Project

Sociologie du numérique dans le système scolaire

Goal: Usages du numérique à l'école et en dehors

Updates
0 new
1
Recommendations
0 new
0
Followers
0 new
21
Reads
0 new
239

Project log

Jean-François Céci
added 2 research items
L'usage du Numérique en éducation est souvent remis en question par les différents acteurs du système scolaire. Plusieurs raisons peuvent conduire à cela et nous en citerons deux : la première raison révèle un manque de maîtrise du Numérique éducatif et une indisponibilité des outils et équipements nécessaires, malgré une injonction de nos institutions à innover ; la deuxième raison relève de présupposés ou représentations bloquantes, à la transmission souvent virale. En effet, tout être humain possède un avis sur à peu près tout, du commérage de couloir au phénomène scientifique étayé ! Cela constitue un « fait social total » pour reprendre l'expression de Marcel Mauss (1923), et le milieu universitaire n'y échappe pas. Ainsi, nous avons pu révéler une problématique réelle, ressentie par nombre d'enseignants autour de la mise à disposition à l'avance des cours, de leurs supports pédagogiques. Nous avons donc cherché à savoir, de manière empirique, si cette "pré-disponibilité numérique des supports" était génératrice d'absentéisme et de distraction en cours, ou à contrario, encourageait les étudiants à lire le support avant le cours, à être plus disponible en cours et donc plus attentif, et enfin, à prendre des notes plutôt sur papier ou sur écran. Pour répondre à ces questions, nous utilisons les résultats d'une enquête sur les usages numériques des jeunes du collège à l'université et de leurs enseignants (Céci, 2019).
Ce livre blanc recense des propositions pour un meilleur usage du numérique à l'Ecole. J'ai été interviewé sur ce sujet par l'équipe Microsoft éducation France le 17/09/2020 pour réaliser ce chapitre dont les principaux titres sont : (1) La continuité pédagogique à l’épreuve de difficultés techniques et pédagogiques, (2) L’usage du numérique peut apporter de la flexibilité aux dispositifs d’apprentissage, (3) Le numérique, un « amplificateur pédagogique » qui nécessite une formation des enseignants, (4) Une approche pédagogique différente pour chaque niveau, (5) L’école doit former les citoyens numériques de demain, (6) trois propositions.
Jean-François Céci
added a research item
Nous proposons d’esquisser l’émergence d’une culture numérique, au prisme des principaux bienfaits, problèmes et risques alimentant les nombreuses controverses autour du numérique. L’individu vit dorénavant dans une société et un monde connectés : cela nous renvoie-t-il vers une forme de citoyenneté numérique ? La citoyenneté et l’École étant intimement liées, avons-nous l’utilité d’une École introduisant cette culture numérique, et au-delà des apports positifs, d’une École du risque numérique ?
Jean-François Céci
added a research item
The controversy about the use of screens places parents and educators in a sensitive situation on the question of whether we should promote or oppose the use of screens or even forbid using them. Several opponents and proponents are trying to define and quantify the right and wrong uses of screens, to place screen use in an adapted time and space or simply to make screen-gazing less exclusive for the sake of other activities, which are deemed healthier (sports, arts…). Is there a balanced use of digital technology? What role should schools have? After describing this new hyperconnected form of socialization, focus is shifted to schools and the integration of educational digital technology. The concept of a digital culture is examined to conclude by opening a discussion on the balanced and ecological use of this technology. Controversies about the exposure to screens put parents and educational professionals in a sensitive situation with regard to a single question. Should we foster the use in everyday life of screens of all sorts-whether TV, smartphones, tablets or computers, but in particular those connected to the Internet-or, on the contrary, fight against screen exposure or even forbid screens? Several stakeholders (manufacturers, researchers, teachers, parents, institutions), pro and con, are trying to define the standards for good and bad uses of screens, to quantify screen exposure and limit it to an adapted space and time, or simply to keep screen time from excluding other activities (deemed healthier: sports, outings, artistic activities, etc.). What would be a balanced use of digital technology? What role, if any, should schools (herein, a generic term referring to educational institutions from the primary level up to the university) play? Pupils and students are well equipped with smartphones, and probably use digital technology intensively. After describing the context of this new, hyperconnected form of socialization, this article will focus on digital technology in schools. We shall then dwell on the concept of a "digital culture" and, in conclusion, open the discussion to questions about a balanced and ecological use of digital technology.
Jean-François Céci
added a research item
Nous avons cherché à savoir, de manière empirique, si la« pré-disponibilité numérique » des supports de cours (nous définissons la « pré-disponibilité numérique » d’un support de cours, comme sa fourniture et son accessibilité avant la date du cours, par tout moyen technique relevant des TICE, pour permettre aux étudiant.e.s un travail préparatoire) était génératrice d’absentéisme et de distraction en cours, ou à contrario, encourageait les étudiants à lire le support avant le cours, à être plus disponible en cours et donc plus attentif et enfin, à prendre des notes plutôt sur papier ou sur écrans. Pour répondre à ces questions, nous utilisons les résultats d’une enquête sur les usages du numérique éducatif, des jeunes du collège à l’université et de leurs enseignants, menée en 2016-2017, pour illustrer les représentations de ces acteurs autour de la pré-disponibilité des supports de cours. Au final, est ce souhaitable de fournir à l’avance les supports de cours ? Est-ce lié au niveau d’étude ?
Jean-François Céci
added a research item
French : Les controverses autour de l’usage des écrans placent les parents et les acteurs du système éducatif dans une situation bien délicate, autour d’une même question : doit-on favoriser l’usage des écrans ou au contraire lutter contre eux, voire les interdire ? De nombreux détracteurs et prescripteurs cherchent à définir les bons et les mauvais usages des écrans, à les quantifier, à les localiser dans un espace-temps adapté ou simplement à les rendre moins exclusifs, au profit d’autres activités jugées « plus saines » (sports, sorties, arts…). Existe-t-il un juste usage du numérique et pour cela, l’École doit-elle jouer un rôle ? Nous consacrerons une première partie à définir le contexte de cette nouvelle socialisation hyperconnectée. La deuxième partie s’intéressera à l’École et à l’intégration du numérique éducatif. En troisième partie, nous étudierons le concept de culture numérique pour conclure en ouvrant le débat autour d’un juste usage du numérique, d’un usage écologique du numérique. English : The controversy about the use of screens places parents and educators in a sensitive situation on the question of whether we should promote or oppose the use of screens or even forbid using them. Several opponents and proponents are trying to define and quantify the right and wrong uses of screens, to place screen use in an adapted time and space or simply to screen-gazing less exclusive for the sake of other activities, which are deemed healthier (sports, arts…). Is there a balanced use of digital technology? What role should schools have? After describing this new hyperconnected form of socialization, focus is shifted to schools and the integration of educational digital technology. The concept of a digital culture is examined to conclude by opening a discussion on the balanced and ecological use of this technology.
Jean-François Céci
added a research item
Nous proposons de cartographier les usages numériques scolaires des enseignants du collège à l'université, via une enquête quantitative, en intégrant notamment le genre et le niveau scolaire comme variables principales. En matière de numérique éducatif, nous montrerons que les souhaits, usages, préoccupations, difficultés d'intégration, besoin en formation sont différents en fonction du genre et/ou du niveau scolaire. L'accompagnement au développement professionnel des enseignants doit-il en tenir compte ? Revue IJARTech : http://www.ijartech.com/sessionJIP2018.php
Jean-François Céci
added an update
Analyse des interactions numériques formelles et informelles, du collège à l’université : Cas de Pau
 
Jean-François Céci
added a project goal
Usages du numérique à l'école et en dehors