Article

Muscle strength and hop performance criteria prior to return to sports after ACL reconstruction.

Department of Orthopaedics, Lundberg Laboratory for Orthopaedic Research, Sahlgrenska University Hospital, 413 45 Göteborg, Sweden.
Knee Surgery Sports Traumatology Arthroscopy (Impact Factor: 2.68). 09/2011; 19(11):1798-805. DOI: 10.1007/s00167-011-1669-8
Source: PubMed

ABSTRACT The purpose of this article is to present recommendations for new muscle strength and hop performance criteria prior to a return to sports after anterior cruciate ligament (ACL) reconstruction.
A search was made of relevant literature relating to muscle function, self-reported questionnaires on symptoms, function and knee-related quality of life, as well as the rate of re-injury, the rate of return to sports and the development of osteoarthritis after ACL reconstruction. The literature was reviewed and discussed by the European Board of Sports Rehabilitation in order to reach consensus on criteria for muscle strength and hop performance prior to a return to sports.
The majority of athletes that sustain an (ACL) injury do not successfully return to their pre-injury sport, even though most athletes achieve what is considered to be acceptable muscle function. On self-reported questionnaires, the athletes report high ratings for fear of re-injury, low ratings for their knee function during sports and low ratings for their knee-related quality of life.
The conclusion is that the muscle function tests that are commonly used are not demanding enough or not sensitive enough to identify differences between injured and non-injured sides. Recommendations for new criteria are given for the sports medicine community to consider, before allowing an athlete to return to sports after an ACL reconstruction.

0 Bookmarks
 · 
339 Views
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: The purpose of this study was to assess activation patterns of medial (MH) versus lateral (LH) hamstrings in female athletes who had undergone ACL reconstruction (ACLR) using a hamstrings-graft during single-limb functional testing.
    Knee Surgery Sports Traumatology Arthroscopy 09/2014; · 2.84 Impact Factor
  • Source
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Résumé Introduction La reprise de la course à pied se fait généralement entre le 3e mois (12semaines) et le 4e mois (16semaines) postopératoires et la reprise du sport avec pivots se fait entre le 6e mois (26semaines) et le 9e mois (39semaines) postopératoires. Noyes et al. ont décrit des tests fonctionnels simples pour évaluer les patients ayant une rupture du ligament croisé antérieur (LCA) : Single Hop, Crossover Hop, Triple Hop et le 6-meter Timed Hop. Le Limb symmetry index (LSI) ou indice de symétrie du membre inférieur, s’obtient en comparant les résultats au membre inférieur controlatéral. Il est considéré normal à 85 %. Thomée et al. ont proposé un LSI supérieur à 90 % pour le retour au sport avec pivot. Les critères utilisés pour autoriser la reprise du sport avec pivot sont généralement le délai postopératoire. Est-ce que des tests fonctionnels aideraient à la prise de décision du retour à la course à pied, et au retour au sport de pivot ? L’objectif de cette étude pilote a été d’analyser la récupération fonctionnelle du membre inférieur après ligamentoplastie du LCA en comparant les valeurs du LSI lors des Hop Tests (sauts horizontaux unipodaux), de noter les dates moyennes du LSI d’un genou normal (85 %) et du LSI permettant le retour au sport avec pivot (90 %), avec la date uselle de reprise du sport (6mois post-opératoires). Méthode Quatorze patients ont participé à l’étude (3 femmes et 11 hommes), avec un âge moyen de 22,1±5,2ans. La récupération fonctionnelle a été évaluée pendant la phase de rééducation (3–6mois) et pendant la phase de réathlétisation et de retour au sport (jusqu’à 1an), avec les 4 Hop tests. Le LSI a été calculé pour chaque test puis une régression non-linéaire a été calculée, permettant d’obtenir des valeurs prédictives aux dates cherchées. Résultats À 12semaines (3mois post-opératoires), les dates prédictives obtenues sont très proches de 85 % mais légèrement inférieures. À 16semaines (4mois post-opératoires), les valeurs sont supérieures à 85 % et très proches de 90 % mais pas supérieures. À 26semaines (6mois post-opératoires), elles sont toutes supérieures à 90 %. À 39semaines (9mois post-opératoires), elles sont toutes supérieures à 95 %. Discussion Les limites de l’étude est le nombre faible de personnes inclues. Certains tests (Crossover Hop) n’ont pas été réalisés avant le 6mois, par sécurité pour le patient. Enfin, le 6m Timed Hop est décris en utilisant un chronomètre pour la mesure. Ils nous semblaient que la précision et la reproductibilité n’étaient pas optimum, c’est pourquoi nous avons choisi d’étudier la moyenne du Single Hop et du Triple Hop. Conclusion/implication pour la pratique Dans notre cohorte, en comparant nos résultats avec les délais usuels d’autorisation à la course à pied, nous pouvons dire que le délais de 3mois (12semaines) est un peu précoce. À 4mois (16semaines), la récupération fonctionnelle permettrait la reprise de la course. À 6mois (26semaines), la récupération fonctionnelle est supérieure à 90 %, remplissant les critères fonctionnels pour un retour aux sports de pivots (Tableau 1, Tableau 2).
    Kinésithérapie la Revue 02/2015; 15(158):58.

Full-text (4 Sources)

Download
145 Downloads
Available from
May 27, 2014