Stéphan Hinguant

Stéphan Hinguant
Institut national de recherches archéologiques préventives | INRAP · Department Grand Ouest

DEA Géomorphologie et préhistoire

About

78
Publications
15,745
Reads
How we measure 'reads'
A 'read' is counted each time someone views a publication summary (such as the title, abstract, and list of authors), clicks on a figure, or views or downloads the full-text. Learn more
438
Citations

Publications

Publications (78)
Book
Full-text available
La grotte Rochefort et d’autres grottes de la vallée de l'Erve (Mayenne), témoignent d'occupations aux confins septentrionaux de l'aire d'extension du technocomplexe solutréen. Elles traduisent l'adaptation de ces groupes humains aux rudes conditions qui prévalaient durant le Dernier Maximum Glaciaire au nord de la Loire, entre 24 790 cal BP et 21...
Conference Paper
Le site de la grotte Rochefort (Saint-Pierre-sur-Erve, France) a livré une occupation solutréenne au matériel riche et varié (lithique, faune, parure, art mobilier) dont une vingtaine de restes de bouquetin des Alpes (Capra ibex). La présence de cet animal à une latitude aussi septentrionale et pauvre en relief pose question. Dans la couche solu-tr...
Conference Paper
Full-text available
Résumé : En confrontant les données archéologiques de Laugerie-Haute (Dordogne) à de nouvelles données expérimentales, nous proposons de discuter de la « production baguettaire » en bois de cervidé pendant le Gravettien récent (24,5-22,5 ka BP), en France principalement, avec quelques ouvertures vers d’autres contextes européens (27,5-20 ka BP). De...
Conference Paper
Résumé : Jusqu’à il y a quelques années, il était admis que le Bassin parisien lors du Dernier Maximum Glaciaire était un désert polaire, véritable barrière à l’établissement de communautés écologiques et humaines. Des replis massifs des peuplements se produisaient alors vers les zones refuges plus méridionales au cours des périodes glaciaires les...
Presentation
Full-text available
Rochefort cave (Saint-Pierre-sur-Erve, France) is one of the largest caves of the group called "les grottes de Saulges" which are all found along a 1.5 km stretch of the Erve River. Since 2001, an excavation has been carried out in the large chamber which led to the identification of a remarkable Solutrean level with its lithic and faunal assemblag...
Article
Full-text available
Au sud-est de la Mayenne, les grottes de Saulges sont connues pour leur exceptionnel patrimoine archéologique. L’une d’elles recèle des vestiges inattendus, contemporains de la dernière glaciation, il y a 20 000 ans.
Chapter
Full-text available
La fouille préventive réalisée en 2006 au lieu-dit Kerdruellan à Belz (Morbihan) a mis au jour une soixan-taine de blocs de gneiss couchés, parfois à proximité de fosses empierrées, sur le versant ouest d'un petit vallon. Totalement ensevelis par des dépôts de pente naturels (colluvions) puis par des apports de terre volontaires, ces monolithes son...
Article
The marine shells are used in a recurring way by the Mesolithic populations of Europe as ornaments. The resumption of the excavations of the Rochefort cave (Saint-Pierre-sur-Erve, Mayenne, France) comes to complete the existing corpus. The scientific interest of these ornaments is also underlined by the distance of the site to the sea, more than 15...
Book
Full-text available
La Vallée des Grottes de Saulges est exceptionnelle à un double titre : sa géologie, sa faune et sa flore, inhabituelles dans le Massif armoricain, lui ont valu d'être classée au titre des sites et d'intégrer le réseau Nature 2000 ; son patrimoine préhistorique en fait le haut lieu du Grand Ouest pour le Paléolithique, longue période des chasseurs-...
Article
Full-text available
A CRM excavation of the Penn ar Roz site in Châteaulin in Finistère (Brittany, France) by INRAP allowed the discovery of various archaeological records attributed to a wide chronology. A lithic assemblage attributed to the Pleistocene-Holocene transition was identified among Iron Age and medieval artifacts collected on this 34000 m2 site located on...
Article
Full-text available
Le tamisage et le tri systématique des sédiments issus des niveaux solutréens de la grotte Rochefort ont permis de récolter de nombreux éléments anatomiques de rongeurs se rapportant à sept espèces. L'étude taphonomique permet de suggérer un apport exogène, lié à des rapaces nocturnes de taille moyenne et peu destructeurs (Bubo scandiacus, Strix ne...
Article
Systematic sieving of sediments from the Solutrean levels of Rochefort cave provided many rodent remains referred to seven species. The taphonomic study suggests an accumulation of the remains by medium sized and little destructive nocturnal raptors (Bubo scandiacus, Strix nebulosa or Asio otus). Because of their particular prey preferences, these...
Article
Le gisement paléolithique inférieur de Menez-Dregan1 fait l’objet d’une fouille importante et d’un programme interdisciplinaire depuis 1991. Il s’agit d’une ancienne grotte marine dont le toit s’est progressivement effondré. Le remplissage témoigne d’un bilan sédimentaire assez faible, dominé par les dépôts littoraux anciens avec de nombreux hiatus...
Article
Full-text available
Solutrean bone industry from Rochefort Cave (Saint-Pierre-sur-Erve, Mayenne, France). Recently discovered Solutrean sites has provided little data about bone working. Solutrean bone industry is mainly known through old archaeological collections from the first half of the XXth century or out of context and very incomplete. Resumed of ancient excava...
Conference Paper
Full-text available
Mots-clés.– Habitats paléolithiques, dépôts pléistocènes, faune, paléogéographie, paléoenvironnements, variations du niveau marin. Résumé.– La position géographique et les conditions géologiques et géomorphologiques du Massif armoricain ont fortement marqué l'évolution des environnements dans lesquels vivaient les hommes du Paléolithique, notamment...
Article
Full-text available
La vallée de l'Erve, en Mayenne, et particulièrement le « canyon » de Saulges, ont accueilli des groupes de chasseurs-cueilleurs durant tout le Paléolithique supérieur. Le dynamisme économique dont ils ont fait preuve se retrouve dans la sphère du symbolique. À côté des deux grottes ornées, Mayenne-Sciences et Margot, la grotte Rochefort, site d'ha...
Article
Full-text available
Les gisements solutréens découverts ces dernières décennies n'ont livré que peu d'information sur les activités liées au travail des matières osseuses. Ainsi, l'industrie osseuse solutréenne est surtout connue au travers des collections archéologiques constituées durant la première moitié du XX e , soit au travers d'ensembles généralement décontext...
Article
Full-text available
Depuis la fin du xix e siècle, les fouilles clandestines ou académiques ont mis au jour un grand nombre de pièces ou fragments de « feuilles de laurier » et de « feuilles de saule » provenant pour la plupart des grottes Rochefort, la Chèvre, la Dérouine, Margot et le Plessis, principales cavités de la vallée de l'Erve (Mayenne). Seule une partie de...
Article
Full-text available
The object of our rescue excavation was a degraded monument comprising of a tumulus dating to the Bronze Age still visible in the landscape and an anciently looted burial chamber. Even though only one of the slabs of the chamber was still upright it was possible to restore the initial plan of the oval shaped tomb from the study of the foundation pi...
Article
Full-text available
Au sein du corpus mobilier solutréen provenant de la grotte Rochefort, un lot de 25 pièces a été isolé. Il s’agit essentiellement de côtes d’herbivores mais aussi de fragments d’os longs et d’ivoire, présentant des incisions plus ou moins profondes pour lesquelles la disposition n’évoque pas de simples stries liées à la découpe. Des objets remarqua...
Article
Full-text available
Within the Solutrean portable corpus gathered from Rochefort cave, a series of approximately thirty items has been isolated. It is mainly made up of herbivore ribs but also of fragments of long bones and dentin which are showing some incisions with different degrees of depth, the disposition of which does not remind of simple grooves related to cut...
Conference Paper
Full-text available
L'approvisionnement des solutréens de la vallée de l'Erve en matières premières lithiques est une question importante à résoudre. En effet, les matériaux exploitables, présentant de bonnes aptitudes à la taille, sont rares voire absents localement et les groupes solutréens ont forcément apporté des roches siliceuses depuis des gîtes plus ou moins é...
Conference Paper
Full-text available
Several hundred faunal remains were discovered since 2005 in the Solutrean‘s level at Rochefort cave (Mayenne, France). Reindeer and Horse are the main taxa identified and are the baseline of the Solutrean diet. We present here the preliminary results of the faunal analysis and discuss the exploitation of these two main taxa. A number of refits wer...
Article
Full-text available
This article concerns a small Roman funerary complex, unique in Western Gaul. It has been partly excavated during a salvage investigation and has the particularity of showing the juxtaposition of two kinds of funerary structures (quadrangular enclosures and pits), probably contemporary. Despite the lack of data (limited excavation, eroded structure...
Article
Full-text available
Les grottes de la vallée de l’Erve, dans le département de la Mayenne, sont connues pour leurs vestiges du Paléolithique moyen final et, surtout, du Paléolithique supérieur. Les sondages réalisés en 1999 et 2000 devant la grotte de la Chèvre avaient pour objectif de cerner l’extension des fouilles du XIXe siècle. Le remanié de ces fouilles a livré...
Chapter
Le matériel lithique mis au jour lors des fouilles du tumulus et du sondage C de Mesḥāla Māryām ainsi que sur le site de l’ambā Gabriel est présenté dans ce chapitre. Celui-ci fait le point sur les matériaux employés et sur les aspects typotechnologiques dont témoignent ces différents corpus, mais aucune tentative de chronologie n’a été effectuée,...
Book
Full-text available
Lors de la construction de l'autoroute A28 entre Rouen et Alen-çon, un gisement daté du Paléolithique supérieur final a été découvert et fouillé au Buhot. Ce site en bordure de la rivière du Bec est remarquable à plusieurs titres : la rareté des sites de cette période en Haute-Normandie, son excellent état de conservation ainsi que la qualité et l'...
Article
Full-text available
Le site concerne deux occupations distinctes pour lesquelles les résultats obtenus sont disparates. L’occupation néolithique, délicate à interpréter, est contemporaine du premier mégalithisme. L’âge du Bronze est, quant à lui, représenté par quelques structures excavées et un petit corpus céramique. Par ailleurs, la présence de perrières ainsi que...
Article
Full-text available
Excavations in the Grotte de la Chèvre have taken place since the 19th century and yielded more than 100 human specimens together with numerous artifacts from the Middle Paleolithic, Upper Paleolithic, and more recent times. Unfortunately, due to considerably different excavation standards in earlier excavations, none of the specimens can be secure...
Article
Full-text available
Geophysical measurements were carried out around Saulges caves that sought to highlight the local karstic morphologies and the impact on preservation of archaeological material within the caves. Electrical resistivity tomographies (ERTs) and apparent conductivity mapping detected a soil cover on the plateaus that ends abruptly over fractured limest...
Conference Paper
Full-text available
Le site du Buhot à Calleville appartient à une période chronologique charnière pour laquelle les témoignages sont, à ce jour, très ténus, en Haute-Normandie : le Dryas récent. Cette occupation tardiglaciaire de la vallée du Bec a permis de mettre en évidence une production lithique singulière, dont les grandes tendances se retrouvent dans les faciè...
Book
Full-text available
Terre projetée dans l’Océan aux confins du continent européen, la Bretagne a traversé de façon originale l’histoire de l’Humanité et des paysages. L’archéologie met au jour les traces de son passé : outils taillés dans des galets au Paléolithique (Plouhinec), amas coquilliers du Mésolithique (Quiberon), bâtiments sur poteaux (Pléchâtel) et monument...
Conference Paper
Full-text available
Le Paléolithique supérieur ancien armoricain n'est connu que par des assemblages lithiques, la quasi-absence de restes osseux dans la région étant un constat malheureusement sans appel. En effet, rares sont les gise-ments qui ont conservé des ossements et objets en os, de sorte que nous n'avons accès qu'à une information souvent fortement tronquée,...
Conference Paper
Full-text available
Le « canyon » de Saulges est une entité géographique tout à fait singulière dans le vieux socle du Massif armoricain qui ne compte que de rares zones karstiques. Sur 1,5 km de longueur environ, la rivière Erve a entaillé une formation de calcaire du Carbonifère, creusement à l'origine du développement d'une vingtaine de cavités dont deux (la grotte...
Article
Full-text available
Les chiroptères fossiles de la grotte Rochefort font l'objet d'une étude visant à déterminer l'évolution des populations depuis le Tardiglaciaire jusqu'à la période actuelle. La composition des peuplements, établie à partir de l'identification de 1367 individus, offre des données inédites pour l'ouest de la France.
Article
Full-text available
Dans le cadre de la fouille programmée de la grotte Rochefort, l’étude préalable des niveaux récents a permis d’identifier de nombreux restes osseux humains disséminés sur la totalité de la surface de la « salle des Troglodytes ». Sans connexions anatomiques et intimement mêlés à des tessons de céramiques au sein d’une unité stratigraphique perturb...
Conference Paper
Full-text available
Le pseudo canyon de Saulges est une entaille de 1,5 km creusée par l’Erve, affluent de la Sarthe, dans un petit massif calcaire du Carbonifère. La rivière, qui sectionne ici le massif selon une direction nord-sud, est à l’origine du développement d’un karst de dimensions réduites, partiellement connu, dont certaines cavités parfois assez vastes (gr...
Chapter
Full-text available
"The aim of this article is to present the results of the two first years of prospections done at Quequén Salado river zone (Buenos Aires- Argentine). Prospection’s techniques adopted are presented. The distribution of evidence are analysed from a micro regional point of view in function to the ecological context and regional archaeological backgro...
Article
Full-text available
Résumé – Les grottes de la vallée de l’Erve, dans le département de la Mayenne, sont connues pour leurs vestiges du Paléolithique moyen final et, surtout, du Paléolithique supérieur. Les sondages réalisés en 1999 et 2000 devant la grotte de la Chèvre avaient pour objectif de cerner l’extension des fouilles du XIXe siècle. Le remanié de ces fouilles...
Conference Paper
Full-text available
La vallée de l'Erve en Mayenne, traverse une des rares zones à activité karstique du massif Armoricain : le " canyon de Saulges ". Le site, qui fonctionnait comme une " zone refuge " au Paléolithique supérieur, a révélé des gisements d'une grande richesse, malheureusement fouillés anciennement. La reprise des études dans la grotte ornée Mayenne-Sci...
Conference Paper
Full-text available
Connues depuis le XIXe siècle à travers "les grands ateliers de taille de grès lustré" que constituent les sites du Bois-du-Rocher (Saint-Hélen, Côtes-d'Armor) et de Kervouster (Guengat, Finistère), les industries à outils bifaciaux du Massif Armoricain font depuis peu l'objet de nouvelles études. Celles-ci actuellement en cours proposent de mettre...