Article

Le relief et les dynamiques morpho-climatiques : de vieilles structures guident l'action de l'eau et du vent

Authors:
To read the full-text of this research, you can request a copy directly from the authors.

Abstract

Le bassin du lac Tchad est un vaste bassin endoréique de 2 380 000 km2 entouré par des reliefs datés du Précambrien au Cénozoïque (regroupant les ères tertiaire et quaternaire) : massif du Hoggar, plateau du Djado, massif du Tibesti, plateau des Erdis au nord, Aïr, Seuil du Damergou, massif du Damagaram, plateau de Jos, monts Mandara, plateaux de l'Adamaoua et de Ndélé, massifs du Guéra, du Ouaddaï et de l'Ennedi. Le lac Tchad se situe sur un palier du flanc sud-ouest du bassin. Ce palier correspond à l'intersection de deux accidents majeurs liés à l'orogenèse panafricaine affectant le socle précambrien et réactivés au Crétacé. Le comblement de cette vaste cuvette d'origine tectonique a été alimenté par des matériaux détritiques issus du démantèlement des massifs périphériques, puis transportés vers le centre du bassin par des écoulements de surface lors des périodes humides, et/ou poussés vers le sud-ouest par les vents dominants lors des périodes arides. La morphologie actuelle au centre de la cuvette (plane et sableuse) est donc essentiellement contrôlée par les structures profondes du bassin et par la dynamique éolienne. Ainsi, le réseau hydrographique, actuel comme fossile, est généralement guidé par des failles, masquées par la couverture superficielle sableuse. C'est dans ce cadre structural et éolien que s'inscrivent les dépôts aquatiques fluviatiles, palustres, lacustres ou évaporitiques. Les reliefs et les dynamiques morpho-climatiques du bassin du lac Tchad définissent ainsi une morphologie très particulière résultant de l'impact conjugué de la tectonique et de la dynamique éolienne qui dessinent le cadre de la sédimentation aquatique.

No full-text available

Request Full-text Paper PDF

To read the full-text of this research,
you can request a copy directly from the authors.

ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.