Article

L’IRM de la statique pelvienne: anatomie, prolapsus, incontinence

Montpellier, Limoges, Nîmes France
Acta Endoscopica (Impact Factor: 0.16). 07/2004; 34(4):517-527. DOI: 10.1007/BF03006345

ABSTRACT

L’IRM du pelvis féminin est une technique en pleine évolution. L’apparition d’appareillages permettra une étude assise et
debout, et va encore améliorer la qualité des résultats. L’utilisation d’antennes endorectales et endovaginales sera très
certainement très intéressante pour mieux étudier la micro-anatomie. Dans le cadre des prolapsus, elle intervient essentiellement
pour les anomalies postérieures et l’étude du compartiment péritonéal.

Dans le cadre des troubles à type d’incontinence urinaire ou fécale, l’anatomie zonale est très démonstrative et l’étude des
différents sphincters est facilitée par les antennes endorectales. Enfin, l’IRM va devenir irremplaçable pour la surveillance
post opératoire immédiate.

MRI of the female pelvis is a fully evolutive technique. New devices allowing examination in standing up and sitting position
will improve results quality. Use of endorectal and endovaginal probes is interesting progress for micro-anatomic study. Concerning
prolapses, usual indications today are posterior anomalies and mainly study of peritoneal compartment. In case of disturbances
linked to urinary and fecal incontinence sphincter, zonal anatomy is very demonstrative and endorectal probes facilitate sphincter
studies. Lastly, MRI will be the device used for the immediate postsurgical follow up.