Project

Enjeux épistémologiques et méthodologiques des études sur la violence au nom de l’islam

Goal: Ce groupe vise à offrir des pistes de réflexion sur les questions suivantes : Les méthodes et les outils conceptuels et épistémologiques disponibles sont-ils suffisamment adéquats pour déchiffrer les discours, les pratiques et les évolutions spécifiques et complexes liés au recours à la violence au nom de l’islam ? De nouvelles recherches ne sont-elles pas impératives pour enrichir notre compréhension de ce phénomène, redresser les perspectives, combler les lacunes actuelles en la matière et déconstruire des préjugés largement répandus ?

En résumé, l’objectif de ce groupe est :

1) de mettre l’accent sur la nécessité actuelle d’une réflexion inter- et multidisciplinaire, capable de traiter de la violence de toutes sortes pratiquée au nom de l’islam selon ses multiples facettes et dans ses particularités ;

2) d’expliquer comment les sciences sociales et humaines peuvent aider à trouver des solutions.

Updates
0 new
0
Recommendations
0 new
0
Followers
0 new
2
Reads
0 new
22

Project log

Wael Saleh
added a research item
This paper aims at establishing an Arab epistemological reference framework for studying political Islam and identifying some new research themes related to the topic. This initial effort in this direction is modelled as an open epistemological dialogue because the author is keen to improve this reference framework. He also wants to ensure that it keeps pace with the developments related to Islamism, which need to be continuously and thoroughly analyzed using up-to-date methods of scientific research. Toggle Menu publication-banner-image AED 15.00 ISBN: 978-9948-846-56-7 Add To Cart Buy Now Call For Publishing 25 Oct 2021 Political Islam Trends (1) Applied Islamismology (AI): Toward an Arab Epistemological Reference Framework for Studying Political Islam Dr. Wael Saleh Listen with webReader Focus Executive Summary This paper aims at establishing an Arab epistemological reference framework for studying political Islam and identifying some new research themes related to the topic. This initial effort in this direction is modelled as an open epistemological dialogue because the author is keen to improve this reference framework. He also wants to ensure that it keeps pace with the developments related to Islamism, which need to be continuously and thoroughly analyzed using up-to-date methods of scientific research. The paper proposes that the Arab epistemological reference framework for studying political Islam in detail should be guided by well-established principles of inquiry, beginning with a clear differentiation between Islam and Islamism. The other principles to be followed are: a critical approach, a documentary approach based on new documents, an interdisciplinary approach, an applied approach that relies on and develops Mohammed Arkoun’s applied Islamic studies, due consideration of the foundational texts when analyzing Islamism, a critical approach to Islamism-sympathetic literature in international academia, a comparative historical approach to ideas, a post-colonial approach that avoids the traps of post-colonialism and a reflexive approach The paper also suggests the following research themes for a comprehensive understanding of political Islam: Islam and Islamism, political Islam between power and opposition, Islamist discourse, modernity and co-existence values, the Islamists’ discourses and practices from a comparative perspective, Islamism in international relations, Islamism and security issues, Islamism and economics, Islamism and violence, Islamism and the concept of the other and the future of Islamism. Finally, applied Islamist studies do not aim to marginalize other approaches to the study of Islamism and cannot do so. They merely propose a critical interdisciplinary approach to analyzing the phenomenon of Islamism that avoids what we call “scientific imperialism” (considering that there is only one correct interpretation, and all other interpretations are wrong) as well as avoids nihilistic relativism (not falling into a kind of radical pacifism based on the idea of nihilistic relativism, in the sense of equating interpretations regardless of how serious they are).
Wael Saleh
added a research item
RÉSUMÉ — Est-ce que le fait d’inciter à la violence ou de lui fournir une couverture idéologique, religieuse ou théorique la légitimant, la justifiant ou la banalisant pourrait être considéré comme une action violente? Selon la théorie des actes de langage d’Austin, dire, par le biais d’énoncés dits « performatifs », c’est faire. Selon cette problématique et cette hypothèse, cet article cherche, en premier lieu, à cartographier les épistémologies sousjacentes aux différentes approches théoriques; à comprendre, en deuxième lieu, de quelles manières les positions théoriques et épistémologiques respectives se traduisent dans les pratiques méthodologiques et les productions de savoirs; à identifier, en troisième lieu, quelques enjeux épistémologiques et éthiques qu’affrontent les études de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam tel que nous pouvons appeler le « blanchiment de violence »; et à développer, en dernier lieu, une position épistémologique plus consciente et plus assumée. Pour atteindre ces objectifs, l`approche méthodologique utilisée dans le cadre de cette recherche est constituée de deux volets : 1) une recherche documentaire fouillée des écrits théoriques et interventions principales de chercheurs-théoriciens ayant travaillé au cours des cinquante dernières années sur la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam (en langues française, anglaise et arabe); 2) une analyse de discours de ces travaux et interventions les plus influents dans le domaine des études islamiques.
Wael Saleh
added a research item
Est-ce le fait d’inciter à la violence ou lui fournir une couverture idéologique, religieuse ou théorique la légitimant, la justifiant ou la banalisant ne pourrait-il pas être considéré comme une action violente? Selon la théorie des actes de langage d’Austin, dire, par le biais d’énoncés dits « performatifs », c’est faire. Dans le cadre de cette problématique et cette hypothèse, cet article cherche donc, en premier lieu, à cartographier les épistémologies sous-jacentes aux différentes approches théoriques; comprendre, en deuxième lieu, de quelles manières les positions théoriques et épistémologiques respectives se traduisent dans les pratiques méthodologiques et les productions de savoirs; identifier, en troisième lieu, quelques enjeux épistémologiques et éthiques qu’affrontent les études de la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam tel que nous pouvons appeler le « blanchiment de violence » ; et développer, en dernier lieu, une position épistémologique plus consciente et plus assumée. Pour atteindre ces objectifs, l`approche méthodologique utilisée pour cette recherche est constituée de deux volets : 1. Une recherche documentaire fouillée des écrits théoriques et interventions principales des de chercheurs-théoriciens sur la radicalisation menant à la violence au nom de l’islam depuis un demi-siècle, en langues française, anglaise et arabe, dont plusieurs entrées sont mentionnées. 2. Une analyse de discours de ces travaux et interventions les plus influentes dans le domaine d`étude du phénomène de l’islamisme. Mots-clés : islam, radicalisation, violence, approche théorique, méthodologie, épistémologie, éthique, théorie des actes de langage, blanchiment de violence. Summary Is it inciting violence or providing ideological, religious or theoretical coverage legitimizing, justifying or trivializing it could not be considered violent action? According to Austin's theory of speech acts, to say, by means of so-called "performative" statements, is to do. In the context of this problem and this hypothesis, this article attempts to map the epistemologies underlying the different theoretical approaches, understand the way the respective theoretical and epistemological positions are reflected in methodological practices and the production of knowledge, identify some of epistemological and ethical issues that face the studies of radicalization leading to violence in the name of Islam; and finally develop an epistemological position at once more conscious and assumed. To achieve these objectives, the methodological approach used for this research consists of two components: 1. A thorough literature search of theoretical writings and main interventions of researchers-theorists on radicalization leading to violence in the name of Islam since half a century, in French, English and Arabic, of which several entries are mentioned. 2. A discourse analysis of these most influential works and interventions in the field of study of the phenomenon of Islamism. Keywords: Islam, radicalization, violence theoretical approach, methodology, epistemology, ethics, theory of speech acts, violence laundering.
Wael Saleh
added a project goal
Ce groupe vise à offrir des pistes de réflexion sur les questions suivantes : Les méthodes et les outils conceptuels et épistémologiques disponibles sont-ils suffisamment adéquats pour déchiffrer les discours, les pratiques et les évolutions spécifiques et complexes liés au recours à la violence au nom de l’islam ? De nouvelles recherches ne sont-elles pas impératives pour enrichir notre compréhension de ce phénomène, redresser les perspectives, combler les lacunes actuelles en la matière et déconstruire des préjugés largement répandus ?
En résumé, l’objectif de ce groupe est :
1) de mettre l’accent sur la nécessité actuelle d’une réflexion inter- et multidisciplinaire, capable de traiter de la violence de toutes sortes pratiquée au nom de l’islam selon ses multiples facettes et dans ses particularités ;
2) d’expliquer comment les sciences sociales et humaines peuvent aider à trouver des solutions.