Article

ÉVALUATION PRECLINIQUE DE NOUVELLES THERAPIES CIBLANT LES OSTEOCLASTES DANS LE TRAITEMENT DES METASTASES OSSEUSES DU CANCER DU SEIN.

01/2007;
Source: OAI

ABSTRACT

Les bisphosphonates (BPs) sont des outils thérapeutiques de choix pour le traitement de l'ostéolyse maligne. Toutefois, ils n’ont pas d’effet anti-tumoral et n’améliorent pas la survie des patients. C’est pourquoi nous avons testé leur efficacité en association avec de nouveaux agents pharmacologiques ciblant les cellules responsables de la résorption osseuse, les ostéoclastes.
Nous avons ainsi démontré qu’un inhibiteur de cathepsine K (CKI) réduit l’activité des ostéoclastes in vitro, et de ce fait, le développement des métastases osseuses in vivo en agissant indirectement sur les cellules tumorales. De plus, un inhibiteur de tyrosine kinase (Imatinib) ralentit la formation et la progression des métastases osseuses in vivo, en ayant une activité anti-ostéoclastique et anti-tumorale. Toutefois, bien qu’une polythérapie puisse favoriser une synergie d’action entre les médicaments, nos résultats montrent que dans nos conditions d’utilisation, aucune synergie significative entre le CKI, l’Imatinib et le BP zolédronate n’a lieu.

We use cookies to give you the best possible experience on ResearchGate. Read our cookies policy to learn more.