Emilie Magnat

Emilie Magnat
Université Lumiere Lyon 2 | UL2 · Centre de langues - Laboratoire ICAR

PhD

About

34
Publications
693
Reads
How we measure 'reads'
A 'read' is counted each time someone views a publication summary (such as the title, abstract, and list of authors), clicks on a figure, or views or downloads the full-text. Learn more
0
Citations
Education
September 2015 - June 2016
September 2009 - October 2013
LIDILEM, Université Stendhal, GRENOBLE (38) / SMART Technologies, PUTEAUX (92).
Field of study
  • Mention Très Honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
September 2007 - June 2009
Université Stendhal – Grenoble 3, GRENOBLE (38).
Field of study

Publications

Publications (34)
Presentation
Workshop (part of the project on pseudo-synaesthesia and language learning)
Article
Notre article vise à présenter des résultats obtenus lors d’une recherche initialement consacrée au développement de la conscience phonologique en anglais L2 au CE1 grâce au tableau blanc interactif (TBI). Les données recueillies lors de l’observation de classe et des entretiens menés avec l’enseignante ont mis en exergue le processus d’auto-format...
Article
Full-text available
This thesis seeks to study the effect of an explicit training of phonemic awareness (PA) in English L2 and the possible contribution of an Interactive Whiteboard (IWB) as a tool to carry such a training with 7-8 year old learners (in CE1 in France). Based on the work of some educators like Borel-Maisonny and Caleb Gattegno, we created some multimod...
Article
La conscience phonologique concerne avant tout le langage oral et se définit comme la capacité à segmenter et à manipuler les unités sonores de la chaîne parlée. Différentes études attestent de l’influence bidirectionnelle entre la conscience phonologique et la maîtrise de la lecture et de l’écriture, il paraît donc nécessaire de développer la cons...
Presentation
(Co-présentation avec l’Alliance Française Paris-Ile-de-France)

Projects

Projects (7)
Project
L’approche Silent Way développée par Gattegno pour l’apprentissage d’une langue étrangère repose sur l’utilisation de différents panneaux (supports collectifs). Sur le premier panneau utilisé, l’enseignant et les apprenants disposent de tous les phonèmes de la langue représentés par des rectangles de couleur avec les voyelles en haut et les consonnes en bas. La version d’origine de Gattegno ne présente cependant aucune justification de la place de tel ou tel phonème. Face à cela, Colletta (2009) a revu ce placement en s’appuyant sur le tableau de l’alphabet phonétique international : les phonèmes sont donc placés selon le point et le mode d’articulation. Ce placement a été suivi pour la conception de l’outil « Kinéphones ». De leur côté, les collègues de l’Université de Lausanne (équipe Phonocolor, coordonnée par Yves Erard) proposent également une nouvelle disposition, mais en plaçant les consonnes à gauche et les voyelles à droite. L’équipe française, comme l’équipe Suisse, supposent que la spatialité peut aider les utilisateurs du panneau pour le développement de la conscience phonémique. L’apprenant qui pointe les phonèmes sur le panneau face à l’ensemble du groupe d’apprenants pourrait « deviner » la prononciation d’un phonème en s’aidant des phonèmes présents aux alentours. Lors des communications scientifiques faites autour de l’outil « Kinéphones », les collègues chercheurs ont fait remarquer avec justesse la nécessité de vérifier cette hypothèse. Ce projet de recherche appelé « Kinéphones – Eye Tracking » vise donc à vérifier l’effet de cette spatialité dans l’activité de l’utilisateur du panneau révisé. Savoir où l’apprenant regarde lorsqu’il est face au panneau implique d’étendre la méthodologie de recherche en didactique des langues à l’utilisation du eye tracking. Cette nouvelle forme de récolte de données nous permet d’accéder à ce que l’apprenant ne peut pas nous dire (parce qu’il n’en a pas conscience ou parce que le processus de recherche visuelle va trop vite). Les lunettes Eye tracking portée par l’apprenant génèrent une vidéo présentant les éléments fixés du regard. En parallèle, une vidéo de la séance de classe donne le contexte de l’activité. En synchronisant les deux vidéos dans le logiciel ELAN, nous pouvons procéder à une annotation complexe pour étudier : - La synchronisation, l’automatisation entre : o Le visuel (ce que l’apprenant regarde), o L’oral (ce que dit la personne qui pointe), o Le pointage (ce que la personne pointe, comment le pointeur bouge sur le tableau) - Dans quel ordre apparaissent les trois éléments ? Y a-t-il une différence selon le degré d’expérience de l’utilisateur ? - Les temps d’hésitation avant et/ou pendant le pointage : que peuvent-ils nous dire sur les difficultés rencontrées, sur le processus de développement du répertoire phonémique ? Il s’agirait également d’appréhender les éventuelles confusions entre phonèmes, les stratégies pour trouver le bon phonème ainsi que l’éventuelle utilisation de certains phonèmes comme repères sur le tableau. Au-delà de l’étude de la spatialité, ce projet permettrait d’étudier l’effet du groupe en analysant les regards en direction des camarades (groupe d’apprenants) et/ou à l’enseignant : sollicitation pour validation, pour aide ou pour analyse de l’articulation.
Project
https://luciole.lezinter.net/Accueil Le projet Luciole (LUdique au service de la Compréhension Orale en Langue Étrangère) consiste à développer un jeu sérieux en anglais pour les élèves de cycles 2 et 3 en France. Il s'intègre au projet e-FRAN Fluence (https://www.researchgate.net/project/Fluence-3)
Project
L’immersion est ici entendue comme le fait de « dispenser en partie les enseignements d'une (ou de plusieurs) discipline(s) non linguistique(s) dans une langue vivante étrangère à l'école, au collège et au lycée, à la condition que l'enseignement en langue vivante étrangère ne représente pas plus de la moitié du volume horaire de l'enseignement considéré » [https://www.senat.fr/questions/base/2017/qSEQ170901359.html]. La multimodalité en classe de langue étrangère a été étudiée du point de vue de la linguistique en considérant plusieurs modalités telles que la prosodie et la gestuelle (voir les travaux de Colletta ou encore ceux de Tellier). Elle a également été considérée sur un plan plus sémiotique en étudiant les supports utilisés (audio, vidéo, image, texte) avec ou sans les TICE. Dans le cadre de l’enseignement-apprentissage en immersion, l’enseignant peut avoir recours à l’ensemble de ces aides pour favoriser l’apprentissage en restant en langue cible. Il peut s’agir tout à la fois d’aides verbales, de gestes co-verbaux, de supports « papiers » et de supports numériques qui peuvent eux-mêmes être multimodaux (ex : flashcard numérique associée à un fichier audio pour la prononciation). Ce projet de recherche qualitative vise donc à étudier les interactions didactiques et le développement de la compétence sémiopédagogique des enseignants, c’est-à-dire leur utilisation des ressources disponibles (sémiotique, technologique) qui peuvent donner des informations redondantes ou complémentaires et être mobilisées conjointement ou non. Une attention particulière sera portée à l’utilisation des technologies dans ce système de ressources. Les résultats de cette recherche écologique permettront d’identifier des stratégies d’enseignement propres à la classe en immersion et ainsi d’améliorer la formation des enseignants. Le corpus est constitué de plusieurs séances de cours filmées en début et en fin d’année et annotées avec le logiciel ELAN qui permet de considérer la synchronisation des évènements. L’analyse du corpus de vidéos relève du travail de l’ensemble de l’équipe composée d’enseignants-chercheurs et d’enseignants de terrain qui ont défini ensemble le schéma d’annotation et les étiquettes. Il s’agit de recouper les regards pour atteindre une meilleure compréhension des phénomènes. Ce projet est soutenu par l’Inspection Académique, les Inspecteurs de l’Éducation Nationale et le département recherche de l’ESPE de l’Académie d’Amiens. Les enseignants et classes concernés sont : - Ecole élémentaire Sagebien (Amiens) : des élèves qui sont en situation d'immersion en milieu scolaire pour la première fois, mais avec des enseignants qui ont une expérience de ce type de pratiques. Le niveau de classe a donc été déterminé par ce caractère nouveau de l'approche d'enseignement-apprentissage pour les élèves. Il s’agit de 3 classes de CE1-CE2. - Collège Sagebien (Amiens) : Classes de 6ème qui accueillent les élèves issus de l’école Sagebien. Cela concerne les cours d’éducation physique et sportive, de mathématiques et de musique, soit 3 enseignants. Dans la continuité école-collège, les données récoltées au collège pourront être considérées en relation avec celles récoltées à l’école. Les données issues de l’école et du collège Sagebien seront mises en regard avec celles récoltées selon le même protocole par les collègues des établissements suivants : - Gaelscoil Bhrian Bóroimhe (Swords, Irlande) : école en immersion en irlandais - École Calandreta (Bize, France) : école d’immersion totale en occitan Données récoltées : - séances filmées + copie des fiches de préparation et supports utilisés - entretiens avec les enseignants (sur le principe de l'entretien d'auto-confrontation en consultant sa pratique filmée + en allo-confrontation en consultant la pratique d'un collègue) - entretiens avec les élèves (enregistrement audio uniquement, en classe entière) Ce projet implique des retombées en recherche et en formation des enseignants : - Recherches sur la multimodalité (dans le cadre du séminaire "pédagogies multimodales" au laboratoire LIDILEM - Linguistique et Didactique des Langues Etrangères et Maternelles, Université Grenoble Alpes, en partenariat avec le laboratoire CERCLL - Centre d'Etudes sur les Relations et Contacts Linguistiques et Littéraires - Amiens) : étude des stratégies de l’enseignant et de la compétence sémiopédagogique (langage co-verbal, supports visuels, auditifs et kinesthésiques utilisés, stratégies de l'enseignant et des élèves, le numérique comme aide). - Formation > Ressources pour la formation des futurs enseignants à l'ESPE de l'Académie d'Amiens (Masters MEEF 1er dont International, Master MEEF 2nd degré langues) > Ressources pour le module de formation "ESPE" (projet CONSPIRE) qui vise à développer les compétences du référentiel métier par des activités en lignes pour les étudiants/Fonctionnaires stagiaires à l'ESPE > Possibilité de construire un parcours M@gistère sur l'immersion > Possibilité de faire un montage pour la Banque de Séquences Didactiques (en collaboration avec le CANOPE) > Accompagner les écoles qui mettent en place un projet d’immersion dans l’académie d’Amiens