PreprintPDF Available

• Colloquia Aquitana V-2018 | Latin Stenography (Tironian Notes) | Call for Papers | Academia.edu | 25-I-2018 •

Authors:
Preprints and early-stage research may not have been peer reviewed yet.

Abstract

Chers Collègues, Chères Collègues, Bonjour !, J'organise en ce moment les Colloquia Aquitana V-2018 concacrés à la sténographie latine (appelée "notes tironiennes"). Ce beau projet est élaboré en collaboration avec des collègues médiévistes pluridisciplinaires allemands, américains, français, et avec le soutien de la Bibliothèque Interdisciplinaire de Recherche Européenne (La B.I.R.E.), la Ville de Bergerac et l’Université Bordeaux Montaigne EA 4593 CLARE - Laboratoire LaPRIL. Le colloque, intitulé "Colloquia Aquitana V-2018 – Notes tironiennes. Histoire – Manuscrits – Paléographie : Bassin méditerranéen | Renaissance carolingienne", aura lieu à Bergerac les 3, 4, et 5 août 2018. • Nota bene : Bergerac se situe dans le sud-ouest de la France, en région de la Nouvelle Aquitaine, dans le département de Dordogne-Périgord, à 100 kilomètres à l'est de Bordeaux • L'information sur l’événement est publiée sur les sites suivants : • https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Colloquia-Aquitana-V-2018-:-Latin-Stenography • • http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28 • • https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers • Vos réactions, lectures critiques, suggestions, propositions et inscriptions sont les bienvenues. Très cordialement, en vous souhaitant une excellente année 2018 à tous. Illo, feliciter, humiliter grateque, scripsi et subscripsi. • Bergerac | France • • Die dominico• quinto kalendas februarii• anno Domini G• bis millesimo decimo octavo• • (Dimanche, le 5e jour avant les calendes de février, c'est-à-dire le 28 janvier, l'an de Grâce G, 2018) • • IH | ih | Explicit •
COLLOQUIA AQUITANA V 3, 4, 5 AOÛT 2018 - 1 -
Notes tironiennes (histoire – manuscrits – paléographie) : Bassin méditerranéen | Renaissance carolingienne
• organisés par l’Association La B.I.R.E. (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=3) et l’Association Vox Nova (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=6) •
• Avec le soutien de la Ville de Bergerac et de l’Université Bordeaux Montaigne – EA 4593 CLARE-LaPRIL : http://clare.u-bordeaux3.fr/l-equipe-clare/centres/lapril
• Sous la direction de Illo Humphrey, Ph. D.-HDR : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey
Appel à communication
Psaume I, 1 : « Bea-tus vir qui non abi-it in-consilio impi-orum »
• Paris, Bibliothèque nationale de France, nouvelle acquisition latine 442 | Tours ? | IXe s. | feuillet 1r° | Ps. I : 1 •
• Psautier « gallican » complet avec ses 16 Cantica | écrit entièrement en sténographie latine (notes tironiennes) •
• (Parmi les 8 psautiers tironiens connus, BnF, n.a.l. 442 est le seul qui soit complet ; il ne contient aucune division liturgique) •
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc71166v
Anciens possesseurs | Anciennes cotes :
• Jean Bouhier de Savigny (*1673 – 1746) E 150 | Montpellier, Bibliothèque de la Faculté de Medecine H 449 •
• Guglielmo Brutus Icilius Timeleone Libri-Carucci dalla Sommaja (*1803 – 1869) 94 •
Lord Bertram Ashburnham IV (*1797 – 1878) s.c. : http://www.arlima.net/mss/collections_particulieres/ashburnham/
• BnF, R. C. 8070(59)
Codicologie :
• Parchemin | 98 feuillets | 2 colonnes | 19 lignes | 12 quaterniones | Format : 184 mm x 143 mm | Justification: 120 mm x 95 mm •
Bibliographie :
ILLO HUMPHREY, « La sténographie latine (notes dites “tironiennes”), état de la question (histoire et tradition
manuscrite, transcription et édition critique, pratique) », dans Colloquia Aquitana I 2005. Études médiévales : Patrimoine
matériel et immatériel, (Actes du colloque tenu à Duras, France 47120, 5 et 6-VIII-2005), éd. Illo Humphrey, Paris
(Éditions Le Manuscrit), ISBN: 2-7481-4750-2, 2006, p. 99-152 ; voir p. 110-112
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Notes-Tironiennes
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Colloquia-Aquitana-V-2018-:-Latin-Stenography
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28
COLLOQUIA AQUITANA V 3, 4, 5 AOÛT 2018 - 2 -
Notes tironiennes (histoire – manuscrits – paléographie) : Bassin méditerranéen | Renaissance carolingienne
• organisés par l’Association La B.I.R.E. (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=3) et l’Association Vox Nova (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=6) •
• Avec le soutien de la Ville de Bergerac et de l’Université Bordeaux Montaigne – EA 4593 CLARE-LaPRIL : http://clare.u-bordeaux3.fr/l-equipe-clare/centres/lapril
• Sous la direction de Illo Humphrey, Ph. D.-HDR : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey
Appel à communication
LIEU :
• BERGERAC | DORDOGNE | PÉRIGORD POURPRE | NOUVELLE AQUITAINE | FRANCE
RENSEIGNEMENTS | INSCRIPTIONS | PROPOSITIONS DE COMMUNICATIONS :
• Villa Aquitana | Béluzie-Est | 24100 Bergerac | Dordogne | France | +33(0)9 52 45 02 53 •
Illo.humphrey@free.fr | Illohumphrey01@gmail.com | Skype : illo.humphrey
DROITS DINSCRIPTION :
• Libre participation aux frais •
HÉBERGEMENT :
• Chez l’habitant | Gîtes | Hôtels | Camping •
COMITÉ SCIENTIFIQUE :
Michael I. Allen | David Ganz | Martin Hellmann | Guylène Hidrio | Illo Humphrey | Maurice Sachot
Les Colloquia Aquitana V– 2018 souhaitent susciter un renouveau d’intérêt pour la sténographie latine
(notes tironiennes), puis créer un élan scientifique, pédagogique et philologique qui donnera lieu à de nouvelles
études auprès de la jeune génération de chercheurs, en l’occurrence : historiens, archivistes-paléographes,
philologues, etc., du XXIe siècle, à la fois sur le plan national, européen et international •
Nota bene : Le choix de Bergerac et sa région pour accueillir les Colloquia Aquitana V a de multiples
avantages : l’ambiance agréable du Périgord pourpre, sites et monuments historiques médiévaux (bastides,
châteaux, églises romanes, une ancienne abbaye, etc.), vignobles de Monbazillac, du Pécharmant, etc.,
restaurants gastronomiques, maraichers et marchés biologiques, lieux de promenades et randonnées, etc.
Accès : Train (SNCF) | Avion (Aéroport de Bergerac La Roumanière) | Voiture (Autoroutes A10, A89) •
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28
THÈMES PRINCIPAUX
Notes tironiennes : origines, évolution, analyse paléographique •
Terminologie du métier de sténographe latin : Notarius-Exceptor-Scriba-Puer
Glossaire-lexique sur le métier de scribe •
TRADITION MANUSCRITE
Notes tironiennes dans la tradition diplomatique •
Notes tironiennes dans la tradition du Commentarium
Les 7 Psautiers carolingiens en notes tironiennes • Notes tironiennes et enluminures carolingiennes •
Notes tironiennes dans la tradition épistolaire •
Notes tironiennes et notae sententiarum (signes de renvoi | signes d’omission | signes de correction | etc.)
Notes tironiennes et neumes (notation musicale) • Notes tironiennes : divergences régionales •
Notes tironiennes : enseignement et pédagogie •
Notes tironiennes : leur influence sur divers symboles et sigla
THÈMES ANNEXES
• Supports et Instruments de l’écriture :
Papyrus • Parchemin • Ostraka • Tablettes à écrire en bois • Tablettes en bois enduites de cire d’abeilles •
Papier • Calame (calamus) • Stylus, Stylet (stilus) • Plume (penna) •
Fabrication d’encre à partir de la galle de chêne •
Modalités de soumission
• Communication | Paper | Beitrag | Comunicazione : 50 000 signes maximum •
• Résumé de synthèse | Abstract | Zusammenfassung | Riassunto : 2500 signes maximum •
• CV | Résumé | Lebenslauf | Curriculum vitae : 500 signes maximum •
• Date limite | Deadline | Termin | Scadenza : 2 mai 2018 •
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Colloquia-Aquitana-V-2018-:-Latin-Stenography
COLLOQUIA AQUITANA V 3, 4, 5 AOÛT 2018 - 3 -
Notes tironiennes (histoire – manuscrits – paléographie) : Bassin méditerranéen | Renaissance carolingienne
• organisés par l’Association La B.I.R.E. (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=3) et l’Association Vox Nova (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=6) •
• Avec le soutien de la Ville de Bergerac et de l’Université Bordeaux Montaigne – EA 4593 CLARE-LaPRIL : http://clare.u-bordeaux3.fr/l-equipe-clare/centres/lapril
• Sous la direction de Illo Humphrey, Ph. D.-HDR : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey
Appel à communication
À propos des notes tironiennes
La sténographie latine, appelée communément « notes tironiennes », est désignée ainsi d’après son légendaire inventeur Marcus
Tullius Tiro, dont l’existence est attestée par plusieurs générations d’écrivains romains de l’Antiquité, à commencer par Marcus
Tullius Cicero lui-même1, jusqu’à Aulus Gellius, mort vers l’an 1802. D’après le témoignage de Πλούταρχος ὁ Χαιρωνεύς
(Ploútarchos Chaironeús, mort vers 120 ap. J.-C.), Tiro fut le « libertus ab epistulis » de Marcus Tullius Cicero3, c’est-à-dire
l’affranchi scribe-secrétaire et intendant du célèbre sénateur romain4. Étant, semble-t-il, de trois années plus jeune que son maître,
Tiro serait né dans la même localité que Marcus Tullius Cicero, savoir Arpinum, vers l’année de Rome 649 – 650 (l’an 105 – 104
av. J.-C.), et mourut à Puteoli vers l’année de Rome 749 750 (l’an 4 av. J.-C.), à l’âge de cent ans. Tiro, dont nous savons
relativement peu, a obtenu sa liberté vers l’an 701 de Rome (l’an 53 av. J.-C.) ; il fut un personnage clé dans l’entourage de
Marcus Tullius Cicero, ayant comme responsabilité l’enregistrement, la gestion et l’archivage du patrimoine littéraire de son
maître, d’où l’expression « libertus ab epistulis ». Il fut vraisemblablement d’origine grecque ; toutefois, sur ce point, nous ne
possédons aucune information précise. Il aurait accompagné Marcus Tullius Cicero en Cilicie (province romaine d’Anatolie
méridionale, aujourd’hui la province d’Adana, Turquie) pendant que ce dernier y fut gouverneur à partir de l’année de Rome 703
(l’an 51 av. J.-C.). Il aurait été mandaté par Marcus Tullius Cicero d’élaborer un système de tachygraphie, basée essentiellement
sur l’écriture grecque, dans le but d’enregistrer simultanément ses discours prononcés au sénat. Chargé donc de la gestion des
écrits de son maître, il aurait lui-même, après la mort de celui-ci, organisé et édité l’ensemble de son patrimoine littéraire
Il faut préciser toutefois que la désignation moderne, « notae tironianae », ne se rencontre jamais dans les manuscrits pré-
carolingiens et carolingiens, celle-ci en effet est une invention des humanistes du XVIIe siècle. Avant le XVIIe siècle, la
sténographie latine est connue sous plusieurs vocables différents, en l’occurrence : notæ5, notæ Ciceronis6, notæ Senecae7, Vulgares
Notæ Romanorum8. En effet, le nom de Tiro n’est associé à la sténographie latine qu’à partir du début du XVIIe siècle, semble-t-il,
dans le milieu des humanistes néerlandais, français et allemands, tels : Janus Gruter et ses amis, collègues et collaborateurs
Giuseppe Giusto Scaligero (alias Joseph Juste Scaliger) et Marcus Welser9. Dans l’Antiquité, la sténographie latine fut appelée,
comme indiqué plus haut, soit notæ, soit vulgares notae romanorum, ou bien notaria
Comme le montre clairement l’ensemble de la terminologie relative aux notes tironiennes, en l’occurrence : notarius, exceptor,
librarius, scriba, puer, amanuensis, secretarius, charta, codex, edtio, membrana, nota, notaria, sceda, scrinium, subscriptio, sigillum, tabella, tabula,
tribunus, volumen, etc., l’ancien métier de scribe-secrétaire trouve ses origines dans l’administration romaine, et se poursuit tout
naturellement dans l’administration ecclésiastique (cf. Gesta Conlationis Carthageniensis anno 411, Paris, BnF, Fonds latin 1546, IXe s.,
éd. S. Lancel, 1974). On observe donc que la pratique courante de la sténographie latine semble faire partie systématiquement des
compétences de l’ancien scribe-secrétaire pendant toute la période romaine impériale, patristique, mérovingienne et carolingienne,
jusqu’au Xe siècle inclus. Enfin, notons que le célèbre capitularium XXII de Charlemagne, Admonito generalis (promulgué le 23 mars
789), préconise l’apprentissage des notae par les enfants dès l’école primaire10 IH | ih
___________________________
1 cf. Epistolarum ad Atticum VII, 2 : §3 ; VII, 5 : §2 ; Epistolae ad Familiares, Liber XVI : epistolae I-XXVII.
2 cf. Noctes Atticae, Liber I, 7 : 1 ; V1, 3 : 8 ; VII, 2 ; XIII, 9 : 1 et 21[20] : 16 ; XV, 6 : 2.
3 cf. Plutarque, *Χαιρώνεια, ca. 45 – †Χαιρώνεια, ca. 120 apr. J.-C., Βίοι Παράλληλοι, Βίος Κικέρωνος, (Vies parallèles, La vie de Cicéro), éd. C. Sintenis, Leipzig, 1853,
vol. IV, p. 279 : 20, XLI : § 881. Marcus Tullius Tiro fut un esclave affranchi de Marcus Tullius Cicero, « τοῦ Κικέρωνος ἀπελεύθερος » : « ὡς δὲ Τίρων ὁ τοῦ
Κικέρωνος ἀπελεύθερος γέγραφεν, εὐπορίας ἕνεκα πρὸς διάλυσιν δανείων ».
4 Armando Petrucci, Breve storia della scrittura Latina, Roma (Bagatto Libri), 1989, 1992, p. 71 ; David Ganz, « On the Histoiry of Tironian Notes », dans Tironische Noten :
Vorträge…, Peter Ganz, éd., Wiesbaden (O. Harrassowitz), 1990, p. 35.
5cf. Paris, BnF, Fonds latin 8777, Glossaire tironien (IXe s., origine : Saint-Pierre de Corbie [?]) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84790068/f10.imagehttp://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc11403s
6 cf. Codex Cassellanus : Kassel, Gesamthochschule, 2° Ms. philol. 2 (IXe s.), cf. édition-facsimilé, Ferdinand Ruess, 1914), f. 1v ; Wolfenbüttel, Codex Guelferbytanus 9, 8 Aug. 4 (IXe s.), f.
1r : « In Christi Nomine Incipiunt Notae Senecae » ; Johann von Heidenberg von Trittenheim (Johannes Tritthemius, †1516), Polygraphiae libri sex, Oppenhemii, 1518 (2 parties en 1
volume, in-quarto), p. Qvi-recto et Qvi-verso : “…Psalterium notis Ciceronis descriptum”.
7 Paris, BnF, Fonds latin 8779, Glossaire tironien (IXe s., origine : Saint-Pierre de Corbie [?]) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84267924/f14.imagehttp://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc114058
8 cf. Paris, BnF, Fonds latin 7493, Manuscrit composite, Glossaire tironien, f. 105r-167v (IXe s., origine [?]):
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84789937/f213.imagehttp://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc20900w
9 Janus Gruterus | Jan de Gruytere (*Antwerpen, Belgique, 1560 – †Bierhelderhof [bei Heidelberg], Allemagne, 1627), Giuseppe Giusto Scaligero (*Agen, France, 1540
†Leiden, Pays-Bas, 1609) et Marcus Velserus (*Augsburg, Allemagne, 1558 – †Augsburg, Allemagne, 1614) : Notae Romanorum veterum quibus litera verbum facit Tullii Tyronis Ciceronis
liberti, et Annaei Senecae, erutæ nunc primum è Bibliotaphiis editæque Iano Grvtero, Heidelberg, (Ex Officina Commeliniana), MDCIII (1603), 1616, in-folio ; Notae Tyronis Ciceronis
Q., ac Senecae, inscriptiones antiquae totius orbis Romani, Heidelbergae, ex officina Commeliniana [i.e. l’imprimeur heidelbergois Jerome Commelin], Amstelaedami, 1707, in-folio.
10 cf. Boretius (Alfredus), éd., Capitularia regum Francorum, tome I, Monumenta Germaniae Historica, Legum sectio II (t. I), Hannoverae, 1883 (1984) ; le Capitularium XXII, « Admonitio
generalis », 72. « Sacerdotibus », m[ense] Martio 23, anno 789, p. 52-62, p. 59-60 : « Et ut scolae legentium puerorum fiant Psalmos notas cantus compotum [computum] grammaticam per
singula monasteria vel episcopia et libros catholicos bene emendate [emendatos] ») ; http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k952388/f72.image.
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28
COLLOQUIA AQUITANA V 3, 4, 5 AOÛT 2018 - 4 -
Notes tironiennes (histoire – manuscrits – paléographie) : Bassin méditerranéen | Renaissance carolingienne
• organisés par l’Association La B.I.R.E. (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=3) et l’Association Vox Nova (http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=6) •
• Avec le soutien de la Ville de Bergerac et de l’Université Bordeaux Montaigne – EA 4593 CLARE-LaPRIL : http://clare.u-bordeaux3.fr/l-equipe-clare/centres/lapril
• Sous la direction de Illo Humphrey, Ph. D.-HDR : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey
Appel à communication
Bergeracois : Lieux à visiter | Restaurants gastronomiques
« La région Périgord – Dordogne, un endroit idéal pour passer ses vacances ! »
• (1) Bergerac historique (le vieux Bergerac médiéval) | Vignobles de Bergerac
• Nota bene (1) : Restaurants gastronomiques – Le Saint-Jacques : 30, rue Saint James, 24100 Bergerac | +33 (0)5 53 23 38 08 |
http://www.restaurant-saintjacques-bergerac.com/ | Le Vin’Quatre : 14, r. St-Clar : 33(0)5 53 22 37 26 |
L’imparfait : 8, rue des Fontaines, 24100 Bergerac | 33(0)5 53 57 47 92 | https://fr.gaultmillau.com/restaurant/l-imparfait |
https://www.tripadvisor.fr/Restaurants-g187082-Bergerac_Dordogne_Nouvelle_Aquitaine.html | etc.
• (2) Atelier de reliure (Le Club des Collectionneurs Bergeracois | 14, rue St. James 24100 Bergerac | Renseignements: 33 (0)5 53 22 07 88
(HB) et 33 (0)6 81 57 42 45) : http://collectionneurs-bergeracois.fr/notre-club/atelier-de-reliure/
• (3) Château de Monbazillac [7 kilomètres de Bergerac] | XVIe s. (Classé Monument historique) : http://chateau-
monbazillac.com/fr/accueil | Adresse : Le bourg, 24240 Monbazillac Tél. 33 (0)5 53 61 52 52 | monbazillac@chateau-monbazillac.com
• Nota bene (2) : Restaurant gastronomique La Grappe d’or : http://www.alagrappedor.fr/ | Le Peyrat, 24240 Monbazillac | Tél. : 33 (0)5
53 61 17 58 | raisindor24@orange.fr
• (4) Église Saint-Pierre de Monbos [18 kilomètres de Bergerac] | XIeXIIe s. (Classé Monument historique) | http://www.petit-
patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=24549_3
(5) Chapelle prieurale Saint-Thomas de Tresséroux [18 kilomètres de Bergerac] | XIIe s. (Monument historique) 24440 Les
Lèches : https://www.tresseroux.com/services | tresseroux@laposte.fr
• (6) Moulin à papier de Larroque [19 kilomètres de Bergerac], (XIIIe s. | Entreprise de Patrimoine Vivant) | 40 Avenue de Cahors
| 24150 Couze-et-Saint-Front | http://www.moulindelarroque.com/presentation-i-8.html | Tél. : 33(0)5 53 61 01 75 •
• (7) La ville d’Eymet [24 kilomètres de Bergerac] (Château XIIIe s. : construit avant 1270, Ville et Bastides : fondées et construites
en 1270 par Alphonse de Poitiers, frère du roi de France Louis IX, classés Monuments historiques) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Eymet
• Nota bene (3) : Restaurant gastronomique La cours d’Eymet : http://www.alagrappedor.fr/ | 32, boulevard National, 24500 Eymet |
Tél. : 33 (0)5 53 22 72 83 | raisindor24@orange.fr
(8) Château de Bannes [30 kilomètres de Bergerac] | XIVe s. | 24440 Beaumontois-en-Périgord | (Classé Monument historique) :
http://www.france-voyage.com/villes-villages/beaumontois-en-perigord-5889/chateau-bannes-15268.htm |
http://www.liorac.info/PAGES/chateau_bannes.php
• Nota bene (4) : Restaurant gastronomique – La GentilhommièreRestaurant Etincelles | Saint Sabine Born | 24440 Beaumontois-en-
Périgord | Tél. : 33 (0)5 53 74 09 79 : http://www.gentilhommiere-etincelles.com/fr
(9) Abbaye cistercienne Notre-Dame de la Nativité de Cadouin-Le Buisson [38 kilomètres de Bergerac] | 24480 Le Buisson-de-
Cadouin (Classée Monument historique) | 1115 | https://www.amisdecadouin.com/ Tél. : 33(0)5 53 63 36 28 •
• Nota bene (5) : Restaurants gastronomiques L’Auberge de l’Espérance | Restaurant de l’Abbaye | etc. :
https://www.tripadvisor.fr/Restaurants-g1079337-Le_Buisson_de_Cadouin_Dordogne_Nouvelle_Aquitaine.html
• (10) Château de Montaigne [42 kilomètres de Bergerac] (la Tour de la librairie est classée Monument historique) | 24230 Saint-
Michel-de-Montaigne | https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Montaigne | Tél. : 33 (0)5 53 58 63 93
• (11) Aquarium du Bugue [45 kilomètres de Bergerac] | 99, allée Paul-Jean Souriau, 24260 Le Bugue |
https://www.perigord.com/listings/sites-touristiques-visites/aquarium-du-perigord-noir-du-bugue/ | Tél. : 33 (0)5 53 07 10 74
• Nota bene (6) : Restaurants gastronomiques – Le Pha | Da Francesco | Chai Monique | etc. : https://www.tripadvisor.fr/Restaurants-
g562705-Le_Bugue_Dordogne_Nouvelle_Aquitaine.html
• (12) Archives départementales de la Dordogne [60 kilomètres de Bergerac], Maïté Etchechoury Directeur,
http://data.bnf.fr/12201530/maite_etchechoury/ : 9, rue, Littré, 24000 Périgueux | Tél. : 33 (0)5 53 03 33 33 •
• (13) Château de Commarque [66 kilomètres de Bergerac] XIIe s. | 24620 Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil (Classé Monument historique) |
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Commarque | Tél. : 33 (0)5 53 59 00 25
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28
Festo sancti Dionysii Areopagitae Die martis quinto nonis octobris anno Domini A bis millesimo decimo septimo
(Fête de saint Denis l’Aréopagite [Actes XVII, 34], mardi le 5e jour avant les nones d’octobre, le 3 octobre, l’an de grâce A, 2017)
https://www.heiligenlexikon.de//BiographienD/Dionysios_Areopagites.html
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
Breve storia della scrittura Latina
  • Armando Petrucci
Armando Petrucci, Breve storia della scrittura Latina, Roma (Bagatto Libri), 1989, 1992, p. 71 ;
Quatre : 14, r. St-Clar : 33(0)5 53 22 37 26 | L'imparfait : 8, rue des Fontaines
  • Nota Bene
• Nota bene (1) : Restaurants gastronomiques -Le Saint-Jacques : 30, rue Saint James, 24100 Bergerac | +33 (0)5 53 23 38 08 | http://www.restaurant-saintjacques-bergerac.com/ | Le Vin'Quatre : 14, r. St-Clar : 33(0)5 53 22 37 26 | L'imparfait : 8, rue des Fontaines, 24100 Bergerac | 33(0)5 53 57 47 92 | https://fr.gaultmillau.com/restaurant/l-imparfait | https://www.tripadvisor.fr/Restaurants-g187082-Bergerac_Dordogne_Nouvelle_Aquitaine.html | etc. • • (2) Atelier de reliure (Le Club des Collectionneurs Bergeracois | 14, rue St. James 24100 Bergerac | Renseignements: 33 (0)5 53 22 07 88
Dionysii Areopagitae• Die martis• quinto nonis octobris• anno Domini A• bis millesimo decimo septimo • (Fête de saint Denis l'Aréopagite [Actes XVII, 34], mardi le 5e jour avant les nones d'octobre, le 3 octobre, l'an de grâce A
  • Festo
• Festo sancti Dionysii Areopagitae• Die martis• quinto nonis octobris• anno Domini A• bis millesimo decimo septimo • (Fête de saint Denis l'Aréopagite [Actes XVII, 34], mardi le 5e jour avant les nones d'octobre, le 3 octobre, l'an de grâce A, 2017) • https://www.heiligenlexikon.de//BiographienD/Dionysios_Areopagites.html •