The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières (Can J Nurs Res)

Publisher: McGill University. School of Nursing

Journal description

The CJNR is a peer-reviewed, quarterly journal published by the McGill University School of Nursing. In its 33rd year of publication with world-wide circulation, the CJNR's primary mandate is to publish original nursing research that develops basic knowledge for the discipline and examines the application of the knowledge in practice. Research related to education and history is also welcomed, as are methodological, theoretical, and review papers that advance nursing science. Letters or commentaries about published articles are encouraged.

Current impact factor: 0.00

Impact Factor Rankings

Additional details

5-year impact 0.00
Cited half-life 0.00
Immediacy index 0.00
Eigenfactor 0.00
Article influence 0.00
Website Canadian Journal of Nursing Research website
Other titles Canadian journal of nursing research, Nursing papers, Revue canadienne de recherche en sciences infirmières, CJNR
ISSN 0844-5621
OCLC 19034331
Material type Periodical, Internet resource
Document type Journal / Magazine / Newspaper, Internet Resource

Publications in this journal

  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: An observational prospective cohort study was conducted on 1353 observations from a convenience sample of 311 long-term care (LTC) residents to evaluate the effectiveness of a Nurse Practitioner (NP) - Led Outreach Program on the health outcomes, emergency department (ED) transfers, and hospital admissions of long-term care (LTC) residents. The results suggested that ED transfers by the outreach NPs were 27% less likely to be non-urgent than transfers made by GP/MDs (OR = .73; 95% CI .54 - .97) and that ED transfers by the outreach NPs were 3.23 times more likely to be admitted to hospital than transfers made by GP/MDs (OR = 3.23; 95% CI 1.17 – 8.90). These findings highlight the potential benefits of the NP-Led outreach program to LTC home residents and the healthcare system.
    No preview · Article · Sep 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Qualitative grounded theory was used to compare and contrast the understanding and decision-making process of non-immunizing mothers and health professionals' perceptions of these mothers' understanding and decision-making process. The sample comprised 8 mothers with purposefully unimmunized children under the age of 6 years and 12 health professionals. Semi-structured interviews were conducted and the data generated were analyzed using data immersion, memo-writing, and 3 stages of coding. The mothers and health professionals identified similar, interrelated factors influencing the mothers' decision, categorized into 4 groups: emotions, beliefs, facts, and information. Three primary themes were evident: the health professionals emphasized the influence of religion in decision-making to a greater extent than did the mothers, the meaning of evidence appeared to differ for mothers and health professionals, and mothers revealed a mistrust of health professionals. Immunization is a public health issue; collaboration and understanding are necessary to promote positive health outcomes in children. French Les auteures se sont fondées sur une théorie qualitative à base empirique pour comparer l'analyse et la démarche des mères qui décident de ne pas faire vacciner leurs enfants, à l'idée que s'en font les professionnels de la santé. L'échantillon comprend 8 mères ayant délibérément omis de faire vacciner leurs enfants de moins de six ans et 12 professionnels de la santé. Les auteures ont mené des entrevues semi-directives dont les données ont été analysées suivant une méthode fondée sur l'immersion, la prise de notes et trois étapes de codage. Les deux groupes évoquent des facteurs semblables et interdépendants pour expliquer la décision des mères, qu'on peut répartir en quatre catégories : émotions, convictions, faits et information. Trois grands thèmes en ressortent : les professionnels de la santé insistent davantage que les mères sur l'influence de la religion dans la prise de décision; les mères et les professionnels de la santé semblent accorder un sens différent aux données probantes; les mères expriment une certaine méfiance à l'égard des professionnels de la santé. La vaccination est un enjeu de santé publique; la promotion de résultats de santé positifs chez les enfants doit reposer sur la collaboration et la compréhension des enjeux.
    No preview · Article · Jun 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières

  • No preview · Article · Jun 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières

  • No preview · Article · Jun 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: The purpose of this methodological study was to examine the contribution of treatment allocation method (random vs. preference) on the immediate, intermediate, and ultimate outcomes of a behavioural intervention (MCI) for insomnia. Participants were allocated to the MCI randomly or by preference. Outcomes were assessed before, during, and after completion of the MCI using validated self-report measures. Analysis of covariance was used to compare the post-test outcomes for the 2 groups, controlling for baseline differences. Compared to those randomized, participants in the preference group showed improvement in most immediate outcomes (sleep onset latency, wake after sleep onset, sleep efficiency), both intermediate outcomes (insomnia severity and daytime fatigue), and one ultimate outcome (resolution of insomnia). Using a systematic method for eliciting participants' preferences and involving participants in treatment selection had a beneficial impact on immediate and intermediate outcomes. Additional research should validate the mechanism through which treatment preferences contribute to outcomes. French La présente étude méthodologique vise à analyser l'incidence de la méthode d'attribution des traitements (aléatoire ou fondée sur les préférences) sur les résultats immédiats, intermédiaires et ultimes d'une intervention comportementale (MCI) destinée à traiter l'insomnie. Les participants se sont vu attribuer une MCI selon une méthode aléatoire ou fondée sur les préférences. Les résultats ont été analysés avant, pendant et après la fin de la thérapie à l'aide d'un instrument d'autoévaluation validé. Une analyse de la covariance a servi à comparer les résultats au post-test des deux groupes en tenant compte des différences de départ. La comparaison montre une amélioration chez les sujets du groupe avec attribution fondée sur les préférences en ce qui concerne la plupart des résultats immédiats (latence du sommeil, temps d'éveil après l'endormissement, efficacité du sommeil), les deux résultats intermédiaires (gravité de l'insomnie, fatigue diurne) et un résultat ultime (résolution des problèmes d'insomnie). Le fait d'avoir recouru à une méthode systématique pour amener les sujets à exprimer leurs préférences et à les faire participer au choix du traitement a eu un effet bénéfique sur les résultats immédiats et intermédiaires. D'autres recherches devraient permettre de valider le mécanisme par lequel les préférences en matière de traitement contribuent aux résultats.
    No preview · Article · Jun 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières

  • No preview · Article · Jan 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Evidence suggests that women who receive uninformative results for breast and ovarian cancer (BRCA1/2) gene mutations may experience as much distress as women whose results indicate the presence of a gene mutation. No intervention to reduce distress after receipt of uninformative results has yet been tested. The purpose of this study was to test the feasibility and preliminary effects of a psycho-educational telephone (PET) intervention to reduce distress in women who receive uninformative BRCA1/2 results. A single group with repeated measures was used to assess the impact of the intervention on 72 such women. After receiving the results, most of the women continued to feel uncertain about their carrier genetic status. However, their distress significantly decreased between receipt of uninformative results and 3 months post-intervention (p = 0.01). The preliminary findings suggest that a PET uncertainty intervention is clinically feasible and may reduce the distress of receiving uninformative results. French Les données permettent de croire que les femmes qui obtiennent des résultats non concluants à la suite de tests de dépistage d'une mutation des gènes liés aux cancers du sein et des ovaires (BRCA1 et BRCA2) sont susceptibles d'éprouver une détresse aussi importante que celles dont les résultats indiquent la présence d'une mutation génétique. Aucune intervention visant à atténuer le sentiment de détresse après réception de résultats non concluants n'a encore été mise à l'essai. L'objectif de la présente étude est d'évaluer la faisabilité et les effets préliminaires d'une intervention consistant en un appel psycho-éducatif destiné à réduire la détresse de femmes ayant reçu des résultats de dépistage génétique non concluants concernant les gènes BRCA1 et BRCA2. Un groupe unique sondé à plusieurs reprises a été étudié afin d'évaluer l'effet d'une telle intervention sur 72 femmes. Après la réception de leurs résultats, la plupart éprouvaient toujours de l'incertitude concernant leur statut de porteuse ou non d'une mutation génétique. Toutefois, une diminution considérable de leur détresse a été observée entre la réception des résultats non concluants et une période de trois mois après l'intervention par téléphone (p = 0,01). Les constatations préliminaires donnent à penser qu'une intervention psycho-éducative par téléphone à propos de l'incertitude est réalisable et permet de réduire la détresse des femmes dont les résultats sont non concluants.
    No preview · Article · Jan 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Adherence to treatment is critical in determining the effects of behavioural therapy and may be affected by participants' preference for treatment. The purpose of this study was to determine the extent to which method of allocation to treatment (random vs. preference-based) influences adherence (exposure and enactment) to behavioural therapy. Participants received behavioural therapy for the management of insomnia randomly or by preference. Exposure was assessed as attendance at the treatment sessions, enactment as self-reported application of treatment recommendations. Participants (N = 262) attended a mean of 5.6 treatment sessions, applied the treatment recommendations frequently, and reported high levels of overall compliance. There was no difference between the random and preference groups in terms of exposure to and enactment of treatment. Randomization to the preferred treatment, dissatisfaction with the allocated treatment, and self-report bias could play a role in the findings and should be explored in future research. French L'adhésion au traitement a un effet déterminant sur l'efficacité d'une thérapie comportementale et est susceptible d'être influencée par les préférences des participants en matière de traitement. L'objectif de la présente étude est de déterminer la mesure dans laquelle la méthode d'attribution des traitements (aléatoire ou fondée sur les préférences) exerce une influence sur l'adhésion (exposition ou mise en action) à une thérapie comportementale. Les participants à l'étude se sont vu attribuer une thérapie pour la gestion de l'insomnie selon une méthode aléatoire ou fondée sur leurs préférences. L'exposition a été définie et évaluée comme une présence aux séances de thérapie et la mise en action comme l'application des recommandations associées à la thérapie, selon les déclarations des participants eux-mêmes. Les participants (N = 262) ont assisté en moyenne à 5,6 séances de thérapie, ont appliqué les recommandations associées à la thérapie de façon fréquente et ont indiqué avoir fait preuve d'un degré élevé de respect de la thérapie en général. Aucune différence n'a été observée entre les groupes avec attribution aléatoire et ceux avec attribution selon les préférences en ce qui concerne l'exposition à la thérapie et la mise en action de celle-ci. La répartition aléatoire des participants à la thérapie préférée, l'insatisfaction de participants quant à la thérapie attribuée et le caractère subjectif des déclarations des participants ont possiblement joué un rôle dans l'établissement des résultats et devraient être analysés plus en profondeur dans le cadre d'une prochaine étude.
    No preview · Article · Jan 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Mi'kmaq women are reported to have lower rates of Papanicolaou (Pap) screening and higher rates of cervical cancer than non-Aboriginal women. This qualitative participatory study used postcolonial feminist perspectives and Indigenous principles to explore Mi'kmaq women's experiences with Pap screening within the contexts that shaped their experiences. Community facilitators assisted with the research process. Talking circles and individual in-depth interviews were conducted with 16 Mi'kmaq women. Also, health-care providers were interviewed in 2 Mi'kmaq communities. The findings indicate that historical and social contexts are shaping Mi'kmaq women's screening experiences and that these experiences are diverse, as are their understandings about screening. Some women were accessing regular screening despite challenging personal circumstances. The results highlight the need for nurses and other health-care providers to understand the uniqueness of each woman's experiences with Pap screening. Improvements in screening rates depend on multifaceted nursing approaches developed in partnership with Mi'kmaq women. French Selon les données, les Micmaques subissent le test de Papanicolaou (Pap) en plus petite proportion que les femmes non autochtones et présentent un taux plus élevé de cancer du col de l'utérus. La présente étude qualitative et participative adopte une approche féministe postcoloniale et s'appuie sur les principes autochtones pour examiner la façon dont les Micmaques vivent le dépistage du cancer du col de l'utérus (test de Pap), et les différents contextes où leur expérience de ce dépistage prend forme. Des animateurs communautaires ont pris part au processus de recherche. Des cercles de discussion et des entrevues individuelles approfondies ont eu lieu auprès de 16 Micmaques. Des fournisseurs de soins de santé ont également fait l'objet d'entrevues dans deux communautés micmaques. Les constatations indiquent que les contextes social et historique contribuent à façonner l'expérience vécue par les Micmaques au moment du test de Pap et que cette expérience varie, de même que la compréhension qu'ont les femmes du dépistage. Certaines femmes participent à un dépistage régulier, malgré une situation personnelle difficile. Les résultats obtenus font ressortir la nécessité pour les infirmières et les autres fournisseurs de soins de santé de comprendre le caractère unique de l'expérience de dépistage vécue par chaque femme. L'amélioration des taux de dépistage est tributaire de la mise en place d'approches à multiples facettes des soins infirmiers élaborées en partenariat avec les Micmaques.
    No preview · Article · Jan 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières

  • No preview · Article · Jan 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Preferences for treatment contribute to attrition. Providing participants with their preferred treatment, as done in a partially randomized clinical or preference trial (PRCT), is a means to mitigate the influence of treatment preferences on attrition. This study examined attrition in an RCT and a PRCT. Persons with insomnia were randomly assigned (n = 150) or allocated (n = 198) to the preferred treatment. The number of dropouts at different time points in the study arms was documented and the influence of participant characteristics and treatment-related factors on attrition was examined. The overall attrition rate was higher in the RCT arm (46%) than in the PRCT arm (33%). In both arms, differences in sociodemographic and clinical characteristics were found between dropouts and completers. The type of treatment significantly predicted attrition (all p ≤ .05). The results provide some evidence of a lower attrition rate in the PRCT arm, supporting the benefit of accounting for preferences as a method of treatment allocation. French Les préférences en matière de traitement influent sur le taux d'abandon. Offrir aux participants le traitement qui correspond à leurs préférences, comme dans le cadre d'un essai clinique avec répartition partiellement aléatoire ou selon les préférences, constitue un moyen d'atténuer l'incidence de la préférence en matière de traitement sur le taux d'abandon. La présente étude examine les taux d'abandon observés lors d'un essai clinique avec répartition aléatoire et d'un essai clinique avec répartition partiellement aléatoire ou selon les préférences. Un groupe de personnes souffrant d'insomnie se sont vu attribuer une thérapie comportementale de façon aléatoire (n = 150) et les membres d'un autre groupe selon leurs préférences (n = 198). Le nombre d'abandons au sein de chacun des groupes a été consigné à différents moments de l'étude, puis une analyse des caractéristiques des participants et des facteurs liés à chaque thérapie a été effectuée afin de déterminer leur influence sur le taux d'abandon. Le taux d'abandon global s'est avéré plus élevé au sein du groupe avec attribution aléatoire de la thérapie (44 %) qu'au sein de l'autre groupe (33 %). Dans les deux groupes, des différences d'ordre sociodémographique et liées à des caractéristiques cliniques ont été observées entre les participants ayant abandonné et ceux qui ont terminé la thérapie. Le type de thérapie suivi permettait de prédire de façon notable s'il y aurait abandon (tout p ≤ 0,05). Les résultats montrent un taux d'abandon moins élevé parmi les participants qui se sont vu attribuer une thérapie selon leurs préférences, ce qui appuie l'hypothèse selon laquelle il y a un avantage à tenir compte des préférences dans la méthode d'attribution des traitements.
    No preview · Article · Jan 2015 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: The study evaluates the psychometric properties of the instrument Knowledge of Risk Factors for Type 2 Diabetes Mellitus in Adolescents. T2DM is on the increase among adolescents and there are no instruments to assess knowledge of risk factors in this population. The author revised parts of an adult instrument and reviewed the items for content validity. The final instrument, comprising 11 items, was administered to 225 high-school students 13 to 19 years of age in the New York City area. An exploratory factor analysis was conducted using maximum likelihood estimation and geomin rotation. Two factors were extracted. The overall reliability of the scale was found to be acceptable at .76. The instrument appears to be a promising tool for the evaluation of knowledge of risk factors for T2DM in adolescents. French Cette étude évalue les propriétés psychométriques de l'instrument Knowledge of Risk Factors for Type 2 Diabetes Mellitus in Adolescents [Connaissance des facteurs de risques en matière de diabète sucré de type 2 chez les adolescents]. Le taux de diabète sucré est à la hausse chez les adolescents et il n'existe aucun instrument pour évaluer la connaissance des facteurs de risques chez cette population. L'auteure a étudié et évalué certaines composantes d'un instrument pour adulte pour déterminer la validité du contenu. L'instrument final, qui compte 11 composantes, a été testé auprès de 225 étudiants du secondaire âgés de 13 à 19 ans, dans la région de la ville de New York. Une analyse exploratoire des facteurs a été réalisée selon une approche d'estimation du maximum de vraisemblance avec rotation Geomin. Deux facteurs ont été extraits. La fiabilité générale de l'échelle jugée acceptable a été établie à 0,76. Cet instrument semble être un outil prometteur pour évaluer la connaissance des facteurs de risques en matière de diabète de type 2 chez les adolescents.
    No preview · Article · Dec 2014 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières

  • No preview · Article · Dec 2014 · The Canadian journal of nursing research = Revue canadienne de recherche en sciences infirmières