About the lab

Organization Theory, HRM, Marketing

Featured research (1)

Le phénomène de managérialisation qui affecte l’État, ainsi que ses élites, contribue à y provoquer une irruption de l’individu. L’institution militaire n’échappe pas à ces transformations organisationnelles qui en découlent. À travers l’analyse de la carrière des officiers français, cette étude explore les effets de cette managérialisation. La question de recherche qui est posée cherche à déterminer qui, de l’individu ou de son institution, fait la carrière de l’officier français ? L’étude empirique s’appuie sur des données primaires très denses récoltées auprès d’acteurs clés de la fabrication des élites militaires françaises : des officiers généraux, pour certains directeurs d’écoles militaires, ayant été successivement élèves, instructeurs et concepteurs de ce parcours professionnel du chef militaire. Les résultats montrent que, malgré un processus de civilianisation sans précèdent de l’institution militaire, la carrière de chef militaire se révèle plus immuable. Le parcours professionnel de l’officier français peut, ainsi, se lire comme un marqueur de l’identité institutionnelle militaire.

Lab head

Véronique Chanut
Department
  • LARGEPA

Members (20)

Jacques R. Rojot
  • Université Panthéon-Assas Paris 2
Pierre Féniès
  • Université Paris Nanterre
Nathalie Guibert
  • Université Panthéon-Assas Paris 2
Frank Bournois
  • ESCP Business School
Catherine Voynnet Fourboul
  • Université Panthéon-Assas Paris 2
Hervé Chomienne
  • Université de Versailles Saint-Quentin
Eliane Karsaklian
  • Université de la Sorbonne Nouvelle Paris 3
Andres Davila
  • ESCE International Business School
Laurent Florès
Laurent Florès
  • Not confirmed yet
Hervé Chavas
Hervé Chavas
  • Not confirmed yet
Marie-Odile Albizzatti
Marie-Odile Albizzatti
  • Not confirmed yet
Danièle Lamarque
Danièle Lamarque
  • Not confirmed yet
virginie pez
virginie pez
  • Not confirmed yet