Project

À la recherche d'un aggiornamento de l'islam : des voies contemporaines

Goal: Les bouleversements dans le monde arabo-musulman peuvent-ils mener à un aggiornamento régulant le lien entre le religieux et le politique et permettant de mieux vivre ensemble dans la paix ?

Updates
0 new
0
Recommendations
0 new
0
Followers
0 new
0
Reads
0 new
10

Project log

Wael Saleh
added a research item
What are the dominant types of religiosity in contemporary Islamic thought? What is the impact of these religiosities on the notion of the right of religious freedom? How do these different religiosities address issues such as the violation of human rights in the name of religion? These issues are intrinsically linked to the theoretical religious, philosophical, political and moral models that these religiosities offer to today's Muslims in majority Muslim countries as well as in their countries of emigration where their minority diasporic experiences influence in turn the production of knowledge in their countries of birth. This research seeks to provide answers to these questions based on transnational perspectives on the right of religious freedom in contemporary Islamic thought, organized according to a tripartite typology: Muslim reformism, holistic activist islamism and Muslim liberal humanism. The focus of this analysis will be on two very specific concepts that are at the root of many tensions within contemporary Islamic thought on the right of religious freedom: ridda (apostasy) and zandaqa (heresy).
Wael Saleh
added a research item
À l’égard du lien entre le religieux et le politique, le XIXe siècle a été marqué par le rétablissement de grandes questions et par la mise en œuvre de sujets innovateurs dans la pensée égyptienne par les grandes figures de al-Nahdạ h (Renaissance), alors que le XXe siècle a été empreint d’une forte polarisation entre les courants du réformisme musulman, de l´islamisme holiste activiste et du libéralisme humaniste musulman. Maintenant, qu’en est-il des prises de position adoptées par les intellectuels égyptiens contemporains (2011-2015) à ce sujet ? Quelles sont leurs principales expressions de la conception de l’État au prisme de ce lien ? En quoi ces orientations courantes reflètent-elles des continuités, des évolutions ou des ruptures dans la conception de l’État par rapport à la pensée égyptienne moderne (1805-2010) ? Pour pouvoir donner des pistes de réponses à ces questions, les principaux travaux et interventions de 22 intellectuels seront étudiés et analysés, et ce, autour de la conception de l’espace public, de la source de légitimité et de la légifération, toujours au prisme du lien entre le religieux et le politique. Il s’agit principalement d’intellectuels qui, malgré leurs apports et leur influence sur la scène intellectuelle égyptienne actuelle, sont quasi absents de la littérature, surtout française et anglaise. Et c’est par le biais d´une approche interdisciplinaire, appliquée et critique que leurs discours seront examinés. Mots clés : Conception de l’État, espace public, source de légitimité et de la légifération de l´État, lien entre religieux et politique, réformisme musulman, islamisme holiste activiste, libéralisme humaniste musulman, pensée égyptienne moderne (1805-2010), pensée égyptienne contemporaine (2011-2015), interdisciplinarité, Post-Colonial Studies, post-Maqāsịd al-sharīʻah, post-texte, post-interprétation, aggiornamento musulman, nécro-islamisme, rétroislamisme, post-islamisme.
Wael Saleh
added 2 research items
Beaucoup d'études des orientalistes se sont focalisées sur l'islamisme, alors qu’il ne constitue qu’une composante de l’islam, abandonnant par là-même la diversité du champ intellectuel arabo-musulman contemporain. Cet article a pour ambition de combler en partie cette carence en présentant les apports de deux intellectuels égyptiens, ʿAbd al-Ǧawwād Yāsīn et de Saʿd al-Dīn al-Hilālī, dans le domaine de la légifération musulmane. Chacun à sa façon critique l’islamisme dans sa capacité à manipuler le religieux dans le domaine du politique, distingue entre religion et pratique religieuse (tadayyun), déconstruit l’autorité du fiqh et enfin élabore une théorie pour un droit humain au nom de l’islam. Un pluralisme fiqhique peut être à la source de la sécularité et de l’humanité de l’islam (al-Hilālī), de même, une approche post-texte ou post-Maqāṣid al-šarīʿa, est capable de libérer le musulman de l'emprise du texte et de ses interprétations (Yāsīn). Mots clés: ʿAbd al-Ǧawwād Yāsīn, Saʿd al-Dīn al-Hilālī, post-texte ; post-Maqāṣid al-šarīʿa, pluralisme fiqhique, religion et pratique religieuse (tadayyun), droit musulman ; droit humain. https://journals.openedition.org/mideo/2882
À l’heure actuelle et à notre sens, le monde arabo-musulman, plus particulièrement les pays touchés par le printemps arabe, se trouve dans une situation de bouleversement, comparable à celle qu’avait connue l’Europe à l’époque de la réforme et des guerres de religion. Ce contexte peut-il mener à « un ensemble de solutions radicales » ou à une « véritable transformation culturelle et sociale », c’est-à-dire à un véritable aggiornamento régulant le lien entre le religieux et le politique et permettant le mieux vivre-ensemble dans la paix ? Pour répondre à cette question, ce livre se permet d’abord de comparer l’organisation de la société dans la pensée occidentale et dans la pensée arabo-musulmane. Il analyse les conceptions de l’espace public, de la légitimité du pouvoir politique et des sources de la légifération selon les courants intellectuels réformistes et libéralistes humanistes musulmans modernes. Il fait ensuite une généalogie initiale des nouveaux acteurs et des perspectives émergentes dans ces deux courants afin d'en identifier les évolutions et les ruptures. Inspirée de ces évolutions et ruptures, cette recherche présente enfin une approche procédurale d'un aggiornamento musulman. Autres mots clés: Developmental State, al-Azhar, ʻAbd al-Jawād Yāsīn, Saʻd al-Dīn al-Hilālī, ʻAlī Mabrūk, Sharīf Yūnus, Ṣalāḥ Sālim.
Wael Saleh
added a project goal
Les bouleversements dans le monde arabo-musulman peuvent-ils mener à un aggiornamento régulant le lien entre le religieux et le politique et permettant de mieux vivre ensemble dans la paix ?