Article

Une méthode pour évaluer la production du langage spontané chez l’enfant de 2 à 4 ans

Source: OAI

ABSTRACT Le contexte de la maison « Fisher-Price » est un support familier de production pour recueillir et analyser du langage spontané chez le jeune enfant. Il s’agit d’une situation quasi-naturelle pouvant être utilisée avec des enfants ayant un âge de développement linguistique entre 2 et 4 ans. Des données qualitatives et quantitatives portant sur l’analyse du lexique et de la syntaxe ainsi qu’une application clinique d’enfant atteint de dysphasie sont présentées. Toutes ces données issues d’un large échantillon de 315 corpus compilés par les deux auteurs sont analysés avec les outils du CHILDES et plus particulièrement avec le programme POST. L’ utilisation de cette méthode est particulièrement recommandée pour l’analyse du langage des enfants très jeunes ou repérés comme pouvant avoir des perturbations, des déficits ou simplement des retards transitoires de langage.

0 Bookmarks
 · 
354 Views
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Ce document a pour but d'étudier les habitudes langagières des jeunes enfants français pendant une tâche de jeu avec un adulte. Les enfants, (17-41 mois) commençant à parler utilisent beaucoup de combinaisons multimodales (geste-mot). Le rôle de ces combinaisons a déjà été très étudié pour les enfants américains et italiens mais nous ne savons pas encore ce qu'il en est pour les enfants français. Nous proposons donc dans un premier temps d'étudier et documenter cette pratique et dans un deuxième temps d'observer les stades "un et deux mots" (ainsi que 3 mots et plus) et analyser l'apport des combinaisons multimodales dans le développement de ces stades. Nos observations ont montré qu'il y a deux moments importants dans le développement langagier de nos sujets : 24 et 30 mois.
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Maillart and Parisse found out that French children with specific language impairment (SLI) presented strong difficulties in phonology when compared with normally-developing children matched by MLU (NLD). Some of the youngest children from this study were followed to provide developmental information about their language deficit. Children were tested again in the same way as before (free spontaneous production) and matched by MLU against other NLD children. The previous phonological analysis was extended to include syntax as well as phonology. Percentage of words correct was computed for both phonology and syntax. An analysis of covariance (ANCOVA) was performed with children's age as covariate. Results showed a significant difference between SLI and NLD children for phonology but not for syntax. There was a trend that showed that the difference between SLI and NLD children tended to increase with age. The same analysis was performed separately for 9 frequent syntactic categories for phonology and for syntax. A significant difference was found for prepositions, nouns, subject pronouns, and verbs in phonology. Effects were found for determiners and prepositions in syntax. As well as confirming the importance of phonological difficulties in SLI, our results call for a developmental theory of phonological and syntactic deficits in SLI, where differences between SLI and NLD grow with age and where there is a timing difference between phonology (earlier) and syntax (later).
    Clinical Linguistics & Phonetics 01/2007; 21(11-12):945-51. · 0.78 Impact Factor
  • Source
    [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Le présent document se concentre sur l'analyse des productions langagières de jeunes enfants français pendant un session de jeu avec un adulte. Les enfants âgés de 17 à 41 mois qui commencent à utiliser le langage produisent une grande quantité de combinaisons geste-mot. Le rôle de ces combinaisons multimodales a été très étudié chez l'enfant américain et l'anfant italien mais nous en savons encore très peu de leur utilisation chez l'enfant français. Dans un premier temps, nous allons analyser les production verbales, gestuelles et bimodales d'enfants français et analyser le rôle des combinaisons bimodales dans leur développement langagier. Ensuite nous observerons leur productions purement verbales en fonction de l'âge et en fonction de la longueur moyenne de leurs énoncés. NOs résultats mettent clairement en doute l'existence d'un "stade deux mots" et montre que l'âge n'est pas une indice suffisant pour prédire le développement langagier des enfants défavorisés.

Full-text (2 Sources)

View
41 Downloads
Available from
May 23, 2014

Christophe Parisse