Article

Cannabis use and self-reported collisions in a representative sample of adult drivers

Social, Prevention and Health Policy Research, Centre for Addiction and Mental Health, Toronto, Ontario, Canada.
Journal of Safety Research (Impact Factor: 1.29). 02/2007; 38(6):669-74. DOI: 10.1016/j.jsr.2007.09.004
Source: PubMed

ABSTRACT This study examines the relationships between collision involvement and several measures of cannabis use, including driving after using cannabis, among drivers, based on a population survey of Ontario adults in 2002 and 2003.
Logistic regression analyses examined self-reported collision involvement in the last 12 months by lifetime use of cannabis, past year use of cannabis, and past year driving after using cannabis, while controlling for demographic characteristics.
We found that the odds of reporting collision involvement was significantly higher among cannabis users, and among those who reported driving after cannabis use. Some evidence for a dose-response relationship was seen as well.
Cannabis users and people who report driving after cannabis use are also more likely to report being involved in a collision in the past year. These observations suggest that collision prevention efforts could be aimed at these groups. Additional work to determine the causal pathways involved in the relationships observed here is needed.
None.

0 Followers
 · 
99 Views
  • Disease-a-month: DM 04/2015; 61(4). DOI:10.1016/j.disamonth.2015.01.004 · 0.54 Impact Factor
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Driving under the influence of alcohol or cannabis alone is associated with increased crash risk. This study explores the combined influence of low levels of alcohol (BAC ≤ .08) and cannabis on crash risk.
    Forensic Science International 12/2014; 248C. DOI:10.1016/j.forsciint.2014.12.018 · 2.12 Impact Factor
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: DIFFICULTÉS MENTALES ET SCOLAIRES DES COLLÉGIENS DANS UNE ZONE D'AGGLOMÉRATION URBAINE : PRÉVALENCE ET FACTEURS DE RISQUE MENTAL AND SCHOOL DIFFICULTIES AMONG MIDDLE SCHOOL STUDENTS FROM AN URBAN AREA: PREVALENCE AND RISK FACTORS Les collégiens sont dans une période cruciale de développement physique et mental lequel peut être altéré par une pléthore de problèmes matériels et mentaux dont l’ampleur et les causes restent encore à élucider. Cette étude explore les liens de causalité entre l’initiation d’alcool, tabac, cannabis et drogues dures, symptômes dépressifs (SDP), victime d’abus sexuel, d’autres violences (VV), implication dans la violence (IV), tentative de suicide (TS) et redoublement scolaire (RSc). Sont aussi étudiés : profession, éducation, divorce/séparation (DSPr), décès et revenu parentaux, nationalité et manque de soutien social. Un auto-questionnaire est rempli par 1559 collégiens de l’agglomération de Nancy, avec reconstitution historique des évènements depuis la naissance (21.037 personnes-années). L’analyse est faite avec les modèles de Cox. DSPr favorise l’usage de drogues, SDP, TS, IV et RSc ; un revenu insuffisant l’usage de drogues, SDP, TS, VV, IV et RSc ; la nationalité non-européenne l’usage de drogues, IV et RSc. Les enfants d’employés/ouvriers sont exposés à RSc, ceux d’inactifs à l’usage de tabac, IV et RSc. RSc favorise l’usage de drogues illicites, SDP, TS et IV. L’usage d’alcool est lié à TS, VV et IV ; celui de tabac à IV, TS et RSc ; celui du cannabis à TS, VV et IV ; et celui des drogues dures à SDP, TS, VV et IV. Père inactif et faible éducation parentale limitent l’alcoolisme. SDP est lié à l’usage de drogues, TS, VV et IV ; TS à l’usage de drogues et IV ; être victime d’abus sexuel à l’usage de drogues, SDP, TS, VV et IV. A l’inverse, VV influence l’usage de drogues, SDP, TS et IV. IV influence l’usage de drogues, VV et TS. Un manque de soutien social influence tous les problèmes. Il existe de fortes disparités de genre selon les problèmes étudiés. En conclusion, les jeunes sont affectés par un flot mêlé de problèmes liés entre eux, parfois dans les deux sens (usage de drogues et TS par exemple), nécessitant un dépistage et une prise en charge précoces.
    06/2012, Degree: Thèse de doctorat de médecine générale, Supervisor: Bernard Kabuth