Project

Bonding with Switzerland

Goal: L'objectif principal du projet consiste à développer concrètement une nouvelle approche à la communication territoriale en générant de nouvelles formes de collaboration. Les acteurs s’engagent dans une réflexion active portant sur les stratégies de communication des organisations touristiques suisses et autres acteurs économiques. L’idée première du projet était de réaliser un prototype de communication interculturelle innovante accessible à toute entreprise exportatrice. Toutefois, même si les entreprises contactées pour participer à ce projet pilote ont toutes montré un intérêt marqué pour cette idée et confirmé leurs besoins, elles n’ont pas pu s’engager activement aussi tôt dans le concept. Cet état de fait nous a poussé à nous diriger vers le mode organisationnel des émetteurs de la communication. C’est donc avant tout vers les indicateurs de « résistance au changement », processus que nous considérons comme une force qui s’oppose à la réorganisation des conduites et à l’acquisition de nouvelles compétences, que nous nous sommes tournés. La thèse défendue à travers cette recherche est que le développement d’une innovation organisationnelle peut rendre plus performant un nouveau paradigme de communication des destinations au sein des organisations touristiques suisses. Les principaux axes théoriques de départ orientant notre démarche furent la communication interculturelle, le « Swissness » et la gestion de l’innovation.

Updates
0 new
0
Recommendations
0 new
0
Followers
0 new
1
Reads
0 new
21

Project log

Manu Broccard
added a project goal
L'objectif principal du projet consiste à développer concrètement une nouvelle approche à la communication territoriale en générant de nouvelles formes de collaboration. Les acteurs s’engagent dans une réflexion active portant sur les stratégies de communication des organisations touristiques suisses et autres acteurs économiques. L’idée première du projet était de réaliser un prototype de communication interculturelle innovante accessible à toute entreprise exportatrice. Toutefois, même si les entreprises contactées pour participer à ce projet pilote ont toutes montré un intérêt marqué pour cette idée et confirmé leurs besoins, elles n’ont pas pu s’engager activement aussi tôt dans le concept. Cet état de fait nous a poussé à nous diriger vers le mode organisationnel des émetteurs de la communication. C’est donc avant tout vers les indicateurs de « résistance au changement », processus que nous considérons comme une force qui s’oppose à la réorganisation des conduites et à l’acquisition de nouvelles compétences, que nous nous sommes tournés. La thèse défendue à travers cette recherche est que le développement d’une innovation organisationnelle peut rendre plus performant un nouveau paradigme de communication des destinations au sein des organisations touristiques suisses. Les principaux axes théoriques de départ orientant notre démarche furent la communication interculturelle, le « Swissness » et la gestion de l’innovation.