ArticlePDF Available

Résumé critique de "Guillemette, F. et L’Hostie, M. (2011). Favoriser la progression des stagiaires en enseignement. Québec: Presses de l’Université du Québec"

Authors:
Érudit
est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche.
Érudit
offre des services d'édition numérique de documents
scientifiques depuis 1998.
Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca
Compte rendu
Ouvragerecensé :
Guillemette, F. et L’Hostie, M. (2011). Favoriser la progression des stagiaires en enseignement.
Québec: Presses de l’Université du Québec
par Jan-Sébastien Dion
Nouveaux c@hiers de la recherche en éducation
, vol. 15, n° 1, 2012, p. 107-108.
Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante :
URI: http://id.erudit.org/iderudit/1013382ar
DOI: 10.7202/1013382ar
Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.
Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique
d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html
Document téléchargé le 11 mars 2015 12:49
vol. 15, no 1, 2012, p. 107 à 112
Recensions
Guillemette, F. et L’Hostie, M. (2011). Favoriser la progression des stagiaires en
enseignement. Québec: Presses de l’Université du Québec.
Présentation
Cet ouvrage collectif de 261 pages, intitulé Favoriser la progression des stagiaires en
enseignement, regroupe neuf chapitres à la forme homogène évoquant celle de l’article scientifique.
Les auteurs sont, à une exception près, tous affiliés à une université québécoise. Les textes,
évalués par des pairs, trouvent leur origine dans les six colloques organisés par l’Association pour
la formation en enseignement (AFORME) au cours des dix dernières années et présentent les
résultats de recherches menées sur le terrain, en contexte de stage en enseignement. Les approches
méthodologiques sont surtout qualitatives.
L’objectif de cette publication est de rendre compte de l’analyse de pratiques et stratégies
observées ou décrites en stage afin de mieux accompagner les stagiaires et d’améliorer la pratique
enseignante. La pratique réflexive, individuelle ou collective du stagiaire ou du formateur peut être
vue comme un fil conducteur sous-jacent à l’ouvrage.
Au cours de ces neuf chapitres, les thèmes abordés sont: 1) les stratégies des stagiaires et des
formateurs dans une perspective d’autonomisation de l’apprenant; 2) l’évaluation des compétences
développées en cours de stage; 3) les modalités et mobiles des interventions et pratiques des
enseignants associés; 4) les facteurs favorisant une démarche d’explicitation entre enseignants
associés et stagiaires; 5) la relation superviseur-enseignant associé: attentes et perceptions; 6) les
processus et croyances modulant l’autorégulation de l’apprentissage du soutien à la motivation;
7) l’articulation théorie-pratique à l’aide d’un modèle cognitif de raisonnement pédagogique; 8) le
forum de discussion comme dispositif de pratique réflexive pour les formateurs; 9) le développement
de la littératie de recherche chez le stagiaire en enseignement.
Point de vue
Au premier abord, on doit se réjouir de la variation des approches conceptuelles sur un même
thème, le développement des compétences en contexte de stage, qui aurait facilement pu sombrer
dans une répétition et une saturation soporifiques. Toutefois, la progression de cette monographie
se veut bien orchestrée et les mouvements s’enchaînent pour former un tout aussi cohérent
qu’intéressant.
Nouveaux c@hiers de la recherche en éducation
Nouveaux c@hiers de la recherche en éducation, vol. 15, no 1, 2012, p. 107 à 112 108
Selon moi, cet ouvrage plaira autant aux chercheurs en éducation qu’aux formateurs ou étudiants
en stage; pour les premiers par la forme scientifique des chapitres, les approches épistémologiques
originales, la précision du vocabulaire, la rhétorique justifiante et la richesse des références; pour
les deuxièmes par l’approche généralement qualitative des recherches qui rend non seulement
accessibles les résultats, mais fournit également des pistes concrètes et réalistes pouvant être
transposées sur le terrain. Par exemple, l’élaboration d’une grille d’évaluation du chapitre 2 (p. 52
à 61), les cas du chapitre 3 (p. 79 à 86) ou l’utilisation des TIC des chapitres 8 et 9.
Pour le chercheur initié, je recommande particulièrement le chapitre 7 pour une démonstration
d’application d’un modèle cognitif de raisonnement pédagogique qui mérite qu’on s’y attarde,
car fort pertinent et novateur. Cette approche originale a, selon moi, le potentiel de faire évoluer
concrètement les pratiques en contexte de stage ainsi qu’en formation des maîtres.
Bien que les résultats des recherches exposées dans cet ouvrage soient généralement hyper-
contextualisés et que certaines conclusions tendent vers une généralisation discutable, ils ont tous
la vertu d’être inspirants, prometteurs et porteurs d’une réflexion nécessaire à la transformation
des pratiques enseignantes.
Jan-Sébastien Dion
Université du Québec à Montréal
ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.