Citations

... Ainsi, nos recommandations seront aussi formulées dans le but de prévenir cette divergence lors de l'instauration de ce document dans notre site d'étude De la même manière que K.R.S. AllouaJ.El Hartib a identifié les défaillances au sein du processus de prédésinfection dans son étude publiée sur « Cartographie de la gestion des risques de la prédésinfection des dispositifs médicaux en milieu hospitalier. Cas de la stérilisation centrale de l'hôpital Ibn Sina, Rabat [6,13]», nous avons identifiés 5 défaillances (problèmes) : Mauvaise répartition des instruments dans les boites correspondantes, défaillance de synchronisation et de coordination entre le bloc et les processus de soutient (service de stérilisation), ponctualité des personnels, système d'information non informatisé et manque des ressources (humaine et matériel) au sein des processus au bloc opératoire avec plusieurs causes à l'origine. La méthodologie de la recherche utilisée, nous a permis d'atteindre les objectifs fixés de notre étude et à répondre à notre question de recherche. ...
Article
Full-text available
Risks at the level of the operating room are permanent and different from one surgical intervention to another. They have diverse sources, hence the importance of risk management concept for a good functioning of the operating room in order to enhance care quality.The recurrent absence of surgical instruments (surgery forceps and other instruments) in their box is still a major problem within the operating room. It often happens during the surgical interventions, whether are major or minor, that the surgical team uses many boxes to fill these lacks.The objective of this study is to help the clinic to establish an ongoing improvement dynamic of processes within the operating room. It is consisted of tracing the steps of management of the patient to be operated, from their first contact with the process staff to their exit from the operating room to the functional unit. With the help of cartography, the connections between the operating room process and the processes of support, the liaison between activities, fluxes and resources are easily understood.The analysis and the prioritization of dominant problems are done according to (SMART) indicators and QQQQCC methodology. The absence of surgical instruments (surgery forceps and other instruments) in their storing boxes was chosen as a dominant problem within this process in complicity with key persons of the operating room and the clinic managers through many meetings.Through the analysis of the causes effects or ishikawa diagram, the weak organizational culture, the competences insufficiency, unsuitable workforce, and the under motivation of staff sterilization service have been recognized as causes of the origin of the problem because it is at the equipment packaging step where the instruments are intertwined.In conclusion, an arsenal of solutions and actions are set up to overcome this problem and as the staff enhancement responsible for sorting and packaging boxes of sterilization (currently only the major is dedicated to these tasks, continuous staff training, a team in charge of monitoring and evaluation of risks and quality within the operating…
Book
Full-text available
Les risques au niveau d’un bloc opératoire sont permanents et différents d’une intervention à une autre. Ils ont des sources diverses, d’où l’importance du concept de gestion des risques pour un bon fonctionnement du bloc opératoire enfin d'accroître la qualité des soins. L’absence récurrente des instruments chirurgicaux (les pinces et d’autres instruments) dans leurs boites correspondantes reste un problème majeur au sein du bloc opératoire. Il arrive très souvent pendant les interventions, qu’elles soient majeures ou mineures, que l’équipe chirurgicale utilise plusieurs boites pour combler ces manques. L’objectif de cette étude étant d’aider la clinique à instaurer une dynamique d’amélioration continue des processus au bloc opératoire, a consisté à tracer les étapes de la prise en charge du patient à opérer, de son premier contact avec le personnel de processus jusqu’à sa sortie du bloc opératoire vers l’unité fonctionnelle. A l’aide de la cartographie, les connexions entre les processus au bloc opératoire et les processus de soutiens, la liaison entre les activités, les flux et les ressources sont facilement comprise. L’analyse et la priorisation des problèmes dominants s’est fait selon les indicateurs (SMART) et la méthodologie QQOQCC. L’absence des instruments chirurgicaux (les pinces et d’autres instruments) dans leurs boites correspondantes a été choisie comme problème dominant au sein de ce processus, en complicité avec les personnes clés du bloc opératoire et les managers de la clinique à travers plusieurs réunions. A travers l’analyse des causes effets ou diagramme d’Ishikawa, la faible culture organisationnelle, l’insuffisance de compétences, l’effectif inadapté et la sous motivation du personnel de service de la stérilisation ont été reconnues comme causes à l’origine du problème, car c’est à l’étape du conditionnement des matériels que les instruments sont entremêlés ou oubliés. En conclusion, un arsenal des solutions et d’actions sont mises en place pour venir à bout de ce problème comme le renforcement de l'effectif du personnel responsable du triage et conditionnement des boites et de la stérilisation (actuellement seule la major est dédiée à ces tâches), la formation continue du personnel, une équipe en charge de suivi et de l’évaluation des risques et de la qualité au sein du bloc opératoire… Mots clés : Évaluation ; Gestion des risques ; Gestion de la qualité ; Bloc opératoire ; Relation de causalité