ArticlePDF Available

• Illo Humphrey | Ph. D. | HDR | « Les Serments de Strasbourg (14 février 842): Premier document écrit connu en langue française-romane primitive » | Academia.edu | 5-IX-2017 •

Authors:

Abstract and Figures

Illo Humphrey | Ph. D. (2004) | HDR (2014) | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Université Paris X – Nanterre • • Les Serments de Strasbourg (14 février 842) : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive • • Nota bene (1) : Cette étude fut publiée in extenso sous le titre : « Quelques observations sur les Serments de Strasbourg et sur le manuscrit qui les contient (Paris, Bibliothèque nationale de France, latin 9768 Xe s., f. 13 recto : 2e col., 13 verso : 1ère col.) : commentaire, transcription critique, étude codicologique, fac-similé », dans Bulletin de la Société des Fouilles Archéologiques et des Monuments Historiques de l'Yonne, n° 16, France, juin 1999, p. 83-92 [BSFAY n° 16 • 1999] • • Nota bene (2) : Cette étude, accompagnée de l’enluminure des Serment de Strasbourg, fut présentée sous forme de conférence avec PowerPoint le 28 janvier 2008 à l’Alliance Française de Nashville : Résidence Sugartree, 4031 Woodmont Boulevard Nashville, Tennessee 37205 | USA • • Nota bene (3) : Cette étude, accompagnée de l’image grandeur nature de l’enluminure des Serment de Strasbourg, fut présentée sous forme de conférence avec PowerPoint le 28 janvier 2008 à l’Alliance Française de la Jamaïque : le 28 janvier 2012 à 10 heures précises à l’Alliance Française de la Jamaïque •12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica | West Indies • • Prologue • La présente conférence sur les Serments de Strasbourg (latin : Sacramenta Strasburgi ou Sacramenta Strazburgi | allemand : Straßburger Eide | anglais : Oaths of Strasburg) a trois objectifs : 1° Fournir une étude historique et codicologique complète du manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de France, Fonds latin, 9768, manuscrit-témoin unique qui conserve les Serments de Strasbourg, retraçant son histoire par l’identification de ses anciennes cotes et estampilles, et par conséquent l’identification de ses anciens possesseurs ; 2° Proposer une édition critique proto-philologique de la partie du récit de l’historien carolingien Nithardus Richarius (Nithard de Saint-Riquier) qui concerne les Serments de Strasbourg ; 3° Donner une édition princeps proto-philologique des gloses marginales, écrites d’une main du XVIe siècle semble-t-il, qui accompagnent les Serments au feuillet 13r°. Les Serments de Strasbourg, souvenons-nous, constituent un traité d’alliance politique bilingue en langue française primitive (« lingua romana », c’est-à-dire en langue occitane) et en vieux-haut allemand (« lingua teudisca »), prononcés à Strasbourg le 14 février 842 par deux des trois fils l’empereur Louis le Pieux. Il s’agit de Louis dit « le Germanique », qui prêta serment dans la langue de son frère Charles en « lingua romana », puis par Charles II dit « le Chauve », qui prêta serment dans la langue de son frère Louis en « lingua teudisca » ; ces serments furent prononcés contre leur frère aîné Lothaire. Ce document européen d’une portée politique et culturelle importantes, se situe stratégiquement entre la tristement célèbre bataille de Fontenatum (aujourd’hui, Département de l’Yonne, 89520 Fontenoy-en-Puisaye) le 25 juin 841 et le premier traité dit « de Verdun » traité perdu écrit à Duniaco (aujourd’hui, 55100 Dugny-sur-Meuse, Département de la Meuse) le 10 ou le 11 août 843 qui marqua le début de la dislocation de l’empire carolingien. Pour ce qui concerne l’histoire de la langue d’oc (« lingua romana »), il s’agit du tout premier document écrit connu ; en revanche, pour ce qui concerne l’histoire du vieux-haut allemand (« lingua teudisca »), les Serments de Strasbourg arrivent en 34e position après une longue série de documents écrits à partir des gloses dites « Malbergische Glossen » (VIIIe s., ca. 750) et des formules magiques dites « Merseburger Zaubersprüche » (VIIIe s., ca. 751) ; cf. Laurent Brun : http://www.arlima.net/qt/serments_de_strasbourg.html • • IH | ih | Ph. D.-HDR | Explicit •
No caption available
… 
No caption available
… 
Content may be subject to copyright.
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 1 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
ILLO HUMPHREY, PH. D. | HDR
Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue
Diplôme du Professorat de l’Alliance Française | Paris – Raspail
Les Serments de Strasbourg (14 février 842) :
Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
« Quelques observations sur les Serments de Strasbourg et sur le manuscrit qui les contient
(Paris, Bibliothèque nationale de France, latin 9768 Xe s., f. 13r : 2e col., 13v : 1ère col.) :
commentaire, transcription critique, étude codicologique, fac-similé »
Bulletin de la Société des Fouilles Archéologiques et des Monuments Historiques de l'Yonne
n° 16, France, juin 1999, p. 83-92
Sacramenta Strasburgi | Serments de Strasbourg | Straßburger Eide | Oaths of Strasburg
d’après Paris, Bibliothèque nationale de France, Fonds latin 9768, Xe siècle, f. 13r°, 13v°
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc572968
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84238417
Nota bene :
Cette enluminure, mesurant 910 mm x 600 mm,
a été réalisée en septembre 1998 par Illo Humphrey
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 2 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
P
PP
Prologue •
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
[Nota bene : Ce prologue ne figure pas dans l’article publié dans le BSFAY N° 16 Année 1999]
La présente conférence sur les Serments de Strasbourg (latin : Sacramenta Strasburgi ou
Sacramenta Strazburgi | allemand : Straßburger Eide | anglais : Oaths of Strasburg) a trois objectifs :
1° Fournir une étude historique et codicologique complète du manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de
France, Fonds latin, 9768, manuscrit-témoin unique qui conserve les Serments de Strasbourg, retraçant
son histoire par l’identification de ses anciennes cotes et estampilles, et par conséquent l’identification
de ses anciens possesseurs ; Proposer une édition critique proto-philologique de la partie du récit de
l’historien carolingien Nithardus Richarius (Nithard de Saint-Riquier) qui concerne les Serments de
Strasbourg ; Donner une édition princeps proto-philologique des gloses marginales, écrites d’une
main du XVIe siècle semble-t-il, qui accompagnent les Serments au feuillet 13r°.
Les Serments de Strasbourg, souvenons-nous, constituent un traité d’alliance politique bilingue
en langue française-romane primitive (« lingua romana », c’est-à-dire en langue occitane) et en vieux-
haut allemand (« lingua teudisca »), prononcés à Strasbourg le 14 février 842 par deux des trois fils
l’empereur Louis le Pieux. Il s’agit de Louis dit « le Germanique », qui prêta serment dans la langue de
son frère Charles en « lingua romana », puis, par Charles II dit « le Chauve », qui prêta serment dans la
langue de son frère Louis en « lingua teudisca » ; ces serments furent prononcés contre leur frère aîné
Lothaire.
Ce document européen d’une portée politique et culturelle importantes, se situe stratégiquement
entre la tristement célèbre bataille de Fontenatum (aujourd’hui, Département de l’Yonne, 89520
Fontenoy-en-Puisaye) le 25 juin 841 et le premier traité dit « de Verdun » traité perdu écrit à Duniaco
(aujourd’hui, 55100 Dugny-sur-Meuse, Département de la Meuse) le 10 ou le 11 août 843 qui marqua le
début de la dislocation de l’empire carolingien. Pour ce qui concerne l’histoire de la langue d’oc
(« lingua romana »), il s’agit du tout premier document écrit connu ; en revanche, pour ce qui concerne
l’histoire du vieux-haut allemand (« lingua teudisca »), les Serments de Strasbourg arrivent en 34e
position après une longue série de documents écrits à partir des gloses dites « Malbergische
Glossen » (VIIIe s., ca. 750) et des formules magiques dites « Merseburger Zaubersprüche » (VIIIe s.,
ca. 751). IH | ih | Explicit
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philololgue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue
Diplôme du Professorat de l’Alliance Française
Directeur-Fondateur de La B.I.R.E. de Duras (France – 47120)
(Bibliothèque Interdisciplinaire de Recherche Européenne),
Directeur scientifique des Colloquia Aquitana de Duras (France – 47120)
illo.humphrey@free.fr | illohumphrey01@gmail.com
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 3 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
Les
Serments de Strasbourg
(14 février 842)
:
Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
Nota bene (1) : Cette étude fut publiée in extenso sous le titre : « Quelques observations sur les Serments de Strasbourg et sur le
manuscrit qui les contient (Paris, Bibliothèque nationale de France, latin 9768 Xe s., f. 13 recto : 2e col., 13 verso : 1ère col.) :
commentaire, transcription critique, étude codicologique, fac-similé », dans Bulletin de la Société des Fouilles Archéologiques et des
Monuments Historiques de l'Yonne, n° 16, France, juin 1999, p. 83-92 [BSFAY n° 16 1999].
Nota bene (2) : Cette étude, accompagnée de l’enluminure des Serment de Strasbourg, fut présentée sous forme de conférence avec
PowerPoint le 28 janvier 2008 à l’Alliance Française de Nashville : Résidence Sugartree, 4031 Woodmont Boulevard Nashville,
Tennessee 37205 (USA).
par Illo Humphrey, Ph. D. | HDR
Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané
27 mai 2013
C
CC
Commentaire •
[BSFAY16 1999 – p. 83] Les Serments de Strasbourg1 constituent, en l’état actuel de nos
connaissances, le plus ancien témoin écrit de la langue française-romane primitive2, et l’un des plus
anciens de la langue allemande3. Ces serments furent prononcés à Strasbourg die martis
sextodecimo kalendas martias, anno domini octingentesimo quadragesimo secundo, c’est-à-dire le
mardi 14 février, l’an de grâce 842, par deux des trois fils de l’empereur Louis dit « le Pieux »
(*776-778 - 840)4, en l’occurrence : Louis II de Bavière dit « le Germanique » (*804-806 - 875)5
et Charles II dit « le Chauve » (*823 - 877)6 contre leur frère aîné Lothaire (*795 - 855)7, sur
lequel ils avaient remporté la bataille sanglante de Fontanetum8 huit mois auparavant die sabbato
septimo kalendas iulias, anno domini octingentesimo quadragesimo primo, (c’est-à-dire le samedi
25 juin, l’an de grâce 841), et avec lequel ils étaient toujours en guerre. Lors de cette assemblée
solennelle tenue à Strasbourg9, Louis le Germanique prêta serment non dans sa propre langue
germanique mais dans la langue de son frère (« romana lingua… testatus est », c’est-à-dire en
langue d’oc), ensuite Charles le Chauve en fit de même non dans sa propre langue mais dans celle
de son frère, (« teudisca lingua… testatus est », c’est-à-dire en vieux haut allemand), puis, enfin,
leurs soldats prêtèrent serment respectivement dans leurs propres langues « Sacramentum autem
quod utrorumque populus quique propria lingua testatus est… ».
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 4 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
Les guerres fratricides entre les petits-fils de Charlemagne prirent fin, die veneris quarto
idus augustas, anno domini octingentesimo quadragesimo tertio, c’est-à-dire le vendredi 10 août,
l’an de grâce 843, à Duniaco10 lors de la signature du premier traité dit « de Verdun », marquant
ainsi le début du partage de l’empire de Charlemagne, et, du même coup, l’affaiblissement du
pouvoir central carolingien ; puis, comme conséquence logique de cet affaiblissement,
l’accroissement du pouvoir seigneurial et l’installation progressive de ce que l’on appelle
communément la « féodalité »11. En effet, cette nouvelle organisation politique, socio-
économique et culturelle semble avoir évolué de pair avec le développement des langues
vulgaires communes, ainsi qu’avec celui des différents dialectes régionaux12.
Les Serments de Strasbourg se trouvent dans le Livre III d’un ouvrage historique écrit au
IXe siècle entre 839 et 843 intitulé Nithardi Richarii abbas De dissensionibus filiorum Ludovici
Pii libri IIII : c’est-à-dire À propos des dissensions entre les fils de Louis le Pieux, en IV Livres
par Nithard abbé de Saint-Riquier)13. L’historien Nithard (844)14, qui fut lui-même, de par sa
mère Berthe, l’un des cousins germains des quatre fils de Louis le Pieux et particulièrement
proche de son cousin Charles le Chauve, fut peut-être témoin oculaire de la rencontre de
Strasbourg. Quoi qu’il en soit, il eut la sagesse de consigner par écrit ces serments bilingues, et,
plus encore, de ne point les traduire en latin, langue dans laquelle il écrivit son récit, mais de les
transcrire fidèlement dans les langues vernaculaires d’origine.
En l’état actuel de nos connaissances, le récit minutieux de l’historien Nithard nous a été
transmis par un seul manuscrit, lequel est conservé actuellement au Département des Manuscrits
occidentaux (site Richelieu) de la Bibliothèque nationale de France sous la cote Fonds latin
9768. Ce manuscrit unique constitue donc la plus ancienne copie connue du récit historique de
Nithard, l’original ayant été perdu de bonne heure, semble-t-il. Les Serments bilingues de
Strasbourg se trouvent alors au feuillet 13-recto (2e colonne : lignes 5 à 33) et 13-verso (1ère
colonne : lignes 1 à 6).
[BSFAY n° 16 1999 – p. 83]
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 5 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
N
NN
Notice descriptive du manuscrit
Paris, Bibliothèque nationale de France, Fonds latin 9768 •
Le manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de France, Fonds latin 9768 (coté anciennement
Petauius Q 50., puis, Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, [Reginensis (?)] 1964, ensuite
Paris, Bibliothèque nationale, Supplément Latin 623., avant, enfin, de recevoir sa cote actuelle :
Paris, B.n.F., Fonds latin 9768) est un recueil consacré à l’histoire politique carolingienne des
IXe et Xe siècles. Notre codex, fait de deux parties distinctes, est datable, d’une part, de la fin du
IXe siècle (feuillets 1 à 18), puis, entre 966 et 980 (feuillets 19 à 46 v°). Il contient en effet
deux récits historiques, notamment : celui de Nithard en 4 livres (Livre I : du f. 1 au f. 5, 1ère col.,
ligne 20 ; Livre II : du f. 5, col. 1, ligne 21 au f. 10, 2e col., ligne 4 ; Livre III : du f. 10, 2e col.,
ligne 5 au f. 14, 2e col., ligne 5 ; Livre IIII : du f. 14, 2e col., ligne 6 au f. 18, 1ère col., ligne 5),
[BSFAYp. 87] puis, les Annales du chanoine rémois Flodoard (894 - 966) [ou Frodoard] qui
occupent les feuillets 19 verso à 46 verso ; la page 19 recto est restée vierge15. Le manuscrit a
reçu de nombreuses gloses marginales en écriture cursive, d’une même main du XVIe siècle,
semble-t-il ; ces gloses se trouvent aussi bien dans la partie du manuscrit qui concerne Nithard
que dans celle qui concerne Flodoard. En effet, au feuillet 13-recto, en face des Serments de
Strasbourg dans la marge de droite, on trouve des gloses en rapport avec le texte des serments16.
Il n’est pas du tout impossible que ces gloses aient été écrites par l’un des anciens possesseurs du
manuscrit, notamment l’érudit Petauius, c’est-à-dire Paul Petau : *1536-1614; voir infra note 20.
L’origine du manuscrit semble se situer au nord de Paris dans le triangle Laon-Soissons-
Reims17 ; toutefois la question reste ouverte. Les dimensions de ce codex in-quarto sont de
300 x 225 mm, sa justification est de 215 x 122 mm, avec 33 lignes d’écriture tracées à la pointe
sèche et réparties sur deux colonnes du début jusqu’à la fin. Le manuscrit, contenant 46 feuillets
en parchemin, est composé de 6 cahiers, dont les numéros 1, 2, 4, 5 et 6 sont des quaternions
(c’est-à-dire 4 bifeuillets pliés ensemble). Quant au cahier numéro 3, il s’agit d’un ternion
irrégulier (c’est-à-dire 3 bifeuillets pliés et cousus ensemble, dont celui du milieu est constitué de
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 6 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
deux feuillets séparés, lesquels ont été cousus ensemble, formant ainsi le troisième bifeuillet du
ternion). Les six cahiers sont en bon état dans l’ensemble, mis à part le feuillet 18, au cahier
numéro 3, lequel a été coupé aux trois-quarts inférieurs. La réglure des cahiers fut effectuée
selon le « nouveau style »18, à savoir : > < > < | > < > < (pour ce qui concerne les cahiers
quaternions : 1, 2, 4, 5 et 6), puis, pour le cahier numéro 3, le ternion : > < > | < > < (voir infra
le schéma codicologique). La couvrure du codex est une simple feuille de parchemin recouvrant
entièrement les deux ais (c’est-à-dire les deux couvertures du manuscrit) de carton rigide. Les
contregardes, en papier, sont collées sur les remplis. Les remplis, quant à eux, sont pliés au
carré. La reliure est faite au moyen de 5 nerfs simples de ficelle apparents. Au dos, entre le
premier et le deuxième nerf du haut, se trouve l’ancienne cote de la Biblioteca Apostolica
Vaticana, à savoir 1964, estampée à chaud19 en chiffres d’or. Le manuscrit est doté de chasses
(c’est-à-dire les ais de la reliure dépassant le corps d’ouvrage) en tête, gouttière et queue, avec
tranchefiles simples sur âme de ficelle, semble-t-il. Enfin, dans les deux premiers cahiers, on
observe l’utilisation occasionnelle d’encre verte (f. 1, 1v°, 4v°, 5) et vermillon (f. 10, 11) au
début des paragraphes, alors que le scribe se servait partout ailleurs uniquement d’encre brune.
[BSFAY16 1999 – p. 88] Les anciens possesseurs d’un manuscrit sont indiqués le plus
souvent par des colophons, des ex libris ou bien par des anciennes cotes. Dans notre codex, ne
figurent ni colophons, ni ex libris. En revanche, pour le grand bonheur des chercheurs,
enseignants et étudiants, au feuillet 1-recto, le manuscrit est doté de plusieurs anciennes cotes
indiquant partiellement son itinéraire et précisant certains de ses anciens possesseurs. Tout
d’abord, on lit dans la marge inférieure le nom Petauius20 accompagné de sa cote Q 50. , laquelle
se trouve dans la marge supérieure à droite. Il semble que notre codex ait appartenu un certain
temps, entre 1580 et 1618, au séminaire de Saint-Malgloire de Paris, cependant, aucune ancienne
cote n’atteste son passage dans la bibliothèque de ce séminaire parisien (voir, à ce propos, la
note écrite d’une main du XXe siècle se trouvant collée sur la première page de garde du
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 7 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
manuscrit même : « … olim codex Paris. Malgloriensis. »)21. Ensuite, la cote de la Biblioteca
Apostolica au Vatican : [Reginensis (?)] 1964, laquelle date du XVIIe siècle après 167222. La
cote du Vatican se trouve en marge supérieure tout à fait au milieu de la page. Ensuite, entre
1794 et 1797 une partie du manuscrit Reginensis 1964 fut enlevée de la Biblioteca Apostolica du
Vatican et transféré à la Bibliothèque nationale de Paris, recevant la cote Supplément latin 62323,
laquelle se trouve, toujours au feuillet 1-recto, dans la marge inférieure à droite. Enfin, la cote
actuelle, latin 9768, lui fut attribuée à partir de 1862, lors du récolement de la deuxième série du
fonds latin (c’est-à-dire les manuscrits 8823 à 11503), selon les directives du conservateur en
chef Léopold Delisle24. Sur ce premier feuillet du manuscrit, on remarque également deux des
anciennes estampilles de la Bibliothèque nationale de France, l’une tamponnée sur l’autre, en
l’occurrence l’estampille utilisée entre 1792 et 1802 : (au centre : RF en majuscules cursives,
entouré de BIBLIOTHEQUE NATIONALE suivi d’un losange formé de 4 points : )25, puis,
celle qui servait lors de la restauration entre 1815 et 1830 : (BIBLIOTHEQUE • ROYALE avec
3 fleurs de lys au centre coiffées d’une couronne)26.
C
CC
Conclusion •
[BSFAY n° 16 1999 – p. 88]
Les Serments de Strasbourg constituent donc un patrimoine linguistique et culturel d’une valeur
inestimable pour la « lingua romana », pour l’Occitanie, et pour la France, mais également, à un
degré moindre, pour la « lingua teudisca » pour l’Allemagne et pour l’Europe entière. Ce
patrimoine bilingue nous est parvenu grâce à un heureux concours de circonstances ; et surtout,
au départ, grâce au bon sens, et aux bons réflexes de l’historien Nithardus abbas Richarii, (petit-
fils de l’empereur Karolus Magnus, fils naturel de Bertha et d’Angilbertus [?], neveu de
l’empereur Lodhuuuicus Pius, puis, enfin, cousin germain du futur empereur Karolus Calvus),
lequel a su mesurer l’importance de la « lingua romana » en lui donnant une existence
historique par le truchement de l’écriture. Enfin, les Serments de Strasbourg montrent une fois
de plus à quel point sont étroitement liés les destins des cultures que représentent ces grandes
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 8 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
langues européennes, en l’occurrence : la langue romane, la langue française primitive et la
langue allemande primitive, et que le « commun saluament » des cultures que représentent ces
langues, dans les périodes fastes comme dans les périodes néfastes, est absolument
interdépendant depuis die martis sextodecimo kalendas martias, anno domino octingentesimo
quadragesimo secundo ciuitate Strazburgensis, c’est-à-dire depuis le mardi 14 février, l’an de
grâce 842 en la ville de Strasbourg, jusqu’à présent.
« Pro Deo amur et pro christian poblo et nostro commun saluament…
In Godes minna ind in thes christianes folches ind unser bedhero gealtnissi… ».
N
NN
NOTES •
[BSFAY n° 16 1999 – p. 88]
1. Paris, BnF, Fonds latin 9768 (Xe s.) : http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc572968, f. 13 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84238417/f29.image.r=latin%209768 ; cf. Philippe Lauer, Nithard.
Histoire des fils de Louis le Pieux, (Les Classiques de l’Histoire de France au Moyen Age : Fascicule n°
7, publiés sous la direction de Louis Halphen), texte critique avec traduction française en regard
et fac-similé des Serments de Strasbourg, Paris, Les Belles Lettres, 1926 et 1964, pp. 104-109. [Cf.
aussi Paris, BnF, Fonds Latin 14663, XVIe s.].
[Ce « Nota bene » ne figure pas dans l’article publié dans le BSFAY N° 16 Année 1999]
Nota bene : Le manuscrit BnF, Fonds latin 14663 est un recueil de chroniques historiques de
France originaire de la Bibliothèque de Saint-Victor de Paris (Hic liber est Sancti Victoris Parisiensis, cf.
catalogue de Claude de Grandrue : B.B.4 | Table du recueil, f. Bv°), copié pendant le règne de
Charles VI entre 1403 et 1422 par « l’avocat normand Symon de Plumetot et son collègue Jehan
de… ». Le manuscrit BnF, Fonds latin 14663 contient une copie incomplète du manuscrit BnF
Fonds latin 9768 ; cf. Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de
copiste, Charles Samaran et Robert Marichal (éditeurs), Tome III, Bibliothèque nationale [de
France], Fonds latin (n°s 8001 à 18613), sous la direction de Marie-Thérèse d’Alverny, Paris
(CNRS), 1974, p. 671 ; Laurent Brun : http://www.arlima.net/qt/serments_de_strasbourg.html.
2. Cf. Ferdinand Brunot, Histoire de la langue française, des origines à 1900, Tome I : De l’époque
latine à la Renaissance, 4e édition revue et augmentée, Paris, Armand Colin, 1933, cf. Livre
2e, Chapitre I : « L’Ancien Français (IXe-XIIIe siècle) », pp. 142-146 ; cf. En Français dans
le Texte. Dix siècles de lumières par le livre, Exposition du 14 février au 13 mai 1990, sous la
direction de Mireille Pastoureau, conservateur en chef à la Bibliothèque nationale de
France (Département des Cartes et Plans), voir p. 27 et 29 : Notice n° 1, fac-similé n° 1.
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 9 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
3. Cf. Deutscher Kulturatlas, ouvrage collectif édité par Gerhard Lüdkte et Lutz Mackensen,
tome I : Vorzeit und Frühzeit bis zum Jahre 1000 nach Christi, Berlin / Leipzig (Walter de
Gruyter & Co.), 1931, cf. tableaux : 66 (Althochdeutsche Literatur I) et 67
(Althochdeutsche Literatur II) par Otto Basler. Dans le domaine de l’histoire de la langue
allemande, les tout premiers textes écrits sont, semble-t-il, les Gloses dites « de Malberg »
(Malbergische Glossen) et des Formules magiques dites « de Mersebourg » (Merseburger
Zaubersprüche), datées, d’après O. Basler, du VIe siècle ; à noter que d’autres philologues les
datent du VIIIe siècle à partir de l’an 750-751. Les Serments de Strasbourg (Strassburger
Eide) s’inscrivent donc dans une longue tradition de gloses, glossaires (Keronisches
Gloossar, vers 750, d’après O. Basler), chansons (Hildebrandslied, vers 770, d’après O.
Basler), traductions de textes patristiques (De fide catholica contra Judaeos d’Isidore de Séville,
la Règle de saint Benoît, etc., au IXe s.), Psaumes, textes divers (prières, poèmes et hymnes)
en vieux haut allemand entre le VIe et le XIe siècle, arrivant en 34e position par rapport
aux gloses dites « de Malberg ».
4. Louis le Pieux (ou le Débonnaire) : à Casseneuil [?] (dans l’Agenais, Lot-et-Garonne
47440) vers 776-778, roi d’Aquitaine dès sa naissance, sacré à Rome à 5 ans vers 781-
783, associé au trône du vivant [BSFAY 16 1999 p. 89] de son père Charlemagne,
couronné dans l’assemblée générale à Aix-la-Chapelle en août 813, empereur en 814,
mort le 20 juin 840 « iuxta Magonciacum » près de Mayence - Ingleheim - Francfort-sur -
le-Main, il fut enterré, tout comme sa mère Hildegarde avant lui quo et mater eius condita
erat »), à Saint-Arnoul de Metz par les soins de Drogon (son demi-frère et son
archicapellanus, l’évêque de Metz de 826 à 855) ; cf. Vita Hludouuici Imperatoris, éd. G. H.
Pertz, dans Monumenta Germaniae Historica, Scriptores, tome II in-folio, Hannover, 1839, p.
648. Nota bene : Pépin (Pippinus), fut le deuxième des 4 fils de Louis le Pieux, en
803, roi d’Aquitaine en 817, mort en 838). Cf. aussi Ernst Tremp, « Thegan und
Astronomus, die beiden Geschichtschreiber Ludwwigs des Frommen, dans Charlemagne’s
heir. New perspectives on the reign of Louis the Pious, 814-840, éd. R. Collins et Peter Godman
Oxford, 1990, pp. 691-700 ; C. Settipani, La Préhistoire des Capétiens, Mérovingiens, Carolingiens,
Robertiens, Villeneuve d’Ascq, 1993, pp. 241-257 ; Pierre Riché, Les Carolingiens une famille
qui fit l’Europe, Paris (Hachette-Pluriel), 1994, p. 149-160 ; Idem, Dictionnaire des Francs. Les
Carolingiens, Paris (éditions Bartillat), 1997, pp. 154-155 ; cf. Léon et Albert Mirot,
Géographie historique de la France, Paris (éditions Picard), 1947, p. 92 (Carte n° VIII).
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 10 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
5. Louis II de Bavière dit « le Germanique » : né vers 804-806 à Francfort-sur-le-Main ; roi
de Bavière en 817, associé au trône en 849, empereur en 855, sacré à Rome en 872, mort
en Italie près de Brescia le 12 août 875 ; cf. U. Chevalier, Bio-Bibliographie, Tome II, Paris,
1907, colonne 2865-2866 ; cf. C. Settipani, op. cit., pp. 285-289 ; Pierre Riché, Les
Carolingiens une famille qui fit l’Europe, Paris (Hachette-Pluriel), 1994, pp. 185-186, 195-197 ;
Idem, Dictionnaire des Francs. Les Carolingiens, Paris (éditions Bartillat), 1997, pp. 155-156.
6. Charles II le Chauve : le 13 juin 823 à Francfort-sur-le-Main ; roi de Neustrie en 837,
roi d’Aquitaine en 838, roi de la Francia en 840, sacré à Orléans en 848, roi de Lorraine
en 869, empereur le 25 décembre 875, mort près de Saint-Jean-de-Maurienne (Alpes
françaises, 73300, Savoie) le 6 octobre 877 ; cf. U. Chevalier, op. cit., Tome I, col. 868-
869 ; cf. Janet L. Neslon, « The Reign of Charles the Bald : A Survey », dans Charles the
Bald : Court and Kingdom, édité par Margaret T. Gibson et Janet L. Nelson, (2e édition revue
et corrigée), Aldershot (Variorum), 1990, pp.1-22, voir p. 3 et 4; Pierre Riché, Les
Carolingiens une famille qui fit l’Europe, Paris (Hachette-Pluriel), 1994, pp.162-204 ; Idem,
Dictionnaire des Francs. Les Carolingiens, Paris (éditions Bartillat), 1997, pp. 70-71.
7. Lothaire : né en 795 à Prüm, associé au trône à Aix-la-Chapelle en 817, roi de
Lombardie en 820 : couronné à Rome en 823, empereur le 20 juin 855, se retire comme
moine au monastère de Prüm en 855, mort à Prüm le 28 septembre 855 ; cf. U. Chevalier,
op. cit., Tome II, col. 2857.
8. Fontanetum : Lieu près d’Auxerre (Yonne 89000), aujourd’hui, semble-t-il, Fontenoy-en-
Puisaye, arrondissement Auxerre, canton St.-Sauveur-en-Puisaye (89520) situé à
proximité de l’ancienne voie romaine et sur un affluent de l’Ouanne à environ 25
kilomètres au sud-ouest d’Auxerre. Mentionnés dès 578, le village et le monastère
dépendaient à l’époque du diocèse d’Auxerre ; aujourd’hui Fontenoy-en-Puisaye dépend
du diocèse de Sens-Auxerre, les deux villes ayant le même archevêque ; cf. Dom L.H.
Cottineau, Répertoire topo-bibliographique des Abbayes et Prieurés, Macon, 1938, col. 1184-1185.
Il faut noter que le toponyme latin Fontanetum est à l’origine du nom de nombreuses villes
et communes en France : Fontanet, Fontenet, Fontenay, Fontenoy, etc. ; cf. Auguste
Longnon, Les noms de lieu de la France, leur origine, leur signification, leurs transformations, (fascicules
1, 2, 3), publié par P. Marichal et L. Mirot, Paris, Champion, [1920-1929] | 1968, p. 165
n° 673 ; Albert Dauzat et Charles Rostang, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France,
2e édition revue et complétée par Ch. Rostang, Paris, Guénégaud, 1978, p. 296 ; cf. Abbé
Jean Lebeuf, Mémoires concernant Auxerre et son ancien diocèse, éd. Challe et Quantiri (?), 1848
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 11 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
(réimpression 1978), pp. 126-128 ; cf. K. F. Werner, Histoire de France, ch. 1 : « Les
Origines », Paris (éditions Fayard), 1984, p. 405 ; cf. Janet L. Nelson, « The Reign of
Charles the Bald : A Survey », dans op. cit., p. 3. Note bene : Pour la bataille de
Fonrenoy-en-Puisaye, K. F. Werner propose comme date le 25 juin 841, tandis que Janet
Nelson propose la date du 24 juin 841.
9. « Ergo XVI kalendas marcii, Lodhuuuicus et Karolus in ciuitate quae olim Argentaria[ou Argentoratus]
vocabatur, nunc autem Strazburg uulgo dicitur, conuenerunt, et sacramenta quae subter notata sunt,
Lodhuuicus
romana
, Karolus uero
teudisca lingua
iurauerunt… » ; cf. Paris, Bibliothèque
nationale de France, Fonds latin 9768, f. 12 v°, colonne 2, lignes 22-28 ; Nithardi
Historiarum Librii IIII, éd. G. H. Pertz, dans M.G.H., Scriptorum, Tome II, p. 665, lignes
25-30 ; Nithardi De dissensionibus filiorum Ludowici Pii, Libri IIII, éd. J.-P. Migne, dans Patrologia
Latina, Tome 116, col. 67 ; P. Lauer, op. cit. (supra note 1), pp. 101, 102.
10. Duniaco : aujourd’hui Dugny-sur-Meuse (Meuse 55100), arrondissement et canton de
Verdun (55100), se situe à environ 7 kilomètres au sud de Verdun ; sur Duniaco ou
Dugniacum, voir à bon escient http://home.nordnet.fr/~jgrosse/ide/villages.htm ; cf. K. F.
Werner, op. cit., p. 407 ; Janet L. Nelson, « The Reign of Charles the Bald. A Survey »,
op. cit., p. 4. Nota bene : Concernant la date du premier Traité dit « de Verdun », K.F.
Werner propose uniquement août 843, sans pour autant préciser le quantième du mois,
tandis que Janet Nelson situe l’événement en juillet 843, et ne précise non plus le
quantième du mois. Lors de la signature du premier Traité dit « de Verdun », lequel fixa
le démembrement définitif de l’empire de Charlemagne, Charles le Chauve obtint la partie
occidentale (la Gaule), Louis II de Bavière dit « le Germanique » obtint la partie orientale
(la Germanie) et Lothaire, leur frère aîné, obtint l’Italie – Provence – Bourgogne, ainsi que
le territoire situé entre la Gaule et la Germanie, baptisé Lotharingie (aujourd’hui la
Lorraine). Le texte d’origine du premier Traité de Verdun est définitivement perdu,
semble-t-il ; cependant, le Capitulaire CCLI : « Diuisio regni Lotharii II » indique en partie les
limites du royaume du frère aîné Lothaire ; cf. Emile Amann, l’Epoque carolingienne, (dans la
collection Histoire de l’église Tome 6, dirigée par A. Fliche et V. Martin), Paris, Bloud &
Gay, 1941, pp. 270-271 ; A. Boretius et V. Krause, dans Monumenta Germaniae Historica,
Capitularia regum francorum, Tome II, Hannover, 1897, p. 193.
11. Cf. Fernand Mourret, Histoire générale de l’Église, t. III, L’Eglise et le monde barbare, Paris, Bloud
& Gay, 1921, pp. 369-370 ; George Duby, odalité, Paris, Gallimard, 1996, voir
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 12 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
deuxième partie : « Les profits de la guerre du IXe au milieu du XIe siècle. L'étape
carolingienne », pp. 79-112, voir en particulier pp. 85-98.
12. Cf. J. Vendryes, Le Langage. Introduction linguistique à l’histoire, (l’Evolution de l’Humanité,
dirigée par Henri Berr), Paris, La Renaissance du Livre, 1921, 4e Partie : chapitre II,
« Dialectes et langues spéciales », pp. 288-290 ; A. Meillet, Linguistique Historique et
Linguistique Générale, Paris, Champion, 1975 ; cf. chapitre [20] : « J. Gilliéron et l’influence
de l’étude des parlers locaux sur le développement du romanisme », pp. 305-309 ; cf. J.
Gilliéron, Atlas linguistique de la France, Paris, Champion, 1912.
13. Cf. Nithardi Historiarum Libri IIII, éd. G. H. Pertz, dans Monumenta Germaniae Historica,
Scriptorum, tome I in-folio, Hannover, 1839, pp. 649-672 (cf. Anno 842 : pp. 665 (§ 5) - 666
pour les Serments de Strasbourg ) ; Nithardi Richarii abbas De dissensionibus filiorum Ludovici Pii
Libri IV, dans Patrologia Latina, éd. Jacques-Paul Migne, tome 116, colonnes 46-76 (cf.
Livre III, colonne 68 : § A, B, C). L’Abbaye bénédictine de Saint-Riquier (Sanctus
Richarius) se trouve en Picardie dans la Somme : Saint-Riquier (80135), arrondissement
Abbeville (80100), canton Ailly-le-Haut-Clocher (80690).
14. Nithardus, historien, né vers 800, mort le 14 juin 844, gouverneur de la Francia
maritime, abbé de Centula (Saint-Riquier), fut fils naturel d’Angilbertus (saint Angilbert
ou Inglevert, « abbas Centulensis », i.e. abbé de Saint-Riquier, mort le 18 février 814) et de
Berthe, fille de Charlemagne ; Louis le Pieux fut donc l’oncle de Nithard ; cf. U.
Chevalier, op. cit., Tome II, col. 3365 ; cf. Pierre Riché, Dictionnaire des Francs. Les
Carolingiens, Paris, Bartillat, 1998, pp. 37, 175 ; Janet Nelson, « Public histories and private
history in the work of Nithard », dans Speculum. A Journal of Medieval Studies, LX, 1985, pp.
251-293 ; C. Tréfort, « Nithard petit-fils de Charlemagne. Note sur une biographie
controversée », dans Société des Antiquités de Picardie, 1994, pp. 414-434.
15. [BSFAY n° 16 1999 – p. 92] Flodoardus [ou Frodoardus] : Chanoine rémois né à
Epernay [latin : Sparnacus] (auj. Marne 51200, chef-lieu d’arrondissement) en 894,
historien, chanoine à Reims, puis, à Rome en 936, abbé et évêque à Noyon et à Tournai
en 951, mort en 966 ; cf. Flodoardi Historia ecclesiae Remensis, éd. J. Heller et G. Waitz, dans
Monumenta Germaniae Historica, Scriptores, Tome XIII in-folio, p. 405-599 ; Annales (de 877-
966), dans M. G. H., Scriptores , Tome III in-folio, 368-407 ; cf. Flodoardi Canonici Remensis
Annales, dans Patrologia Latina, éd. Jacques-Paul Migne, tome 135, colonnes 422-490 ; cf.
Flodoardi Annales, éd. Philippe Lauer, (Collection de textes pour servir à l’étude et à
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 13 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
l’enseignement de l’histoire), Paris, 1906. Dans le manuscrit Paris, B.n.F., latin 9768, au
feuillet 19-verso, on lit en tête de la Chronique de Flodoard : « Frodoardus ». Cette
Chronique commence par la date « Anno octingentesimo septuagesimo septimo » (i.e. l’an 877), et
s’achève au feuillet 46-verso par la date « Anno nongentesimo septuagesimo octavo » (c’est-à-dire
l’an 978). Or, nous savons que Flodoard est mort en l’an 966, ce qui laisse entendre
qu’une autre main a dû rajouter les douze années supplémentaires. Il faut signaler, en
effet, qu’au feuillet 46-recto (2e colonne : en face de la ligne 26) se trouve dans la marge
de droite, une croix dessinée au début du paragraphe qui commence par la date « Anno
nongentesimo sexagesimo sexto » (c’est-à-dire l’an 966). À propos de Flodoard, cf. aussi P. C.
Jacobsen, Flodoard von Reims. Sein Leben und seine Dichtung « De triumphis Christi », (Mittelalterliche
Studien und Texte, X), Leiden, Köln, 1978 ; Michel Sot, « L’expérience visionnaire et sa
fonction dans l’Histoire de l’Eglise de Reims de Flodoard », dans Mélanges offertes à
Pierre Riché, Haut moyen âge : Culture, éducation et société, Paris, 1990, p. 477-492 ; Idem, Un
historien et son Eglise. Flodoard de Reims, Paris, Fayard, 1993, Chapitre II : « Flodoard, prêtre et
chanoine de Reims », pp. 43-55.
16. Gloses marginales du XVIe siècle : Au feuillet 13-recto, en face des lignes 3, 4 et 5 dans la
marge de droite, on lit clairement : « modus / jurandi italice / et vulgari lingua », puis, toujours
dans la marge de droite en face des lignes 14 à 17, on lit, avec plus de difficulté, : « Modus
c[ … ? ] / et [rom ?]ana et / [ firma ? ] et / allemannica / lingua ». Je tiens à remercier
chaleureusement Monsieur Robert-Henri Bautier (professeur émérite de Diplomatique et
Archivistique à l’École nationale des Chartes) qui a bien voulu, lors d’une rencontre
fortuite au Département des Manuscrits de la BnF, vérifier ma transcription de ces gloses,
relativement difficiles, et me faire des suggestions bienvenues quant à la lecture de celles-
ci. Pour ce qui concerne les termes : « modus » et « firma », ils relèvent, tous deux, du
jargon administratif et judiciaire des XVe et XVe siècles, « modus » signifiant texte, ou
bien la teneur d’un texte, et « firma » signifiant serment judiciaire prêté par le demandeur ;
cf. J. F. Niermeyer et C. van de Kieft, Mediae latitinitatis lexicon minus, Leiden-New York-
Köln, Brill, 1993, p. 429 (firma), p. 700 (modus).
17. Cf. Le LIVRE, Paris (Bibliothèque nationale), 1972, page 183 : notice n° 572. Cet
excellent catalogue d’exposition propose Saint-Médard de Soissons (?) comme lieu
d’origine possible du latin 9768 ; toutefois, le point d’interrogation que le rédacteur de
cette notice a jugé bon d’y ajouter suggère l’incertitude de la provenance initiale du codex.
Nota bene : La rédaction de cette notice non-signée fut sans doute due à la plume de MM.
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 14 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
Jean Vezin ou Pierre Gasnault, tous deux, conservateurs au Département des Manuscrits à
l’époque et ayant participé à la réalisation de l’exposition et à la rédaction du catalogue.
18. Cf. E. K. Rand, A Survey of the Manuscripts of Tours, Tome I, Cambridge, Massachusetts
(USA), 1929, p. 11-18.
19. L’estampage dit « à chaud » et l’estampage dit « à froid » s’effectuent tous deux de la même
manière, c'est-à-dire avec des fers légèrement chauffés. On dit estampage « à chaud »
lorsqu’il s’agit d’estamper à l’aide de feuilles d’or ou d’argent. Lorsqu’on procède à
l’estampage sans métaux précieux, celui-ci est appelé estampage « à froid ».
20. Paul Petau : érudit et bibliophile, à Orléans en 1536. À sa mort en 1614, il légua sa
riche bibliothèque à son fils Alexandre, lequel l’augmenta considérablement et en établi
en 1645 un premier catalogue, puis, en fit établir un autre en 1647 par Pierre Dupuy ; cf.
K. A. de Meyer, Paul et Alexandre Petau, en de geschiedenis van hun handschrifte ; vornamelik op grond
van de Petau handschriften in de Universiteitsbibliothek te Leiden, Leyde, 1947. Les cotes « Q +
chiffre » sont des cotes caractéristiques de Paul Petau. À titre de comparaison, voir aussi le
manuscrit Paris, BnF, Fonds latin 2832, (un Florilegium du IXe siècle, probablement
d’origine lyonnaise, datable entre 848 et 880), ayant appartenu à Paul Petau et portant la
cote Q 41. Ce manuscrit contient des gloses (voir feuillets 1 v°, 11 v°, 40 v°, 50, 57, 58,
63, 65, 66), lesquelles sont semblables à certaines annotations que l’on trouve au feuillet
1 du manuscrit Paris, BnF, Fonds latin 9768 ; en revanche, les gloses qui accompagnent
les Serments de Strabourg (cf. Fonds latin 9768, f. 13) sont sensiblement différentes de celles
que l’on observe dans le manuscrit Paris, BnF, Fonds latin 2832 ; cf. Catalogue des
manuscrits en écriture latine, portant des indications de date, de lieu ou de copiste, par Charles Samaran
et Robert Marichal, Tome II, Bibliothèque nationale, Fonds Latin (numéros 1 à 8000),
Paris (C.N.R.S.), 1962, p. 131 (Planche VII).
21. Sur la bibliothèque de Saint-Malgloire de Paris, cf. Alfred Franklin, Anciennes Bibliothèque de
Paris (églises, monastère, collèges, etc.), Tome II, Paris, 1870, p. 365-368 : (Le Séminaire de
l’Oratoire). L’ancien monastère de Saint-Malgloire (1580-1618) fut transformé en
séminaire par l’évêque de Paris Henri de Gondi (*1590 [?] - 1659). Saint-Malgloire se
situait dans le faubourg Saint-Jacques à la hauteur de l’actuelle église Saint-Jacques-du-
Haut-Pas (Sanctus Jacobus de Alto Passu ou de Alto Pascio), construite en l’an 1630,
aujourd’hui : 252, rue Saint-Jacques, 75005 Paris ; cf.
http://www.eleves.ens.fr/aumonerie/seneve/rentree97/alto_pascio.html.
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 15 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
22. La bibliothèque de Paul et Alexandre Petau (père et fils) fut mise en vente en 1672. Notre
manuscrit faisait sans doute partie du lot de manuscrits achetés par la Reine Christine de
Suède (*Stockholm, 1626 - Rome, 1689), laquelle légua par la suite sa bibliothèque au
Vatican. Il faut savoir que tous les manuscrits au Vatican provenant du fonds de la Reine
Christine de Suède sont cotés « Reginensis » suivi d’un chiffre. La deuxième partie du
manuscrit est toujours conservée au Vatican. En effet, sa foliotation actuelle va du feuillet
47 au feuillet 203, faisant parfaitement suite, sans lacunes, au Fonds latin 9768 de la
Bibliothèque nationale de France, lequel contient 46 feuillets numérotés de 1 à 46.
23. Cf. Catalogue général des manuscrits latins 8823 à 8921, sous la direction de Marie-Pierre
Laffitte et Jacqueline Sclafer, avec la collaboration de : Françoise Bléchet, Marie-
Françoise Damongeot, Matthieu Lescuyer, Marie-Thérèse Tesnière, Paris (B.n.F.), 1997,
p. X. Je tiens à remercier chaleureusement Madame Marie-Pierre Laffitte, conservateur-
en-chef au Département des Manuscrits occidentaux : Section latine de la Bibliothèque
nationale de France (Site Richelieu), pour son aide concernant la datation précise de
certaines anciennes cotes du manuscrit Fonds latin 9768.
24. Cf. Léopold Delisle, Histoire générale de Paris. Le Cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque nationale,
Tome II, Paris, 1874, p. 325-326.
25. Cf. Catalogue général des manuscrits latins 8823 à 8921, op. cit., p. XX-XXI. Je tiens à
remercier cordialement Monsieur Matthieu Lescuyer, conservateur au Département des
Manuscrits occidentaux : Section latine de la Bibliothèque nationale de France, pour son
aide ponctuelle concernant la datation des différentes estampilles des XVIIIe et XIXe
siècles de la Bibliothèque nationale de France.
26. Cf. Catalogue général des manuscrits latins n° 8823 à 8921, op. cit., p. XX-XXI ; Pierre
Josserand et Jean Bruno, « Les Estampilles du département des imprimés de la
Bibliothèque nationale », dans Mélanges d’Histoire du Livre et des Bibliothèques, offertes à
Monsieur Franz Calot, Paris, 1960, n° 261-278, Planches XXIII-XXIV.
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 16 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
7 APPENDICES :
• [Nota bene : La Planche (1) « Généalogie des carolingiens » ne figure pas dans l’article publié dans le BSFAY16 1999]
(1) Généalogie des carolingiens
• http://jean-francois.mangin.pagesperso-orange.fr/carolingiens/arbre_genealogique.htm •
• http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9alogie_des_Carolingiens
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 17 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
[BSFAY n° 16 1999 – p. 90]
(2) Sacramenta strazburgi
(Les Serments de Strasbourg : prononcés à Strasbourg le mardi 14 février 842)
Bibliothèque nationale de France, Fonds latin 9768 (olim Supplément latin 623.) IXe siècle : fin, et Xe siècle, 2e moitié :
(Parchemin, format : in-quarto, dim. : 300 x 225 mm, 46 feuillets, écriture en minuscule caroline sur deux colonnes)
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc572968 | http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84238417
Première Partie : Nithardi (†844) De dissensionibus filiorum Ludovici Pii Libri IIII (feuillet 1 à 18),
Deuxième Partie : Flodoardi [Frodoardi] canonis Remensis(*894-†966) Annales (feuillet 19-verso à 46-verso),
Origine : Saint-Médard de Soissons (?), provenance : Saint-Malgloire de Paris (XVIe-XVIIe siècle), Petau Q 50., Vat. Reg. 1964,
(Serments de Strasbourg, Livre III : feuillet 13 recto 2e colonne : lignes 5 à 33, feuillet 13 verso 1ère colonne : lignes 1 à 6).
Transcription (texte et glosses) et commentaire : Illo Humphrey
1 unumquemque uestrum absoluo. Cumque Karolus
2 haec eadem uerba. romana lingua perorasset. (*) modus
3 Lodhuuicus quoniam maior natu erat . prior Jurandi italice
4 haec deinde se seruaturum testatus est. et vulgari lingua
Feuillet 13 r°: 5 Pro deo amur et pro christian poblo et nostro commun
2e colonne, 6 saluament. dist di en[] auant. in quant Deus [en corrigé en in]
lignes 5-33. 7 sauir et podir me dunat. si saluarai eo.
Début du 8 cist meon fradre Karlo. et in ad iudha[]. [ad iudha, corrigé en aiudha]
serment en 9 et in cadhuna cosa. Si cum om per dreit son
lingua 10 fradra saluar dist. In o quid il mi altre-
romana, pro- 11 si fazet. Et ab Ludher nul plaid numquam
noncé par 12 prindrai qui meon uol cist meon fradre
Louis II dit 13 Karle in damno sit. | Quod cum Lodhuuicus
« le Germa- 14 explesset. Karolus teudisca lingua sic [h]aec [aec, corrigé par la daseía grecque (
) en haec] (+)
nique ». 15 eadem uerba testatus est : (*) Modus c[… ?]
et [rom ?]ana et | fi[rm ?]a et
Le même 16 In godes minna indinthes christianes folches allemannica | lingua
serment en 17 ind unser bedhero gealtnissi[]. fon these- [gealnissi, corrigé en gealtnissi]
lingua 18 mo dage frammordes so fram so mir Got
teudisca, pro- 19 geuuizci indi madh furgibit so haldih tes-
noncé par 20 an minan bruodher soso man mit rehtu
Charles II 21 sinan bruher scal in thiu thaz er mig so sa-
dit « le 22 ma duo. in dimit Luheren in nohheiniu[] t- [noheiniu, corrigé par la daseía (
) en nohheiniu] (+)
Chauve ». 23 hing ne gegango. the minan uuillon imo
24 ces cadhen uuerhen.
Serment 25 Sacramentum autem quod utrorumque populus
prononcé 26 quique propria lingua testatus est.
par les 27 Romana lingua sic se habet : Si Ludhu-
soldats 28 uigs sagrament. quae [sic] son fradre Karlo
de 29 iurat conseruat. Et Karlus meos sendra
Charles II 30 de suo part non lostanit[]. si io returnar non [lostanit = l’ostanit]
dans leur 31 lint[] pois. ne io ne neuls cui eo returnar [lint = l’int]
propre 32 int pois. in nulla aiudha[] contra Lodhu- [a iuha, corrigé en aiudha]
langue, 33 uuig nun li iu er. Teudisca autem lingua :
Feuillet 13 v° : l 0ba Karl then eid. then er sinemo bruodher
1ère colonne, 2 Ludhuuuige gesuor. geleistitg. in di Lud-
le même 3 huuuig min herro then er imo gesuor forbrih-
serment par 4 chit. ob ih inan es hiruuenden ne mag. noh
les soldats 5 ih noh thero nohhein then ih es iruuenden mag
de Louis II 6 uuidhar Karle imo ce follusti ne uuirdhit.
Nithard 7 Quibus peractis Lodhuuuicus Renotenus per Spiram.
continue son 8 et Karolus iuxta Uuasagum. per Uuizzanburg
récit en 9 Uuarmatiam iter direxit.
lingua latina.
__________________________
(*) = Gloses marginales d’une main, semble-t-il, du XVIe siècle ; peut-être la main de l’érudit Paul Petau († 1614), ancien
possesseur du manuscrit.
(+) = La daseía grecque [ ἡ δασεία :
], l’esprit rude, indique ici le « h aspiré » , transformant ainsi « aec » en « haec ».
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 18 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
[BSFAY n° 16 1999 – p. 91]
(3) Les Serments de Strasbourg (*)
• Prononcés le mardi 14 février 842 par Louis le Germanique et son frère Charles le Chauve •
(Traduction française)
Et lorsque Charles eut répété les mêmes déclarations en langue romane,
Louis, étant l'aîné, jura le premier de les observer :
« Pour l'amour de Dieu et pour le peuple chrétien et notre
« salut commun, à partir d'aujourd'hui, en tant que Dieu me
« donnera savoir et pouvoir, je secourrai ce mien frère
« Charles par mon aide et en toute chose, comme on doit
« secourir son frère, selon l'équité, à condition qu'il fasse de
« me pour moi, et je ne tiendrai jamais avec Lothaire
« aucun plaid qui, de ma volonté, puisse être dommageable
« à mon frère Charles. »
Lorsque Louis eut terminé, Charles répéta le même serment
en langue tudesque :
« Pour l'amour de Dieu et pour le salut du peuple chrétien
« et notre salut à tous deux, à partir de ce jour dorénavant,
« autant que Dieu m'en donnera savoir et pouvoir, je secour-
« rai ce mien frère, comme on doit selon l'équité secourir son
« frère, à condition qu'il en fasse autant pour moi, et je n'en-
« trerai avec Lothaire en aucun arrangement qui, de ma vo-
« lonté, puisse lui être dommageable. »
Et le serment que prononça chaque nation dans sa propre langue
est ainsi conçu en langue romane :
« Si Louis observe le serment qu'il jure à son frère Charles et
« que Charles, mon seigneur, de son côté, ne le maintient
« pas, si je ne puis l'en détourner, ni moi ni aucun de ceux
« que j'en pourrai détourner, nous ne lui serons d'aucune
« aide contre Louis. »
Et en langue tudesque :
« Si Charles observe le serment qu'il a juré à son frère Louis
« et que Louis, mon seigneur, rompt celui qu'il lui a juré, si
« je ne puis l'en détourner, ni moi ni aucun de ceux que j'en
« pourrai détourner, nous ne lui prêterons aucune aide contre
« Charles. »
Cela terminé, Louis se dirigea sur Worms, le long du Rhin, par Spire,
et Charles le long des Vosges, par Wissembourg .
______________________
(*) Traduction française : Philippe Lauer, Nithard. Histoire des fils de Louis le Pieux,
(Fascicule n° 7 : Les Classiques de l'Histoire de France au Moyen Age),
Paris, Les Belles Lettres, 1926, p. 104 - 109.
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 19 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
(4) Planche – A
[BSFAY n° 16 1999 – p. 84]
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 20 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
(5) Planche – B
[BSFAY n° 16 1999 – p. 85]
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 21 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
(6) Planche – C
[BSFAY n° 16 1999 – p. 86]
Serments de Strasbourg | Strasburger Eide | Oaths of Strasburg
Paris, Bibliothèque nationale de France, Fonds latin 9768, Xe siècle
Étude codicologique | 1999 :
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue •
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 22 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
(7) Planche – D
[BSFAY n° 16 1999 – p. 87]
Estampilles de la Bibliothèque nationale de France
Présentation | 1999 :
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue
Explicit
Illo Humphrey, Ph. D., Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Diplôme du Professorat de l’Alliance Française
Directeur-Fondateur de La B.I.R.E. (47120 Duras | France)
(Bibliothèque Interdisciplinaire de Recherche Européenne),
Directeur scientifique des Colloquia Aquitana de Duras (France – 47120)
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=4
illo.humphrey@free.fr | illohumphrey01@gmail.com
Die sabbato, octavo kalendas decembris, anno Domini intercalario AG, bis millesimo duodecimo
(samedi, 8e jour avant les calendes de décembre, c’est-à-dire le 24 novembre, année bissextile AG, 2012)
feliciter, humiliter grateque,
scripsi et subscripsi.
Résumé-Curriculum vitae • Bibliographie choisie d’Illo …/… | Illo’s Résumé-Curriculum vitae • Selected Bibliography …/…
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 23 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
ATTESTATION | N° 1
DIPLÔME DU PROFESSORAT | ALLIANCE FRANÇAISE | PARIS-RASPAIL
Diplôme du Professorat | Alliance Française | 101, bd Raspail | 75006 Paris | 1977
~ • ~
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 24 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
ATTESTATION | N° 2
ATTESTATION | ALLIANCE FRANÇAISE DE LA JAMAÏQUE | 28-I-2014
~ • ~
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 25 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
ATTESTATION | N° 3
ATTESTATION | ALLIANCE FRANÇAISE DE NASHVILLE | 2-V-2013
Les Serments de Strasbourg :
Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
• Illo Humphrey | Docteur ès lettres | Habilitation à Diriger des Recherches | Université de Paris X-Nanterre | 2004 | 2014 •
• Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue •
• Diplôme du Professorat de l’Alliance Française | Paris – Raspail •
• Cette étude fut publiée in extenso sous le titre :
« Quelques observations sur les Serments de Strasbourg et sur le manuscrit qui les contient (Paris, Bibliothèque nationale de France, latin 9768 Xe s., f. 13
recto : 2e col., 13 verso : 1ère col.) : commentaire, transcription critique, étude codicologique, fac-similé », dans Bulletin de la Société des Fouilles Archéologiques
et des Monuments Historiques de l'Yonne, n° 16, France, juin 1999, p. 83-92 [BSFAY n° 16 • 1999]
• Cette étude, accompagnée de l’enluminure des Serment de Strasbourg, fut présentée sous forme de conférence avec PowerPoint à
L’Alliance Française de Nashville | Résidence Sugartree | 4031 Woodmont Boulevard | Nashville, Tennessee 37205 | USA | le 28 janvier 2008 •
• Cette étude, accompagnée de l’enluminure des Serment de Strasbourg, fut présentée sous forme de conférence avec PowerPoint à
L’Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica | W.I. | le 28 janvier 2012 •
~ • ~
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 26 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
ILLO HUMPHREY, PH. D. | HDR
Interprète simultané trilingue (Français A • Anglais A • Allemand C) •
Trilingual Simultaneous Interpreter (French A • English A • German C) •
Dreisprachiger Dolmetscher (Französisch A • English A • Deutsch C) •
illo.humphrey@free.fr
Illohumphrey01@gmail.com
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Simultaneous-Interpreter
2016 | Compétences linguistiques d’Illo | 2016
21 années d’expérience professionnelle en tant qu’interprète et traducteur trilingues
• Illo, parfaitement trilingue : françaisanglais – allemand, a obtenu le Diplôme du Professorat
de l’Alliance Française (Paris-Raspail) en 1977 et le Deutsches Sprachdiplom de l’Institut-
Goethe (Paris-Iéna) en 1986. Illo est également élève diplômé (Master I) de l’École Pratique des
Hautes Études IVe Section à la Sorbonne en études médiévales et musicologie médiévale (1994), et a
un DEA (Master II) de l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) en Histoire médiévale et
méthodes de recherches médiévales (1994), puis il a obtenu son diplôme de Doctorat ès lettres (Ph.
D.) en Philosophie et Epistémologie de l’Université de Paris X-Nanterre (UPX) en 2004. Il a obtenu
son Habilitation à Diriger des Recherches à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense le lundi
23 juin 2014, avec félicitations du jury. Parallèle à ses activités principales de médiéviste,
musicologue, proto-philologue, concertiste-baryton, Illo mène une carrière très active d’interprète
simultané et traducteur trilingues (Français A – Anglais A – Allemand C) •
• En tant que traducteur, Illo a traduit de multiples documents, articles et notices de domaines
divers (commerce, droit, économie, géopolitique, philosophie, théologie, médecine, histoire
médiévale, littérature, science et technologie, grec, latin, etc.), ce qui représente au total plus de
5000 heures de traduction •
En tant qu’interprète simultané, Illo fut autorisé à s’entraîner comme stagiaire à l’UNESCO à
Paris, où il effectua en 1995 et 1996 plus de 500 heures d’entraînement en cabine muette. Puis,
en tant qu’interprète professionnel indépendant, il a été engagé par certaines ONGs, telles: Amnesty
International, le CCFD-Terre Solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le
Développement: http://ccfd.cd75.free.fr/IMG/pdf/Yesumarian_29-5-7.pdf), et ses
partenaires, les Rencontres Nationales du CCFD à Vichy : octobre 1995, octobre-novembre 2002 ;
Campagnes de Carême : 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 ; Campagne mondiale des Évêques
contre la pauvreté : Paris, mai 2005), le HKCIC (Hong Kong Christian Industrial Committee :
novembre 2002), la JOC (mai 2003), le Centre Le Bret, le CIDSE (Paris, juin et octobre 2003),
Scouts & Guides de France (décembre 2004), par des groupes d’hommes d’affaires étrangers aux
Laboratoires cosmétiques Gérard Verger (60270 Gouvieux), et par de diverses organisations
religieuses et caritatives. Y compris les 500 heures d’entraînement en cabine à l’UNESCO à
Paris, Illo a plus de 5000 heures de travail d’interprète simultané à son actif •
En raison de la qualité de ses prestations, de l’étendue de sa culture générale et de sa conscience
professionnelle, Illo est très apprécié par sa clientèle. À partir du mois d’août 2008, Illo a été
nommé l’un des interprètes simultanés officiels au siège mondial de la Conférence Générale de
l’Église Adventiste du Septième Jour (Silver Spring, Maryland | USA) : 2008 | 2009 |
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 27 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
• ILLO HUMPHREY PH. D. | HDR
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=754
https://www.researchgate.net/profile/Illo_Humphrey http://orcid.org/0000-0002-1130-0397
• https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Academic-Biography-2015 •
• Adresse : Villa Aquitana | Beluzie-Est | Route de Sainte-Foy des Vignes | 24130 Ginestet | France •
• Tél. : +33 (0)9 52 45 02 53 | Portable : +33(0) 6 51 30 69 96 •
• illo.humphrey@free.fr | illohumphrey.01@gmail.com | Skype : illo.humphrey •
• Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue •
• Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue •
• Spécialiste du philosophe Boèce, des arts libéraux, des humanités
DIRECTEUR-FONDATEUR DE LA B.I.R.E. (BIBLIOTHÈQUE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE EUROPÉENNE)
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=3
DIRECTEUR-FONDATEUR DES COLLOQUA AQUITANA
• http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=4
CHERCHEUR ASSOCIÉ | EA 4593 CLARE – LaPRIL
(Cultures – Littératures – Arts – Représentations – Esthétiques)
Université Bordeaux Montaigne | 33607 Pessac | France
FELLOW | MEMBER OF THE BOARD
ICONEA | Faculty of Oriental Studies | University of Oxford | UK
http://www.iconea.org/?p=444
Π – π = ἡ πρακτική, τῆς πρακτικῆς • Θ – θ = ἡ θεωρητική, τῆς θεωρητικῆς
cf. Boethii Consolatio Philosophiæ, I, Prosa, 1 : éd. R. Peiper, p. 4 • Cassiodori Institutiones, II, III, 4 : éd. R. Mynors, p. 110
• Nom complet : Raymond Illo Humphrey •
• Etat Civil : né le 5 août 1947 | USA
Double nationalité : Française et Américaine
• Situation familiale : Marié, père de 3 enfants •
Adresse : Villa Aquitana • Béluzie-Est • Route de Sainte-Foy-des-Vignes • 24130 Ginestet | France •
Téléphones : (Fixe) : +33(0)9 52 45 02 53 | (Portable) : +33(0)6 51 30 69 96 •
Adresses courriel : illo.humphrey@free.frillohumphrey01@gmail.com • Adresse Skype : illo.humphrey
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 28 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
• ILLO HUMPHREY PH. D. | HDR
• Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue •
• Spécialiste du philosophe Boèce, des sept arts libéraux, des humanités
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=754
DIPLÔMES | CERTIFICATS | QUALIFICATIONS
2014 HABILITATION À DIRIGER DES RECHERCHES
Intitulé: Autour de Boèce : Genèse musicale et arithmétique de l'âme [4 Volumes | 486 pages]
Université Paris Ouest Nanterre La Défense | UFR PHILLIA (Philosophie, Information-Communication, Langages,
Littératures, Arts du spectacle) •
Soutenance : lundi 23-VI-2014 | avec Félicitations unanimes du jury
Directeur-Référent : Professeur Iégor Reznikoff •
Jury: Frédéric Billiet | Richard J. Dumbrill | Maurice Sachot | Iégor Reznikoff | Fabio Troncarelli | Étienne Wolff
Pré-Rapporteurs: James N. Grier | Massimo Privitera | Richard J. Dumbrill
2004 DOCTEUR ÈS LETTRES (PH. D.)
Intitulé: De institutione arithmetica et du De institutione musica de Boèce dans l’enseignement scientifique et
philosophique au IXe siècle (Paris, B.n.F., Fonds latin 14064) texte et gloses [5 Volumes | 762 pages]
Université Paris Ouest Nanterre La Défense | UFR de Philosophie 2004
Soutenance : vendredi, 26-III-2004 | Mention Très Honorable à l’Unanimité [Summa cum laude] •
Directeur de thèse : Professeur Iégor Reznikoff •
Jury : Pr. Iégor Reznikoff | Pr. Michel Huglo | Pr. Frédéric Billiet | Pr. Barbara Haggh •
http://www.theses.fr/2004PA100020 | http://www.ams-net.org/ddm/fullResult.php?id=1911
2007 QUALIFICATION | Maître de conferences | CNU – Section 18: Musicologie)
http://admi.net/jo/20071204/ESRH0768922K.html
1994 MASTER I : ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDES IVe SECTION SORBONNE
Directeur d’Études : Jean Vezin, Directeur de Recherches : Michel Huglo, CNRS •
1994 MASTER II (D.E.A.) : Histoire médiévale | Méthodes de Recherche | Université de Paris I (Panthéon-
Sorbonne, l’U.F.R. d’Histoire)
1990 à 1994 Élève-auditeur libre : ÉCOLE NATIONALE DES CHARTES | Cursus médiéval •
1999 Licence (BACHELOR OF ARTS DEGREE) | Musicologie | Théologie : Oakwood University (HBCU) | USA •
1985 3 CERTIFICATS | Université de Paris IV – Sorbonne UFR de Musique et de Musicologie : Musique médiévale
| Musique de la Renaissance | Musique du XXe siècle •
1986 DEUTSCHES SPRACHDIPLOM : Goethe-Institut •
1977 CERTIFICAT DE Chant Grégorien : Institut Catholique de Paris (ISL) •
1977 DIPLÔME DU PROFESSORAT : Alliance Française •
1976 2E PRIX DE CHANT : Conservatoire National de Région de Nice •
DOMAINES DE RECHERCHE
[1] La philosophie des nombres et proportions ( τοῦ ἀριθμοὺ οὐσία | substantia numeri | substance of number), basée sur
Platon Timaios §35, §36, et sur Boethii De institutione arithmetica I,2 •
[2] La philosophie de la formation des intervalles musicaux (continua proportio superparticularis | le Régime de l’Octave),
basée Platon Timaios §35, §36, et sur sur Boethii De institutione arithmetica II, 2, et sur Boethii De institutione musica II, 8 •
[3] La philosophie du son musical (ὁ ϕθόγγος | phthongos), basée sur Platon Timaios §80, et sur Boethii De musica I, 8 •
[4] La philosophie du processus cognitif (cognitio) basée sur Platon Timaios 35, 36, et sur Boethii De institutione musica I, 1 •
[5] Proto-Philologie (la science ecdotique des éditions critiques non normatives, respectant la mise en page des manuscrits de
base) : textes, gloses, fautes de copistes, sténographie latine (notes tironiennes), signes de renvoi (notae sententiarum), ponctuation,
paléographie (étude, déchiffrage, datation des écritures anciennes), codicologie (étude, analyse, dation des codices) •
[6] L’Hygiène cognitive, c’est-à-dire la gestion intelligente et équilibrée de la connaissance et de son contraire, l’ignorance •
[7] Les manuscrits scientifiques et philosophiques de Tombouctou | République du Mali | XIIIe – XIVe siècle •
[8] Paléographie musicale | Chant pré-« grégorien » | Chant « grégorien » | Liturgie | Théorie musicale | IVe – XVIe siècle •
[9] Paléographie littéraire et diplomatique | Notæ tironia | Notæ sententiarum | Distinctiones | Codicologie | IVe – XVIIe siècle •
[10] Histoire de la Bible | Histoire du Psautier | Histoire du Livre | Histoire du Papier | Histoire des Filigranes | Ier – XIXe s. •
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 29 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
FORMATION : Illo, parfaitement trilingue (français-anglais-allemand), est médiéviste, musicologue, proto-philologue,
baryton-concertiste, et interprète simultané trilingue. Pendant ses 20 années de formation en tant que médiéviste (1984-
2004) à la prestigieuse École Pratique des Hautes Études IVth Section-Sorbonne, à l’Universitié Paris IV-Sorbonne, Paris
I-Panthéon-Sorbonne, Paris X-Nanterre, et, comme auditeur-libre de 1990 à 1994, à l’École nationale des chartes-Sorbonne,
Illo fut élève de Michel Huglo, Jean Vezin, François Dolbeau, Guy Beaujouan, Brigitte Mondrain, Édith Weber, Olivier
Guyotjeannin, Emmanuel Poulle, Pascale Bourgain et Iégor Reznikoff. Aujourd’hui, Illo figure parmi les meilleurs
spécialistes du philosophe platonicien Anicius Manlius Torquatus Severinus Boethius (alias Boèce : *Rome, ca. 480
Pavie, 524) et des études boétiennes dans l’ensemble : http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=754
HABILITATION À DIRIGER DES RECHERCHES (HDR) | 2014 : Le 23 juin 2014, Illo a obtenu le diplôme de
l’enseignement supérieur d’Habilitation à Diriger des Recherches à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (UFR
PHILLIA), sous la direction du Pr. Iégor Reznikoff. Son dossier d’HDR comportait 4 volumes (486 pages), 5 livres, 10
articles, 1 DVD, 1 CD-ROM. Sa thèse d’HDR, intitulée Autour de Boèce : Genèse musicale et arithmétique de l’âme, a été
soutenue avec félicitations unanimes du jury (summa cum laude). Les membres du jury d’HDR furent : Pr. Frédéric Billiet
(Université de Paris IV-Sorbonne), Pr. Richard J. Dumbrill (University of London | School of Advanced Studies – Institute
of Musical Research), Pr. Maurice Sachot (Université Marc Bloch-Strasbourg), Pr. Iégor Reznikoff (Université Paris Ouest
Nanterre La Défense), Pr. Fabio Troncarelli (Università degli Studi della Tuscia-Viterbo, Italie), Pr. Etienne Wolff
(Université Paris Ouest Nanterre La Défense), et les pré-rapporteurs : Pr. Richard J. Dumbrill (University of London
Institute of Musical Research), Pr. James Grier (University of Western Ontario), Pr. Massimo Privitera (Università degli
Studi di Palermo) : http://corail.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=1/TTL=14/SHW?FRST=13
PH. D. (Docteur ès lettres) | 2004 : Le 26 mars 2004, Illo a obtenu son diplôme de Docteur ès lettres (Ph. D.) en
Philosophie, Épistémologie, Histoire des Sciences et Techniques à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (UFR de
Philosophie) sous la direction du Pr. Iégor Reznikoff. Sa thèse de doctorat (762 pages réparties sur 5 volumes), intitulée :
De institutione arithmetica et du De institutione musica de Boèce dans l’enseignement scientifique et philosophique au IXe siècle (Paris, B.n.F.,
Fonds latin 14064) texte et gloses, a été soutenue avec la plus haute mention Très Honorable à l’Unanimité (summa cum laude). Les
membres de jury furent : Pr. Frédéric Billiet-Président, Rapporteur (Paris IV-Sorbonne), Pr. Michel Huglo-Rapporteur
(École Pratique des Hautes Études IVe Section-Sorbonne | CNRS), Pr. Barbara Haggh (Université de Maryland-College
Park | USA), Pr. Iégor Reznikoff (Université Paris Ouest Nanterre La Défense). Illo a obtenu ses qualifications aux
fonctions de Maître de conférences du CNU Section 18 :
http://www.sudoc.abes.fr//DB=2.1/SET=1/TTL=11/SHW?FRST=14http://www.theses.fr/2004PA100020
PARCOURS ACADÉMIQUE : Illo a obtenu son baccalauréat littéraire et musical, avec mention très bien, à Pine Forge
Academy, lycée internat mixte situé dans l’état fédéral américain de Pennsylvanie dans le comté de Berks ; il a obtenu sa
licence ès lettres (Bachelor of Arts Degree) en Musicologie et Théologie à Oakwood University (classée HBCU), dans l’état
fédéral américain d’Alabama ; ensuite, il a obtenu le titre d’élève diplômé (Master I) de la prestigieuse École Pratique des
Hautes Études IVe Section-Sorbonne (Section des sciences historiques, philologiques et religieuses) ; inscrit à l’École de
l’Érudition en Réseau avant la lettre, il fut auditeur-libre à l'École nationale des chartes, où il suivit le cursus médiéval de 1990 à
1994 ; il a obtenu son DEA (Master II) en Histoire médiévale à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Par ailleurs, Illo a
obtenu le Diplôme du Professorat de l’Alliance Française, le Deutsches Sprachdiplom de l’Institut-Goethe, et un 2e Prix de
Chant du Conservatoire national de Région de Nice : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Complete-Academic-
Biography-2016
DOMAINES DE SPÉCIALISATION : Illo se spécialise dans le canon des sept arts libéraux (ἡ ἐγκύκλιος παιδεία |
αἱ ἐλευθέριοι τέχναι | artes liberales | liberalia studia), qui se divisent en deux parties distinctes, notamment : (a)
Quadruvium [sic] (ars arithmetica, ars musica, ars geometrica, ars astronomica), (b) Trivium (ars grammatica, ars
dialectica, ars rhetorica). Illo est spécialiste avant tout de l’œuvre scientifique-philosophique de Boèce, notamment de ses
deux traités majeurs : De institutione arithmetica libri duo et De institutione musica libri quinque, écrits entre 500 et 510. Ses
recherches fondamentales portent sur le processus cognitif ( γ
γγ
γν
νν
νµ
µµ
µη
ηη
η | cognitio) et sur la genèse de la conscience, appelée par
Platon ἡ τῆς ψυχῆς γένεσις | et par Boèce : animae generaitio (De arithmetica II, 2), mundi anima (De musica I, 1), et ce en
rapport avec le phénomène du son musical, et du son tout court, appelé par Platon ϕθόγγος | et par Boèce phthongos
(De musica I, 8), en rapport avec le phénomène de l’essence du nombre, appelé par Platon ἡ τοῦ ἀριθμοὺ οὐσία | et par Boèce
substatia numeri (De arithmetica I, 2), c’et-à-dire le « régime de l’octave », et enfin, en rapport avec la perception par la faculté des
sens (τ
ττ
τ α
αα
ασ
σσ
σθ
θθ
θη
ηη
ητ
ττ
τριον
νν
ν | sensuum perceptio, sensorium, sensus, sensum, cognitio animi) : https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/HABILITATION-(French)
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 30 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
COLLOQUES INTERNATIONAUX : Illo est le directeur-fondateur des Colloquia Aquitana
(http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=4), une nouvelle série de symposia internationaux destinés à mettre en
valeur les études médiévales pluridisciplinaires.
À ce jour, ont été organisés 4 Colloquia Aquitana, en l’occurrence :
Colloquia Aquitana I-2005 Études médiévales : patrimoine matériel et immatériel, 5-6-VIII-2005 :
http://www.colloquiaaquitana.com/?cat=8 ; les actes en 1 volume sont parus aux Éditions Le Manuscrit en 2006 :
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=7369
Colloquia Aquitana II-2006 Boèce [Boethius], Rome, ca. 480 Pavie, ca. 524. L’homme, le philosophe, le scientifique, son
œuvre et son rayonnement, 3-5-VIII-2006 : http://www.colloquiaaquitana.com/?cat=9 ; les actes en 2 Volumes sont parus
aux Éditions Le Manuscrit en 2009 http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=9415 |
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=10178
Colloquia Aquitana III-2007 Papyrus, Parchemin, Papier, origines, fabrication, utilisations, 26-28-VII-2007 | en
préparation : http://www.colloquiaaquitana.com/?cat=10
Colloquia Aquitana IV-2008 Singularités occitanes : langue culture, civilisation, 1-3 August, 2008 | en préparation :
http://www.colloquiaaquitana.com/?cat=11
Il s’agit de 4 colloques internationaux qui ont eu lieu au Château des Ducs de Duras (47120), sous le patronage de la Ville
de Duras, et en partenariat avec le Musée Conservatoire du Parchemin et de l’Enluminure de Duras, La B.I.R.E.,
Association Vox Nova, le Conseil général du Lot-et-Garonne et le Conseil régional de l’Aquitaine
BARYTON-CONCERTISTE | DUO
V
OX
N
OVA
: Illo est non seulement un musicologue distingué, mais aussi un baryton-
concertiste accompli, co-fondateur du Duo Vox Nova avec sa collègue Claudine Pascal-Grisi, Organiste-Concertiste ; ils
ont à leur actif plus de 1500 concerts et 15 séminaires et master-classes d’orgue et chant. Duo Vox Nova, qui a effectué de multiples
tournées en France (Église Saint-Maximin in Thionville), en Espagne (Taragona), en Allemagne (Darmstadt), en Suisse (Stifts- und
Hofkirche Sankt Leodegard de Luzern), aux États-Unis d’Amérique (Sacred Heart Basilica à l’University of Notre Dame | National
Shrine of the Immaculate Conception : Washington, D.C. | University of California at Santa Barbara, etc.), en Jamaïque (Northern
Caribbean University : Mandeville | University of the West Indies-Mona Campus Chapel, Kingston), etc. Duo Vox Nova
se
spécialise dans la musique sacrée-liturgique, son répertoire s’étend du IVe au XXIe siècle, incluant le répertoire du Chant
pré-« Grégorien » et « Grégorien », celui de la pré-Renaissance, Renaissance, pré-Baroque, Baroque, Classique, Romantique,
ainsi que le répertoire de musique sacrée contemporaine, telles l’œuvre pour orgue de Jehan Alain (*1911 – 1940) et la
magnifique Missa « in simplicitate » pour orgue et baryton du compositeur français Jean Langlais (*1907 1991) :
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Concerts-Duo-Vox-Nova
INTERPRÈTE SIMULTANÉ TRILINGUE (français-anglais-allemand) : Illo, affilié à l’Agence Rive Gauche-Paris,
mène parallèlement depuis 1995 une carrière d’interprète simultané trilingue. Il fut entre 2008 et 2014 l’un des interprètes
simultanés de la Conférence Générale de l’Église Adventiste du Septième Jour, dont le siège social se trouve à Silver
Spring, Maryland (USA) : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Interpr%C3%A8te-simultan%C3%A9
STÉNOGRAPHIE LATINE (
notes tironiennes
) : Illo possède toutes les compétences interdisciplinaires d’un médiéviste
de métier, en l’occurrence en matière de : paléographie (diplomatique, littéraire, musicale), codicologie, musicologie (théorie
et pratique), chant liturgique, liturgie, chronologie, hagiographie, prosopographie, histoire médiévale, proto-philologie (ecdotique
: édition critique non-normative intégrale de textes avec leurs gloses, signes de renvoi [notae sententiarum, Etymologiae I, 21],
ponctuation, respectant, dans la mesure du possible, la mise en page du manuscrit de base), etc. Dod’une immense
curiosité, Illo s’est distingué aussi depuis 1986 comme l’un des plus grands spécialistes mondiaux en matière de
sténographie latine (« notes tironiennes ») : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Notes-Tironiennes
PROTECTION DU PATRIMOINE MATÉRIEL ET IMMATÉRIEL : Illo est également très engagé dans la protection du
patrimoine culturel matériel et immatériel de l’humanité, ainsi que dans la sauvegarde de l’unité de la culture dans toute sa
diversité, selon les critères établis et adoptés par la convention de l’UNESCO à Paris du 17 octobre 2003 :
http://www.unesco.org/culture/ich/fr/convention, et selon les critères établis et adoptés par la convention de
l’UNESCO à Paris du 20 octobre 2005 : http://www.unesco.org/new/fr/culture/themes/cultural-diversity/diversity-of-
cultural-expressions/the-convention/convention-text/. Ainsi, dans cette logique, Illo a fondé en bonne et due forme deux
associations culturelles et humanitaires consacrées à la conservation du patrimoine médiéval, puis au maintien de la
diversité culturelle mondiale, en l’occurrence :
Bibliothèque Interdisciplinaire de Recherche Européenne (La B.I.R.E.) | INSEE-Identifiant SIRET
801 636 655 00012 : http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=3
Association Vox Nova | INSEE-Identifiant SIRET 451 148 571 00016 :
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=6
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 31 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
• ILLO HUMPHREY PH. D. | HDR
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey
BIBLIOGRAPHIE CHOISIE (1)
Paléographie | Sténographie latine (notes tironiennes) | Notæ Sentenciarum
(1) HUMPHREY (Illo), « Trois homélies attribuées à Heiric, moine de Saint-Germain d’Auxerre. Leur écriture en notes
tironiennes. Bamberg Staastsbibliothek », dans Bulletin de la Société des Fouilles Archéologiques et des Monuments Historiques de l'Yonne, n°
13, année 1996, p. 25-46 (11 planches hors-texte) : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
(2) HUMPHREY (Illo), “La sténographie latine (notes dites “tironiennes”), état de la question (histoire et tradition manuscrite,
transcription et édition critique, pratique)”, in Colloquia Aquitana I – 2005. Études médiévales : Patrimoine matériel et immatériel,
(Symposium Proceedings, Duras, France – 47120, August 5-6, 2005), Illo Humphrey (ed.), Paris (Éditions Le Manuscrit), ISBN :
2-7481-4750-2, 2006, p. 99-152 : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
(3) HUMPHREY (Illo), Boethius De institutione arithmetica libri duo. Édition proto-philologique intégrale princeps d’un manuscrit du IXe siècle
(Paris, B. n. F., latin 14064), texte, gloses, notes tironiennes, signes de renvoi, 265 pages, 7 plates, Glossaries, Indices ; Institute of
Medieval Music, Musicological Studies Vol. LXXXVI, Ottawa, Canada, ISBN 978-1-896926-90-2, 2007, cf. p. 203-230 : https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
(4) HUMPHREY (Illo), “Boethii De institutione arithmetica libri duo: Étude proto-philologique”, in Carmina Philosophiae Volume
14, 2005, ©International Boethius Society, ISSN#1075-4407, p. 57-158, cf. critical Glossary of the glosses in tironian notes, p.
93-110 : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
(5) HUMPHREY (Illo), Boethius. His Influence on the European Unity of Culture: from Alcuin of York (804) to Thierry of Chartres
(1154): Nordhausen, Germany (Traugott Bautz Verlag), 20122, ISBN: 978-3-88309-603-2, 237 pages, Bibliography, Catalogue
of the 128 cited Manuscripts, Glossary, Index; cf. Introduction: p. 15, Ch. 5 : p. 104-105 : https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
BIBLIOGRAPHIE CHOISIE (2)
Musicologie
(1) HUMPHREY (Illo), « L ‘Hymne des Vigiles : Te Deum laudamus ’. Une étape importante dans l’histoire de la musique
liturgique latine », in Cahiers du centre de recherches musicologiques de l’Université Lumière-Lyon 2: Itinéraires de la musique française, Anne
Penesco (éd.), Lyon, 1996, pp. 15-50 (12 Plates) | ISBN: 2-7297-0538-4 | EAN: 9782729705381 : https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
(2) HUMPHREY (Illo), « Le cantus firmus et la mélodie du ‘Te Deum laudamus’ dans un fragment du ms. Cambridge, Gonville
et Caius College, 334.727 (XIVe s. début) », in Itinéraires du Cantus Firmus VII, Université de Paris IV-Sorbonne, 22, 23 avril 1998,
Professeure émérite Edith Weber (ed.), Paris (Presses de l’Universitaire Paris-Sorbonne), septembre 2004, p. 21-34 | ISBN : 2-
84050-331-X : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Talks
(3) HUMPHREY (Illo), Compte rendu : « Boethii De institutione musica libri quinque : auctor, opus, interpres » (Review
essay), dans Carmina Philosophiae International Boethius Society : ISSN#1075-4407) 14, 2005, p. 167 175 : cf. versions
française et anglaise : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
(4) HUMPHREY (Illo), « Le Régime de l'Octave : Principe fondamental de raisonnement arithmétique et musical chez Πλάτων,
chez Νικόµαχος Γερασηνός et chez Manlius Boethius », dans Colloque ICONEA-2014 : Arithmetical Subjectivism or Unconscious
Knowlegde ?, Richard J. Dumbrill, éd., London, 2016 : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
BIBLIOGRAPHIE CHOISIE (3)
• Études médiévales •
(1) HUMPHREY (Illo), Monographie : « Boethii De institutione arithmetica libri duo : Étude proto-philologique » (l’examen
détaillé de 5 manuscrits carolingiens du IXe siècle : Paris, Bibliothèque nationale de France, latins 14 064, 7183, 13009, n.a.l.
1614, latin 6639 ». Étude historique Étude proto-philologique et édition critique princeps des gloses Étude paléographique :
glossaire critique de sténographie latine (158 entrées) 6 planches hors-texte • catalogue des manuscrits glossaire critique de
sténographie latine • glossaire critique de signes de renvoi (notae sentenciarum) • dans Carmina Philosophiae (© International Boethius
Society : ISSN#1075-4407) n° 14, 2005, p. 57 – 158 : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
(2) HUMPHREY (Illo), « Quelques observations sur les Serments de Strasbourg et sur le manuscrit qui les contient (Paris,
Bibliothèque nationale de France, latin 9768 Xe s., f. 13r° : 2e col., 13v° : 1ère col.) : commentaire, transcription critique, étude
codicologique, fac-similé », in Bulletin de la Société des Fouilles Archéologiques et des Monuments Historiques de l'Yonne, n° 16, juin 1999,
p. 83-92 : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
(3) HUMPHREY (Illo), « Étude codicologique et paléographique de l’œuvre de Marie Bashkirtseff (1858-1884), d’après son
journal intime écrit entre 1873 et 1884 », (5 planches hors-texte), in Colloque Marie Bashkirtseff, Nice, 21-23 septembre,
1995. Lecture given on the 28th of February, 2004, at the Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale (BMVR) Louis Nucéra
de Nice : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Talks
(4) HUMPHREY (Illo), « Vorwort », pages I-IX, in Interpretation der Vorreden der ´Historia Francorum´ bei Gregor von
Tours, by WILHELM KALTENSTADLER, Nordhausen | Allemagne (Traugott Bautz GmbH), 2011 ISBN : 978-3-88309-
630-8, IX-88 pages : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 32 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
• Illo HUMPHREY – Ph. D. | HDR •
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey
BIBLIOGRAPHIE CHOISIE (4)
• ANICIUS MANLIUS TORQUATUS SEVERINUS BOETHIUS
(1) HUMPHREY (Illo), Boethius. His Influence on the European Unity of Culture: from Alcuin of York (†804) to
Thierry of Chartres (†1154), Nordhausen, Deutschland (Bautz Verlag), 2010 | 2012 ; 237 pages | ISBN: 978-3-88309-
603-2 : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
• (2) HUMPHREY (Illo), DVD : Boethius. The Origin of the Mediæval University. A Conversation with Jim Downing, DVD,
University of Central Florida | Orlando, Floride (USA) | Suchy Productions, Orange TV | Vision TV :
http://wn.com/illohumphrey
(3) HUMPHREY (Illo), (éd.) Tome 1 : Colloquia Aquitana II – 2006 Boèce ([Boethius], Rome, ca. 480 – Pavie, ca. 524),
l’homme, le philosophe, le scientifique, son oeuvre et son rayonnement, Actes en 2 Volumes du Colloque international tenu à Duras du 3
au 5 août 2006, au Musée Conservatoire du Parchemin et de l’Enluminure et au Château des Ducs de Duras, Volume I : 535
pages, Paris (Éditions Le Manuscrit), 2009 | ISBN 978-2-304-00564-6 (livre imprimé) • ISBN 13: 9782304005646 (livre
imprimé) ISBN 978-2-30400565-3 (livre numérique) • ISBN 13: 9782304005653 (livre numérique) :
http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=9415 http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28 https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
(4) HUMPHREY (Illo), (éd.) Tome 2 : Colloquia Aquitana II 2006 Boèce ([Boethius], Rome, ca. 480 Pavie, ca. 524),
l’homme, le philosophe, le scientifique, son oeuvre et son rayonnement, Actes en 2 Volumes du Colloque international tenu à Duras du 3
au 5 août 2006, au Musée Conservatoire du Parchemin et de l’Enluminure et au Château des Ducs de Duras, Volume II :
520 pages, Paris (Éditions Le Manuscrit), 2009 | ISBN 978-2-304-00566-0 (livre imprimé) • ISBN 13 9782304005660 (livre
imprimé) • ISBN 978-2-304-00567-7 (livre numérique) • ISBN 13: 9782304005677 (livre numérique) :
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=10178 http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28 https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
(5) HUMPHREY (Illo), Boethius De institutione arithmetica libri duo. Édition proto-philologique intégrale princeps d’un manuscrit du IXe
siècle (Paris, Bibliothèque nationale de France, Fonds latin 14064), texte, gloses, notes tironiennes, signes de renvoi, planches hors-
texte, glossaires, indices, Institute of Medieval Music, Musicological Studies Volume LXXXVI, ISBN : 978-1-896926-90-2,
Ottawa, Canada, 2007, 267 pages : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
(6) HUMPHREY (Illo), « La philosophie de l’image dans la pratique iconographique carolingienne (quelques observations
sur la pratique iconographique en Neustrie au IXe siècle) : l’exemple du scriptorium de Saint-Martin de Tours entre 830 et 851 »,
MedRen Music Conference 13-16-VII-2005, 45 pages, 10 planches hors-texte. Cf. Université François-Rabelais de Tours
(CESR) : http://ricercar.cesr.univ-tours.fr/archives_actualite/medren/Papers/Humphrey.pdf https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
(7) HUMPHREY (Illo), (éd.), Colloquia Aquitana I – 2005 Études médiévales : Patrimoine matériel et immatériel, éd. Illo Humphrey,
Actes du Colloque tenu à Duras (F – 47120) au Musée Conservatoire du Parchemin et de l’Enluminure de Duras, les 4 et 5
août 2005), Paris (Éditions Le Manuscrit) | ISBN : 2-7481-6882-6 | EAN : 9782748168839 | ISBN : 2-7481-6882-8 | EAN :
9782748168822, 2006, 266 pages : http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=7369 https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
(8) HUMPHREY (Illo), Venez, venez sur la place du marché (Recueil de poésie philosophique), Paris (Éditions Caractères),
1978, 159 pages •
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 33 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
• Illo Humphrey, Ph. D. | HDR •
• Mediævalist | Musicologist | Proto-Philologist | Concert-Baritone | Trilingual simultaneous Interpreter •
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=754 http://orcid.org/0000-0002-1130-0397
Associate Researcher | EA 4593 CLARE - LaPRIL | Université Bordeaux Montaigne | 33607 Pessac | France
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey https://www.researchgate.net/profile/Illo_Humphrey
• Fellow | Member of the Board | ICONEA | Faculty of Oriental Studies | University of Oxford | UK •
http://www.iconea.org/?p=444
CURRICULUM VITÆ:
• Name in Full: Raymond Illo Humphrey •
• Vital Statistics: Born the 5th of August, 1947 | USA
Dual Nationality: French & American
• Marital Status: Married, father of 3 sons •
Address in France:
Villa Aquitana • Béluzie-Est • Route de Sainte-Foy-des-Vignes •
• 24130 Ginestet | France or 24100 Bergerac | France •
• Tel. (Landline): +33(0)9 52 45 02 53 | (Cell) : +33(0)6 51 30 69 96 •
• Address E-mail: illo.humphrey@free.fr illohumphrey01@gmail.com • Address Skype: illo.humphrey
ACADEMIC PROFILE:
• Illo Humphrey: Mediævalist | Musicologist | Proto-Philologist | Concert-Baritone | Trilingual simultaneous Interpreter
(French - English - German)
2014: HDR [Habilitation to direct Doctoral and Post-doctoral Research] in the Philosophy of Music: Université Paris
Ouest Nanterre La Défense (UFR PHILLIA: Philosophie, Information-Communication, Langages, Littératures, Arts du
spectacle)
2004: Ph. D. in Philosophy and Epistemology, History of the Sciences and Technology: Université Paris Ouest Nanterre La
Défense (UFR Philosophie, Épistémologie, Histoire des Sciences et Techniques)
2003: Qualified University Lecturer by the CNU (National Council of French Universities), Section 18: Musicologie,
Qualification number 07218128247 | https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000794900
1994: Master of Arts Degree 1: Élève diplômé | École Pratique des Hautes Études (IVe Section – Sorbonne) in Mediaeval
Studies •
1994: Master of Arts Degree 2: DEA in Mediæval History | Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne)
1990 – 1994: Enrolled auditor: ÉCOLE NATIONALE DES CHARTES | 4 MEDIÆVAL STUDIES CERTIFICATES
PROFESSIONAL PROFILE:
• Associate Researcher | EA-4395 CLARE - LaPRIL | Université Bordeaux Montaigne | Pessac | France •
• Fellow and Member of the Board | ICONEA | Faculty of Oriental Studies | University of Oxford | UK:
http://www.iconea.org/?p=444
• Chercheur associé | Université Populaire Méroë-Africa | Paris | France:
http://www.universitepopulairemeroeafrica.org/Illo-Humphrey
Π – π = ἡ πρακτική, τῆς πρακτικῆς • Θ – θ = ἡ θεωρητική, τῆς θεωρητικῆς
cf. Boethii Consolatio Philosophiæ, I, Prosa, 1 : éd. R. Peiper, p. 4 • Cassiodori Institutiones, II, III, 4 : éd. R. Mynors, p. 110
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 34 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
[¶ 1] RÉSUMÉ:
TRAINING: Illo Humphrey, Ph. D.-HDR, perfectly trilingual (French-English-German), is a Mediævalist,
Musicologist, Proto-Philologist, Concert-Baritone, trilingual simultaneous Interpreter. During his 20 years of
training as mediævalist between 1984 and 2004 at the prestigious École Pratique des Hautes Études IVth
Section-Sorbonne, at the Universities of Paris IV-Sorbonne, Paris I-Panthéon-Sorbonne, Paris X-Nanterre, and,
as auditeur-libre from 1990 to 1994, at the École nationale des chartes-Sorbonne, Illo was privileged to study
under the following professors, namely: Michel Huglo, Jean Vezin, François Dolbeau, Guy Beaujouan,
Brigitte Mondrain, Édith Weber, Olivier Guyotjeannin, Emmanuel Poulle, Pascale Bourgain, and Iégor
Reznikoff. Today, Illo is one of the foremost specialists on the Philosopher Anicius Manlius Torquatus Severinus
Boethius (*Rome, ca. 480 - †Pavia, ca. 524), in Boethian cognate studies, and in Mediæval Studies in general:
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=754 https://wn.com/illohumphrey https://u-
bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Illo's-Television-Lecture-on-Boethius
[¶ 2] UNIVERSITÉ BORDEAUX MONTAIGNE: On October 23, 2015, Illo was appointed Associate Researcher
in the Research Team EA 4593 CLARE (Cultures – Littératures – Arts – Représentations – Esthétiques)
LaPRIL at the University of Bordeaux Montaigne in Bordeaux-Pessac, France. Illo is also a Fellow and
Board Member of ICONEA at the Faculty of Oriental Studies, University of Oxford:
http://www.iconea.org/?p=444, a Fellow of the Université Populaire Méroë-Africa (Paris) of the CERTODOLA
(Centre International de Recherche et de Documentation sur les Traditions et les Langues Africaines, Yaoundé,
République de Cameroun): http://www.universitepopulairemeroeafrica.org/Illo-Humphrey. Illo is member of
Academia.edu since 2012 •
3] HABILITATION: In 2014, Illo earned, summa cum laude, his Habilitation to Direct Doctoral and Post-
Doctoral Research (HDR) in the Philosophy of Music, Ancient and Mediæval Musicology from the University
of Paris X-Nanterre (UFR PHILLIA) | HDR Thesis title: Autour de Boèce: Genèse musicale et arithmétique de
l’âme | (English): On Boethius: Genesis of the Soul-Consciousness, its musical and mathematical Implications).
Illo’s HDR Director: Pr. Iégor Reznikoff (http://corail.sudoc.abes.fr//DB=2.1/SET=1/TTL=11/SHW?FRST=13) •
4] PH. D.: In 2004, Illo earned his Ph. D., summa cum laude, in Philosophy and Epistemology from the
University of Paris X-Nanterre (UFR de Philosophie) | Thesis title (French): Le De arithmetica et le De musica
de Boèce dans l’enseignement scientifique et philosophique du Haut Moyen âge entre 814 et 877) | (English):
Boethius (Rome, 480 [?] –†Pavia, 524): De institutione arithmetica and De institutione musica. A Study on the
influence of the scientific-philosophical teachings of Boethius in the 9th century between 814 et 877). Illo’s Ph.
D. Director: Pr. Iégor Reznikoff (http://corail.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=1/TTL=12/SHW?FRST=14)
http://www.ams-net.org/ddm/fullResult.php?id=1911 http://www.theses.fr/075526573
• Illo specializes in particular in the philosophy of the sevenfold canon of the Liberal Arts (in Greek: αἱ
ἐλευθέριοι τέχναι [ai eleuthéroi téchnai], in Latin: artes liberales), which are divided into two distinct
categories:
(a) Quadruvium [sic]: ars arithmetica, ars musica, ars geometrica, ars astronomica
(b) Trivium: ars grammatica, ars dialectica | ars logica, ars rhetorica
6] Indeed, concerning this very important concept both ancient and modern, it must be born in mind that
the role and function of the Liberal Arts is in fact fundamentally humanitarian, that is to say the Liberal Arts
exist in order to ensure the protection and safeguard of the tangible and intangible cultural heritage of humanity
in all its variety and diversity:
http://wn.com/illohumphreyhttps://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Illo's-Television-Lecture-on-Boethius
7] Illo specializes in the philosophy of general culture ( παιδεία [Paideia]), in the scientific-
philosophical Tradition of Knowledge (Epistemology) from Plato (†347 BCE) to Boethius (*Rome, ca. 480-
†Pavia, ca. 524), from Boethius to Marsilio Ficino (*Figline Valdarno, 1433-†Carregi, 1499), and from Marsilio
Ficino to Howard Gardner (*Scranton, Pa., 1943-), co-Founder with the late Norman Goodman and Director of
Project Zero. Consequently, Illo is a specialist of the history and development of the European University
(primitively known in the 11th and 12th centuries as: studium generale” | studia generalia”, and in the 13th
century as: universitas magistrorum atque scholarium vel discipulorum”); cf. http://wn.com/illohumphrey;
Illo Humphrey, Boethius. His Influence on the European Unity of Culture: from Alcuin of York (†804) to
Thierry of Chartres (†1154), Traugott Bautz Verlag (Nordhausen, Germany), 237 pages, 2010 | 2012, p. 46
(note 13); see full text, here: https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue - 35 -
Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive
Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
[¶ 8] Cultural Heritage & Diversity | Founder of La B.I.R.E. | Founder of Colloquia Aquitana:
Illo also specializes, and actively participates in the Protection and Safeguard of the tangible and
intangible cultural Heritage of Humanity, and in the Protection and Promotion of the expressions of
cultural Diversity of Humanity, according to the 40 articles established and adopted by the UNESCO
convention in Paris on the 17th of October, 2003: http://www.unesco.org/culture/ich/fr/convention, and
according to the 35 articles established and adopted by the UNESCO convention in Paris on the 20th
of October, 2005: http://unesdoc.unesco.org/images/0022/002253/225383F.pdf. In this perspective, Illo is the
Director & Founder of La B.I.R.E. (Bibliothèque Interdisciplinaire de Recherche Européenne) and of
the Colloquia Aquitana: http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=3.
[¶ 9] Fundamental Research Interests | Publications:
(1) Philosophy of the Cognitive Process (”ἡ τῆς ψυχῆς γένεσις” | genesis of the soul-consciousness |
cognition),
(2) Philosophy of Numbers and Proportions (”ἡ τοῦ ἀριθμοὺ οὐσία” | essence of number),
(3) Philosophy of Music and musical sounds (in Greek: ϕθόγγος, -ου | ϕθογγή, -ῆς | in Latin:
phthongosvoxsonustonus), musical intervals, that is to say the Regime of the Octave),
(4) Proto-Philology (ecdotique science of non-normative critical editions: including textual and scribal errors,
punctuation, glosses, diacritical signs, cross-reference signs: notae sententiarum, sténographie latine: tironian
notes, and respecting as far as possible the text layout of the original manuscript sources),
(5) Cognitive Hygiene, that is to say the wise management of knowledge and ignorance; all of which are
closely interrelated •
[¶ 10 Illo is the author of 7 major scholarly books (the most recent of which is forthcoming on the
philosopher Boethius in 3 volumes), 1 DVD Lecture on Boethius and the origin of the mediæval university:
http://wn.com/illohumphrey, as well as numerous scholarly articles on the Boethius, on Boethian related studies,
on the Liberal arts, and on mediæval studies in general, etc. •
[¶ 11] Illo's scholarly publications may be consulted in the finest libraries, museums, and research centres, as
well as on the finest databases and meta-databases, worldwide •
http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=754
https://www.researchgate.net/profile/Illo_Humphrey
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers
http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=1/TTL=11/NXT?FRST=1
http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=1/TTL=1/NXT?FRST=11
http://oskicat.berkeley.edu/search
https://searchworks.stanford.edu/?utf8=%E2%9C%93&search_field=search_author&q=humphrey%2C+illo
http://hollis.harvard.edu/primo_library/libweb/action/search.do?vid=HVD
http://opac.regesta-imperii.de/lang_en/autoren.php?name=Humphrey%2C+Illo
http://catalog.loc.gov/cgi-
bin/Pwebrecon.cgi?DB=local&Search_Arg=illo+humphrey&Search_Code=GKEY%5E*&CNT=100&hist=1&type=quick
[¶ 12] Concert-Baritone | Duo Vox Nova:
Illo is also a distinguished musician and virtuoso Concert-Baritone, co-founder of Duo Vox Nova with his
colleague Claudine Pascal-Grisi, Concert-Organist. Duo Vox Nova, has to its credit more than 1500 concerts
and 10 Seminar-Master Classes, specializes in the sacred-liturgical repertoire, for voice and organ, including
Pre-“Gregorian” and “Gregorian” Chant, as of the 4th century through the 21st century:
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Concerts-Duo-Vox-Nova
[¶ 13] Trilingual simultaneous Interpreter (French – English – German):
Illo is as well a seasoned and virtuoso trilingual pluridisciplinary simultaneous Interpreter (French A
English A – German C), with 21 years of international experience to his credit:
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Interpr%C3%A8te-simultan%C3%A9
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Simultaneous-Interpreter
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Dolmetscher
[¶ 14] Latin Stenography (Tironian Notes):
• Illo is today’s leading expert in Latin Stenography (Tironian Notes), and has to his credit 30 years of assiduous
scholarly research, publications, and virtuoso practice in this field:
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Notes-Tironiennes
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Tironian-Notes
• IH | ih | Ph. D. | HDR | Explicit • Tuesday | 5-IX-2017 | Sainte-Foy des Vignes | France •
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
Histoire des Sciences et Techniques à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense (UFR de Philosophie) sous la direction du Pr. Iégor Reznikoff
  • Épistémologie Philosophie
Philosophie, Épistémologie, Histoire des Sciences et Techniques à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense (UFR de Philosophie) sous la direction du Pr. Iégor Reznikoff. Sa thèse de doctorat (762 pages réparties sur 5 volumes), intitulée :
DVD : Boethius. The Origin of the Mediaeval University. A Conversation with Jim Downing, DVD, University of Central Florida | Orlando, Floride (USA) | Suchy Productions, Orange TV | Vision TV : http://wn.com/illohumphrey @BULLET @BULLET (3) HUMPHREY (Illo), (éd.) Tome 1 : Colloquia Aquitana II –
https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books @BULLET @BULLET (2) HUMPHREY (Illo), DVD : Boethius. The Origin of the Mediaeval University. A Conversation with Jim Downing, DVD, University of Central Florida | Orlando, Floride (USA) | Suchy Productions, Orange TV | Vision TV : http://wn.com/illohumphrey @BULLET @BULLET (3) HUMPHREY (Illo), (éd.) Tome 1 : Colloquia Aquitana II – 2006 Boèce ([Boethius], Rome, ca. 480 – Pavie, ca. 524), l'homme, le philosophe, le scientifique, son oeuvre et son rayonnement, Actes en 2 Volumes du Colloque international tenu à Duras du 3
(livre imprimé) @BULLET ISBN 13: 9782304005646 (livre imprimé) @BULLET ISBN 978-2-30400565-3 (livre numérique) @BULLET ISBN 13: 9782304005653 (livre numérique) : http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=9415 @BULLET http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28 @BULLET https://ubordeaux3.academia
au 5 août 2006, au Musée Conservatoire du Parchemin et de l'Enluminure et au Château des Ducs de Duras, Volume I : 535 pages, Paris (Éditions Le Manuscrit), 2009 | ISBN 978-2-304-00564-6 (livre imprimé) @BULLET ISBN 13: 9782304005646 (livre imprimé) @BULLET ISBN 978-2-30400565-3 (livre numérique) @BULLET ISBN 13: 9782304005653 (livre numérique) : http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=9415 @BULLET http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28 @BULLET https://ubordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books @BULLET @BULLET (4) HUMPHREY (Illo), (éd.) Tome 2 : Colloquia Aquitana II – 2006 Boèce ([Boethius], Rome, ca. 480 – Pavie, ca. 524), l'homme, le philosophe, le scientifique, son oeuvre et son rayonnement, Actes en 2 Volumes du Colloque international tenu à Duras du 3
EAN : 9782748168839 | ISBN : 2-7481-6882-8 | EAN : 9782748168822 266 pages : http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=7369 @BULLET https
août 2005), Paris (Éditions Le Manuscrit) | ISBN : 2-7481-6882-6 | EAN : 9782748168839 | ISBN : 2-7481-6882-8 | EAN : 9782748168822, 2006, 266 pages : http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=7369 @BULLET https://ubordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books @BULLET @BULLET (8) HUMPHREY (Illo), Venez, venez sur la place du marché (Recueil de poésie philosophique), Paris (Éditions Caractères), 1978, 159 pages @BULLET Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue-33@BULLET Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive @BULLET Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I.
  • Hdr Illo 's
  • Director
Illo's HDR Director: Pr. Iégor Reznikoff (http://corail.sudoc.abes.fr//DB=2.1/SET=1/TTL=11/SHW?FRST=13) @BULLET @BULLET [ ¶ 4] PH. D.: In 2004, Illo earned his Ph. D., summa cum laude, in Philosophy and Epistemology from the University of Paris X-Nanterre (UFR de Philosophie) | Thesis title (French): Le De arithmetica et le De musica de Boèce dans l'enseignement scientifique et philosophique du Haut Moyen âge entre 814 et 877) | (English):
HUMPHREY (Illo), « La philosophie de l'image dans la pratique iconographique carolingienne (quelques observations sur la pratique iconographique en Neustrie au IX e siècle) : l'exemple du scriptorium de Saint-Martin de Tours entre 830 et 851
• ISBN 978-2-304-00567-7 (livre numérique) • ISBN 13: 9782304005677 (livre numérique) : http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=10178 • http://www.colloquiaaquitana.com/?page_id=28 • https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books • • (5) HUMPHREY (Illo), Boethius De institutione arithmetica libri duo. Édition proto-philologique intégrale princeps d'un manuscrit du IX e siècle (Paris, Bibliothèque nationale de France, Fonds latin 14064), texte, gloses, notes tironiennes, signes de renvoi, planches horstexte, glossaires, indices, Institute of Medieval Music, Musicological Studies Volume LXXXVI, ISBN : 978-1-896926-90-2, Ottawa, Canada, 2007, 267 pages : https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books • • (6) HUMPHREY (Illo), « La philosophie de l'image dans la pratique iconographique carolingienne (quelques observations sur la pratique iconographique en Neustrie au IX e siècle) : l'exemple du scriptorium de Saint-Martin de Tours entre 830 et 851 », MedRen Music Conference 13-16-VII-2005, 45 pages, 10 planches hors-texte. Cf. Université François-Rabelais de Tours (CESR) : http://ricercar.cesr.univ-tours.fr/archives_actualite/medren/Papers/Humphrey.pdf • https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Papers • • (7) HUMPHREY (Illo), (éd.), Colloquia Aquitana I -2005 Études médiévales : Patrimoine matériel et immatériel, éd. Illo Humphrey, Actes du Colloque tenu à Duras (F -47120) au Musée Conservatoire du Parchemin et de l'Enluminure de Duras, les 4 et 5 août 2005), Paris (Éditions Le Manuscrit) | ISBN : 2-7481-6882-6 | EAN : 9782748168839 | ISBN : 2-7481-6882-8 | EAN : 9782748168822, 2006, 266 pages : http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=7369 • https://u-bordeaux3.academia.edu/IlloHumphrey/Books • • (8) HUMPHREY (Illo), Venez, venez sur la place du marché (Recueil de poésie philosophique), Paris (Éditions Caractères), 1978, 159 pages • Illo Humphrey, Ph. D. | HDR | Médiéviste | Musicologue | Proto-Philologue | Baryton-Concertiste | Interprète simultané trilingue -33 -• Les Serments de Strasbourg : Premier document écrit connu en langue française-romane primitive • Samedi 28 janvier 2012 | 10 heures précises | Alliance Française de la Jamaïque | 12b Lilford avenue, Kingston, Jamaica. W.I. • Illo Humphrey, Ph. D. | HDR •
ecdotique science of non-normative critical editions: including textual and scribal errors, punctuation, glosses, diacritical signs, cross-reference signs: notae sententiarum
  • Proto-Philology
Proto-Philology (ecdotique science of non-normative critical editions: including textual and scribal errors, punctuation, glosses, diacritical signs, cross-reference signs: notae sententiarum, sténographie latine: tironian notes, and respecting as far as possible the text layout of the original manuscript sources),