ArticlePDF Available

A new African Potamogethes Delève (Coleoptera, Elmidae)

Article

A new African Potamogethes Delève (Coleoptera, Elmidae)

Abstract and Figures

Potamogethes eliotti n. sp. is described based on adult specimens collected in the Republic of South Africa, Tanzania and Kenya. Habitus views and illustrations of important characters are presented.
Content may be subject to copyright.
Faunitaxys
Revue de Faunistique, Taxonomie et Systématique
morphologique et moléculaire
Volume 6
Numéro 10 Août 2018 ISSN : 2269 - 6016
Dépôt légal : Août 2018
Faunitaxys
Revue de Faunistique, Taxonomie et Systématique
morphologique et moléculaire
ZooBank : http://zoobank.org/79A36B2E-F645-4F9A-AE2B-ED32CE6771CC
Directeur de la publication, rédacteur, conception graphique et PAO :
Lionel Delaunay
Cette revue ne peut pas être vendue
Elle est distribuée par échange aux institutions (version papier)
et sur simple demande aux particuliers (format PDF)
à l’adresse suivante :
AFCFF
28, rue Voltaire, F- 42100 Saint Etienne
E-mail : lionel.delaunay@free.fr
Elle est disponible librement au téléchargement à partir du site :
http ://faunitaxys.fr/
La parution de Faunitaxys est apériodique
Impression
SARL SPEED COPIE, 6, rue Tréfilerie, F- 42100 Saint-Etienne
speedcopie@wanadoo.fr
Imprimé le 24 août 2018
A new African Potamogethes Delève (Coleoptera, Elmidae)
CÉDRIC ALONSO
17, Rue du Bourguet, 34230 Le Pouget, France – entomo34@orange.fr
- ZooBank : http://zoobank.org/28FC4CA1-D6A2-419E-BF23-50FD4DD62D05
Introduction
The genus Potamogethes Delève, 1963 was created based
on three African species, Potamogethes crassipes from
Angola, Potamogethes cribricollis from Congo and
Potamogethes major from South Sudan, the latter
transferred by Delève from the genus Hydretus Fairmaire,
1889 (Delève, 1963).
Until now, five species were known in the genus, all from
continental Africa: Angola, Cameroon, Central African
Republic, Democratic Republic of the Congo, Gabon,
Ghana, Ivory Coast and South Sudan (Jäch et al., 2016).
The larvae are still unknown.
Potamogethes can be distinguished from other similar
African genera by the prosternum extended beyond the
anterior hips by a broad triangular projection, by its
curvilinear triangular scutellum and by the aedeagus
which has a short basal piece and a wide and flattened
median lobe.
In this paper, we describe and illustrate a new species of
Potamogethes.
Material and methods
The type material was collected by Mickaël François,
Sebastian Endrödy-Younga, and Karl Werner in the
Republic of South Africa, Tanzania, and Kenya.
Specimens for morphological study were cleaned and
examined under a stereomicroscope at magnifications up
to 80×. Male and female genitalia were studied as
temporary glycerine slides at magnifications up to 400×,
using a Nachet light microscope. Drawings were made
with a drawing tube. Habitus photographs were made
using Canon MP-E 65 mm with Canon eos 40d digital
camera attached. Each image was focus stacked from 30
to 50 photographs using CombineZP software.
Metric characters were measured with a micrometric
ocular to the nearest 0.05 mm.
1
Faunitaxys, 6 (10), 2018 : 1 – 8.
Introduction
Le genre Potamogethes Delève, 1963 a été créé à partir
de trois espèces africaines, Potamogethes crassipes
d'Angola, Potamogethes cribricollis du Congo et
Potamogethes major du Soudan du Sud, ce dernier
transféré par Delève du genre Hydretus Fairmaire, 1889
(Delève, 1963).
Jusqu’à présent, cinq espèces étaient connues dans le
genre, toutes originaires d'Afrique continentale : Angola,
Cameroun, République centrafricaine, République
démocratique du Congo, Gabon, Ghana, Côte d'Ivoire et
Soudan du Sud (Jäch et al., 2016). Les larves sont encore
inconnues. Potamogethes peut être distingué des autres
genres africains similaires par le prosternum prolongé au-
delà des hanches antérieures par une saillie en triangle
large, par son scutellum en forme de triangle curviligne et
par l'édéage qui présente une pièce basale courte et un
lobe médian large et aplati.
Dans cet article, nous décrivons et illustrons une nouvelle
espèce de Potamogethes.
Matériel et méthode
Le matériel typique a été collecté par Mickaël François,
Sebastian Endrödy-Younga, et Karl Werner en République
d'Afrique du Sud, Tanzanie et Kenya.
Les spécimens destinés à l'étude morphologique ont été
nettoyés et examinés au stéréomicroscope à des
grossissements allant jusqu'à 80×. Les genitalia mâles et
femelles ont été étudiés sur des lames de glycérine
temporaires à des grossissements allant jusqu'à 400×, en
utilisant un microscope optique Nachet. Les dessins ont été
réalisés à la chambre claire. Les photos d’habitus ont été
faites à l’aide d’un objectif Canon MP-E 65 mm monté sur
un appareil photo numérique Canon eos 40d. Chaque
image est le résultat de l’empilement de 30 à 50 clichés,
réalisé avec le logiciel CombineZP.
Les caractères métriques ont été mesurés avec un oculaire
micrométrique à 0,05 mm près.
ZooBank : http://zoobank.org/References/FF0E14FD-75DA-4A1E-B5F3-C0E956BECFF4
Coleoptera ;
Elmidae ;
Potamogethes ;
Riffle beetles ;
morphology ;
new species ;
South Africa ;
Tanzania ;
Kenya.
Keywords :Abstract. Potamogethes eliotti n. sp. is described based on adult specimens
collected in the Republic of South Africa, Tanzania and Kenya. Habitus views and
illustrations of important characters are presented.
Alonso C., 2018. – A new African Potamogethes Delève (Coleoptera, Elmidae). Faunitaxys,
6(10) : 1 – 8.
Abbreviations
CL. body length (measured from anterior margin of
pronotum to elytral apices)
EL.elytral length
EW.maximum elytral width
PL.pronotal length
PW.maximum pronotal width
HW.head width including eyes
ID.interocular distance
SAMC. – Iziko Museum of Capetown, Republic of South Africa
NHMW. – Naturhistorisches Museum Wien, Austria
CMF.collection of Mickaël François, France
,
CCA.collection of Cédric Alonso, France.
Potamogethes eliotti n. sp.
(Fig. 5 - 6)
ZooBank : http://zoobank.org/BF3FFA83-C150-4206-B018-
B4CE164B6790
Type locality. Captured by luminous trapping on the top
of a very dry mountain, without rain the previous days.
The only waterhole being a river at the bottom of the
mountain (Fig. 1).
Type material
Holotype, (SAMC), Republic of South Africa, KwaZulu-
Natal, 27.XI.2016, 12 km N of Weenen, iNhlawe, S
28°45'15.3" E 30°01'47.9", 817 m, leg. M. François.
Paratypes:
1 (SAMC), 1 and 2 (CMF), 2 (CCA) with the same
locality data as holotype.
– 1 , 1 (NHMW), Republic of South Africa, Kruger
National Park, 08.III.1996, Skukuza, 24.59 S - 31.38 E, leg.
Endrödy-Younga.
1 (NHMW), Republic of South Africa, Kruger National
Park, 13.I.1996, Skukuza, 24.59 S - 31.35 E, leg. Endrödy-
Younga.
Abréviations
LC. longueur du corps (mesurée de la marge antérieure du
pronotum aux sommets des élytres)
LE.longueur des élytres
lE.largeur maximale des élytres
LP.longueur du pronotum
lP.largeur maximale du pronotum
lT.largeur de la tête avec les yeux
DI. – distance interoculaire
SAMC. – Iziko Museum of Capetown, République d’Afrique du Sud
NHMW. – Naturhistorisches Museum Wien, Autriche
CMF.collection de Mickaël François, France
CCA.collection de Cédric Alonso, France.
Potamogethes eliotti n. sp.
(Fig. 5 - 6)
ZooBank : http://zoobank.org/BF3FFA83-C150-4206-B018-
B4CE164B6790
Localité typique. Capturé par piégeage lumineux en haut
d'une petite montagne très sèche, sans pluie les jours
précédents. Le seul point d'eau étant une rivière en bas de la
montagne (Fig. 1).
Matériel type
Holotype, (SAMC), République d’Afrique du Sud, KwaZulu-
Natal, 27.XI.2016, 12 km N de Weenen, iNhlawe, S 245'15,3" E
30°01'47,9", 817 m, leg. M. François.
Paratypes :
1 (SAMC), 1 et 2 (CMF), 2 (CCA) avec les mêmes
données de localité que l'holotype.
– 1 , 1 (NHMW), République d'Afrique du Sud, Parc
National Kruger, 08.III.1996, Skukuza, 24,59 S - 31,38 E, leg.
Endrödy-Younga.
– 1 (NHMW), République d'Afrique du Sud, Parc National
Kruger, 13.I.1996, Skukuza, 24,59 S - 31,35 E, leg. Endrödy-
Younga.
ALONSO. – Potamogethes eliotti n. sp. from Africa
2
Fig. 1. - Photograph of locus typicus.
Faunitaxys, 6 (10), 2018 : 1 – 8. 3
Fig. 2. - Potamogethes eliotti n. sp., holotype male. a: aedeagus, ventral view. b: lateral view. c: dorsal view.
d: pronotum, scutellum. e: prosternal process. f: antenna. g: wing.
a b c
d
e
f
g
1 mm
1 (CCA), 2 (CMF), Republic of South Africa, KwaZulu-
Natal, 07-08/XII/2016, 4,5 km NW Gudlucingo, Mzimkhulu river, S
30°30’04.6’’ E 30°02’06.9’’, 341 m, leg. M. François.
2 (NHMW), Tanzania, Kilimandjaro Prov., I.1990, Same,
Pare Mts., 1000 m, leg. Werner.
2 , 1 (NHMW), Kenya, Tsavo East National Park, XII.
1989, Kibwezi, 1300 m, leg. Werner.
Description of the holotype
Body elongate, subparallel (Fig. 5); CL: 4.75 mm, EW: 1.9 mm, 2.5
times as long as wide (CL/EW); dorsum moderately convex, dorsal
surface with dense short recumbent setae. Body brown; head, vertex
and labrum dark brown; pronotum, protibia, metatibia, terminal
segments of antennae and maxillary palps darkened; disk, lateral
margins of elytra and epipleura brown; scape, pedicel and mesotibia
pale brown. Lateral margins and anterior border of the pronotum
cleared. Venter brown with light yellowish-brown setae (Fig. 5, 6).
Head. – Partly retractable, densely setose, HW: 0.95 mm, ID: 0.5
mm, finely and not uniformly punctate, distances between
punctures one half to two times of their diameter, punctures more
distinct between eyes, with two longitudinal impressions near
margins of eyes. Labrum densely setose, short, anterior margin
shallowly emarginated in the middle, lateral angles rounded. – Clypeus
about as long as labrum; frontoclypeal suture visible. – Eyes well
developed, big and prominent, protruding beyond outline of head,
suboval in lateral view; setae around eyes very long. – Antennae with
eleven antennomeres, densely setose, scape curved, less than 3 times
as long as pedicel which is globular, remaining segments less than
twice as long as scape and pedicel combined, segments 3–11 shorts,
subquadrangulars, wider than long and forming elongated club
rounded at the apex (Fig. 2f).
Pronotum. – Transverse (Fig. 2d), one and a half times as wide as
long. PW: 1.5 mm, PL: 1 mm. Wider at the base then narrowing
forward from the posterior third, anterior margin very slightly curved,
base tri-sinuate, almost straight on both sides of the scutellum;
posterolateral angles prominent, acute and depressed, side margins
visible over the entire length, widened towards posterior angles. – Disk
with two distinct rounded depressions in front of the scutellum, on
both sides of the median line. The oblique impressions situated on
both sides, at half distance between lateral margin and the midline are
imperceptible. Punctures more distinct than on head, irregularly
dispersed with largest punctures placed in front of scutellum.
Elytra. Moderately elongate, subparallel, largest at the posterior
third; 1.97 times as long as wide (EL/EW); EL: 3.75 mm, EW: 1.9
mm; disc without tubercles or accessory rows; wider than pronotum at
base, rounded separately apically, internal apical angle not prolonged;
punctate striae well marked on the disk and lateral margins, punctures
regularly aligned, scutellary stria present, humeri distinct. – Scutellum
rounded and triangular.
Legs. Mesotibiae strongly curved distally with a fine carinula
along the entire length of the inner face. – Mesotarsi longer and more
slender than pro- and metatarsi, brilliant, deprived in part of short,
dense and erect pubescence existing on other legs.
Abdomen. – Prosternal process broadly triangular (Fig. 2e).
Aedeagus. Elongated, short basal piece, short and soldered
parameres. – Median lobe flattened, widened before the apex which is
asymmetrical, sinuate at its end in ventral and dorsal view, broad in
lateral view (Fig. 2a-c).
Paratype female. CL: 5 mm, PL: 1.1 mm, PW: 1.6 mm,
EL: 3.9 mm, EW: 2.2 mm, HW: 1 mm, ID: 0.55 mm.
Ovipositor (Fig. 3a), genitalia (Fig. 3b), sternite VIII (Fig.
3c), tergite VIII (Fig. 3d), scutellum tuberculate (Fig. 6).
1 (CCA), 2 (CMF), République d'Afrique du Sud, KwaZulu-
Natal, 07-08/XII/2016, 4,5 km NW Gudlucingo, Mzimkhulu river, S
30°30’04,6’’ E 30°02’06,9’’, 341 m, leg. M. François.
2 (NHMW), Tanzanie, Kilimandjaro prov., I.1990, Same,
Mont Paré, 1000 m, leg. Werner.
2 , 1 (NHMW), Kenya, Parc National de Tsavo East, XII.
1989, Kibwezi, 1300 m, leg. Werner.
Description de l’holotype
Corps allongé, subparallèle (Fig. 5); LC : 4,75 mm, lE : 1,9 mm, 2,5 fois
plus long que large (LC/lE); dos modérément convexe, surface dorsale
avec des soies couchées courtes et denses. Corps brun; tête, sommet et
labre brun foncé; pronotum, protibia, metatibia, derniers segments
antennaires et palpes maxillaires obscurcis; disque, marges latérales des
élytres et épipleures brun; scape, pédicelle et mesotibia brun pâle. Marges
latérales et bord antérieur du pronotum éclaircis. Ventre brun avec des
soies brun-jaunâtre clair (Fig. 5, 6).
Tête. En partie rétractable, densément pileuse, lT : 0,95 mm, DI :
0,5 mm, finement et non uniformément ponctuée, distance entre les
points de la moitié à deux fois leur diamètre, ponctuation plus distincte
entre les yeux, avec deux depressions longitudinales près des marges
oculaires. – Labre denment pileux, court, marge anrieure faiblement
émarginée au milieu, angles latéraux arrondis. – Clypeus a ussi long que
le labre; suture fronto-clypéale visible. Yeu x bien développés,
dépassant le contour de la tête, sub-ovals en vue latérale; soies autour
des yeux très longues. – Antennes de onze articles, densément pileuses,
scape incurvé, moins de 3 fois plus long que le pédicelle qui est
globuleux, l’ensemble des segments restants moins de deux fois plus
longs que le scape et le pédicelle combinés, segments 3-11 courts,
subquadrangulaires, plus larges que longs et formant une massue
allongée, arrondie à l'apex (Fig. 2f).
Pronotum. – Transverse (Fig. 2d), une fo is et dem ie plus l arge que
long. lP : 1,5 mm, LP : 1 mm. Plus large à la base puis se rétrécissant vers
l'avant à partir du tiers postérieur, marge antérieure très légèrement
courbée, la base tri-sinuée, subrectiligne des deux côtés du scutellum;
angles postérolatéraux aigus proéminents et déprimés, marges latérales
visibles sur toute la longueur, élargies vers les angles postérieurs. – Disque
avec deux dépressions distinctes arrondies devant le scutellum, des deux
côtés de la ligne médiane. Les impressions obliques situées des deux
côtés, à mi-distance entre la marge latérale et la ligne médiane sont
imperceptibles. Ponctuation plus distincte que celle de la tête,
irrégulièrement placée, plus forte devant le scutellum.
Élytres. – Modérément allongés, subparallèles, plus larges au tiers
postérieur; 1,97 fois plus long que large (LE/lE); EL : 3,75 mm, lE : 1,9
mm; disque sans tubercules ou protubérances; plus larges que le pronotum
à la base, arrondis séparément au sommet, angle apical interne non
prolongé; stries ponctuées bien marquées sur le disque et les bords
latéraux, ponctuation régulièrement alignée, striole scutellaire présente,
calus huméraux distincts. – Scutellum en triangle arrondi.
Pattes. – Mésotibias f orte ment cou rbés dista lement ave c u ne fine ca rinul e
sur toute la longueur du bord interne. – Mésotarses plus longs et plus minces
que les protarses et les métatarses, brillants, en partie dépourvus de la
pubescence courte, dense et érigée, existante sur les autres pattes.
Abdomen. – Saillie du prosternum en triangle large (Fig. 2e).
Edéage. – Allongé, pièce basale courte, paramères courts et soudés.
Lobe médian aplati, élargi avant l’apex qui est asymétrique, sinué à
son extrémité en vu ventrale et dorsale, en pointe large en vu latérale
(Fig. 2a-c).
Paratype femelle. – LC : 5 mm, LP : 1,1 mm, lP : 1,6 mm,
LE : 3,9 mm, lE : 2,2 mm, lT : 1 mm, DI : 0,55 mm.
Ovipositeur (Fig. 3a), génitalia (Fig. 3b), sternite VIII (Fig.
3c), tergite VIII (Fig. 3d), scutellum tuberculé (Fig. 6).
ALONSO. – Potamogethes eliotti n. sp. from Africa
4
Faunitaxys, 6 (10), 2018 : 1 – 8. 5
Fig. 3. - Potamogethes eliotti n. sp., paratype female. a: ovipositor. b: genitalia. c: sternite VIII. d: tergite VIII.
Fig. 4. - Aedeagus, original drawings (Delève, 1937;
Delève, 1963; Delève, 1968; Więźlak, 1987).
a: P. danielssoni Więźlak, 1987.
b: P. ivorensis Delève, 1968.
c: P. crassipes Delève, 1963.
d: P. cribricollis Delève, 1963.
e: P. major (Delève, 1937).
a b
c d e
a b
cd
500 µm
100 µm
1 mm
Sexual dimorphism.
Male: subparallel elytra; scutellum plan; mesotibiae
clearly curved on their inner edge (Fig. 5).
Female: elytra slightly widened behind; tuberculate
scutellum; mesotibiae weakly curved on their inner edge
(Fig. 6).
Differential diagnosis. – P. eliotti n. sp. can be easily
separated from the five known species of Potamogethes
by the following criteria:
Pronotum with non-confluent punctures, finer than the
two ante-scutellar points, (in P. cribricollis, the points of
the pronotum are subconfluent and as big as the two
points in front of the scutellum)
Tuberculous scutellum of females, on the contrary of
females of P. crassipes and P. ivorensis who have a
simple scutellum (Delève, 1968)
Absence of oblique lateral depressions on the
pronotum disk of males (such depressions are visible in
males of P. danielssoni)
Shape of the pronotum, with subparallel edge in the
posterior third which is regularly rounded from the base
to the top at P. major
For males, the characteristic aedeagus alone allows to
separate P. eliotti n. sp. from other species (Fig. 4).
Distribution. – P. eliotti n. sp. is known from the
Republic of South Africa, Tanzania and Kenya (Fig. 7).
Etymology. I have the pleasure of dedicating this
species to Eliott François, the son of Mickaël François.
Discussion
The discovery of a new species of Potamogethes in the
Republic of South Africa greatly expands the range of the
genus. The known species closest geographically are located
in Angola (P. c r assipes and P. c r i b r i c o l l i s ). This confirms
the lack of knowledge on African Elmidae. Based on the
shape of the aedeagus, the obvious similarities between
P. eliotti n. sp. and P. danielssoni (known to date only
from Cameroon) (Więźlak, 1987) are remarkable and
deserve to be noted. Likewise, to perfect these gaps, the
females of P. major, P. danielssoni and P. cribricollis
have never been described and remain unknown to date
or unrecognized in collections.
Acknowledgements
We would like to thank Mickaël François for the
provision of his African Elmidae and Mr. Manfred Jäch
for allowing us to study the valuable material from the
collections of the Natural History Museum of Vienna.
Dimorphisme sexuel.
Mâle : élytres subparallèles; scutellum plan; mésotibias
nettement courbés sur leur bord interne (Fig. 5).
Femelle : élytres lérement élargis en arrière; scutellum
tuberculé; mésotibias faiblement courbés sur leur bord
interne (Fig. 6).
Diagnose comparative. P. e l i o t t i n. sp. peut être facilement
séparé des cinq espèces connues de Potamogethes par la
réunion des critères suivants :
Ponctuation du pronotum non confluente, plus fine que les
deux points anté-scutellaires, (chez P. c r i b r i c o l l i s , les points
du pronotum sont subconfluants et aussi gros que les deux
points situés devant l’écusson)
Scutellum tuberculé des femelles à contrario des femelles
de P. c r a s s i p e s et de P. i v o r e n s i s chez qui le scutellum est
simple (Delève, 1968)
Absence de dépressions latérales obliques sur le disque du
pronotum des mâles (de telles dépressions sont visibles chez
les mâles de P. d a n i e l s s o n i )
Forme du pronotum, à bord subparallèle dans le tiers
postérieur alors qu’il est régulièrement arrondi de la base au
sommet chez P. m a j o r
Pour les mâles, l’édéage caractéristique permet à lui seul de
séparer P. e l i o t t i n. sp. des autres espèces du genre (Fig. 4).
Distribution. P. eliotti n. sp. est connu de la République
d'Afrique du Sud, de la Tanzanie et du Kenya (Fig. 7).
Etymologie. – J'ai le plaisir de dédier cette espèce à Eliott
François, le fils de Mickaël François.
Discussion
La découverte d’une nouvelle espèce de Potamogethes en
République d’Afrique du Sud étend considérablement l’aire
de répartition du genre. Les espèces connues les plus
proches géographiquement se trouvant en Angola (P.
crassipes et P. c r i b r i c o l l i s ). Ceci confirme les connaissances
lacunaires que nous avons des Elmidae africains. En se
basant sur la forme de l’édéage, les similitudes évidentes
entre P. e l i o t t i n. sp. et P. d a n i e l s s o n i (connu à ce jour
uniquement du Cameroun) (Więźlak, 1987) sont
remarquables et méritent d’être notées. De même, pour
parfaire ces lacunes, les femelles de P. m a j o r , P. d a n i e l s s o n i
et P. c r i b r i c o l l i s nont jamais été décrites et restent
inconnues à ce jour où dorment dans des collections.
Remerciements
Nous souhaitons remercier Mickaël François pour la mise
à disposition de ses Elmidae africains et M. Manfred Jäch
pour nous avoir permis d'étudier le précieux matériel des
collections du Muséum d'Histoire Naturelle de Vienne.
ALONSO. – Potamogethes eliotti n. sp. from Africa
6
Faunitaxys, 6 (10), 2018 : 1 – 8. 7
Fig. 5. - Potamogethes eliotti n. sp.: holotype male in dorsal, lateral and ventral view.
Fig. 6. - Potamogethes eliotti n. sp.: female in dorsal, lateral and ventral view.
References
Delève J., 1937. Dryopidae du Congo Belge. I. Larinae.
Revue de Zoologie et de Botanique Africaines, 30(1) :
88-106.
Delève J., 1963. Contribution à l'étude des Dryopoidea.V.
Note sur les divisions génériques des Larinae d'Afrique
(Coleoptera Elminthidae) et descriptions d'espèces
nouvelles. Bulletin & Annales de la Société Royale
d'Entomologie de Belgique, 99(30) : 431-458.
Delève J., 1968.Contributions à la connaissance de la
faune entomologique de la Côte-d'Ivoire (J. Decelle,
1961-1964). XIV. Coleoptera Elminthidae. Annales du
Musée Royal de l'Afrique Centrale Tervuren, Sciences
zoologiques, 165 : 197-208.
Jäch M.A., Kodada J., Brojer M., Shepard W.D. & Čiampor
F., 2016.Coleoptera: Elmidae and Protelmidae. World
Catalogue of Insects, Vol. 14. Brill, XXI : 318 pp.
Więźlak W. W., 1987. Contribution to the knowledge of
African Larinae (Coleoptera, Limniidae). Polskie
Pismo Entomologiczne, 57 : 441-451.
Bibliographie
Delève J., 1937. Dryopidae du Congo Belge. I. Larinae.
Revue de Zoologie et de Botanique Africaines, 30(1) :
88-106.
Delève J., 1963. Contribution à l'étude des Dryopoidea.V.
Note sur les divisions génériques des Larinae d'Afrique
(Coleoptera Elminthidae) et descriptions d'espèces
nouvelles. Bulletin & Annales de la Société Royale
d'Entomologie de Belgique, 99(30) : 431-458.
Delève J., 1968. Contributions à la connaissance de la
faune entomologique de la Côte-d'Ivoire (J. Decelle,
1961-1964). XIV. Coleoptera Elminthidae. Annales du
Musée Royal de l'Afrique Centrale Tervuren, Sciences
zoologiques, 165 : 197-208.
Jäch M.A., Kodada J., Brojer M., Shepard W.D. & Čiampor
F., 2016.Coleoptera: Elmidae and Protelmidae. World
Catalogue of Insects, Vol. 14. Brill, XXI : 318 pp.
Więźlak W. W. , 1 9 87 .Contribution to the knowledge of
African Larinae (Coleoptera, Limniidae). Polskie Pismo
Entomologiczne, 57 : 441-451.
Résumé
Alonso C., 2018. – Un nouveau Potamogethes Delève africain (Coleoptera, Elmidae). Faunitaxys, 6(10) : 1 – 8.
Potamogethes eliotti n. sp. est décrit à partir de spécimens adultes prélevés en République d'Afrique du Sud, en Tanzanie et au
Kenya. Des vues de l’habitus et des illustrations des caractères importants sont présentées.
Mots-clés. – Coleoptera, Elmidae, Potamogethes, morphologie, espèce nouvelle, Afrique du Sud, Tanzanie, Kenya.
ALONSO. – Potamogethes eliotti n. sp. from Africa
8
Fig. 7. - Distribution map of all known species.
Faunitaxys est échangée avec les revues suivantes (« print versions ») :
– Annali del Museo Civico di Storia Naturale G. Doria (Italie)
– Boletín de la Asociación española de Entomología (Espagne)
– Boletín de la Sociedad Andaluza de Entomología (Espagne)
– Bollettino del Museo di Storia Naturale di Venezia (Italie)
– Bulletin de la Société linnéenne de Lyon (France)
– Bulletin of Insectology (Italie)
– Heteropterus Rev. Entomol. (Espagne)
– Israel Journal of Entomology (Israel)
– Klapalekiana (République Tchèque)
– Koleopterologische Rundschau (Allemagne)
– Memorie del Museo Civico di Storia Naturale di Verona (Italie)
– Proceedings of the Entomological Society of Washington (USA)
– Revue suisse de Zoologie (Suisse)
– Spixiana (Allemagne)
– Stuttgarter Beiträge zur Naturkunde A, Biologie (Allemagne)
– Zoosystematica Rossica (Russie)
Recommandations aux auteurs
– les textes et les illustrations doivent être transmis en pièces jointes d’un courriel à:
lionel.delaunay@free.fr
– les articles doivent être soumis sous leur forme définitive, en traitement de texte (MAC ou PC), police
«Times New Roman».
– la présentation générale du texte doit être conforme à celle des derniers articles parus dans la revue.
– ils peuvent être écrits en français, anglais, allemand, espagnol ou italien.
– s’ils contiennent des descriptions, elles devront suivre scrupuleusement les règles du “Code international de
nomenclature zoologique“.
– quelle que soit la langue utilisée, il est impératif de fournir un résumé en français et en anglais.
– les illustrations ne doivent pas être incluses dans le texte, mais fournies dans des fichiers à part.
– la liste complète des légendes doit être fournie en fin de manuscrit.
– les opinions émises n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.
– les tirés à part sont fournis sous forme papier (10 exemplaires offerts, les suivants à la charge de l’auteur, au
tarif imprimeur) et sous forme électronique au format PDF.
Faunitaxys
Volume 6, Numéro 10, Août 2018
SOMMAIRE
A new African Potamogethes Delève (Coleoptera, Elmidae)
Cédric Alonso ........................................................................................................ 1 – 8
CONTENTS
Illustration de la couverture : Rivière Tugela, un paysage du KwaZulu-Natal (Afrique du Sud).
Crédits :
© Mickaël François : Couverture.
© Cédric Alonso : Fig. 1-3, 5-7.
Publié par l’Association Française de Cartographie de la Faune et de la Flore (AFCFF)
Un nouveau Potamogethes Delève africain (Coleoptera, Elmidae)
Cédric Alonso ........................................................................................................ 1 – 8
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
Dryopidae du Congo Belge. I. Larinae. Revue de Zoologie et de Botanique Africaines
  • Bibliographie Delève
Bibliographie Delève J., 1937. -Dryopidae du Congo Belge. I. Larinae. Revue de Zoologie et de Botanique Africaines, 30(1) : 88-106.
Contributions à la connaissance de la faune entomologique de la Côte-d'Ivoire (J. Decelle, 1961-1964). XIV. Coleoptera Elminthidae. Annales du Musée Royal de l
  • J Delève
Delève J., 1968.-Contributions à la connaissance de la faune entomologique de la Côte-d'Ivoire (J. Decelle, 1961-1964). XIV. Coleoptera Elminthidae. Annales du Musée Royal de l'Afrique Centrale Tervuren, Sciences zoologiques, 165 : 197-208.
Contribution to the knowledge of African Larinae (Coleoptera, Limniidae)
  • W W Więźlak
Więźlak W. W., 1987. -Contribution to the knowledge of African Larinae (Coleoptera, Limniidae). Polskie Pismo Entomologiczne, 57 : 441-451.
est décrit à partir de spécimens adultes prélevés en République d'Afrique du Sud, en Tanzanie et au Kenya. Des vues de l'habitus et des illustrations des caractères importants sont présentées
  • Potamogethes Eliotti N
  • Sp
Potamogethes eliotti n. sp. est décrit à partir de spécimens adultes prélevés en République d'Afrique du Sud, en Tanzanie et au Kenya. Des vues de l'habitus et des illustrations des caractères importants sont présentées.