Project

Transmission du trauma mère-bébé

Updates
0 new
0
Recommendations
0 new
0
Followers
0 new
12
Reads
0 new
159

Project log

Elisabetta Dozio
added 3 research items
Les possibles effets de la guerre sur les bébés sont montrés à travers l’analyse de trente-sept entretiens réalisés auprès de dyades mère-bébé exposées à la guerre centrafricaine. Les bébés vivent la guerre à travers une expérience sensorielle négative et intense, caractérisée par l’angoisse du vide dû au manque de réponses adéquates à leurs besoins. En effet, les mères affectées par la destruction de leur monde externe et interne ne sont plus en mesure d’assurer leur rôle contenant, ni de protéger les bébés, de les accueillir et les guider dans une réalité nouvelle dépourvue de sens. En plus de cela, la vie du bébé exposée à la guerre est influencée par les représentations maternelles qui se mobilisent autour du bébé et qui auront un impact dans sa construction identitaire. Malgré l’exposition au négatif de la guerre, les bébés sont reconnus par leur mère comme des bébés compétents et « différents ». Cette projection positive peut aider les bébés à surmonter leur vulnérabilité et réussir à accomplir leur mandat transgénérationnel souvent chargé de grands espoirs.
Les différences de style de communication de l’expérience traumatique vécue par les parents, silence ou dévoilement, jouent un rôle fondamental dans la transmission transgénérationelle des traumatismes. Une recherche sur la transmission du trauma de la mère au bébé, en contexte humanitaire, montre l’importance de la modulation du dévoilement de la narration du vécu traumatique de la mère, qui apparaît comme la solution la plus adaptée pour la protection des bébés. Disclosure and silence, protecting the baby from trauma transmission? The differences in how parents communicate their traumatic experience, through silence or by disclosure, play a fundamental role in the transgenerational transmission of trauma. Research into the transmission of trauma from mother to baby, in a humanitarian context, shows the importance of adapting the disclosure of the narrative of the mother’s traumatic experience, which appears to be the most appropriate solution for protecting babies.
Résumé Objectif Les situations d’urgences humanitaires sont souvent caractérisées par des traumas collectifs et individuels importants. Cette étude vise à fournir davantage d’éléments de compréhension du processus de transmission du traumatisme afin de proposer des dispositifs de soins de prévention précoce de la transmission transgénérationnelle. Méthode Cette recherche est qualitative et observationnelle concerne les interactions mères traumatisées-bébés. Les dyades mère-bébé sont rencontrées dans le cadre d’un entretien filmé. L’observation des interactions mère-bébé est analysée à travers trois outils : une microanalyse de trois séquences de trois minutes : avant, pendant et après le récit traumatique de la mère ; une macroanalyse sur la totalité de l’entretien, l’analyse de sessions de jeu, codées avec l’échelle Coding Interactive Behavior (CIB, Feldman, 1998). Résultats Les résultats de l’observation des interactions dyadiques sont basés sur la présentation d’un cas très représentatif de l’échantillon de 24 dyades mère-bébé » qui ont participé à l’étude. Le cas d’étude choisi, présente une dyade mère-bébé vivant en Centrafrique. Madame M. a 23 ans et son profil clinique est caractérisé par une symptomatologie d’état de stress post-traumatique (IES-R = 51), ainsi que de dépression (HAD-A = 13) et d’anxiété (HAD-A = 17), élevées. Pendant la totalité de l’entretien, les échanges entre mère et bébé sont rares et non réciproques ; le bébé initie la plupart des interactions. L’observation à travers la microanalyse des trois séquences de l’entretien confirme que les interactions mère-bébé sont très pauvres en particulier pendant le récit traumatique de la mère. Le bébé sollicite la mère plus fréquemment lors du récit traumatique sans que la mère ne puisse apporter une réponse, car psychiquement absente. Lors de la session de jeu libre, la mère exprime une faible sensibilité maternelle ainsi que le bébé montre peu d’engagement social. Discussion Les capacités de la mère à interpréter les signaux transmodaux du bébé et à transformer l’état affectif du bébé, sont négativement influencées par son état émotionnel. L’absence de réponses appropriées de la mère se traduit par le partage de son état émotionnel négatif au bébé en particulier pendant le récit traumatique où le bébé finit par se concentrer sur lui-même et ne plus solliciter sa mère. Ce manque d’interaction est aussi observable dans la séquence de jeu libre où l’enfant montre un faible engagement social envers sa mère « absente ». La relation mère-bébé est visiblement endommagée par les expériences traumatiques de la mère. Conclusion Les résultats permettent de contribuer à une meilleure identification des mécanismes de transmission du traumatisme de la mère à son bébé et être à même de produire des recommandations pour proposer des mesures préventives dans des situations de transmission potentielle du trauma.
Elisabetta Dozio
added a research item
Actes de violence, tueries et destructions… dans les régions en guerre, les populations sont exposées à des événements traumatiques extrêmes et répétés. Dans ces situations d’urgence humanitaire, le traumatisme psychique qui en dérive peut se transmettre à travers les générations. Comment cette transmission advient-elle ? Que s’opère-t-il au sein de la dyade mère-bébé ? Comment penser et promouvoir des dispositifs de soin précoce pour les mères traumatisées et leurs bébés ? À travers l’analyse de récits de mères centrafricaines – rencontrées en Centrafrique dans des sites de personnes déplacées ou au Tchad et Cameroun dans des camps de réfugiés –, qui ont assisté à la mort de certains de leurs enfants, de leur conjoint, de proches, qui ont été blessées, qui ont dû fuir… ce livre identifie les facteurs et les marqueurs qui interviennent dans la transmission du traumatisme de la mère à son bébé. Il offre des propositions cliniques pour prévenir ou limiter les effets néfastes de cette transmission sur plusieurs générations.
Elisabetta Dozio
added a research item
Interventions on mental health and psychosocial wellbeing have been largely implemented in low and middle income countries. In order to adapt the support offered, an increasing number of applied research projects in mental health and psychosocial support have been conducted. However, while challenges arising can be related to the specificity of the mental health and psychosocial sector, within a broader perspective they are also strongly linked to difficulties of access to beneficiaries, security and protections issues, and competence of staff. Research priorities and guidelines have the objective of providing recommendations to ensure a framework of best practice for research during emergencies. Therefore, this article presents and discusses operational and ethical challenges of research conducted during an emergency, as implemented by the international nongovernmental organisation Action Contre la Faim.
Marion Feldman
added a research item
Close observation of the interactions between a traumatised mother and her infant son provides information on the modes of transmission of psychic trauma in the mother–infant dyad. Following the presentation of a current literature review on the theme, the subject of “radioactive residue” and counter-transference in the transmission of psychic trauma from mother to infant will be illustrated through a clinical case study that focuses on a Haitian mother and her two-year-old infant son who has been referred to a “transitional care nursery” in urban Paris. The encounter with this mother–infant dyad is analysed through observing the quality of the interactions that take place between the mother and infant in order to determine how a particularly traumatic narrative impacts the mother–infant relationship, in addition to relations with the clinician. Mother and infant respond to one another through the emission and reception of “radioactive residues” as hypothesized by Gampel. This clinical case study shows that there is a need to consider transcultural factors and collective experience and history when analysing traumatic events. Additionally, the case study shows that counter-transference can be an effective clinical tool for gaining access to an infant's experience as the recipient of a traumatic narrative.
Mayssa El Husseini
added a research item
« Radioactive residues » within a mother-infant dyad : trauma transmission from mother to infant Introduction : The detailed observation of the interactions in between a traumatised mother and her baby tells us of the transmission modalities of psychological trauma to the baby. Method : After having presented a literary review of the current state of the question we will illustrate the problem using the clinical situation of a Haitian mother and her two and a half year old child met in a preventive nursery in the Paris region. We will analyse the first meeting with this dyad according to the quality of the interactions to see how a traumatic story may impact these mother-baby bonds, even with the therapist. This account, in the perinatal period, may rekindle strong elements of both a singular and collective story. Results : Mother and baby respond to one another via the emission and reception of « radioactive waste ». Discussion : This clinical case shows the necessity of considering the cross-cultural aspect and collective history together with the traumatic events. Countertransference may be a clinical tool used to access the baby’s experiences.
Mayssa El Husseini
added a research item
Receiving Traumatized Patients: the Mother Tongue, a Mediated Therapeutic Lever? This article discusses how the mother tongue is part of the identity construction and gives the feeling of belonging to a group. In trauma therapy, the use of mother tongue, where trauma is shared, helps the patient express his emotions in a differentiated mode because of the sense of belonging. This contributes to facilitating the access to emotional expression for the patients. The presence of an interpreter creates a safe and familiar environment, as representative of their common cultural background. The use of mother tongue and an interpreter serve as therapeutic levers, as mediation between the patient and his trauma, but listening to such stories impels both therapist and interpreter into a high level of emotions which can develop into secondary traumas that they need to cope with.