ArticlePDF Available

Premières mentions de la tarente de Maurétanie Tarentola mauritanica (Linnaeus, 1758) et de la grenouille rieuse Pelophylax ridibundus (Pallas, 1771) sur l'île du Levant (îles d'Hyères, Var)

Authors:
  • AHPAM (Association Herpétologique de Provence Alpes Méditerranée)
— 237 —
Sci. Rep. Port-Cros natl. Park, 32: 237-240 (2018)
Premières mentions de la tarente
de Maurétanie
Tarentola mauritanica
(Linnaeus, 1758) et de la grenouille
rieuse
Pelophylax ridibundus
(Pallas, 1771) sur l’île du Levant
(îles d’Hyères, Var)
Grégory DESO1*, Marie-Claire GOMEZ2, Pauline PRIOL3,
Frédéric CAPOULADE4, Rémi DUGUET5
1Ahpam (Association herpétologique de Provence Alpes Méditerranée), 5 hameau du
Nivernais, 84100 Orange, France.
2Parc national de Port-Cros, 181 Allée du Castel Sainte Claire, BP 70220, 83406 Hyères
Cedex, France. marie-claire.gomez@portcros-parcnational.fr
3StatiPop-Consulting scientifique-Suivi de populations animales, 37 chemin la Baraque,
34190 Ganges. France. pauline_priol@yahoo.fr
4Frédéric Capoulade, Corniche de la Galère, 83400 Ile du Levant, France. fredcap@orange.fr
5Alcedo Faune et Flore, 85 impasse Bas Laval, 07110 Sanilhac, France. rduguet@expertise-
ecologique.fr
*Contact : Ahpam.contact@gmail.com
Afin d’établir un protocole scientifique pour l’évaluation du statut de
conservation du discoglosse sarde (Discoglossus sardus Tschudi in Otth,
1837) sur l’île du Levant, un repérage avec l’appui du personnel du Parc
national de Port-Cros a été effectué le 4 novembre 2017. L’ensemble de
la partie civile (= non militaire) de l’île a ainsi été visité afin d’évaluer les
différents habitats potentiels pour le discoglosse. Dans deux propriétés
privées différentes, toutes deux munies de bassins, au lieu-dit « Corniche
de la cote 60 » à Héliopolis, trois individus adultes de grenouille rieuse
(Pelophylax ridibundus) (Pallas, 1771) ont été observés par l’ensemble de
l’équipe. Les bassins sont distants de 30 mètres l’un de l’autre. L’état des
caractères morphologiques examinés, notamment la silhouette générale,
la coloration corporelle, la taille et la forme du tubercule métatarsien
(ou bien encore des dents vomériennes) ne laisse aucun doute sur la
détermination de l’espèce (Fig. 1, 2). Un habitant résident nous a affirmé
avoir amené intentionnellement des individus dans l’île du Levant vers
2010, depuis le bassin hydrographique du Verdon.
— 238 —
Figure 1a. Face ventrale d’une grenouille
rieuse adulte. Héliopolis, 4 novembre
2017 - Photo : P. Priol.
Figure 1b. Vue d’ensemble d’une
grenouille rieuse adulte. Héliopolis, 4
novembre 2017 - Photo : G. Deso.
Figure 2. Une des mares de jardin avec la présence de grenouille rieuse adulte.
Héliopolis, 4 novembre 2017 - Photo : R. Duguet.
Lors des prospections, nous avons procédé à l’inspection de
fissures dans la roche à la lampe, afin d’y rechercher la présence
éventuelle de geckos. Un individu adulte de tarente de Maurétanie
Tarentola mauritanica (Linnaeus, 1758) a également été découvert (GD
et PP).
La mention des deux espèces est nouvelle pour l’île du Levant.
Les travaux antérieurs ne font en effet aucunement état de la présence
de la tarente de Maurétanie ni de la grenouille rieuse dans l’île (Cheylan,
1983 ; Joyeux, 2005).
— 239 —
Une seule espèce d’amphibiens est autochtone dans l’île du Levant :
le discoglosse sarde. L’espèce présente un statut « Vulnérable » dans les
îles d’Hyères d’après la liste rouge nationale des amphibiens et reptiles
menacés en France (UICN France et al., 2015 ; Marchand et al., 2017).
Dans l’île du Levant, peu d’informations sont disponibles sur l’état de
conservation de la population, mais il est a priori préoccupant, à cause
d’effectifs relativement faibles et de sites de reproduction très localisés
(Joyeux, 2005). L’introduction de grenouilles vertes du genre Pelophylax
en milieu insulaire méditerranéen est connue pour avoir un impact sur
les communautés locales d’amphibiens, par compétition et prédation
(Santos et al., 2015). C’est notamment le cas pour la grenouille de Pérez
(Pelophylax perezi) introduite dans les îles Majorque et Pityuses (Santos
et al., 2015). De plus, la grenouille rieuse est connue pour son caractère
invasif, notamment dans le sud de la France (Geniez et Cheylan, 2012). La
présence de grenouilles rieuses dans l’île du Levant est potentiellement
très préoccupante pour l’avenir de la population locale du discoglosse
sarde. L’implantation éventuelle de la grenouille rieuse dans l’île mérite
donc une attention particulière. Une action urgente pour éradiquer de
l’île les individus des stations connues paraît nécessaire.
Comme la grenouille rieuse, la tarente de Maurétanie est une espèce
en expansion dans le sud de la France (Geniez et Cheylan, 2012). Favorisé
par les échanges commerciaux et le réchauffement climatique, ce gecko
a récemment colonisé des villages situés loin du littoral (vallée de la
Durance), des espaces naturels dépourvus d’habitations comme le sud
de la Camargue (Cheylan, obs. pers.) et l’île de Porquerolles (Astruc et
al., 2014).
Sur cette île, où cette espèce cohabite avec l’hémidactyle
verruqueux Hemidactylus turcicus (Linnaeus, 1758) et le phyllodactyle
d’Europe Euleptes europaea (Gené, 1839), comme au Levant, la tarente
de Maurétanie a été identifiée non seulement comme un compétiteur
du phyllodactyle mais également comme l’un de ses prédateurs (Bosc,
2009). Sur l’île de Porquerolles, il a également été démontré que la tarente
avait un impact sur l’hémidactyle, car dans les secteurs où l’espèce
était autrefois abondante, la tarente remplace désormais cette espèce
(Astruc et al., 2014).
De très prochaines investigations devraient permettre de mener
des recherches ciblées afin d’évaluer l’état de distribution de ces deux
espèces introduites et d’envisager des mesures destinées à limiter
l’impact prévisible de ces introductions sur les espèces d’amphibiens
et de reptiles autochtones.
— 240 —
Références
ASTRUC G., COUTURIER T., CHEYLAN M., BESNARD A., 2014. - Suivi de l’implanta-
tion de la Tarente commune Tarentola mauritanica (Linnaeus, 1758) sur l’île de
Porquerolles. Impact sur les espèces autochtones : L’Hémidactyle verruqueux,
Hemidactylus turcicus (Linnaeus, 1758) et le Phyllodactyle d’Europe, Euleptes
europea (Gené, 1839). Rapport technique, Parc National de Port-Cros, Hyères :
29 p.
BOSC V., 2009. - Inventaire du phyllodactyle d’Europe Euleptes europaea sur l’îlot de
Roscana (Corse du sud). Conservatoire des Espaces Naturels de Corse : 18 p.
CHEYLAN M., 1983. – Statut actuel des Reptiles et Amphibiens de l’archipel des îles
d’Hyères (Var, Sud-Est de la France). Trav. Sci. Parc nation. Port-Cros, 9 : 35-51.
GENIEZ P., CHEYLAN M., 2012. – Les Amphibiens et les Reptiles du Languedoc-
Roussillon et régions limitrophes. Atlas biogéographique. Biotope, Mèze ;
Muséum national d’Histoire naturelle, Paris : 448 p.
JOYEUX A., 2005. - Expertise herpétologique de l’île du Levant (Var, Sud-est de la
France). Site Natura 2000 Fr 9301613, « La Côte d’Hyères et son archipel «.
Reptil’Var publ. : 25 p.
MARCHAND M.A., ROY C., RENET J., DELAUGE J., MEYER D., HAYOT C., 2017. –
Liste rouge régionale des amphibiens et reptiles de Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Conservatoire d’Espaces Naturels Provence-Alpes-Côte d’Azur, Direction
Régionale de l’Environnement, de l’aménagement et du Logement PACA, Conseil
Régional PACA : 12 p.
SANTOS X., AYLLÓN E., ARRIBAS O., BERTOLERO A., BOSCH J., CABIDO C.,
CARRANZA S., CARRETERO M.A., DÍAZ-PANIAGUA C., EGEA-SERRANO A.,
GARIN-BARRIO I., GIMÉNEZ A., GOSÁ A., GRACIÁ E., GUICKING D., LLORENTE
G.A., MARTÍNEZ-SOLANO Í., MATEO J.A., MONTORI A., PALOMAR G., PERERA
A., PINYA S., PRETUS J.L., PUJOL-BUXÓ E., RATO C., RECUERO E., SANZ-
AZKUE I., SILVA-ROCHA I., VASCONCELOS R., VELO-ANTÓN G., VÖRÖS J.,
PLEGUEZUELOS J.M., 2015. - Síntesis de las introducciones de anfibios y rep-
tiles en España. Bol. Asoc. Herpetol. Esp. 26 (2) : 123-133.
UICN France, MNHN, SHF, 2015. - La Liste rouge des espèces menacées en France
- Chapitre Reptiles et Amphibiens de France métropolitaine. Muséum National
d’Histoire Naturelle, Paris.
... The gecko T. mauritanica is native to the western Mediterranean area of North Africa and Europe; its occurrence on Mediterranean islands, e.g., Porquerolles, where it arrived between 1985 and 2001, and Le Levant (N-PCNP), was due to human-induced introduction; it can be detrimental to the native Hemidactylus turcicus [189,190]. As for the Argentine ant, construction materials are inspected upon their arrival in the islands. ...
Article
Full-text available
The Port-Cros National Park (PCNP), established in 1963, was one of the earliest terrestrial and marine parks in the Mediterranean Sea. From 2012, it engaged in a major redefinition and extension of its territory (N-PCNP—New Port-Cros National Park). This case is particularly interesting insofar as the protected area has been competently and efficiently managed since its creation, and protection and management measures have been strictly implemented: in the Mediterranean, the PCNP has often been considered as a benchmark. Here, we critically analyse almost 60 years of the management of the biodiversity and the human uses, with their share of successes and failures, certain operations which are today regarded as errors, and a doctrine today of a priori non-interventionism, in contrast to the doctrine in vogue in the early years. Of particular interest is the change in outlook with regard to actions favouring flagship species, such as building a tower for bats, setting up artificial nests for seabirds, and constructing an artificial reef at sea. The question of the natural arrival of the wild boar, a native species, and the hostility of the public and some species-centred scientists, is particularly instructive. We analyse these changes in the light of the ongoing trends in concepts in ecology and nature conservation, and the shift from a species-centred to an ecosystem-centred approach. It is worth emphasizing that a critical review of almost 60 years of management is a very rare exercise in a national park anywhere in the world.
... Specimens collected on these islands by Lantz are, still today, among the only ones available in collections. They are particularly valuable for identifying recent introductions of alien herptiles on the Hyères Islands like the ranid frog Pelophylax ridibundus and the Moorish Gecko tarentola mauritanica (see Deso et al. 2018). ; confirmed by Cheylan (1983) Id. ...
Article
Full-text available
Several recent papers have reviewed the life and work of French herpetologist Louis Amédée Lantz. They have detailed the composition of his collections deposited in several museums. However, since then, several other important specimens from his collections deposited at the Natural History Museum (NHM, UK) have come to light and we here present all of them in detail. We discovered paralectotypes of Lacerta saxicola obscura Lantz & Cyrén (BMNH 1918.11.21.5-7), syntypes of Lacerta boemica Sukhov (BMNH 1960.1.4.26-30, BMNH 1965.337-342) and Lacerta viridis media Lantz & Cyrén (BMNH 1960.1.4.25, 1966.512). We also identified numerous specimens from the French Mediterranean islands in Lantz's collection deposited at the NHM, some of which represent the first reported specimens of their species from certain islands. We here provide data on all these specimens. We also place the Mediterranean island specimens from the Lantz collection in their historical context and emphasize the historical and taxonomic value of these collections.
Technical Report
Full-text available
Mené dans le cadre de la Liste rouge nationale, cet état des lieux porte sur l’évaluation du risque de disparition des 568 espèces d’oiseaux recensées en France métropolitaine, incluant l’ensemble des espèces nicheuses, hivernantes et de passage.
  • Roy A C Marchand M
  • J Renet
  • J Delauge
  • Meyer D Hayot C
MARCHAND M.A., ROY C., RENET J., DELAUGE J., MEYER D., HAYOT C., 2017.Liste rouge régionale des amphibiens et reptiles de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Conservatoire d'Espaces Naturels Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction Régionale de l'Environnement, de l'aménagement et du Logement PACA, Conseil Régional PACA : 12 p.
  • Ayllón E Arribas
  • O Bertolero
  • A Bosch
  • J Cabido
  • C Carranza S
  • M A Carretero
  • C Díaz-Paniagua
  • Egea-Serrano A
  • Garin-Barrio I
  • A Giménez
  • A Gosá
  • Graciá E Guicking
  • D Llorente
  • G A Martínez-Solano Í
  • Mateo J A Montori
  • A Palomar
  • G Perera
  • A Pinya
  • S Pretus
  • J L Pujol-Buxó E
  • C Rato
  • Recuero E Sanzazkue I
  • Silva-Rocha I
  • Vasconcelos R
  • Velo-Antón G
  • J Vörös
  • J M Pleguezuelos
SANTOS X., AYLLÓN E., ARRIBAS O., BERTOLERO A., BOSCH J., CABIDO C., CARRANZA S., CARRETERO M.A., DÍAZ-PANIAGUA C., EGEA-SERRANO A., GARIN-BARRIO I., GIMÉNEZ A., GOSÁ A., GRACIÁ E., GUICKING D., LLORENTE G.A., MARTÍNEZ-SOLANO Í., MATEO J.A., MONTORI A., PALOMAR G., PERERA A., PINYA S., PRETUS J.L., PUJOL-BUXÓ E., RATO C., RECUERO E., SANZAZKUE I., SILVA-ROCHA I., VASCONCELOS R., VELO-ANTÓN G., VÖRÖS J., PLEGUEZUELOS J.M., 2015.-Síntesis de las introducciones de anfibios y reptiles en España. Bol. Asoc. Herpetol. Esp. 26 (2) : 123-133.
Inventaire du phyllodactyle d'Europe Euleptes europaea sur l'îlot de Roscana
  • Bosc V
BOSC V., 2009. -Inventaire du phyllodactyle d'Europe Euleptes europaea sur l'îlot de Roscana (Corse du sud). Conservatoire des Espaces Naturels de Corse : 18 p.
  • Cheylan M
CHEYLAN M., 1983. -Statut actuel des Reptiles et Amphibiens de l'archipel des îles d'Hyères (Var, Sud-Est de la France). Trav. Sci. Parc nation. Port-Cros, 9 : 35-51.
Site Natura 2000 Fr 9301613, « La Côte d'Hyères et son archipel «. Reptil'Var publ
  • Joyeux A
JOYEUX A., 2005. -Expertise herpétologique de l'île du Levant (Var, Sud-est de la France). Site Natura 2000 Fr 9301613, « La Côte d'Hyères et son archipel «. Reptil'Var publ. : 25 p.
  • A Marchand M
  • C Roy
  • J Renet
  • J Delauge
  • Meyer D
  • Hayot C
MARCHAND M.A., ROY C., RENET J., DELAUGE J., MEYER D., HAYOT C., 2017. -Liste rouge régionale des amphibiens et reptiles de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Conservatoire d'Espaces Naturels Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction Régionale de l'Environnement, de l'aménagement et du Logement PACA, Conseil Régional PACA : 12 p.
  • Santos X
  • E Ayllón
  • O Arribas
  • Bertolero A
  • J Bosch
  • C Cabido
  • Carranza S
  • M A Carretero
  • Díaz-Paniagua C
  • Egea-Serrano A
  • Garin-Barrio I
  • Giménez A
  • Gosá A
  • E Graciá
  • D Guicking
  • G A Llorente
  • Martínez-Solano Í
  • J A Mateo
  • Montori A
  • G Palomar
  • Perera A
  • S Pinya
  • J L Pretus
  • Pujol-Buxó E
  • C Rato
  • E Recuero
  • Sanz-Azkue I
  • Silva-Rocha I
  • Vasconcelos R
  • Velo-Antón G
  • J Vörös
  • J M Pleguezuelos
SANTOS X., AYLLÓN E., ARRIBAS O., BERTOLERO A., BOSCH J., CABIDO C., CARRANZA S., CARRETERO M.A., DÍAZ-PANIAGUA C., EGEA-SERRANO A., GARIN-BARRIO I., GIMÉNEZ A., GOSÁ A., GRACIÁ E., GUICKING D., LLORENTE G.A., MARTÍNEZ-SOLANO Í., MATEO J.A., MONTORI A., PALOMAR G., PERERA A., PINYA S., PRETUS J.L., PUJOL-BUXÓ E., RATO C., RECUERO E., SANZ-AZKUE I., SILVA-ROCHA I., VASCONCELOS R., VELO-ANTÓN G., VÖRÖS J., PLEGUEZUELOS J.M., 2015. -Síntesis de las introducciones de anfibios y reptiles en España. Bol. Asoc. Herpetol. Esp. 26 (2) : 123-133.
La Liste rouge des espèces menacées en France -Chapitre Reptiles et Amphibiens de France métropolitaine
  • Uicn France
  • Mnhn
  • Shf
UICN France, MNHN, SHF, 2015. -La Liste rouge des espèces menacées en France -Chapitre Reptiles et Amphibiens de France métropolitaine. Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris.