia coprodactyla (Stainton, 1851) in the Sancy massif
(Puy-de-Dôme) (Lepidoptera Pterophoridae) ................................................................................
Lantz (Marie-André). Discovery of the Glanville Fritillary, Melitaea cinxia (Linné, 1758), in two
urban parks of the Department Seine-Saint-Denis (Lepidoptera Nymphalidae Nymphalinae) ....
Leraut (Guillaume H. C.). Contribution to the knowledge of the European Butterflies: on the occurrence
of Polyommatus damon (D. & S., 1775) in Sweden (Lepidoptera Lycaenidae Polyommatinae)
.........................................................................................................................................................
Leraut (Patrice) and Martin (Gabrielle). Comment on the biology of Paysandisia archon (Burmeister,
1880) (Lepidoptera Castniidae) .....................................................................................................
Luquet (Gérard Chr.). Editorial ............................................................................................................
Perrein (Christian). Book review ..........................................................................................................
•DELMAS (Sylvain), 2015. — Bibliographie des Lépidoptères de France (1593 – 2010) .....................
Subscription notice .................................................................................................................................
276
297
259
303
269
267
335
279
289
286
258
333
333
302
ISSN 0002-5208
Couv 27-5_— 19/08/16 11:01 Page1
ALEXANOR
Revue française de Lépidoptérologie
Tome 27 janvier à mars 2016 Fasc. 5
Sommaire
Adgé (Michel). Heteropterus morpheus (Pallas, 1771) dans le département du Tarn (Lepidoptera
Hesperiidae) ...................................................................................................................................
Adgé (Michel). Une aide à la préparation des Hétérocères : le collage temporaire des antennes .........
Bator (David) et Guilloton (Jean-Alain). Infestation d’un champ de Cardons, Cynara cardunculus
(L., 1753), par Gortyna xanthenes (Germar, 1842) (Lepidoptera Noctuidae Noctuinae Apameini)
..............................................................................................................................................................
Chatard (Patrice). Quelques données d’observations de Pyraloidea (Aisne, Ardèche, Bouches-du-Rhône
,
Charente-Maritime, Cher, Côtes-d’Armor, Gard, Hautes-Alpes, Loiret, Lot, Pas-de-Calais,
Pyrénées-Orientales) (Lepidoptera Pyralidae et Crambidae) ........................................................
Ferriot (Lucile),Guérin (Camille),Luquet (Gérard Chr.) et Morizot (Jean-Pierre). Nouvelles
observations d’Eublemma purpurina (D. & S., 1775) en Île-de-France (Essonne, Seine-et-Marne
,
Paris) (Lepidoptera Erebidae Boletobiinae Eublemmini) ..............................................................
Fournier (François). Autre observation de Dolicharthria aetnaealis fuscocilialis (Ragonot, 1881)
dans le Puy-de-Dôme (Lepidoptera Crambidae) ...........................................................................
Fournier (François). Découverte de Stenoptilia coprodactyla (Stainton, 1851) dans le massif du Sancy
(Lepidoptera Pterophoridae) ..........................................................................................................
Lantz (Marie-André). Découverte de la Mélitée du Plantain, Melitaea cinxia (Linné, 1758), dans
deux parcs départementaux de la Seine-Saint-Denis (Lepidoptera Nymphalidae Nymphalinae)
.........................................................................................................................................................
Leraut (Guillaume H. C.). Contribution à l’étude des Rhopalocères européens : de la présence de
Polyommatus damon (D. & S., 1775) en Suède (Lepidoptera Lycaenidae Polyommatinae) .......
Leraut (Patrice) et Martin (Gabrielle). Remarque sur la biologie de Paysandisia archon (Burmeister,
1880) (Lepidoptera Castniidae) .....................................................................................................
Luquet (Gérard Chr.). Éditorial ............................................................................................................
Perrein (Christian). Recension ..............................................................................................................
•DELMAS (Sylvain), 2015. — Bibliographie des Lépidoptères de France (1593 – 2010) .....................
Avis de souscription .................................................................................................................................
276
297
259
303
269
267
335
279
289
286
258
333
333
302
ISSN 0002-5208
Couv 27-5_— 17/08/16 23:26 Page1
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
  • Archaux
Archaux (Frédéric), Faucheux (Franck) et Lévêque (Antoine), 2011. -Contribution à l'inventaire des Hétérocères du Loiret (2 e note) (Lepidoptera : Drepanidae, Notodontidae, Lymantriidae, Arctiidae). Alexanor, 24 (7), 2010 : 409-428.
Revue de l'Association des Lépidoptéristes français
  • Lépidoptères
Lépidoptères, Revue de l'Association des Lépidoptéristes français, 19, n° 45 : 13-30, 3 cartes, 1 diagr., 8 illustr. photogr. coul.
Laboratoire d'Entomologie
  • G L Chr
G. Chr. L. : Laboratoire d'Entomologie, C. P. 50, 45, Rue Buffon, F-75005 Paris. < luquet@mnhn.fr >
Infestation d'un champ de Cardons, Cynara cardunculus (L., 1753), par Gortyna xanthenes (Germar, 1842) (Lepidoptera Noctuidae Noctuinae Apameini)
  • Bator
Bator (David) et Guilloton (Jean-Alain). Infestation d'un champ de Cardons, Cynara cardunculus (L., 1753), par Gortyna xanthenes (Germar, 1842) (Lepidoptera Noctuidae Noctuinae Apameini) ..............................................................................................................................................................
Autre observation de Dolicharthria aetnaealis fuscocilialis (Ragonot, 1881) dans le Puy-de-Dôme (Lepidoptera Crambidae)
  • Fournier
Fournier (François). Autre observation de Dolicharthria aetnaealis fuscocilialis (Ragonot, 1881) dans le Puy-de-Dôme (Lepidoptera Crambidae)...........................................................................
Remarque sur la biologie de Paysandisia archon (Burmeister, 1880) (Lepidoptera Castniidae)
  • Leraut
Leraut (Patrice) et Martin (Gabrielle). Remarque sur la biologie de Paysandisia archon (Burmeister, 1880) (Lepidoptera Castniidae).....................................................................................................