Project

Equité et efficacité des systèmes éducatifs

Goal: Ce projet vise à évaluer les politiques éducatives de différents systèmes éducatifs (dont le système éducatif belge francophone) de manière à en apprécier l'efficacité et l'équité.
Un projet complémentaire vise de manière spécifique les politiques d'éducation prioritaire.

Methods: Comparative Education, international surveys

Updates
0 new
0
Recommendations
0 new
0
Followers
0 new
43
Reads
0 new
403

Project log

Marc Demeuse
added 13 research items
Dans le quasi-marché scolaire belge francophone, caractérisé par d'importantes ségrégations (Friant, Derobertmasure et Demeuse, 2008), l'application sur le terrain de mesures incitant à davantage de mixité sociale rencontre de nombreuses résistances et difficultés. L'actualité nous en fournit encore un exemple récent, avec les remous causés par l'application du décret « mixité sociale » Communauté française de Belgique, 2008) agissant sur les procédures d'inscription des élèves dans l'enseignement secondaire. L'objectif de cette communication est de présenter certains résultats d'une recherche prospective visant à inciter à la mixité sociale, non pas par le biais de la procédure d'inscription des élèves, mais par la modification de la formule de financement des établissements, fondement du mécanisme de quasi-marché (Demeuse et al., 2007). Pour ce faire, une formule généralisée d'attribution des moyens aux établissements scolaires en fonction des besoins (Ross et Levacic, 1998) est proposée sur la base de la législation actuellement en vigueur en Communauté française de Belgique. Ensuite, la solution testée par Demeuse et al. (2007) est présentée : la prise en compte, dans la formule de financement, d'indicateurs de composition sociale du public des établissements. Différents scénarios de différenciation du financement des établissements en fonction des indicateurs sont présentés, par des simulations sur des données réelles des effets de ces scénarios en termes de gains et de pertes pour l'ensemble des établissements d'abord, pour différents établissements contrastés ensuite. Enfin, les implications de ces scénarios en termes de mixité sociale au sein des établissements sont discutées et mises en perspective par rapport aux différentes solutions envisagées depuis 2005 en Belgique francophone.
Le système éducatif de la Communauté française de Belgique, comme d’autres, a connu différentes étapes dans son évolution vers plus de justice dans l’attribution des moyens humains et financiers. Un décret récent (1998) définit la politique de discrimination positive qui est entrée en vigueur dans les établissements scolaires lors de la rentrée 2000-2001. Ce décret prévoit, de manière explicite, l’engagement d'équipes universitaires dans l’établissement d’indicateurs objectifs d’attribution des moyens. C’est cette contribution d’une équipe interuniversitaire, après une présentation du cadre législatif et de la nécessité de mettre en oeuvre ce type de mesures, qui est décrite.
Marc Demeuse
added a research item
L'évaluation des politiques publiques… une politique publique en soi ? L'évaluation des politiques publiques, du moins sur papier, prend de plus en plus de place. Comme l'indique Loiseau (1996, p. 315), elle « peut aussi être vue comme une politique publique à part entière qui a pour but d'en améliorer d'autres ». Il précise, avec beaucoup de justesse, que « c'est même là sa raison d'être officielle ». En France, la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) est sans doute un exemple emblématique de cette « métarègle » qui place la performance (et l'obligation de résultats) et la transparence au coeur de la réflexion budgétaire, permettant (obligeant) d'apprécier toute décision en regard de ces deux objectifs et conditionne la définition même des autres politiques publiques. Ce type de politique publique n'est pourtant efficace et légitimante, elle-même, que si elle fait l'objet d'une certaine délégation de pouvoir qui lui assure une indépendance réelle des évaluateurs, évitant l'autoévaluation et aussi... l'autocongratulation. Il faut donc disposer d'acteurs capables de mener ces évaluations avec une certaine indépendance.
Marc Demeuse
added 2 research items
The school quasi-market in French-speaking Belgium is characterised by segregation of various types. Efforts to apply measures that encourage greater social mixing have met with stiff resistance and various difficulties. In 2008 and 2009, a significant amount of turbulence was caused by the application of the "social mixing" law influencing the registration procedures for students in secondary education. The purpose of this article is to present some results from a prospective research project that investigated the possibility of modifying the formula for financing schools, the foundation of the quasi-market mechanism. To do this, a generalised formula for allocating funds to schools according to need is proposed on the basis of legislation currently in force in the French Community of Belgium. Then, the solution tested is presented with a financing formula that takes into account indicators of the social composition of the school population. Various scenarios of differentiated financing of schools according to these indicators are presented, through simulations using real data on the effects of these scenarios in terms of gains and losses first for all schools, and then for different contrasting schools thereafter. Finally, the implications of these scenarios are discussed and put into perspective with respect to the different solutions considered since 2005 in French-speaking Belgium.
Peut-on, en Belgique francophone, vraiment réformer ou améliorer l'école dans le cadre actuel (liberté d'enseignement, quasi-marché scolaire, décideurs politiques en position de faiblesse, acteurs adossés à leurs acquis, inégales valorisations des filières, système peu remis en cause par une majorité d'acteurs)? On peut en douter, même si, depuis dix ans, quelques lueurs d'espoir apparaissent.
Marc Demeuse
added 2 research items
Evaluating educational policies is not an easy task because it faces methodologi- cal hurdles, but also because it threatens (or seems to threaten) certain projects that are essentially built on an ideological basis even if their supporters would of- ten argue it is not the case. However, evaluating these policies is essential, even more so because they target underprivileged audiences. This paper builds upon a European research project (EuroPEP) conducted in height countries to highlight this necessity and to illustrate both encountered problems and possible solu- tions. It indicates the necessity of a global methodological reflection and ques- tions the way «good practice», often invoked in the field of educational policies, is defined.
Marc Demeuse
added 2 research items
La législation belge garantit la liberté d'organisation de l'enseignement ainsi que la liberté de choix d'enseignement aux élèves et aux parents. Trois référentiels terminaux d'apprentissages sont fixés par ce même cadre légal, ce qui permet aux réseaux d'enseignements de rédiger leurs propres programmes en fonction des différentes filières et formes d'enseignement présentes en Communauté française de Belgique. En sciences, cette multiplication des curriculums et l'absence d'une logique interne forte permettant d'organiser les apprentissages de ces disciplines renforcent les difficultés d'évaluer le plus justement possible tous les élèves. En effectuant une comparaison entre la situation d'évaluation en Communauté française de Belgique et les évaluations internationales, cet article expose, sur la base des résultats d'une recherche dont l'objectif est de dresser un état des lieux de l'enseignement des sciences dans l'enseignement secondaire ordinaire, de nombreux problèmes méthodologiques inhérents à l'organisation du système belge et propose des pistes d'actions dont les principaux bénéficiaires seraient les élèves.
Nathanaël Friant
added 3 research items
Dans cet article, nous définissons tout d'abord certains termes utilisés et présentons ensuite un aperçu des théories de la justice qui, en formalisant une distribution juste des biens, permettent de répondre à la question de savoir quelles inégalités sont justes. Nous donnons un aperçu de chacune des théories présentées, en soulignant leurs points forts et leurs points faibles, et leurs applications dans le domaine de l'éducation.
En Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique), depuis 2004, la qualité des différents cursus proposés dans l’enseignement supérieur est évaluée par l’Agence pour l’Evaluation de la Qualité de l’Enseignement Supérieur (Agency for Quality Assurance in Higher Education, AEQES). Pour ce faire, chaque institution dont les programmes sont examinés est invitée à s’auto-évaluer à l’aide d’un référentiel reprenant chacune des dimensions à prendre en compte. Actualisé en 2013, ce référentiel comporte une dimension qui jusqu’alors n’avait pas fait l’objet d’une attention particulière : l’équité. En introduisant cette dimension dans son référentiel, l’AEQES indique que l’université ne doit pas seulement produire des diplômés compétents, mais doit veiller à ce que chaque étudiant, quelles que soient ses origines, ait des chances égales d’accès à un diplôme. Toutefois, aucun groupe-cible n’est mis en évidence et chaque établissement doit déterminer lui-même quels sont les étudiants ou groupes d’étudiants qui feront l’objet d’une attention particulière. Dans ce cadre, une étude menée conjointement par trois universités belges francophones (Demeuse et al., 2013) peut guider la mise en place de ces évaluations. Celle-ci a permis d’identifier les étudiants les plus « fragiles » à travers la mise à l’épreuve d’indicateurs pertinents dans le cadre de la différenciation du financement de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles. Après avoir défini les concepts de qualité et d’équité, les auteurs présentent des indicateurs permettant d’identifier les élèves présentant un risque accru d’échouer dans l’enseignement supérieur. L’analyse des résultats obtenus - en termes de réussite ou d’échec - par des étudiants de premier cycle à l’université permet ensuite de quantifier l’importance de l’impact des différentes variables.
In this report, we describe the main equity-related policy challenges in Belgium; assess the main relevant policy initiatives, reforms, measures and synthesize leads for reforms and specific measures proposals.
Nathanaël Friant
added a research item
Grille d’analyse des conceptions de la justice en éducation développée dans le cadre de mon séjour scientifique à l’Universidad de Castilla - La Mancha. Cet outil d’analyse est présenté dans un article soumis (en date du 25/12/2016) à la revue Education Comparée.
Marc Demeuse
added a project goal
Ce projet vise à évaluer les politiques éducatives de différents systèmes éducatifs (dont le système éducatif belge francophone) de manière à en apprécier l'efficacité et l'équité.
Un projet complémentaire vise de manière spécifique les politiques d'éducation prioritaire.