Conference PaperPDF Available

The music of ringed pipes

Authors:
  • Ipotam Mécamusique

Supplementary resource (1)

... La transformation à vue des énergies de tout ordre en son est un élément capital de la lutherie mécanisée ou robotisée: les sources sont actuellement plus facilement électriques (réseau, accumulateurs ou capteurs solaires), mais il peut toujours y avoir mis en oeuvre de nombreux types d'énergie directe ou intermédiaire qui sont parfois spectaculaires et font partie de l'oeuvre: la chute ou la pression de l'eau, le mouvement des soufflets, l'air comprimé pour le vent de l'orgue, le poids du mécanisme horloger, l'air en pression négative des pianos et orchestrions mécaniques (boîtes à touches, flûte de pan et transmissions), la chaleur du feu ou des capteurs solaires, la vapeur des calliopes (orgues à vapeur), l'air comprimé des orgues à Klaxon, l'air à très haute pression [15], etc. ...
Conference Paper
Full-text available
L’histoire de la musique mécanique, depuis l’antiquité jusqu’à la deuxième guerre mondiale, procure un enseignement riche sur la volonté d’automatiser la musique, c’est-à-dire de la mémoriser et d’actionner des instruments mécaniques avec des énergies non humaines: le cylindre à picots en est un élément clé et le fonctionnement de ces systèmes, essentiellement à base d’orgues et de carillons, préfigurent celui des ordinateurs et de la robotique. La sculpture sonore ou Klangkunst [6] a développé une nouvelle dimension artistique, à la fois plastique et musicale, à partir de ces éléments. Après avoir décrit le parcours de l’auteur dans ce domaine (« Mécamusique »), il est présenté une analyse du processus de découplage entre le jeu instrumental et les actions sonores qui permet aux créateurs de développer leurs œuvres. La maîtrise des ordres, (écriture et enregistrement), des flux d’énergies (transmissions et actionneurs) et la conception de la lutherie et de la musique a pour centre l’informatique musicale de commande qui permet de jouer avec les spécificités de l’écriture musicale pour la robotique comme les décalages temporels (offsets) dus à la mécanique. Des exemples d’éléments pour structurer les logiciels de commandes sont indiqués.
... The "Caméra Musicale" in use since 1992 by large audiences with midi robotized acoustic machines and since 2003 by musicians on electro-acoustic sounds The "Caméra Musicale" was first used by the "Concertomatique N°2" ensemble [3] [9] made up of several pipe organs, a string quartet, percussion and machines with ringed pipes [3] [5]. Then, it was coupled with the "Carillons des Zic-phones" [3] [6]. the "Carillon Concertomatique N°3" (Festival Résonnances, Ircam, 2002) [3] [7]. and recently, with the "Pic-Verts" (Green Woodpeckers) [3], the "Ensemble des machines à laver musicales" (The Musical Washing Machine Ensemble) [3] [7] [8] and the "Orgabulles" (Bubleorgan) [3]. ...
Conference Paper
Full-text available
The "Caméra Musicale" is an interface which allows a musical practice based on the movement of hands and fingers under a camera. Born from technologies and methods developed in the early eighties to create music from choreographic movements, the "Camera Musicale" has evolved during the nineties to become a user friendly device since 2003. This article describes its fundamental principles of operation, which have remained relatively unchanged. It then focuses on the importance of the choices necessary to be made while analyzing the video image.
ResearchGate has not been able to resolve any references for this publication.