Figure 9 - uploaded by Raphaël Mathevet
Content may be subject to copyright.
1. Cycle de l'apprentissage expérientiel de Kolb.

1. Cycle de l'apprentissage expérientiel de Kolb.

Source publication
Chapter
Full-text available
Le premier objectif de ce chapitre est de répondre à la question : la modélisation d'accompagnement permet-elle aux participants d’apprendre sur le système socio-écologique mis en débat ? Plus précisément, dans la mesure où les échanges se focalisent sur les interactions entre les membres d’une société à propos des ressources de son environnement e...

Similar publications

Conference Paper
_ Le prototype mono-orienté du logement collectif a été réalisé afin de répondre aux besoins de la crise aigüe en matière de logement , une étude a été faite dont le but est d'étudier le comportement thermique du logement mono-orienté et de contribuer a l'amélioration de son efficacité énergétique, et qui comprend une modélisation thermique à l'aid...
Conference Paper
Full-text available
La déshydratation mécanique des boues résiduaires urbaines permet d'atteindre des siccités finales comprises entre 13 et 35 % seulement. L'électro-déshydratation qui consiste à appliquer un champ électrique lors du pressage des boues permet à l'échelle du laboratoire d'augmenter considérablement la teneur finale en matières sèches de ces boues. Dan...
Article
Full-text available
L'impact potentiel de politiques locales dans la promotion de la multifonctionnalité d'un territoires rural est analysé au travers d'une modélisation à deux échelles imbriquées, une échelle régionale pour la demande de produits agricoles et une échelle locale reflétant les déterminants de l'occupation du sol dans son organisation spatiale. La démar...
Article
Full-text available
Le programme PISA suscite de nombreux articles dans la presse, analyses secondaires et papiers scientifiques. Intéressons nous aux facteurs contextuels qui peuvent expliquer les résultats des différents pays. Au départ un projet conçu pour les pays de l’OCDE (économies développées), le programme PISA s’est étendu à des pays en développement à trave...
Article
Full-text available
Cet article entend participer à une démarche de caractérisation de la production de la ville en ce début de XXI e siècle. Pour ce faire, il s’appuie sur une modélisation du projet urbain en phase de réalisation comme un dispositif de médiation entre ces les représentations de ses concepteurs et ses récepteurs (les habitants). Nous souhaitons compre...

Citations

... This results in the coexistence of a multiple of representations of the current surveillance system and of changes to improve it, which restrains collective action toward the implementation of One Health surveillance (15,16). We hypothesize that the collective construction of a common representation of the desired One Health surveillance system is likely to foster mutual understanding among stakeholders and to let emerge collective solutions to operationalize collaboration (17). In addition, the early involvement of stakeholders in collective decision-making should improve their adherence to the proposed solutions and thus their commitment to implementation (18,19). ...
Article
Full-text available
Many One Health surveillance systems have proven difficult to enforce and sustain, mainly because of the difficulty of implementing and upholding collaborative efforts for surveillance activities across stakeholders with different values, cultures and interests. We hypothesize that only the early engagement of stakeholders in the development of a One Health surveillance system can create an environment conducive to the emergence of collaborative solutions that are acceptable, accepted and therefore implemented in sustainable manner. To this end, we have designed a socio-technical framework to help stakeholders develop a common vision of their desired surveillance system and to forge the innovation pathway toward it. We implemented the framework in two case studies: the surveillance of antimicrobial resistance in Vietnam and that of Salmonella in France. The socio-technical framework is a participatory and iterative process that consists of four distinct steps implemented during a workshop series: (i) definition of the problem to be addressed, (ii) co-construction of a common representation of the current system, (iii) co-construction of the desired surveillance system, (iv) identification of changes and actions required to progress from the current situation to the desired situation. In both case studies, the process allowed surveillance stakeholders with different professional cultures and expectations regarding One Health surveillance to gain mutual understanding and to reconcile their different perspectives to design the pathway toward their common vision of a desired surveillance system. While the proposed framework is structured around four essential steps, its application can be tailored to the context. Workshop facilitation and representativeness of participants are key for the success of the process. While our approach lays the foundation for the further implementation of the desired One Health surveillance system, it provides no guarantee that the proposed actions will actually be implemented and bring about the required changes. The engagement of stakeholders in a participatory process must be sustained in order to ensure the implementation of co-constructed solutions and evaluate their effectiveness and impacts.
... Various participatory tools and methodologies have been shown to foster social learning. Of these, role-playing games (RPG) have been identified as particularly valuable [15], as they increase technical and socio-institutional knowledge, improve systemic comprehension of social and ecological systems, foster socio-institutional learning and result in behavioral changes [15][16][17][18][19][20][21][22]. We hypothesized that an RPG with ES trade-offs as a focus could raise awareness through social learning and help inform choices about landscape changes. ...
... Various participatory tools and methodologies have been shown to foster social learning. Of these, role-playing games (RPG) have been identified as particularly valuable [15], as they increase technical and socio-institutional knowledge, improve systemic comprehension of social and ecological systems, foster socio-institutional learning and result in behavioral changes [15][16][17][18][19][20][21][22]. We hypothesized that an RPG with ES trade-offs as a focus could raise awareness through social learning and help inform choices about landscape changes. ...
... For each hypothesis, we identified specific contributions of the RPG session to social learning by coding informative segments from the transcription, and aggregated them into "child nodes" (Table 1). Higher awareness of interdependencies [15,17,18] Improving awareness of interdependencies: ...
Article
Full-text available
A key challenge in the management of ecosystem services involves weighing up the trade-offs between these ecosystem services and who benefits from them. In mountainous zones, new trade-offs between ecosystem services emerge due to shifts in farming practices and their consequences on the landscapes (land abandonment and intensification), which is a source of debate and controversy between local stakeholders. To help stakeholders tackle the challenge of decision-making around trade-offs, this study tested the use of a role-playing game based on the concept of ecosystem services to facilitate the process through social learning. The game SECOLOZ was designed in cooperation with local stakeholders to explore the impacts of three farming practices (rock removal, ploughing of meadow, and pasturing) on trade-offs among ecosystem services. The game was played with various local stakeholders in the Mont Lozère, France. We found that this experience increased awareness of interdependencies, encouraged mutual understanding, improved the ability to deal with uncertainties, and fostered the exploration of innovative methods of governance. The outcomes confirm that the ecosystem service concept can be successfully used in a role-playing game process and that it significantly contributes to social learning.
... Les JDR peuvent être utilisés pour produire une connaissance collective sur un problème posé dans une situation complexe, changeante et incertaines (Etienne, 2014 L'objectif final est de trouver de nouvelles formes d'arrangement qui puissent alimenter la réflexion sur la mise en oeuvre de la compensation écologique. Des apprentissages organisationnels pourraient alors avoir lieu (Daré et al., 2010;Koenig, 2006 Faire cela pour chaque action 6. Synthèse des actions engagées 7. Orientations en terme de restauration/gestion -Description des actions/mesures proposées -Nature des travaux projetés -Linéaires et/ou surfaces concernées -Incidences éventuelle des travaux (précautions lors des travaux…) -Référence à la rubrique Loi sur l'eau correspondant aux travaux. ...
Thesis
Titre : La compensation écologique : du principe de non perte nette de biodiversité à son opérationnalisation – analyse de l’action collectiveMots clés : Compensation écologique, action collective, effets spatio-temporels, Non perte nette de biodiversité.Résumé : En France la compensation écologique des impacts résiduels sur la biodiversité a pour objectif l'atteinte de la non perte nette de biodiversité. Un cadre normatif énonçant une dizaine de principes permet théoriquement d'atteindre cet objectif.Nous étudions donc la mise en œuvre de la compensation écologique à travers trois projets de LGV. Nous analysons le jeu d'acteur autour de cette mise en œuvre grâce aux théories de l'action collective, et notamment grâce au cadre analytique de la Traduction proposé par M. Callon. Cette première analyse nous permet de comprendre en quoi la compensation est un objet socio-technique. Nous mettons en évidence que de nombreux acteurs aux intérêts divergents se mobilisent pour mettre en place la compensation écologique. Nous montrons qu’il y a une tension entre la mobilisation des acteurs et les exigences écologiques, ces deux aspects ne sont pas toujours compatibles. La durée des cahiers de charges et la rétribution des propriétaires fonciers, chargés de la mise en œuvre de la compensation écologique est déterminante à la fois pour la mobilisation des humains et des nons humains (biodiversité). Nous nous interrogeons ensuite sur les effets spatiaux temporels de l’action collective et de sa capacité à tendre vers une non perte nette de biodiversité. Nous montrons que les mesures n’ont pas pu être effectives avant le démarrage des impacts. La gestion du foncier en France semble pour le moment difficilement compatible avec une mise en œuvre de la compensation non anticipée très en amont. Nous montrons que la majorité des sites de mesures de compensation sont de petites tailles, bien que des espaces de grandes tailles semblent davantage vertueux d’un point de vue écologique. Enfin nous montrons que la pérennité des mesures de compensations peut être appréhendée à différents niveaux suivant (i) le type de maîtrise foncière (acquisition, conventionnement); (ii) les contrats de mesures de compensation (durée, contenu de ces derniers – les sanctions en cas de manquement aux obligations influent sur le maintien des mesures) ; (iii) la gestion du renouvellement de ces contrats; (iv) la vocation des propriétaires des sites (une entreprises publique ou privée de construction n’a pas comme rôle au départ de conserver la biodiversité, tandis qu’une association naturaliste en a la vocation) ; (v) la pérennité des structures et les assurances quant au devenir des sites de mesures de compensation en cas de faillite; (vi) le suivi et le contrôle l’application de la compensation.
... De cette analyse se dégagent des apprentissages aux niveaux individuel et collectif et un mythe rationnel qui induit une forme de coordination entre acteurs. Au niveau individuel, on note l'acquisition de connaissances formelles et informelles sur l'objet de la concertation -les matières organiques et leur recyclage -, les autres parties prenantes et les interactions entre elles (Daré et al., 2010). Les apprentissages réalisés ne sont pas des découvertes complètes mais une réduction des incertitudes liées à cet objet. ...
Thesis
Full-text available
http://agritrop.cirad.fr/588061/ Dans de nombreux territoires à forte croissance, tant économique que démographique, l'accumulation d'éléments sous forme de résidus organiques y freine le développement économique et affecte le bien-être de sa population. Depuis mon arrivée au CIRAD, voici 9 ans, mes recherches portent sur la modélisation du recyclage territorial de résidus organiques. L’objet de ces recherches est composé de tous les résidus organiques d’un territoire où ceux-ci posent problème, ainsi que l’ensemble des acteurs concernés. Ces travaux revendiquent l’appartenance de ces recherches au domaine de l’Écologie Industrielle. Cette phase connaît deux composantes principales. Une première qui s’intéresse à la gestion intégrée des résidus organiques d’un territoire, comprenant la modélisation et la co-conception de scénarios. Puis une seconde composante d’estimation de conséquences dites environnementales pour informer un tel processus participatif. "Comment gérer les résidus organiques d’un système territorial pour que ceux-ci deviennent des matières participant aux cycles de la manière la plus utile ?" constitue la question de recherche qui sera centrale dans mes travaux futurs. Mon positionnement induit un cadrage conceptuel de l’objet de mes recherches en deux temps, débutant par la circonscription de l’objet de l’action, qui ne coïncide pas nécessairement avec l’objet de recherche. Et dans une tentative de cadrage thématique je propose un cadrage novateur de ce second objet de ce qui sous le premier est désigné par résidu organique, ainsi qu’une nouvelle approche d’analyse que je souhaite mettre en œuvre, désignée par « Functional Matter Flow Analysis ». Le cadrage de l’objet d’action correspondant pourrait évoluer vers celui d’un système alimentaire territorial. Avec l’objectif d’avancer la construction de recherches interdisciplinaires, je suivrai trois pistes qui ont vocation à se croiser, voire même à fusionner : la contribution à la co-construction de solutions, à la simulation des actions et des flux, et à l’estimation d’indicateurs pour l’évaluation par les acteurs.
... À un niveau individuel, l'acquisition de connaissances formelles et informelles sur l'objet de la concertation -les matières organiques et leur recyclage -, sur les autres parties prenantes et sur leurs interdépendances (Daré et al., 2010) contribue à tous les changements recensés. Cet effet est important mais sa portée est limitée : ceux qui apprennent sont pour l'essentiel ceux qui : -participent aux ateliers de concertation ; -possèdent déjà une certaine connaissance du sujet ; -ont l'opportunité de mettre en pratique ces connaissances dans le cadre de leurs activités professionnelles en parallèle des ateliers. ...
Article
Full-text available
Dialogue is becoming a prerequisite for natural resource management. However, its impact assessment remains a problem, leading to a growing disillusion. We tried to better understand how the outputs of a dialogue-based research project could influence a territory's ecology. To do so, we monitored distinctively the dialogue process and its outputs on one hand, the changes occurring on the territory on the other hand. The later monitoring led to narratives highlighting the contribution of dialogue outputs. Relevant outputs are individual and collective learnings and a rephrasing of what we call a rationalized myth composed of an environmental problem- A waste of nutrients due to a poor recycling management- A nd a sociotechnical solution, an integrated recycling value-chain producing standardized fertilizers. These outputs are used as resources in other locations than the participatory workshops, following other agendas than the dialogue process. They contribute to a broad diversity of micro-changes and individual decisions, unplanned but aligned in a common direction. These results suggest to better consider dialogue processes as embedded in a territory. They also demonstrate the relevance of dialogue-research for territorial ecology.
... Acteurs, (Fleury & Fabre, 2005). Elle engage pour cela les apprenants dans un raisonnement socio-scientifique non formel (Sadler et al., 2004) (Daré et al., 2010). Ces échanges permettent à la fois un apprentissage des enjeux et des problèmes complexes liés à la gestion de la biodiversité, une meilleure compréhension des autres et de leurs intérêts, mais aussi l'explicitation des cadres de référence de chacun. ...
Thesis
Les démarches de modélisation collaborative visent à stimuler le partage des représentations et les apprentissages d’un ensemble d’acteurs à travers la co-construction et l’utilisation d’un modèle. La question centrale de cette thèse est d’analyser comment une telle démarche, centrée sur l’évaluation d’un système agricole, peut permettre de remplir ces objectifs pour à terme favoriser la durabilité du système agricole. J’ai conçu et mis en œuvre une démarche de modélisation collaborative sur le système agricole du plateau de Valensole, territoire d’environ 80 000 hectares situé dans le sud-est de la France. Une première phase visait à formuler collectivement le problème abordé et à engager les acteurs dans une dynamique collective. En particulier, j’ai développé une méthode de diagnostic préliminaire qui a permis d’identifier ces acteurs, les enjeux du système agricole selon eux, et la diversité de leurs représentations. Un modèle multi-agent a ensuite été co-construit avec un groupe d’acteurs pour représenter le système agricole et l’évaluer au moyen d’indicateurs économiques et environnementaux, calculés aux échelles de la parcelle, de l’exploitation, et du territoire. Enfin, une dernière phase a consisté en l’analyse collective des résultats obtenus pour la situation actuelle, ainsi qu’en explorant quelques scénarii prospectifs définis de manière participative. Je discute dans cette thèse la qualité du modèle obtenu par rapport aux objectifs qui lui étaient fixés, l’influence du contexte sur la démarche, le déroulement de cette dernière, et enfin les effets produits par la démarche.
Article
Full-text available
Much of São Paulo’s urban expansion is driven by the development of informal settlements on its periphery, which includes the catchment areas that provide important environmental services such as open space and catchments for drinking water reservoirs. In such areas, governance of land, water services and water resources, traditionally administered separately, are in fact interdependent. A role-playing game was built to explore the interactions between different actors (mayor, water company, district representatives and landowners of different types) in land tenure insecurity, water and sanitation infrastructure and pollution in the periphery of São Paulo. An assessment of the game sessions revealed the different points of view of local and institutional actors about the main issues and the possible negotiation arrangements. Institutional actors misunderstood the hierarchy and diversity of community actors’ preoccupations, which were related more to land tenure, access to public transport and other aspects such as health and education rather than to water and sanitation infrastructure. Institutional actors also failed to recognize how access to infrastructure and land tenure is shaped by power-based relationships. While community actors appreciated the game and felt that they had learned from the experiment, institutional actors were more critical. These discrepancies call into question the potential effectiveness of the legal, technical and institutional solutions that the institutional actors are promoting to address the pollution issue.