Anne J. Fournier

Anne J. Fournier
Université Gustave Eiffel · Equipe de Recherche sur l'Utilisation des Données Individuelles Temporelles (ERUDITE) - EA 437

PhD

About

12
Publications
477
Reads
How we measure 'reads'
A 'read' is counted each time someone views a publication summary (such as the title, abstract, and list of authors), clicks on a figure, or views or downloads the full-text. Learn more
15
Citations
Introduction
Assistant Professor in Economics • Univ. Gustave Eiffel | ERUDITE 🏙 Economic Geography, Sustainable Cities & Resilience 🌱 Environmental economics & Public policies 🍽 Agriculture & Short Food Supply Chains 🔄 Spatial externalities and imperfect competition.
Additional affiliations
September 2020 - September 2020
Université Gustave Eiffel
Position
  • Professor (Assistant)
September 2016 - September 2020
Université Polytechnique Hauts-de-France
Position
  • Professor (Assistant)
January 2015 - December 2015
French National Institute for Agriculture, Food, and Environment (INRAE)
Position
  • PostDoc Position
Education
September 2005 - September 2014
Université Paris Nanterre
Field of study
  • Economics

Publications

Publications (12)
Article
Far from the traditional representations between conventional and organic/local/direct-selling farming, there is a diversity of non-exclusive strategies, responding to individual logics related not only to the farm trajectory, but also to the beliefs of the farmer. We propose a new reading grid crossing different dimensions and leading to the class...
Article
In this paper, we study how proximity to cities affects the decisions of farmers to enter the direct-sales market in the presence of spatial heterogeneity in agricultural yields. We develop a theoretical model which takes account of the externality of urban pollution and market access costs on direct-selling profits. We find that regions hosting an...
Article
We argue that “buying local” does not necessarily reduce transport-related greenhouse gas emissions, even if production technologies and yields are homogeneous in space. We develop a partial-equilibrium model of rural-urban systems where the spatial distribution of food production within and between regions is endogenous. We exhibit cases where loc...
Research
Full-text available
In this paper, we study how the proximity to cities affects the decision of farmers to enter the direct-selling market. We develop a spatial economic model which takes into account the externality of urban pollution on agricultural yields. We find that urbanization may foster direct-selling farming development provided that the market size effect d...
Thesis
Full-text available
Au cours des soixante dernières années, la population mondiale a connu un sursaut spectaculaire, passant de 2,5 milliards d’habitants à la fin de la Seconde Guerre mondiale à 7 milliards en 2011. Cette croissance démographique se distingue des précédents épisodes tant par son importance que par l'apparition conjointe d'une tendance nouvelle et sout...
Conference Paper
Full-text available
Buying local food' is sometimes advocated as a means of reducing the 'carbon footprint' of food products. This statement overlooks the trade-off between inter-and intra-regional food transportation. Concentrating food production around large cities might reduce emissions due to interregional food trade, but might increase emissions due to transport...
Conference Paper
Full-text available
In this paper, we study the impact of urbanization on the location of agricultural production and the GHG emissions related to transportation activities. We develop an economic geography model where the location of agricultural activities and urban population are endogenous. We show that increasing agricultural yields induce the spatial concentrati...
Article
Full-text available
In this paper, we study the impact of urbanization on the location of agricultural production and the GHG emissions related to transportation activities. We develop an economic geography model where the location of agricultural activities and urban population are endogenous. We show that increasing agricultural yields induce the spatial concentrati...
Article
In this paper, we study the impact of urbanization on the location of agricultural production and the GHG emissions related to transportation. We develop an economic geography model where the location of agricultural activities and urban population are endogenous. We show that increasing yields induce the spatial concentration of agricultural produ...

Network

Cited By

Projects

Projects (2)
Project
L’encombrement des infrastructures routières, combiné à une prise de conscience de la nécessité de réduire les émissions de polluants du secteur des transports, conduisent de nombreux territoires à s’interroger sur leur nécessaire transition vers une mobilité plus durable. Si les mesures dédiées et les fonds investis dans la démarche ne manquent pas, certaines actions peinent à porter leurs fruits du fait d'une inertie avérée dans les comportements et les habitudes de mobilité quotidienne. Ce projet de recherche s’inscrit dans une logique d’application de l’économie comportementale et de la théorie des nudges (‘coup de pouce’) — politique publique visant à ré-orienter les comportements individuels sans passer par une incitation financière et/ou l’édiction d’une norme— à la thématique de la mobilité durable. Il propose une expérimentation de terrain inédite conduite auprès d’entreprises et d’organismes publics des Hauts-de-France, destinée à mesurer l’effet de cinq programmes sur le choix d'un mode de transport alternatif à la voiture individuelle. Objectifs : Favoriser et promouvoir une mobilité durable constitue l’un des défis majeurs de notre société. Le projet croise différentes approches de l’économie et du design visuel afin d’étudier les choix et comportements individuels sur les trajets domicile-travail. L’objectif est triple : a) analyser les déterminants de l’usage (et du non-usage) de la voiture ; b) approfondir les mécanismes de prise de décision des individus et identifier les freins au changement de pratique ; c) apporter des recommandations en termes de politiques publiques pour favoriser des usages alternatifs.
Project
Dans un contexte caractérisé par l’étalement urbain, l’accroissement des demandes sociales de nature, la montée en puissance de la notion de durabilité, la remise en cause des modèles productivistes de la production et de la distribution alimentaire, ces dernières décennies ont été marquées par le retour de l’agriculture en ville et ont scellé une alliance nouvelle entre nature, ville et agriculture. L’agriculture réintègre l'espace de la ville et redevient partenaire de la cité. Plus que cela même l’agriculture serait devenue une composante non substituable d’une nouvelle urbanité qui nécessairement passe par la promotion des espaces ouverts périurbains, et le renouveau de la fonction nourricière de proximité. S’il est question de « renouveau », c’est bien parce que la re-localisation de la production alimentaire à proximité des marchés de consommation doit se faire, conformément aux enjeux et impératifs environnementaux et sociétaux contemporains, selon des modalités nouvelles que ce soit en termes d’itinéraires techniques (soutien à l’agriculture biologique), d’acteurs ou de circuit de mise sur le marché (articulation circuits longs/circuits courts). Les enjeux principaux sont ceux d’un changement d’échelle dans la dynamique de relocalisation de la production alimentaire et d’une redéfinition des modalités de mise sur le marché. Il s’agit de dépasser le stade d’une agriculture de proximité vécue comme alternative aux filières conventionnelles pour autoriser le plein développement d’une agriculture métropolisée, structurée autour d’un bassin de consommation et non plus prioritairement déterminée en bassins de production, susceptible de contribuer très directement à la mise en œuvre d’une durabilité globale des systèmes alimentaires des territoires.