Article

L’erreur lexicale dans l’analyse des productions écrites en FLE

Authors:
If you want to read the PDF, try requesting it from the authors.

Abstract

Les questions de la norme langagiere, de l’erreur et de l’erreur lexicale en particulier restent toujours pertinentes dans la didactique des langues. Qu’est-ce qu’une erreur lexicale et comment peut-elle etre apprehendee dans une perspective didactique ? Quelle approche peut-on adopter lors d’une tâche de correction face a l’erreur lexicale ? Realise dans le cadre d’une recherche-observation basee sur le recueil et l’analyse des productions ecrites d’un groupe d’etudiants universitaires non francophones, l’article vise a presenter l’erreur lexicale en tant qu’indicateur et outil d’analyse du niveau de la competence lexicale acquise chez les apprenants FLE. Cette demarche, illustree dans l’article par une analyse longitudinale des trois textes produits par une etudiante non francophone, souleve neanmoins les difficultes theoriques et pratiques liees a l’analyse et au classement d’erreurs lexicales, ainsi qu’a leur correction et a des applications didactiques possibles d’une typologie d’erreurs lexicales.

No full-text available

Request Full-text Paper PDF

To read the full-text of this research,
you can request a copy directly from the author.

... Les enseignants disposent également de ressources, telles que le Cobuild, dictionnaire élaboré à partir d'un grand corpus de textes et selon les principes de Sinclair. En France, on peut remarquer l'augmentation des recherches sur le lexique dans sa dimension syntagmatique, à la fois en acquisition-apprentissage (Bolly 2011pour le FLE, Clark 1998, Tomasello 2006 pour la langue maternelle, dans l'optique de la grammaire de construction) et didactique (Masseron 2008, Branca-Rosoff, Reboul-Touré et Pagnier 2008, Luste-Chaâ 2010, Cavalla et Crozier 2005, Chanfrault-Duchet 2004, mais aussi, bien que plus ancien, Galisson 1979ou Gougenheim 1971. ...
Article
We present here a methodology for learning and teaching lexical knowledge based on the notion of “construction” and applied to French as a foreign language (university level). It is illustrated in a particular domain: that of verbo-nominal collocations allowing to express the beginning (appearance, birth, beginning), the continuation (persistence, continuation) and the end (disappearance, stop) of the existence of something; the verbs and nouns used come from the “transversal” lexicon of the human and social sciences in an academic context. It is shown that the (more or less strong) compatibilities and the incompatibilities between verbs and nouns can be explained to learners in terms of the ‘facet’ (i.e. point of view) that the verb imposes on the name, according to its meaning in the construction considered. It is also shown that the comparison of two constructions expressing the same main idea makes it possible to measure their degree of semantic proximity, on the basis of the (in)compatibilities of verbs with the major categories of nouns, and of their more or less strong affinity (or absolute incompatibility) with the types of names. The presentation of the structuring concepts (facet, category and type of nouns) is followed by a description of the didactic tools that they allow to design, and by the report of three didactic sequences set up as part of the training in academic writing.
Thesis
L’apprentissage du FLE par un apprenant tunisien est une activité scolaire relativement complexe. En phase de production de textes narratifs, l’apprenant du cycle primaire se retrouve confronté à beaucoup de difficultés syntaxique, morphologique, interférentielle et surtout sémantique. Les démarches didactiques mises en œuvre par les enseignants pour l’apprentissage de l’écrit permettent de formaliser l’acte d’écriture. Néanmoins, les textes produits par les scripteurs novices comportent de nombreuses erreurs dues à des dysfonctionnements cognitifs. Le présent travail vise le repérage et l’analyse des difficultés liées à la cohérence textuelle dans les productions écrites des élèves en vue de comprendre et expliquer les processus cognitifs effectués par les apprenants en situation d’écriture. Cette procédure pourrait nous aider à concevoir des séquences de remédiation basées sur des activités métacognitives qui pourraient aider les apprenants à améliorer leurs performances scripturales. Les deux méthodes que nous avons expérimentées lors de la mise en œuvre des séquences pédagogiques nous ont permis de vérifier l’impact de la pratique de la métacognition sur les performances des scripteurs novices.
Article
There have been few issues and articles devoted to the teaching of vocabulary in the journals of didactics of French as a mother tongue over the past two decades, even if publications emphasised its importance and the urgent need to build a didactics of lexicon on new foundations. Didactics is confronted with a complex subject concerning the lexicon as it is hardly didactisable, laden with values and at the crossroads between the cognitive and social work towards building semantic representations and the need to take account of the constraints of how language functions. The theoretical resources to be used belong to several fields, are not consensual and there are still many unanswered questions, which makes a didactical transposition difficult. However, while many questions are still open to discussion, opinions are converging to stress the need to connect the syntagmatic and the paradigmatic dimensions of lexical operations, to focus research on the uses and the selection of words in the very process of language production, in writing especially. The lexical, syntactic and enunciative dimensions are always inextricably used in this case. This approach should make it necessary to be more familiar with the difficulties in vocabulary handling in pupils’ compositions (especially in connection with the collocations of familiar words) to define forms of adjusted systematisation.
Thesis
La thèse traite des acquisitions lexicales en français langue étrangère et seconde et plus particulièrement de la notion et du rôle de l'erreur lexicale en tant qu'indicateur et outil d'analyse du niveau de la compétence lexicale chez les apprenants non francophones. En nous appuyant sur les principales recherches dans le domaine de l'enseignement/ apprentissage du lexique en français, nous analysons les notions fondamentales du domaine du lexique, comme lexique, vocabulaire, mot, unité lexicale, accès lexical, et enfin erreur lexicale pour finalement nous concentrer sur cette dernière notion. Qu'est-ce qu'une erreur lexicale et comment doit-elle être appréhendée dans une perspective didactique ? Quelle approche ou méthode l'enseignant doit-il adopter lors d'une tâche de correction face à l'erreur lexicale ? Nous soulevons ainsi le problème d'une typologie d'erreurs, pertinent dans le contexte de la didactique du lexique, et celui de la prise en compte de plusieurs paramètres linguistiques et discursifs lors de l'analyse et du classement des erreurs lexicales. Notre approche par la correction d'une erreur lexicale consiste à adopter le principe de réécriture du segment erroné. Ce procédé permet d'associer l'analyse linguistique à la réflexion didactique. Pour appuyer nos hypothèses, nous avons élaboré notre propre typologie des erreurs lexicales en l'illustrant avec des exemples recensés dans un corpus des 63 productions écrites des étudiants universitaires non francophones
Article
L’article soulève le problème d’une typologie d’erreurs dans le domaine lexical et en contexte didactique. Une première partie esquisse la problématique générale et montre que les erreurs lexicales doivent être envisagées du double point de vue de la langue et du discours. Dans ce second cas, elles nécessitent la prise en compte du sens intenté et du cotexte (intention signifiante du texte) de l’occurrence erronée. Par comparaison avec la production de telles classifications d’erreurs en orthographe, le lexique se démarque d’une typologie qui obéirait à des critères abusivement structuralistes (propriété de stricte commutation formelle). On peut penser au contraire que le lexique, à l’interface de l’intention signifiante globale et de la suite linéaire des énoncés qui est fondatrice de la cohérence sémantique de l’ensemble, est un vecteur langagier faisant intervenir simultanément des traits sémantiques et des propriétés syntaxiques. Reste à statuer sur les paramètres situationnels, de genre et registre, qui ne sont pas moins déterminants pour juger de l’acceptabilité ou du rejet d’une unité lexicale en contexte. La finalité didactique de cette réflexion sur les erreurs lexicales justifie que l’on s’appuie sur un corpus restreint et homogène de productions écrites, pour sonder quelques-uns des paramètres dégagés et en interroger la validité classificatoire. L’article décrit succinctement la méthode d’investigation utilisée qui, cherchant à dépasser les classements catégoriels habituels, met en œuvre une réécriture du texte qui fait l’objet de l’analyse. La comparaison des deux versions de texte, celle de l’apprenant et celle du correcteur, permet d’identifier les plans de structuration qui sont affectés par le changement lexical. L’erreur lexicale est considérée comme un indicateur de premier ordre pour décrire les interrelations entre la sémantique et la syntaxe. Mais la complexité supérieure des erreurs lexicales par rapport aux erreurs en orthographe met en péril toute tentative de typologie qui réclame par nature de limiter les entrées et le degré de complexification.
Typologie d'erreurs lexicales : difficultés et enjeux »
  • C Luste-Chaâ
MASSERON, C., LUSTE-CHAÂ, O. (2008) : « Typologie d'erreurs lexicales : difficultés et enjeux », in J. Durand, B. Habert, B. Laks (resp.), Actes du 1 er Congrès mondial de linguistique française, Paris, 9-12 juillet 2008, p. 62, 519-531. Disponible en ligne : [http://www.linguistiquefrancaise.org/index.php ?option=arti- cle&access=doi&doi=10.1051/cmlf08230], consulté le 23.06.2009.
est-ce qui vous étonne le plus dans le monde actuel ?
  • Qu
Qu'est-ce qui vous étonne le plus dans le monde actuel ?
objet qui vous est indispensable ? Pourquoi ? 7. Quel animal vous fascine ? Pourquoi ? 8. Que changeriez-vous dans le monde ? 9. Quelle est l'époque à laquelle vous auriez aimé vivre ? Pourquoi ? 10. Qu'appréciez-vous et que détestez-vous chez les Français ?
  • Quel
Quel est l'objet qui vous est indispensable ? Pourquoi ? 7. Quel animal vous fascine ? Pourquoi ? 8. Que changeriez-vous dans le monde ? 9. Quelle est l'époque à laquelle vous auriez aimé vivre ? Pourquoi ? 10. Qu'appréciez-vous et que détestez-vous chez les Français ? »
Il est le site le plus grand en Chine. On peut trouver beacoup de choses dans ce site (Par example : la music, le sportif, le politique etc.) Je l'utilise pour bavarder avec mes amis qui sont à l'étranger
  • Mon Site Favori Sur Internet Est Www
Mon site favori sur internet est www.sina.com.cn. Il est le site le plus grand en Chine. On peut trouver beacoup de choses dans ce site (Par example : la music, le sportif, le politique etc.) Je l'utilise pour bavarder avec mes amis qui sont à l'étranger. On peut utiliser aussi e-mail dans ce site.
Parce que ils sont très aimales et ils sont très utiles pour les gens
  • Le Chien
Le chien. Parce que ils sont très aimales et ils sont très utiles pour les gens.
L'orthographe française : traité théorique et pratique avec des travaux d'application et leurs corrigés
  • N Catach
CATACH, N. (1980) : L'orthographe française : traité théorique et pratique avec des travaux d'application et leurs corrigés, Paris, Nathan Université.
L'enseignement de l'orthographe : l'alphabet phonétique international, la typologie des fautes, la typologie des exercices
  • N Catach
  • D Duprez
  • Legris M
CATACH, N., DUPREZ D., LEGRIS M. (1980) : L'enseignement de l'orthographe : l'alphabet phonétique international, la typologie des fautes, la typologie des exercices, Paris, Nathan.
« Stades de développement en français L2. Exemples d'apprenants suédophones, guidés et non-guidés
  • S Schlyter
SCHLYTER, S. (2003) : « Stades de développement en français L2. Exemples d'apprenants suédophones, guidés et non-guidés, du "corpus Lund" ». Disponible en ligne : [luur.lub.lu.se/luur ?func=downloadFile&fileOId=624010], consulté le 09.06.2009. Annexes Texte 1 (octobre 2005)
Quels temps passe vite ! Après avoir obtenir mon diplôme français, il y a deux mois que j'ai retouré en Chine. Maintenant, je travail comme ingenieur informatique dans une grande entreprise logicielle
  • Chère Laura
Chère laura, Quels temps passe vite ! Après avoir obtenir mon diplôme français, il y a deux mois que j'ai retouré en Chine. Maintenant, je travail comme ingenieur informatique dans une grande entreprise logicielle.
tous les chose sont excellentes. J'ai déjà sais que tu avais eu beaucoup de difficultés pour trouver un job en France. Dans ce cas, je suis très contente que tu puisses changer ton avis. Travailler en Chine, ça sera un bon choix
  • Ici
Ici, tous les chose sont excellentes. J'ai déjà sais que tu avais eu beaucoup de difficultés pour trouver un job en France. Dans ce cas, je suis très contente que tu puisses changer ton avis. Travailler en Chine, ça sera un bon choix. En Chine, on a besoin de beaucoup de gens qui ont les techniques avancées grâce au développement de l'économie.
on n'a pas encore de capacité de manifester les valeurs des médecines douces
  • C'est Vrai Qu
C'est vrai qu'on n'a pas encore de capacité de manifester les valeurs des médecines douces.