ArticlePDF Available

La théorie du système général. Théorie de la modélisation

Authors:
A preview of the PDF is not available
... Ces différents constats ont emmené ces auteurs à relever l'importance d'utiliser des approches de la complexité, notamment celles systémiques. En (Le Moigne, 1994). Par exemple, un examen de la portée, portant sur l'utilisation des théories de la complexité dans les recherches sur les services de santé, a relevé que la plupart des études utilisent certains attributs de la complexité (relations, interactions ou autoorganisation) pour expliquer la façon dont les diverses relations ou interactions entre les acteurs des services de santé peuvent influencer les changements (Thompson et al., 2016). ...
... En revanche, la théorie systémique ancrée dans l'intelligence de la complexité propose que la complexité soit du côté de la personne observatrice ou chercheuse qui l'attribue à l'objet d'étude, elle devient alors une source d'interprétation et non d'explication (Le Moigne, 1994). Ce systémisme fécond englobe non seulement un « caractère organisé », mais également « organisant » (Morin, 2005). ...
... Ce systémisme fécond englobe non seulement un « caractère organisé », mais également « organisant » (Morin, 2005). Ainsi, il se veut d'être en rupture avec un certain structuralisme, en assignant aux systèmes ou aux objets à l'étude un principe téléologique et en rejetant la poursuite de l'objectivité (Le Moigne, 1994). En effet, contrairement au structuralisme qui stipule que la structure d'un système peut être saisie de façon objective, l'intelligence de la complexité permet de reconnaitre et ...
Thesis
Full-text available
Cette thèse propose de nouvelles avenues théoriques et des recommandations pour la pratique en santé publique et communautaire qui reconnaissent les particularités contextuelles des pays à faible ressource, comme le Burkina Faso et le Mali. Spécifiquement, elle suggère que la mise à l’échelle et la pérennisation devraient être considérées comme un impératif dans les processus d’innovation pour lutter contre les inégalités sociales grandissantes dans les pays d’Afrique. Elles pourraient également favoriser des changements durables dans les systèmes, les politiques, les conditions de vie des personnes et la société en général. Pour cela, certains principes forts sont à valoriser dans les processus d’innovation, tels que la participation de toutes les parties prenantes ; le caractère dynamique et récursif des processus et des pratiques ; la mise en œuvre des pratiques inclusives axées sur l’équité, la qualité et l’équilibre des pouvoirs.
... The tools used have two different natures: theoretical tools and practical tools. The theoretical tools are essentially focused on the transmission of system thinking (Le Moigne 1990aMoigne , 1990b, complex thinking (Morin 1977(Morin , 1980(Morin , 1986(Morin , 1991(Morin , 2001(Morin , 2004, and knowledge of knowledge -that is, the neurological processes at work when accessing reality. It is a question of transmitting to students the latest knowledge regarding the acquisition of knowledge in Man and the construction of knowledge phenomena, so that they might become aware of the way in which the representations they forge have an influence on their world vision. ...
Conference Paper
Full-text available
In order to have a successful career, it is widely recognized that a leader needs to get core competencies in marketing, accountability, finance, strategic management, human ressource management, management information systems, etc, during his education. These core competencies could be obtained by attending any good MBA programme over the world. But something essential and indispensable is missing: a sense of holistic view of the world, a sense of the self for itself and a sense of the self related to the others and to the environment.
... Selon l'auteur, l'étude de cas et l'analyse de l'activité en situation de travail sont des démarches qualitatives très proches où l'analyse de l'activité se distingue de l'étude de cas par le domaine spécifique de son champ d'études, à savoir le travail.La méthode de l'étude de cas a été pratiquée dans ce travail de thèse afin de mobiliser de concert des concepts épistémologiques de la socio-anthropologie et de l'ergonomie, les deux disciplines du binôme engagé sur le terrain.En effet, selonLeplat (2002), le cas est un objet multidisciplinaire : en se référant à Pagès, Leplat rappelle que le cas est un « objet clinique » dont l'étude relève de la méthode du tableau clinique issue de la pratique médicale ; le cas est donc à la croisée de différents champs disciplinaires : « « la pratique » décloisonne (…) les spécialités et les contraint à s'articuler entre elles, en cassant les structures de différents champs de connaissances » (Pagès cité dansLeplat, p4). PourClot (1993 ;, le cas est une situation à un moment précis où une situation dans son développement, le cas présente donc une épaisseur temporelle plus ou moins grande selon l'étalement de l'étude dans la durée.Dans le cadre des travaux de cette thèse, le cas est une situation qui a nécessité de mener une recherche sur le terrain, dans une entreprise, qui s'est réalisée sur sept périodes de présence sur site, réparties entre janvier et décembre de l'année 2019.4.2.1 L'étude de cas comme choix de démarche qualitativeLe but de l'étude de cas est de caractériser l'articulation et la conjonction des différents modèles théoriques mobilisés, ce qui nécessite la mise en oeuvre de divers modèles et méthodes, chacune exprimant une partie des propriétés du cas.Hamel (1997) précise que la variété des méthodes sert à croiser les angles d'étude, l'auteur propose la méthode topographique de « triangulation des données » dont le but est de croiser les données recueillies pour mettre en relief le cas.LeMoigne (1990) propose « trois attitudes du modélisateur ou observateur » où l'objet de la recherche se définit par une triangulation comprenant trois visions qui doivent se rejoindre : une vision fonctionnelle (ce que l'objet fait), une vision ontologique (ce que l'objet est) et une vision génétique (ce que l'objet devient). Dans notre étude de cas, l'objet est le travail des cadres dirigeant une PME. ...
Thesis
« L’Industrie du Futur » est un programme qui est une nouvelle opportunité pour le monde industriel de réaffirmer les normes sociales issues de l’idéologie dominant le travail industriel qui structurent l’organisation du travail par l’essor des nouvelles technologies et par une gestion de type processus d’amélioration continue. Ces normes idéologiques sont discutées par la communauté des sciences humaines et sociales parce qu’elles occultent de façon générale la réalité des situations du travail et les dimensions socio-organisationnelles et historico-culturelles dans lesquelles l’activité se déploie. La démarche « Industrie du Futur » consisterait pour cadres à rapprocher l’organisation et la gestion de leur entreprise d’un modèle construit sur ces normes idéologiques.Le travail des cadres se réalise dans et pour l’organisation, les cadres maintiennent l’organisation du travail dans sa structure, dans ses interactions sociales et dans un souci de préservation de la santé. Les cadres réalisent des compromis et des choix en fonction de la signification qu’ils donnent aux évènements, ce qui leur permet de réaliser leur travail dans une cohérence pour soi et pour l’organisation. Nous cherchons à comprendre comment le travail des cadres, contribue dans leur travail, au maintien de l’équilibre du système sociotechnique par la résolution des conflits et la recherche des consensus, en réalisant des compromis et des arbitrages émanant de la conflictualité des cultures qui porte sur la signification qu’ils donnent aux évènements.Les cadres réalisent un travail dans le maintien de l’équilibre en mobilisant des logiques qui visent à tenir les objectifs fixés dans le triptyque « coût – qualité – délai » ; en s’appuyant dans leur travail d’encadrement sur les savoir-faire des travailleur-e-s portant les signifiants d’une fabrication de qualité. Les cadres réalisent un travail pour le maintien de l’équilibre lorsque des évènements « Industrie du Futur » viennent modifier les rapports au travail. Deux illustrations de ces évènements sont proposées : - l’émergence des techniques numériques dans l’organisation met en tension le rapport à la matière sur lequel les signifiants de qualité se construisent, ce qui transforme le travail des cadres vers la préservation des signifiants de qualité ; - l’injonction à un modèle managérial met en tension la cohérence pour soi et pour l’organisation, le travail d’interprétation et d’organisation montre le sens que les cadres donnent à l’amélioration de l’organisation de la production.
... La théorie des systèmes postule que la notion de système permet d'aborder tout type de problème : « des atomes aux étoiles, en passant par les êtres vivants et la société, tout est système » (Fortin, 2000, p. 32). Au-delà de la physique, de la biologie et des sciences de la nature, dont ce concept est issu, il s'applique donc dans une large perspective aux groupes humains, aux sociétés, à l'humanité dans sa totalité (von Bertalanffy, 1993(von Bertalanffy, [1968 (Le Moigne, 1994), outil conceptuel (de Rosnay, 1977), guide de lecture (Morin, 1980) » (Fortin, 2000, p. 41). ...
Thesis
L’imperméabilisation du territoire, liée à son urbanisation, génère des ruissellements croissants. Saturés, les réseaux d’assainissement provoquent des inondations et des rejets de polluants. Les spécialistes prônent une nouvelle gestion de l’eau, s’approchant de son cycle naturel, valorisant l’eau en surface et prenant en compte des enjeux multiples. Mais le Contrôle à la Source (CS - noues, tranchées d’infiltration, etc.), aux bénéfices reconnus (réduction de l’effet d’îlot de chaleur urbain, amélioration du cadre de vie, etc.), peine à intégrer la fabrique de la ville. Seules quelques collectivités pionnières s’engagent dans les années 2010 vers sa généralisation. En immersion à la métropole de Lyon (2015-2018), nous questionnons l’hypothèse de l’inertie organisationnelle des collectivités. A partir de quatre mois d’observation participante, d’entretiens formels (16) et informels et de notre participation à différents projets interservices et groupes de travail, nous montrons que l’organisation des collectivités offre des marges de manoeuvre propices à l’expérimentation mais limite la généralisation de l’innovation. L’analyse stratégique et systémique des projets courants d’aménagement met en lumière le double rôle joué par l’organisation des collectivités, tantôt moteur grâce au réseau formé par les partisans du CS, tantôt inhibiteur du fait de la persistance d’effets de silos limitant la capacité et la volonté des services à collaborer.
... This time, the postmodern condition tried to reconnect with historicity, subjectivity, and uncertainty. At the meeting point between structuralism (Lévi-Strauss, 1958), cybernetics (Wiener, 1948), and the theory of information and communication (Shannon, 1948), systems thinking provides an epistemological counterweight to the Cartesian method (Le Moigne, 1977, 1990. It is established around the central concept of "system" (von Bertalanffy, 1968) as a "set of elements in dynamic interactions, organized around a goal" (de Rosnay, 1975). ...
Article
Full-text available
This paper presents a brief state-of-the-art of the most influential theoretical attempts to model the creativity. Incorporating constructivist epistemology, systems thinking considers the relationship between the observer and the observed system. This dynamic loop explains that we do not discover reality, but rather construct it, and that what we observe is not the real world itself, but the real world exposed to the effects of our method of questioning. This approach has at least three epistemological consequences. First, the systems approach itself is intrinsically creative as a modelling method and the models created are capable of generating original solutions. Second, the possibility of parallelism exists between the evolution of theoretical models of creativity and the socio-cultural evolution of the scientific view from which researchers model them. Third, it is impossible to establish a perfect theoretical model of creativity because human beings' natural creativity comes from the dynamic distance between the real world and the augmented real world, and the gap it imposes can never be totally modelized. Finally, these three epistemological effects being defined, the systemic approach is relevant to the study of contemporary creativity because it integrates in particular the complexity of eco-social systems and the digitalization of the real world. Among other possibilities, we propose nevertheless to integrate more human imagination and non-human creativity in future models.
Thesis
Les interactions sociales occupent une place de plus en plus importante dans les organisations qui doivent s'adapter à un environnement médiatisé et évolutif qui implique une agilité croissante. La plupart des modèles et des outils dont disposent aujourd'hui les organisations adressent les interactions sociales fondées sur la coordination des actions et son travail d'articulation, sans introduire la dimension sociale et en particulier la coopération qui repose sur des processus et des mécanismes sociaux insuffisamment abordés. Dans cette thèse, nous proposons un méta-modèle d'interactions sociales élaboré à partir de la formalisation d'une sociologie des interactions sociales de P. Livet et F. Nef, et la construction d'une extension aux processus et objets sociaux d'une Ontologie Appliquée des Processus et Evénements de G. Kassel
Article
Full-text available
This essay deals with the so-called in French “Enseignement à Distance” ("Distance Teaching"), renamed here "Hybrid Teaching-Learning" (HTL, in English “Blended Teaching-Learning”) because, from the author's perspective of school didactics, it crosses the fundamental disciplinary problem of the teaching-learning relationship with that of the face-to-face-distance relationship. Its objective is to propose activation and idea generation tools for the design of pluralistic HTL systems. The first chapter is entirely devoted to a critique of the expression used in French, “enseignement à distance”, which does not only hide the question of teaching-learning, but also that of their relationship; the questions of evaluation, use, time, education; and finally those of proximity and absence, which naturally form two other notional couples of this problematic with distance and presence. This critique leads to an analysis of HTL in seven notional pairs, including a "four-pair" and a "three-pair": teaching-learning-assessment-use, class group-small group-individual, short time-long time, direct-deferred, proximity-distance, presence-absence. The second chapter analyzes HTL as a "system" in which any change –such as the introduction of a quantitatively and qualitatively important change in the "distance" subsystem– forces an overall reorganization. This system is first compared to the historical "school form" of French school education, in which distance is sought, which is not that of the family environment from the school, as in HTL, but on the contrary the distance at which the school is sought to be maintained from the family, and more generally from the social environment of the pupils, in order to educate them in republican values and personal autonomy. The author then compares HTL to the "flipped classroom", which he criticizes for not taking into account the systemic effects on the teaching-learning of languages. This chapter concludes with the idea that "the construction of HTL devices [is] a matter of complex reengineering". The third chapter, by means of two examples of available models, that of the different cognitive models of teaching-learning and that of the different methodological matrices, illustrates the need, when moving to an HTL system, not to be satisfied with dividing the previous activities between face-to-face and distance learning, but to rethink the system from the start, which implies mobilizing the fundamental didactic models from the very beginning of its design. This chapter leads to a proposal for a "heuristic model for reengineering HTL" crossing the types of environment (the classroom as a school environment, the student's personal environment, the classroom as a micro-society, the student's society, the foreign society) with the different didactic domains (teaching, learning, evaluation and use). The fourth and last chapter presents the third model proposed in this essay, a "complex model of the face-to-face relationship in HTL", which crosses the different domains not with the environments, as in the previous model of chapter 3, but with the teaching-learning relationship declined in seven different modes: the continuum, the opposition, the evolution, the contact, the dialogic, the instrumentalization and the framing.
Thesis
Full-text available
Abstract: The geomorphological and topographical situation (cones of dejection and piedmont) of the city of Beni Mellal and the centers of Foum Oudi, Ouled Mbark and Foum El Ancer make these areas very vulnerable to the risks of flooding. Many wadis (watercourses) and chaabats (ravines) draining the small watersheds of the Atlas of Beni Mellal cross these urbanized spaces. Their areas oscillate between 4,22 and 54,69 km². According to the global approach used to study this phenomenon, various factors contribute to the triggering of the flood phenomenon, i) particular topographical features (strong slopes, specific denevels exceeding 1600 m, the predominance of the slopes facing north-west); ii) geology and pedology (carbonate rocks covered with impermeable Mediterranean red soils which promote superficial flow following their compaction); iii) degraded vegetation cover (degraded and open matorral); iiii) the concentration of rainfall in time and space. All these mechanisms cause high torrential floods, with a time of concentration that varies between 0,38 and 1,69 h. Besides these natural factors, other mechanisms take part in the increase of the flooding risks on the urban level of Beni Mellal and the three rural centers. Also, accelerated and uncontrolled urbanization contributes to the worsening of the flooding phenomenon (occupation of the hydraulic public domain of wadis and chaabats), along with the exploitation of these rivers as landfills, adding to the precarity of the space, the lack of maintenance, and the construction of narrow technical structures (bridges). In addition, flood risk management is still a problem due to,i) poor coordination among the various actors, ii) The absence of a comprehensive approach taking into account the various aspects of the phenomenon of floods; ii) The effectiveness of urban planning documents; iii) the absence of plans to protect against flood risks (PPFR). The development of appropriate and integrated intervention methods become obligatory to minimize the damage of flood risks in this particular geomorphological and urbanistic context (coordination, definition of roles, awareness raising, delimitation of risk zones, intervention before, during and after the risk). Keywords: Floods, Risk,Vulnerability, Spatial planning, Dir (Piedmont), Atlas of Beni Mellal.
Article
Full-text available
En s’intéressant à la notion de référence, il s’agit d’introduire des considérations linguistiques dans le travail de modélisation du processus de conception architecturale. La conception architecturale est une activité spécifique notamment parce qu’elle a affaire à un réel qui n’est pas déjà donné comme l’a montré Philippe Boudon. De ce point de vue la conception entretient un rapport au réel qui peut être considéré comme inverse à celui de la science. Mais faire référence c’est se donner quelque chose, une réalité, par rapport à quoi concevoir. C’est une opération clé de la conception des architectes, qui appartient aussi à la commande qui élabore un programme donnant des conditions plus ou moins stimulantes au projet. L’analogie du programme de conception proposée par Herbert A. Simon permet d’interroger la créativité. Elle pose notamment la question des données. Le sous-programme de conception consistant à faire référence, incarne donc un cas particulier de la formule de Gaston Bachelard « rien n’est donné, tout est construit ». Mais l’analyse des énoncés de concepteurs fait ressortir une carence référentielle propre à la situation de conception. Ce manque peut être compris comme un ressort de la créativité architecturale opérant à différents niveaux. Que la référence se fasse opérande, qu’elle serve de modèle, qu’elle indexe un champ sémantique, ou qu’elle pointe vers un référent inexistant… c’est une absence motrice qui incline l’espace de conception.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.