Article

Le métayage d'élevage au Mexique. Colonisations foncières et dynamiques d'une institution agraire dans l'histoire contemporaine

Annales de Géographie 01/2010; 676(6). DOI: 10.3917/ag.676.0617
Source: OAI
0 Followers
 · 
97 Views
  • Source
    • "Des configurations de tenure inversée ont pu être ainsi décrites ou mentionnées – avec évidemment des différences importantes dans les types d'acteurs, les rapports entre acteurs et les processus de production – pour la production : de coton au Mexique ou en Argentine (Barbosa et Maturana, 1972; Gras, 2009), de fruits et légumes : cultures maraîchères de plein champ (melon, oignon, pomme de terre, tomate) au Mexique (Barbosa et Maturana, 1972; Carton de Grammont, 1990; Gledhill, 1991; Concheiro et Cisneros, 1995; Bustamente Alvarez, 1996; Bouquet et Colin, 2003; Colin et al., 2003); cultures maraîchères de plein champ ou sous serre en Algérie (Bouchaib et al., 2010; Amichi et al., 2011; observations de terrain en cours), ananas en Côte d'Ivoire (Colin, 2012a), de céréales (blé, maïs, orge, sorgho, riz) en Inde, en Roumanie, en Ukraine, à Madagascar, au Mexique, en Argentine, en Uruguay (Bharadwaj et Das, 1975; Finkler, 1978; Carton de Grammont, 1990; Sharma et Drèze, 1996; Wood, 1999; Bouquet et Colin, 2003; Colin et al., 2003; Dabat et Razafindraibe, 2008; Amblard et Colin, 2009; Bellemare, 2009; Gras, 2009; Cochet et Merlet, 2011; Guibert et al., 2011; Deininger et al., 2011), d'oléagineux (soja, carthame, tournesol) en Argentine, en Uruguay, au Mexique (Concheiro et Cisneros, 1995; Colin et al., 2003; Gras, 2009; Guibert et al., 2011; Deininger et al., 2011), de palmier à huile (observations de terrain en Côte d'Ivoire), de canne à sucre en Inde (Bharadwaj et Das, 1975; Sharma et Drèze, 1996) ou en Afrique du Sud (Freguin-Gresh, Anseeuw), de jatropha aux Philippines (Anseeuw et al., 2012), d'hévéa en Côte d'Ivoire (observations de terrain), ou encore pour l'élevage avec la location de pâtures ou des contrats de métayage portant sur les animaux, au Mexique ou en Argentine (De Leonardo et Espín, 1978; Colin et al., 2003; Cochet et al., 2010; Guibert et al., 2011). "
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Ce texte propose une première analyse des configurations de "tenure inversée" (reverse tenancy). Par "tenure inversée", on entend des situations dans lesquelles des petits propriétaires cèdent en faire-valoir indirect (location ou métayage) une partie ou la totalité de leurs disponibilités foncières à de grands propriétaires fonciers, à des entrepreneurs agricoles qui, sans toujours posséder de terre, disposent du capital d’exploitation, d’un accès au capital financier et de compétences techno-économiques et de capacités organisationnelles, ou plus largement à des tenanciers économiquement plus favorisés. Le texte propose une typologie des configurations de tenure inversée, ainsi que des éléments d'interprétation de l'émergence de ces configurations. Il offre des éléments de description des contrats utilisés et discute les choix contractuels dans ces configurations, ce qui conduit à souligner les limites en la matière de l'approche économique des contrats agraires par la théorie des incitations. Enfin, le texte traite des questions de l'efficience et de l'équité des pratiques de FVI dans le cadre des configurations de tenure inversée.
  • Source
    New Knowledge in a New Era of Globalization, 08/2011; , ISBN: 978-953-307-501-3