Conference Paper
To read the full-text of this research, you can request a copy directly from the authors.

Abstract

L’additif alimentaire E171 (dioxyde de titane, TiO2) est un pigment blanc couramment utilisé dans l’alimentation et composé jusqu’à 40 % de particules nanodimensionnées (<100nm). Or le devenir après exposition orale et les conséquences pour l’organisme des nanoparticules (NP) de TiO2 sont très peu documentés. Des études utilisant des NP modèles (P25) ont montré une absorption de TiO2 dans l’intestin, principalement via les plaques de Peyer (PP), un tissu lymphoïde essentiel à la réponse immunitaire locale. Aucune étude ne s’est intéressée aux effets sur le système immunitaire à des doses proches de l’exposition humaine.

No full-text available

Request Full-text Paper PDF

To read the full-text of this research,
you can request a copy directly from the authors.

ResearchGate has not been able to resolve any citations for this publication.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.