• Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: En Europe occidentale, le passage du Paléolithique moyen au Paléolithique supérieur voit la conjonction de plusieurs évènements majeurs parmi lesquels figure le développement de comportements dits « modernes ». Si la mise en place du Paléolithique supérieur est fréquemment discutée sous l’angle des cultures matérielles, les modalités d’exploitation du gibier ne sont, faute de données suffisantes, que rarement intégrées aux discussions. Dans ce travail, les restes fauniques de quatre gisements du Sud-Ouest de la France fréquemment intégrés dans les discussions sur l’émergence du Paléolithique supérieur (La Quina aval, Roc-de-Combe, Les Abeilles, Isturitz) ont été analysés. Le corpus étudié se compose de plus de 37 000 pièces, issues de neuf séries, et documente les périodes du Châtelperronien, du Protoaurignacien et de l’Aurignacien ancien. Ce travail s’est intéressé à décrire les stratégies de chasse (profils de mortalité et saisonnalité discutés en regard de l’éthologie des espèces, modalités de transport du gibier) et les modalités de traitement du gibier (fréquence, localisation et signification des traces de boucherie et des traces techniques). Un changement important dans les modalités d’acquisition du gibier apparaît par rapport au Moustérien, remettant en cause les modèles précédemment avancés sur les stratégies de chasse. L’analyse des stries de découpe identifie, elle, des différences dans les gestes de boucherie par rapport aux phases plus récentes du Paléolithique supérieur. Avec le début du Paléolithique supérieur, l’exploitation de la faune se complexifie : le gibier ne répond plus seulement à des besoins alimentaires, mais également techniques et symboliques. L’analyse intégrée des déchets alimentaires et des pièces d’industrie et de parure montre que la sélection des supports d’industrie influe sur les choix d’acquisition et de traitement du gibier, attestant d’une forte imbrication des sphères alimentaire, technique et symbolique. Ces données, confrontées aux autres marqueurs de la culture matérielle, permettent d’esquisser les contours de plusieurs territoires et de discuter des systèmes de mobilité des groupes humains du début du Paléolithique supérieur. Ce travail offre ainsi une vision renouvelée des comportements de subsistance lors de l’émergence du Paléolithique supérieur.
    01/2013, Degree: PhD, Supervisor: Costamagno Sandrine
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: This paper presents a geoarchaeological study of Middle and Upper Palaeolithic (Châtelperronian, Aurignacian and Solutrean) occupations preserved at the Bordes-Fitte rockshelter in Central France. The lithostratigraphic sequence is composed of near-surface sedimentary facies with vertical and lateral variations, in a context dominated by run-off and gravitational sedimentary processes. Field description and micromorphological analysis permit us to reconstruct several episodes of sediment slope-wash and endokarst dynamics, with hiatuses and erosional phases. The archaeostratigraphic succession includes Châtelperronian artefacts, inter-stratified between Middle Palaeolithic and Aurignacian occupations. Systematic refitting and spatial analysis reveal that the Châtelperronian point production and flake blanks retouched into denticulates, all recovered in the same stratigraphic unit, result from distinct and successive occupations and are not a 'transitional' Middle to Upper Palaeolithic assemblage. The ages obtained by (14)C place the Châtelperronian occupation in the 41-48 ka cal BP (calibrated thousands of years before present) interval and are consistent with the quartz optically stimulated luminescence age of 39 ± 2 ka and feldspar infra-red stimulated luminescence age of 45 ± 2 ka of the sediments. The Bordes-Fitte rockshelter sequence represents an important contribution to the debate about the characterization and timing of the Châtelperronian, as well as its affinities to earlier and later industries.
    Journal of Human Evolution 12/2011; 62(1):116-37. · 4.09 Impact Factor

Full-text

View
39 Downloads
Available from
May 22, 2014