Article

Images in clinical medicine. Blast lung.

Royal Centre for Defence Medicine, Birmingham, United Kingdom.
New England Journal of Medicine (Impact Factor: 54.42). 03/2013; 368(11):1045. DOI: 10.1056/NEJMicm1203842
Source: PubMed
2 Followers
 · 
61 Views
  • [Show abstract] [Hide abstract]
    ABSTRACT: Les explosions représentent la première cause de traumatisme des conflits actuels et le nombre de victimes en milieu civil est en augmentation constante. Une onde de choc secondaire à l’élévation brutale de la pression est à l’origine des lésions primaires ou lésions de blast. Les autres lésions par explosion peuvent être classées en lésions secondaires (éclats), tertiaires (projection) et quaternaires (brûlures, écrasement, fumées…). Des lésions de cinquième ordre ont été décrites récemment (hyperinflammation). Une explosion fait rarement un seul blessé, que ce soit en milieu militaire ou civil. La prise en charge repose sur un triage rapide des afflux de victimes puis un traitement des traumatismes identiques à celui des traumatismes pénétrants ou fermés habituels.
    La Lettre de médecine physique et de réadaptation 12/2013; DOI:10.1007/s11659-013-0373-4