Article

Hiring discrimination in the French financial sector : an econometric analysis on field experiment data.

EUREQua
Annales d'économie et de statistique (Impact Factor: 2.43). 05/2004; DOI: 10.2139/ssrn.535463
Source: RePEc

ABSTRACT We study the determinants of hiring gender discrimination in the French financial sector through a controlled experiment. We find that, on the one hand, the access differences to job interviews by women and men are primarily explained by the expectation of a maternity by young women and, on the other hand, we also find that some institutional mechanisms compensate this difference of treatment between genders so that there is no significant discrimination on average.

Download full-text

Full-text

Available from: Emmanuel Duguet, Aug 21, 2015
0 Followers
 · 
307 Views
  • Source
    • "La première application de l'évaluation par correspondance au marché du travail français date à notre connaissance de 2002 et s'intéresse aux discriminations de genre dans le secteur financier (Petit, 2003 ; Duguet et al., 2005) 5 . Si cette évaluation par correspondance confirme que les femmes jeunes et sans enfant subissent un handicap important dans l'accès à un entretien d'embauche par rapport à leurs équivalents masculins, elle montre également que ce handicap disparaît complètement pour les candidat(e)s plus âgé(e)s. "
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: L'existence d'une discrimination raciale à l'embauche sur le marché du travail est désormais largement documentée dans la plupart des économies occidentales. Si ce phénomène est confirmé par différentes études pour le marché du travail français, les causes et les sources de cette discrimination restent quant à elles largement inconnues. Cet article présente les résultats d'une étude destinée à évaluer empiriquement les principales sources de discrimination à l'embauche en Île-de-France, en s'inspirant des développements récents de la littérature. Cette évaluation repose sur un envoi contrôlé de candidatures en réponse à des offres d'emploi postées sur des sites publics d'information. L'étude montre que la discrimination à l'embauche à l'encontre des candidats issus de l'immigration est de l'ordre de 40% en moyenne. Cette inégalité de traitement entre candidats affecte toutes les candidatures d'origine étrangère, indépendamment de l'origine du candidat, ce qui va à l'encontre de l'hypothèse d'une défiance ciblée à l'encontre de vagues particulières d'immigration. Sur la base de ces résultats, il semble donc que la question de la discrimination se pose bien plus en termes d'opposition entre le groupe majoritaire, « autochtone », et l'ensemble des individus issus de l'immigration, qu'en termes de difficultés spécifiques propres à certains groupes. En ce sens, les résultats confirment l'existence d'une « homéophilie » ethnique sous-jacente à la discrimination – c'est à dire d'une défiance indifférenciée de la part des employeurs à l'égard de tout candidat n'appartenant pas au groupe ethnique majoritaire. Ensuite, nos résultats indiquent que les candidatures féminines sont favorisées par rapport à leurs équivalents masculins et relativement moins affectées par la discrimination d'origine. Enfin, l'inclusion d'un signal explicite d'aisance linguistique sur la moitié des envois élimine toute discrimination liée à l'origine pour les candidatures féminines. L'effet d'un tel signal est en revanche plus faible sur la discrimination opérant entre candidatures masculines.
    Economie et statistique 04/2014; n°464-465-466:155-172.
  • Source
    • "Un autre élément à ajouter au tableau est celui résultant d'une étude de testing dans le secteur financier et bancaire (Duguet et Petit, 2005), qui montre que les difficultés d'embauche se concentrent sur les femmes jeunes et sans enfant qui postulent à des emplois qualifiés. La discrimination statistique est à l'oeuvre : ce résultat témoigne en effet des réticences des employeurs à embaucher des mères potentielles, d'autant plus que ce secteur économique comprend des dispositions plus avantageuses que les autres pour les congés maternités. "
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: The article presents an analysis of the impact of children on wages in terms of the family gap in pay. After a brief presentation of the main empirical results and theoretical explanations that can be found in international literature, it analyzes, for France, the effects children have on women?s professional life and proposes a measure of their impact on wages of women and men in their forties. Having children does not seem to have a direct influence on women?s hourly wages, but children related employment interruptions and part-time work have a negative effect on pay and explain the wage gap between women who have interrupted their activity and women who have remained in the labor market. We compare also, within the same age group, the wages of women continuously active and men; here, the wage gap remains mostly unexplained by differences in individual characteristics. This result shows that an effect of children is the suspicion employers might have that women are firstly mothers (or mothers to be) and, as such, are likely to be less involved in their career than men. JEL classification codes: J13, J16, J24, J31.
    Revue de l OFCE 01/2010; n° 114(3):113-133. DOI:10.3917/reof.114.0113
  • Source
    • "Auparavant , il y avait déjà eu une premì eré etude portant sur le marché du logement ( Bovenkerk , Kilborne , Raveau et Smith ( 1979 ) ) , mais ce n ' est que récemment que cette méthode de mesure des discriminations est revenue sur le de - vant de la scène académique française . Plusieursétudes comme celles de Petit ( 2004 ) , Duguet et Petit ( 2005 ) ou encore Duguet , Leandri , L ' Horty et Petit ( 2007 ) ontété menées sur le principe de l ' envoi de CV fictifs afin de tester différents paramètres susceptibles d ' influencer la discrimi - nation , comme le nom , le prénom , le sexe ou le lieu de résidence . Des acteurs institutionnels sontégalement entrés sur ce terrain , notamment la Halde et le BIT avec le rapport de Cediey et Foroni ( 2007 ) dont on trouve les principaux résultats dans Cediey , Foroni et Garner ( 2008 ) ; on peutégalement citer lesétudes de l ' observatoire français des discriminations dont certaines communications sont téléchargeables sur leur site internet . "
Show more