• Home
  • Marie-Audrey Lavoie
Marie-Audrey Lavoie

Marie-Audrey Lavoie
Centre de recherche en neuropsychologie et cognition CERNEC; Université de Montreal · Psychologie

M.Sc. Neuropsychology

About

2
Publications
67
Reads
How we measure 'reads'
A 'read' is counted each time someone views a publication summary (such as the title, abstract, and list of authors), clicks on a figure, or views or downloads the full-text. Learn more
0
Citations
Introduction
Intérêts de recherche : Neuroscience Cognitive - Neuropsychologie - Psychophysique - Vision - - Réalité Mixte.
Additional affiliations
January 2018 - May 2019
Université de Montréal
Position
  • Chercheur /Etudiant
January 2018 - May 2019
Université de Montréal
Position
  • Chercheur /Etudiant
Education
January 2018 - December 2020
Université de Montreal
Field of study
  • Psychology
January 2015 - December 2018
Université de Montréal
Field of study
  • Psychology

Publications

Publications (2)
Poster
Full-text available
The information value of stereopsis determines its contribution to shape constancy. M-A. Lavoie, Mercédès Aubin & Martin Arguin Centre de Recherche en Neuropsychologie et Cognition and Département de psychologie, Université de Montréal, Montréal, Canada. Abstract: Bent paperclips with variable depth rotations were displayed either with normal...

Projects

Project (1)
Project
Résumé : Au cours des années 1990, un très grand nombre d’études se sont penchées sur la problématique de la constance de forme en s’appuyant sur l’effet de rotation en profondeur des stimuli sur les performances de reconnaissance visuelle. Un consensus émergea de l'ensemble de ces travaux, à savoir que la constance de forme doit faire appel à des processus de normalisation, notamment la rotation mentale. Ces processus seraient appliqués afin d’aligner l’image perçue à une représentation mentale 2D spécifique à l’orientation, en permettant ainsi la reconnaissance. L’utilisation d’une simulation dépourvue de stéréoscopie dans la vaste majorité de ces études implique la présence d’un conflit entre les indices de profondeur disponibles lors de la présentation d'un objet tridimensionnel sur un écran 2D. Également, sauf une exception, le dit « changement de point de vue » dans le contexte de ces études constitue en réalité une rotation en profondeur de l’objet alors que l’observateur lui-même ne se déplace pas. Il s’agit là de deux aspects de la méthodologie généralement employée dans l’étude de la constance de forme et qui constituent un problème de validité écologique évident susceptible d’avoir mené à des propositions théoriques invalides pour une application dans le monde réel. L’objectif principal de ce projet est d’examiner la constance de forme avec l’aide de stimulations holographiques en réalité mixte. Ce type de stimulation permet notamment de présenter un objet 3D dans l’environnement de l’observateur et de dissocier l’effet attribuable au changement d’orientation de celui attribuable aux changements de point de vue de l’observateur et permet également la manipulation efficace des indices de profondeur non picturaux, soit la parallaxe de mouvement et la stéréoscopie.