Article

Cancer et socio-esthétique: évaluation psychologique des changements de l’image du corps grâce au dessin de la personne

Psycho-Oncologie (Impact Factor: 0.13). 12/2010; 4:38-46. DOI: 10.1007/s11839-010-0299-6

ABSTRACT

People suffering from cancer often experience a significant deterioration of body image. The purpose of our research is to explore qualitatively the psychological impact of a beauty therapy practice on patients suffering from various types of cancers, especially as far as body image is concerned. This study is illustrated by the case of Annie. We met this patient before she started any beauty therapy practice and we have followed her during her care time (4 cares and 3 meetings altogether). Each meeting is the subject of a partially guided interview and of the realization of drawings of the person answering three different instructions (thus 3 drawings for 3 meetings). The drawing of the person, a real clinical tool, allows comparison of real and unconscious speeches. Our evolutive approach enabled us to address Annie’s feelings about her beauty therapy, in relation to her painful experience of the disease. The impact of such a practice throughout the comprehensive medical care of this patient has been evaluated.

Download full-text

Full-text

Available from: Evelyne Bouteyre, Feb 11, 2015
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Cette étude clinique exploratoire décrit comment apparaissent chez deux patientes obèses les représentations psychiques de l’image du corps (IC) avant et après une perte de poids suite à une chirurgie bariatrique (sleeve gastrectomie). Elle s’intéresse également aux ressentis émotionnels. La méthode d’exploration du vécu de l’IC repose sur une double démarche : quantitative (échelles concernant l’IC et l’anxiété et la dépression - AD) et qualitative (dessin de la personne - DP). Peu d’informations émergent des échelles d’AD alors que le DP montre que le fonctionnement psychique est marqué de désordres qui révèlent une fragilité anxio-dépressive. Le questionnaire d’IC (QIC) et le DP indiquent chez l’une, une amélioration de l’IC et un remaniement identitaire alors que chez l’autre, l’IC reste négative,voire se détériore. L’identité est altérée. Discussions, pistes de recherches et indications cliniques sont proposées.
    Full-text · Article · Apr 2015 · Obésité
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Cette étude clinique exploratoire décrit comment apparaissent chez deux patientes obèses les représentations psychiques de l’image du corps (IC) avant et après une perte de poids suite à une chirurgie bariatrique (sleeve gastrectomie). Elle s’intéresse également aux ressentis émotionnels. La méthode d’exploration du vécu de l’IC repose sur une double démarche : quantitative (échelles concernant l’IC et l’anxiété et la dépression — AD) et qualitative (dessin de la personne — DP). Peu d’informations émergent des échelles d’AD alors que le DP montre que le fonctionnement psychique est marqué de désordres qui révèlent une fragilité anxio-dépressive. Le questionnaire d’IC (QIC) et le DP indiquent chez l’une, une amélioration de l’IC et un remaniement identitaire alors que chez l’autre, l’IC reste négative, voire se détériore. L’identité est altérée. Discussions, pistes de recherches et indications cliniques sont proposées. Abstract This exploratory clinical study describes how occur in two obese patients psychic representations of body image (BI) before and after weight loss following bariatric surgery (sleeve gastrectomy). It also examines the emotional feelings. The exploration of the BI is based on a dual approach: quantitative (BI and anxiety and depression scales -AD scales) and qualitative (person drawing -DP). Little information emerges from AD scales while the DP shows that psychic functioning bears the traces of disorders that reveal anxiety and depressive vulnerability. The BI Questionnaire (BIQ) and DP show in one patient case, improved IC and identity redesign while in the other patient case, the IC remains negative or even deteriorating. Identity is altered. The study offers discussions, researches proposals and clinical indications.
    No preview · Article · Jun 2015 · Obésité
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Les thérapies complémentaires à médiation artistique ont démontré leur efficacité dans l’amélioration des symptômes (fatigue, diminution de l’estime de soi, altération de l’image corporelle, etc.) chez les patients atteints de cancers, en proposant des prises en charge adaptées et personnalisées. L’objectif de cet article est d’évaluer l’impact de séances de psychothérapie par médiation photographique (PMP) sur l’image corporelle (IC) de cinq patientes atteintes d’un cancer du sein. Des photographies des patientes ainsi que des entretiens semi-directifs ont été réalisés à plusieurs temps de leur prise en charge. Grâce au dispositif mis en place, l’IC des patientes évolue de manière positive au cours des séances : la féminité semble préservée et le corps est appréhendé dans son ensemble. La PMP, en travaillant sur l’IC, intervient directement sur les relations sociales, le rapport à la maladie et l’estime de soi. Ce dispositif encourage les patientes à conserver le contact avec un corps qui change sous l’effet des traitements. Il semble alors agir comme une thérapie de soutien sur l’IC ainsi que sur les dimensions psychologique, physique et sociale des symptômes présentés par les patientes atteintes d’un cancer du sein.
    No preview · Article · Jul 2015 · Annales Médico-psychologiques revue psychiatrique